La porte des étoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Hurlement" [DELIRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tempus
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: "Hurlement" [DELIRE]   Ven 6 Mar 2009 - 14:38

1 mois plus tôt, Aelia recevait une lettre l'informant qu'elle avait gagnée le concours organisé par l'Office du tourisme canadien. Elle se souvenait vaguement avoir répondu au concours.

Un séjour de 15 jours dans la région des Grands Lacs. Pêche, farniente, loin de la civilisation. Et cerise sur le gâteau, elle pouvait amener 5 autres personnes. Seul problème, elle ne connaissait personne dans la base ets es proches ne viendraient pas. Décidée à y aller et passer desvacances méritées, elle alla directement voir le Général Parray pour savoir comment procéder. Un mini concours fut organisé et la liste des gagnants affiché quelques jours plus tard :

- Alice Redfield
- Sheyffi Nokotay
- Chuck Dixon
- Aristide Effner
- James Tallinder

La brochure fournit par l'Office de tourisme laissait présager la vie au naturel. Tout l'équipement était fournit, bivouac, nourriture, canne à pêche... Restait juste à venir avec ses petites affaires, sa crème bronzante et laisser téléphones portables et laptop loin de cette nature si accueillante. La photo de la brochure donnait déjà envie d'y être.. Un lac, avec en fond une montagne, des épicéas... Des pistes de randonnées, une réserve amerindienne pas trop loin...

Aujourd'hui, avec l'autorisation de Constance, sous les regards envieux des autres agents, le petit groupe part.

Maintenant. Le groupe est dans un petit Falcon arborant la feuille d'érable, spécialement affrété pour eux. Deux hôtesses parlant aussi bien anglais que français sont à leur petits soins. l'avion avait à peine décollé que les hôtesses leur avaient servit des flutes de champagne en leur souhaitant la bienvenue au Canada...

HRP : Premier post, afin de voir qui est là ou non. Profitez en pour faire connaissance.

Et postez ce que vous emmenez. Attention pas d'armes ! Le gouvernement canadien ne rigole pas avec l'introduction sur son territoire d'armement.

Bon Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Tallinder
Archéologue
Archéologue
avatar

Nombre de messages : 1246
Date d'inscription : 22/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SGC / archéo / -
Grade / Niveau: assistant / 81
Age du perso: 29 ans

MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Ven 6 Mar 2009 - 18:48

Un voyage au Canada, quoi de mieux pour s'évader de la routine du SGC. Le jour du départ était arrivé et James fut le premier arrivé sur les lieux, n'ayant apporté que quelques vêtements de rechange dans sa valise. Tout était fourni alors pas la peine de se préocupper à s'encombrer.

* Wow, c'est la première fois que je gagne un concours *

Tout le monde arriva l'un après l'autre et James monta dans le Falcon réservé pour les voyageurs. Il s'installa attendant que tout le monde y monte. Parmi les gagnants, il connaissait Aristide Effner, un militaire qu'il avait rencontré dans le salon alors qu'il avait une légère prise de bec avec Rakel Peleonor. Puis il y avait la charmante Alice Redfield, qu'il avait rencontré lors de cette fête foraine, le Carnaval. Pour les autres, il n'avait pas eu l'occasion de leur parler, du moins pas à sa connaissance. Ils auraient l'occasion de bien se connaître de toute façon avec ces 15 jours de vacance.

* Vivement que l'on parte *

Il salua tout les gagnants, invitant Aristide et Alice à s'asseoir près de lui. Le départ était lancé et les hôtesses servirent une flûte à tout le monde. James leva sa coupe dans les airs et interrompa tout le monde.

'' Je lève mon verre à ces vacances, et que tout le monde en profite au maximum ! ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Ven 6 Mar 2009 - 20:04

La jeune linguiste entra dans l’avion, il y avait déjà quelqu’un. Un homme, certainement un de ceux qui avait gagné le concours organisé dans la base. Elle lui fit un signe de tête accompagné d’un sourire pour le saluer. Ensuite elle s’installa dans sa place d’avion. Elle venait d’avoir une révélation. Elle… Elle avait de la chance ! Elle commençait presque à croire en Dieu… Ca ne collait pas à ses convictions, pas du tout. Elle participait a quelques concours parce que on se dit toujours « et si c’était moi ? » mais elle se le disait vraiment sans y croire, juste pour se persuader qu’elle était un peu comme tout le monde. Elle se leva pour mettre son sac dans les petits compartiments au dessus des sièges. Elle avait prit quelques livres, des habits assez sports et décontractés, des sous-vêtements, des affaires de toilettes et c’était tout… Elle se rassit et observa l’homme en question. Il était plutôt beau-gosse, le genre de mec qui collectionne les petites amies au lycée. Il devait être militaire… Quoi que… Un peu trop maigrichon pour devoir déployer des efforts olympiques lors d’une mission. Il ne manquait plus que les autres arrivent. Entre temps les hôtesses étaient venues avec des flûtes à champagne et en donnèrent à tout le monde. Le beau gosse leva son verre et porta à toaste aux vacances qui allaient bientôt commencer. Aelia leva son verre en souriant. Il fallait vraiment qu’elle se fasse quelques amis…
Revenir en haut Aller en bas
Chuck Dixon
Médecin
Médecin
avatar

Masculin Nombre de messages : 489
Age : 23
Date d'inscription : 24/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG7 / Médecin / -
Grade / Niveau: Assistant / 75
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Ven 6 Mar 2009 - 20:41

Chuck n'était pas réputé pour sa chance légendaire, mais cette fois-ci, celle-ci lui avait sourit. Il avait gagné le droit de partir en voyage au Canada, on n'avait pas encore fait mieux qu'un voyage pour oublier ses soucis et le boulot. Il prit dans sa valise le strict nécessaire : des vêtements, et un nécessaire de toilettes. De toute façon, il s'était assuré que tout serait fourni sur place, il n'y avait donc pas d'inquiétude

* 15 jours de vacances ! Le temps de se reposer des missions, et du boulot à la base. Ordre de mission : ne rien faire, profiter du voyage, et ne rien faire. Oui chef ! * s'imagina Chuck.

Une fois à l'aéroport, les membres de l'expédition était prêt à quitter la terre ferme de la France, vers le Canada et ses lacs ... De ce que Chuck avait pu lire de la brochure, cela ne laissait présager que du bonheur. Il ne connaissait pas ses 5 compagnons de voyage, il n'avait pas eu l'occasion de les rencontrer à la base. Il aperçut une jeune femme rouquine qu'il avait entr'aperçu au carnaval, pour le reste, aucune idée. Cette période de vacances venait à point nommé pour connaitre ces autres membres du SGC.

Tout était prêt, il restait plus que le décollage de l'avion pour que les vacances commencent. Qui sait, le SGC aurait pu appeler les membres du voyage, avant le départ, en renfort pour une mission X ou Y ... Mais cela ne se passa pas, et l'avion décolla tranquillement vers le Canada. Quelques minutes après leur départ, des hôtesses vinrent leur souhaiter la bienvenue, en leur offrant une flûte de champagne. Si le voyage s'annonçait comme ça, cela ne serait vraiment qu'une partie de plaisir ! Chuck s'empara calmement de sa flûte, et écouta un jeune homme porter un toast. Le médecin, ayant consulté une grande partie des dossiers médicaux de la base, mit un nom sur cet homme : James Tallinder. D'après les souvenirs de Chuck, rien à signaler, si ce n'est des allergies, comme tout le monde quoi. A son tour, le médecin leva sa flûte, et dit :


- A nos vacances, bien méritées avec tout le travail que nous faisons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Sam 7 Mar 2009 - 19:53

Alice avait bouclé sa valise à une vitesse incroyable, toujours au dernier moment bien sûr ! Quelques vêtements de détente, crème, lunettes de soleil ... Elle était parée pour les plus belle vacances de sa vie !

*Canada, Canada... me voici !!*

Fière, elle passa devant les agents envieux, son sac en main. Elle souriait peut-être un peu trop mais elle avait toujours aimé déclencher la jalousie ... Ce n'était pas méchant, loin de là. Seulement amusant !

Dans le Falcon, Alice vit aussitôt James. Elle sourit lorsqu'il l'invita à s'asseoir près de lui et ne se fit pas prier ! Secrètement, elle était ravie d'être près de lui ! Elle lui sourit et leva à son tour sa coupe.


"Vive les vacances !"

Elle ne but qu'une petite gorgée de champagne car très peu attirée par l'alcool en tout genre ... Une hôtesse récupéra sa coupe. Regardant par le hublot, toute joie s'échappa d'Alice. Elle était dans un avion ... sa gaieté et sa bonne humeur avait omis ce détail. Or, Alice avait une peur bleue des vols en avion. Peu rassurée, elle s'enfonça dans son siège. Elle jeta un regard à James, se demandant si il était aussi un peu nerveux. A voir son sourire, l'archéologue avait l'air bien plus à l'aise qu'elle ! Alice se maudit, elle et ses peurs idiotes ... Elle enfonça ses ongles dans sa peau, espérant qu'elle n'avait pas l'air trop crispée ...
Revenir en haut Aller en bas
Sheyffi Nokotay
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1886
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5
Grade / Niveau: Adjudant / 204
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Sam 7 Mar 2009 - 20:25

Un petit voyage offert par la maison: ça c'est chouette! Noky ne s'était certainement pas fait prier pour emporter un petit sac de voyage avec ses vêtements et un bouquin fantastique. Elle avait bien mérité un peu de repos de toute façon. Cela ne faisait pas très longtemps qu'elle était membre du S.G.C mais elel s'était acclimatée très vite à son nouvel environnent, ainsi qu'à son équipe. Quoi qu'il en soit, as de mission pour les jours à venir: mais le repos absolue. Tout annonçait un endroit calme, dans la nature, où la rouquine pourrait enfin se reposer et se remettre de ses émotions fortes. Quittant la base, elle avait donc tout naturellement suivit les autres jusqu'à l'aéroport local. Un magnifique avion les attendait là bas. Heureusement que la demoiselle n'avait pas le mal de l'air si non tout cela aurait très bien pu mal commencé. Montant dans l'avion, elle suivit les autres jusqu'à leur place.

Elle s'arrêta l'espace d'un instant afin d'observer qui était de l'aventure avec elle ce jour là. Pour l'instant, elle ne reconnaissait que deux d'entre eux: Aristide qui était son caporal et enfin Chuck qu'elle avait croisé l'autre fois au carnaval. Bon et bien ça serait l'occasion de connaitre un peu mieux tout le monde. De toute façon, Noky était du genre un peu extraverti et donc elle engageait facilement la conversation avec les autres, sans être envahissante pour autant. Le tout était une question de dosage. Plaçant son petit sac dans le compartiment au dessus, avec lequel elel manqua de s'assommer par la me^me occasion, elle trouva donc une place de libre à côté de Chuck. L'autre côté de la rangée était déjà bien occupée par le groupe d'Aristide et de celui qui venait de porter un toast.

-Oui, à ces belles vacances qui s'offrent à nous.

L'ambiance venait doucement d'être lancée, rien de tel qu'un petit verre pour resserrer les liens familiaux, même si on est pas de la même famille. Sheyffi se sentait bien, en revanche a n'avait pas l'air d'être le cas d'une jeune femme, un peu crispée sur les bords. Ah les avions, ce n'étaient décidément pas les amis de tout le monde. jetant un coup d'oeil au hublot, elle bu une nouvelle gorgée de champagne, tout en observant les autres et notamment les hôtesses de l'air, toujours aussi sexy. Comment elles faisaient pour être ainsi, alala? Ne prenant même plus la peine de se comparer à elles physiquement, elle s'enfonça un peu plus dans son siège, à l'aise comme chez elle presque! Sur le coup, elle ne trouvait pas quelque chose d'intelligent à dire et engagea donc la conversion avec celui qui était à côté d'elle, le dénommé Chuck. Pas de chance, c'était tombé sur lui!

-Comment vous allez depuis la dernière fois que je vous ai vu au carnaval?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Dim 8 Mar 2009 - 14:56

Des vacances…le mot résonnait dans l’esprit d’Aristide. Il n’en avait jamais pris. Il allait peu voir ses parents et la campagne qui l’avaient fait grandir préférant de loin se consacrer à son devoir et la carrière qu’il avait choisi. Les vacances étaient devenues peu à peu un mythe ou une sorte de ruse tout indiquée pour fuir les responsabilités. Mais là, il n’avait pas eu le choix. Vacances forcées rimait avec repos forcé. Il espérait dans un premier temps ne rien perdre de son entrainement.

Gagnant de concours…ce mot aussi résonnait dans l’esprit du soldat. Il se baladait et rebondissait sur les bords de son crâne créant à chaque choc un remous dans tout son être. Il n’avait encore jamais rien gagné. Il aurait préféré gagner une guerre plutôt qu’un petit concours mais comme il se disait souvent, c’était un petit pas de plus vers la victoire. Aujourd’hui un concours, demain une bataille. Mais ce concours le forçait à se reposer, chose qu’il n’avait encore jamais vraiment fait. Il avait du mal à appréhender ces vacances. Qu’allait-il bien pouvoir faire ? Lire ? Il aurait vite fait le tour de ses revues et des deux trois livres qui remplissaient son sac.


* J’espère qu’ils prévoient un atelier chasse ou quelque chose…et pourquoi pas massage.

Il ne savait décidément pas à quoi s’attendre de ces…vacances. A quoi cela pouvait-il bien ressembler ? Il monta à bord de l’avion l’esprit un peu embrumé. Toujours habillé de couleurs sombres et militaires, il avait cependant mis un bob qui le changeait de son habituelle casquette. Il ne se sentait pas à sa place et avait une légère touche de culpabilité dans la gorge lorsqu’il aperçut James l’inviter à s’assoir. Aristide essaya de sourire du mieux qu’il pouvait tout en plaçant son baluchon en haut puis en prenant place à coté de l’archéologue. Ce dernier porta un toast levant sa coupe de champagne.

- Je lève mon verre à ces vacances, et que tout le monde en profite au maximum !

Aristide ne se fit pas prier, boire un verre lui ferait du bien. Il le va donc le sien et participa de bon gré à la scène.

- Oui…aux…vacances.

Ce mot lui posait vraiment quelques problèmes. Il regarda l’hôtesse lui montrant son verre vide et lui demandant du regard si en avoir un deuxième était possible. Son regard devait exprimer suffisamment de détresse car celle-ci se mit légèrement à rire. Aristide se battait pour la première fois dans un domaine ou il n’avait pas eu ni de stages ni d’entrainement depuis fort longtemps. Il se tourna vers James et vers Alice.

- Et bien, voila que l’ion ne peut plus faire demi tour. J’espère qu’elles s’annonceront palpitantes ces…vacances.

Tout en discutant et attendant la réponse de l’hôtesse il se remémorait son sac. Il aurait bien aimé prendre son couteau mais les lois l’interdisaient.

* Bon alors…magazines sur les armes, 2 livres de stratégie militaire en milieu urbain puis forestier, guide de pèche 2009, vêtements de rechanges, bob supplémentaire, mon bonnet en laine… Raaah j’espère que j’aurai l’occasion de m’acheter un couteau sur la route !
Revenir en haut Aller en bas
Chuck Dixon
Médecin
Médecin
avatar

Masculin Nombre de messages : 489
Age : 23
Date d'inscription : 24/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG7 / Médecin / -
Grade / Niveau: Assistant / 75
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Dim 8 Mar 2009 - 16:29

Le temps que tout le monde s'installe correctement, Chuck dévisagea de manière discrète ses coéquipiers. Il rechercha le nom de la jeune femme qui s'était assise à côté de lui, celle qu'il avait vu au carnaval auparavant. Le médecin avait l'avantage d'avoir accès à tous les dossiers médicaux de la base, il pouvait ainsi reconnaitre beaucoup de personnes. Chuck avait déjà vu le dossier de sa voisine : Sheyffi Nokotay, assignée à l'équipe SG1. Aucun antécédent médical grave, si ce n'est une balle reçue, quelques années auparavant. En même temps, c'était le quotidien d'un soldat : recevoir et tirer des balles était monnaie courante.

Chuck n'aurait pas vraiment de mal à se faire des amis, du moins il espérait : il était assez ouvert, il discutait facilement avec les autres. C'est pourquoi, lorsque sa voisine lui adressa la parole, il répondit immédiatement, calmement :


- Eh bien, je dois avouer que mon entrée au SGC n'est que du bonheur, et depuis, je n'ai vraiment pas à me plaindre ... La vie semble si belle ici ! Même si bon, les missions ne sont pas de tout repos, il faut avouer qu'on est drôlement logé, nourri, et que le boulot n'est vraiment pas un fardeau, enfin pas pour moi ... Et vous, quoi de beau ?

En attendant la réponse de sa voisine, Chuck continua à repérer ses coéquipiers pour ce voyage. Il avait pu voir que deux autres jeunes femmes constituaient le groupe, en plus de Sheyffi, ainsi que un autre homme en plus de l'homme qui venait de porter un toast, James Tallinder. Il s'agissait d'Aristide Effner, d'après les souvenirs des dossiers médicaux de Chuck. Rien à signaler, selon le médecin, mais il y avait tellement de dossier. Restait deux demoiselles : Aelia O'Connor, et Alice Redfield. Il se souvenait de leurs noms, mais avait complètement oublié leurs antécédents médicaux. Tant pis, le groupe était en vacances !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempus
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Dim 8 Mar 2009 - 21:05

Les nouveaux vacanciers, eurent le temps de faire connaissance durant les 8 heures que durèrent ce vol. Alice hélas ne fût pas au bout de sa peine, d'une part, la grosse différence entre un vol commercial et un vol dans un avion privé était la taille et le poids.. Plus petit, le Falcon fût assez souvent balloté par les vents. Et à peine au sol, on les mena jusqu'à un hydravion qui les attendait sur le Tarmac. Affaires chargées, agents harnachés, l'avion encore plus petit décolla. 4 heures plus tard, il amerrissait sur un lac.

Il était aux environs de 14h, heures locales, et les agents en avaient déjà pleins les bottes. Courbaturés, fatigués, ils espéraient être enfin arrivés... Sauf...

Qu'une fois débarqués, c'est une des agente de l'office de tourisme et une Rangers du parc se prénommant Mary qui les accueillent avec un sourire chaleureux.

Arborant l'uniforme vert, le chapeau à bord plat, et un glock à la ceinture, elle se présenta et commença à donner les informations et recommandations d'usages... En la regardant, les agents eurent l'impression d'avoir affaire à un Amerindienne.

Les agents comprirent rapidement, qu'ils n'était pas seuls dans ce parc, mais qu'il était peuplé d'animaux. Les plus dangereux étant les ours. Elle indiqua que faire en cas d'attaque d'ours, se rouler en boule et laisser l'animal jouer avec nous, ne pas courir... Elle insista sur l'écologie, et les papiers laisser au sol etc... L'agente faisant l'interprète pour les non anglophones.

Lançant un "Ready ?" Mary se dirige vers un sac posé au sol, prenant un fusil de chasse, elle commence à s'enfoncer dans la forêt. Les agents partirent sous un Bye bye de l'agente de l'office de tourisme qui elle repartit avec l'hydravion.

Après 2 heures de marche en pleine forêt dans des paysages magnifiques, les agents arrivèrent enfin à leur bivouac. Et la vision d'enchantement du lieu les prit tous. Basé sur les rives d'un lac aux eaux couleurs bleuté, cette fin de journée de juin s'annonçait belle, 6 tentes les attendaient. Sur les rives, retournés, deux canoës avec leurs pagaies.

La rangers montra à environ 200 mètres des tentes, accrochés au bout d'une corde en hauteur (plus de 4 mètres) plusieurs filets, et indiqua qu'il s'agissait des provisions. Et qu'il ne fallait absolument pas amener de nourriture dans les tentes, s'ils voulaient passer une nuits sans ours. Ensuite elle montra à 400 mètres plus loin les "toilettes", expliquant comment s'y prendre, en dévisageant les filles qui en général ne s'habituaient jamais à devoir faire leur besoin en pleine nature.

Au milieu des tentes, un feu crépitait, à 10 mètres des tentes, du bois avait déjà été ramassé et stocké. Mary montre ensuite deux malles, contenant boussoles, canne à pêche, ustensiles de cuisines, pistolet et fusée de détresse, eau potable, bières du coin, de quoi rallumer le feu au cas où, et une radio.

"Ok..."

En montrant sur une carte qu'elle laissera aux agents...

".. La base des Rangers est au nord, à environ 4 heures de marche, au nord est, vous avez l'endroit où l'hydravion vous à posé... Par ici à 45 minutes de marche il y a une cabane avec un vieux Sachem Algonquin... Une sorte de.. Leader spirituel... Il vit avec son petit fils, il n'est pas méchant, mais ne l'embêtez pas, il a mauvais caractère... Et pourrait vous jeter un mauvais sort !" Sourire..

"... Dans la même direction à 1h30 la réserve Algonquinne.. Vous pouvez y aller, ils vous accueilleront, mais faîtes attention, ils augmentent les prix pour les Maiak... Etrangers." Re sourire..

Regardant autour d'elle, elle ajoute..

"Bon vous avez tout.. Dernière chose..." en se dirigeant vers le lac, elle montre à environ 2 mètres de distance un piquet.

"Je vous ai pêché quelques poissons pour votre repas de ce soir... J'espère que vous savez les vider ! Et jetez les entrailles dans l'eau..."

Dans l'eau une cage faite de bois, retient les poissons encore vivant.

Reprenant son sac, son arme elle se prépare à partir.

"Je serai à la réserve durant tout votre séjour, ma grand mère est malade... Et on as un couple de loup dans le coin... On as eu quelques moutons égorgés dans la réserve, c'est aussi pour cela que je m'y rend ! Mais vous ne risquez rien.. les loups fuient le feu. Si vous avez des problèmes, contactez moi par la radio, et j'arriverai. Sinon venez et demandez Mani... Bon séjour au Canada"

Laissant les agents se débrouiller, elle part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Lun 9 Mar 2009 - 22:46

Alice se sentait encore nauséeuse du fait du voyage en avion lorsque Mary les abandonna dans la foret. Les muscles de ses mains étaient douloureux, en effet, durant tout le trajet dans les airs, elle avait crispé ses doigts sur les accoudoirs ou serré avec force la main de James, oubliant toute bienséance. Mince, quand elle avait peur, elle avait peur ! Elle écouta Mary leur parler des ours, des ours ... et encore des ours, distraite par le ravissant spectacle qui s'offrait à eux... Elle allait adorer se prélasser ici, se reposer ! En essayant de ne pas trop penser au voyage de retour ... Elle combattait des extraterrestres, le menton levé, et quand il s'agissait d'avion, ses genoux s'amusait à lui jouer un morceau de Tcha-Tcha !

* Tout un paradoxe à moi toute seule ...* pensa t-elle, s'autorisant un léger sourire.

Elle se tourna vers les tentes. Laquelle prendre ? Elle regarda ses coéquipiers et attendit leurs choix ...
Revenir en haut Aller en bas
Chuck Dixon
Médecin
Médecin
avatar

Masculin Nombre de messages : 489
Age : 23
Date d'inscription : 24/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG7 / Médecin / -
Grade / Niveau: Assistant / 75
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Ven 13 Mar 2009 - 20:40

Le voyage avait été assez long. Quitter la France vers le Canada avait pris un temps considérable, soit 8h. Chuck avait déjà effectué des voyages de cette longueur - le trajet Paris-Sydney est aussi très long - mais la différence était la taille de l'avion. Les ballotements était très importants, le Falcon étant assez petit. Et l'aventure n'était pas terminée ... Le petit groupe de vacanciers du SGC rejoignit un hydravion, encore plus petit que le précédent, et où la place manquait cruellement d'ailleurs. Et le calvaire sur l'hydravion dura 4 heures, quatre longues heures pour le médecin ... La fatigue commençait à se faire ressentir chez les agents : Chuck voyait que la plupart d'entre eux avaient les traits tirés. Lui-même commençait vraiment à flancher, il était donc temps qu'ils arrivent.

Néanmoins, il ne semblait que le temps du repos soit arrivé. Une jeune femme, nommée Mary, leur présenta la région. Elle parla notamment d'ours, ce qui fit sourire Chuck : cela allait être drôle s'ils rencontraient un ours ... La fin de sa présentation signifiait pour les agents un départ en forêt. La personne qui les avait amené avec l'hydravion repartit, et le groupe dut suivre Mary à travers la forêt. S'en suivit une marche assez courte en distance, mais longue en durée. Les deux dernières heures passées à marcher avait épuisé Chuck, et il n'avait qu'une hâte : se reposer. Aussi, lorsqu'ils arrivèrent à leur bivouac, personne n'avait l'air décidé à prendre une tente. Du moins, personne n'en avait choisie une pour le moment. Chuck décida donc d'en prendre une, au hasard. Le choix de la tente n'allait pas être capital, enfin normalement ...
Il alla donc s'installer, sous le regard de ses coéquipiers. Il n'y avait plus qu'à attendre que ceux-ci fassent leur choix, et la petite troupe pourrait repartir ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Ven 13 Mar 2009 - 21:13

Le voyage avait été fatiguant. L’avion même s’il était confortable restait un moyen de transport et ne rien faire que rester assis pendant des heures pour un soldat comme Aristide relevait presque du défi. Il n’avait eu comme choix que de rester assis et soit de lire soit de discuter. Ne voulant pas user tous ses magazines dans l’avion, il porta son choix sur la seconde option et cela lui permit de mieux apprécier ses collègues. Ceux-ci n’étaient pas que des explorateurs et Aristide se rendit compte que chacun avait ses angoisses et ses propres idées. Une fois réellement debout sur la terre ferme, il s’étira largement et avec une satisfaction non dissimulée.

- Et bien, quelle torture ! Content d’être arrivé… quelques part.

Aristide regarda alentour, le spectacle en valait la peine. De la nature à perte de vue. Le royaume des animaux, des prédateurs et des proies. L’idée de courir en tenue de camouflage au milieu d’une telle végétation, le corps recouvert de boue, de terre et de tous ce qui pouvait servir dans de pareilles occasions lui mettait un baume immense au coeur. L’esprit de fête monta en lui comme une bouffée soudaine d’adrénaline. Ils étaient seuls, au milieu de nulle part, sans réel confort, sans technologie, sans porte des étoiles ni Goa uld.

* Alors c’est ça des vacances ?

Il fut vite tiré de son rêve par les paroles de leur guide du moment, une amérindienne à en juger par ses traits. Elle leur énuméra rapidement tout le camp, leur indiquant ce qui était nécessaire, ce qui servait en cas de secours et ce qu’ils pouvaient manger et pécher.

- Roh non ! La pèche, quelle torture. La dernière fois que j’ai péché je me suis tellement ennuyé que je me suis endormi et quand je me suis réveillé, un poisson avait piqué ma canne !

Il y avait également la présence d’Amérindiens dans les environs et cela pouvait constituer une rencontre très intéressante encore qu’apparemment ce ne soit pas la meilleure des idées si l’on tenait à son portefeuille. Mais cela faisait parti du jeu après tout. Les autochtones étaient là pour vendre et les touristes pour se faire arnaquer. C’était ainsi que cela se passait partout…sauf au SGC peut-être. Aristide rit sous cape à cette dernière pensée. Il y avait également nombre de bêtes sauvages notamment des ours. Et la méthode pour leur échapper ne plaisait pas vraiment au soldat. Toute une vie d’entrainement pour affronter des extra-terrestre, des Goa uld, des situations inimaginables et il faudrait se coucher en boule devant un ours? Le monde était dur mais Aristide savait que tenter de courir plus vite que l’animal était peine perdue.

Aristide écouta attentivement toutes les explications et consigne comme un militaire écouterait un briefing. Et mis son sac sur l’épaule.


- Merci pour vos conseils Ranger Mary. Prenez soin de votre famille, c’est souvent ce que l’on a de plus important même si l’on ne s’en rend compte que tard.

Il regarda les tentes puis ses compagnons qui ne savaient pas lesquelles choisir. A vu de nez ils seraient deux par tentes. Et comme la parité des sexes était respectée il y aurait forcément une tente mixte. Aristide se demanda sur le coup s’il n’y avait pas un couple dans le lot de touriste, ce qui indiquerait un concours où la chance de deux personnes était bien élevée. Enfin bon, il verrait bien qui souhaiterait partager une tente avec lui, l’essentiel étant le premier pas, le sexe d’un camarade de torture touristique lui était égal tant qu’il pouvait dormir un minimum d’heures par nuit. Car même en vacances il fallait rester aux aguets. Un entrainement ne s’arrêtait jamais…enfin il le croyait. Il opta donc pour une tente en extrémité vers les rives du lac.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Ven 13 Mar 2009 - 21:37

Aelia posa son sac et considéra le camp. Elle écoutait d’une oreille distraite tout ce que la femme disait. En bref, ils allaient devoir faire une espèce de koh-lanta dans la forêt avec des loups et des ours. Génial ! Elle n’allait pas dormir de la nuit et allait restée accrochée à sa lampe de poche de peur de mourir pendant son sommeil. Après réflexion, elle préférait mourir sans le savoir ni le voir venir, tranquillement, ses entrailles dans la gueule du monstre… Cette pensée la fit frissonner. En fait… Elle était courbaturée, fatiguée et qu’elle ai peur ou non elle savait qu’elle allait dormir comme une énorme masse cette nuit. Elle observait le camp. Elle n’avait jamais fait de camping en fait. Mais ça devait être facile vu que des centaines de colonies de vacances proposaient des journées camping. En plus les tentes étaient déjà là, tout été prêt. Il ne leur fallait plus que pêcher, faire un feu et c’était bon.
Dans cette ambiance, c’était sur qu’ils allaient se refaire une santé. Ainsi au milieux des arbres et de la nature, leurs poumons les auraient remercié si ça avait été possible. Ce qui choqua la jeune femme, c’était les oiseaux. Il y en avait apparemment pas mal et leurs pioupiou remplacer les bruits habituels de vroum de voiture faisant partis de la cacophonie urbaine qu’elle essayait le temps de vacances d’éviter. Il était bien de tester des choses, d’essayer de nouveaux trucs histoire de ne pas regretter le jour de sa mort. Mais… Pourquoi parlait-elle de ça ? Elle n’allait pas mourir de si tôt ! Elle se le jura !
Elle remercia poliment la jeune femme qui les avait conduit ici. Elle croisa les bras et lorsqu’elle fut loin :


« Bon, va falloir s’organiser pour savoir qui fait quoi quand et comment… Et aussi les places pour les tentes. Quelqu’un a des suggestions ? Moi personnellement je m’en fou de où je dors et si on m’apprend comme faire je pense pouvoir me coller à toutes les corvées sans problèmes à condition que chacun y mette du sien. »

C’était ses vacances après tout, ce n’était pas elle qui allait tout faire. Et puis des militaires devaient être habitués à ce genre de chose. En mission, il leur arrivait de devoir camper sur place et manger dans la nature.
Revenir en haut Aller en bas
James Tallinder
Archéologue
Archéologue
avatar

Nombre de messages : 1246
Date d'inscription : 22/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SGC / archéo / -
Grade / Niveau: assistant / 81
Age du perso: 29 ans

MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Sam 14 Mar 2009 - 6:16

Enfin le voyage en avion s'acheva.

* Nous voilà au Canada *

Les vacances allaient enfin commencer pour tout le monde et ils se dirigèrent vers les bois. Le paysage était magnifique, que de la nature sauvage à perte de vue. James était visiblement heureux de la situation. Quoi de mieux que le silence des bois et le gargouilli des oiseaux au petit matin. La relaxation totale, voilà quelque chose qui allait vraiment faire décrocher les membres du SGC du travail ardu que leur demande le projet de la porte des étoiles.

* Je vais profiter de ce super moment de détente *

Tout le monde fut escorter dans les bois jusqu'à ce qu'ils arrivèrent au site prévu pour tout le monde. La Ranger parlait des ours qui pourraient risquer de se présenter dans le coin, mais James ne fut nullement inqiuet. Des tentes avaient été aménagées et tout le monde semblait se demander où il allait dormir pour la nuit. James regarda tout le monde et il prit une initiative.

'' Pour ma part, je vais aller prendre cette tente-ci. Si quelqu'un veut se joindre à moi, il n'a qu'à venir me rejoindre. Je me sens bien à l'aise d'accueillir n'importe qui. De toute facon, je pense que nous allons tous bien nous connaître à la fin de ce voyage. ''

James se dirigea vers une première tente. Il ne fallait pas rester tous là à se demander avec qui passer la nuit sinon, ca ne finirait plus. James regarda du coin de l'oeil Alice tout en s'installant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempus
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Sam 14 Mar 2009 - 17:10

La soirée fut douce et les vacanciers rapidement au lit chacun prit une des tentes, et ils mangèrent sur le pouces, trop fatigués pour commencer à préparer les poissons.

Tout se passa tranquillement certains furent dérangé par le bruits de la forêt, une des filles se réveilla, entendant un grondement sourds. Sure qu'il s'agissait d'un ours, elle se pelotonna dans son sac de couchage. Mais après quelques minutes d'écoute, elle se rendit compte qu'un de ses voisins de droite ronflait...

Le lendemain matin 5h17, le soleil se leva, réveillant doucement la forêt. Les agents s'éveillèrent doucement un à un. L'eau du lac était à 8° froide pour une première douche. le feu s'était éteint durant la nuit, chose à ne plus laisser faire. Car outre le fait qu'il réchauffait les tentes, il resterait un rempart avec les animaux. Des tours de gardes devront être établis.

La journée s'annonçait belle. Les vacanciers pouvaient choisir leur programme de la matinée.

Hrp : Nous allons jouer sur 1 ou 2 post les premières demi journées pour le moment. Vous pouvez donc faire ce que vous voulez...
Activité proposée :
Pêche, Visite de la réserve indienne, Visite des environs, Canoé, Détente...
Et vous pouvez vous séparer en maxi 2 groupes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheyffi Nokotay
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1886
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5
Grade / Niveau: Adjudant / 204
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Sam 14 Mar 2009 - 18:04

Le voyage avait été long, mais au moins cela avait permis à la demoiselle de connaitre un peu mieux chacun ... avant de s'endormir. Oué, les avions et tout autre moyen de transport d'ailleurs, ce n'était vraiment pas son truc. les ballotements de droite à gauche avaient finalement eu raison de la fatigue qu'elle avait accumulée au cours des jours précédents. En se réveillant, elle fut donc déjà arrivée. Sur place, ils furent accueillit par une certaine Mary qui expliqua un peu le fonctionnement des environs. Sheyffi, qui croyait réellement partir en vacance, eu peine à croire de voir l'endroit dans lequel elle s'était laissé embarquée volontairement. Un jolie trou pommé du monde, pensa t-elle. Les animaux sauvages retinrent particulièrement son attention, mais bon ce n'était que animaux pas vrai? Suivantle groupe jusqu'aux tente, la demoiselle avait eu vite fait de trouver la sienne afin d'y installer son sac.

Le reste de la journée tant qu'à lui passa très rapidement si bien qu'au moment de souper, pas grand monde n'avait la force de faire quoi que ce soit pour organiser un festin de roi, Noky la première. Mangeant rapidement afin de garder des forces pour le lendemain, la rouquine alla donc dans sa tente. malheureusement le fait d'être dans un endroit inconnu et d'avoir dormit bien avant dans l'avion, eu un effet plutôt négatif. la demoiselle n'arrivait pas à fermer l'œil ce qui commençait à l'agacer au plus au point. Se retournant dans tous les sens pour finir presque étrangler dans son sac de couchage, elle se remit sur le dos et ferma les yeux dans l'espoir de retrouver le sommeil. Mais cela, c'était sans compter les oiseaux et autres bêtes nocturnes qui criait à tue tête. Finalement, ce n'est que très tard que la demoiselle parvint à trouver un semblant de sommeil.

Mais soudain, es les rayons du soleil lui obligèrent à ouvrir les yeux. jetant un coup d'oeil à sa montre, elel failli bien avec une attaque en voyant qu'il était seulement environ 5h du matin. Replongeant profondément dans son sac de couchage, elle fut finalement obligée d'admettre qu'elle n'avait plus guère le choix. Prenant son courage à deux main, elle se leva et sortit de la tente en frottant ses yeux pour les obliger à s'ouvrir. Des activités leur avaient déjà été proposées. Pour elle, s'était plus la randonnés ou le Canoë qui la tenait: bref de l'action à volonté! Voyant les autres émergé doucement eux aussi, elle pris donc la parole, même si sa voix était un peu éraillée à cause du manque de sommeil.


-Alors mes gens, qu'est ce qui vous tente?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Sam 14 Mar 2009 - 23:39

Alice avait hésité un petit moment avant de s'avancer vers James et lui demander si il accepterait de partager sa tente avec elle ... Il n'avait pas l'air préoccupé par l'identité de la personne qui dormirait sous la même toile que lui. Alice installa alors ses affaires dans la tête, de nouveau de bonne humeur !

La nuit avait ainsi commencé, blottie dans son sac de couchage, Alice avait écouté les gargouillis des oiseaux, le crépitement du feu qui projetait des ombres sur la toile et les craquement de branche. Elle échangea quelques mots avec James et dut étouffer quelques éclats de rire involontaire. Puis la fatigue eut raison d'elle ... Assez frileuse, Alice se blottie dans son sac de couchage qu'elle rapprocha le plus possible de James.

Au petit matin, elle ouvrit les yeux avant son camarade de tente. Lorsqu'elle s'aperçut qu'elle était pratiquement couchée dans ses bras, ses pommettes rosirent légèrement et elle s'écarta. Elle sortit de la tente. Sheyffi était debout. Alice avait pu faire plus ample connaissance avec elle durant le voyage et elle l'avait énormément apprécié ... Une sorte de gaieté ne quittait jamais son visage ! Alice s'installa près d'elle et elles assistèrent ensemble au réveil des autres vacanciers ...

Que faire, que faire ? Bonne question ... Alice se tourna naturellement vers James pour lui savoir ce qu'il en était de son côté ... Elle ... Elle était plus canoë pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Chuck Dixon
Médecin
Médecin
avatar

Masculin Nombre de messages : 489
Age : 23
Date d'inscription : 24/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG7 / Médecin / -
Grade / Niveau: Assistant / 75
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Dim 15 Mar 2009 - 15:50

La fin de la journée sembla bien longue pour le médecin. Il se dépêcha de manger, et exténué à la suite du voyage, Chuck alla se coucher dans sa tente. Une bonne nuit de repos s'annonçait, bien méritée. Le voyage avait été long, dur et fatiguant, bien différent des autres trajets en avion que Chuck avait pu faire. Néanmoins, le médecin mit du temps à s'endormir. Il avait un peu dormi dans l'avion, malgré les turbulences, et il n'était pas si fatigué que ça : c'était surtout ses jambes qui lâchaient ... Mais Morphée eut raison de lui, et il s'endormit tranquillement, une bonne nuit s'annonçait.

5h20, le lendemain matin. Chuck se réveilla, calmement. La nuit avait été courte, mais elle avait été bénéfique : il se sentait en pleine forme. Ainsi, il sortit de sa tente, et vit que, malgré l'heure assez matinale, Alice et Sheyffi étaient déjà réveillées. Il avait pu discuter un peu avec la dernière d'entre elles, avec qui il avait un peu sympathisé. Il ne connaissait pas Alice, du moins il n'avait pas eu de discussions avec elle. Mais, elle semblait assez gentille, et puis, existait-il un membre du SGC antipathique ?
Avant toute chose, le médecin décida de s'alimenter un peu. Un bon repas dans le ventre, Chuck alla s'asseoir à côté des deux jeunes femmes, qui semblaient déjà prêtes à partir, ou presque. Peu à peu, les autres membres de l'expédition se réveillaient, et Sheyffi demanda ce que chacun voulait faire. Le médecin répondit, avec une voix qui ne lui ressemblait pas, due à la fatigue et au réveil si matinal :


- Pour ma part, j'irai bien faire un tour de canoë ... J'en ai fait un peu en Australie, et c'était vraiment des souvenirs géniaux ... Alors autant recommencer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempus
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Lun 16 Mar 2009 - 14:33

HRP :

Bonjour à toutes et tous,

Je n'ai pas l'habitude de faire ça, mais je vais stopper la mission, car je ne suis actuellement pas en état de la continuer pour le moment.

En m'excusant encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Lun 16 Mar 2009 - 14:59

Crying or Very sad Bon alors garde bien tes notes sous le coude et oubli que les ours ont de la monnaie sur les 10$ Can. Parce que sinon faudra qu'on se fasse de la monnaie nous même avant ton retour :zzz:

Bon courage pour ton moral surtout Smile On reprend quand tu veux drunken
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Lun 16 Mar 2009 - 22:17

Okay, ne t'inquiète pas, on t'attends ... Smile

Porte toi bien surtout ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Chuck Dixon
Médecin
Médecin
avatar

Masculin Nombre de messages : 489
Age : 23
Date d'inscription : 24/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG7 / Médecin / -
Grade / Niveau: Assistant / 75
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   Lun 16 Mar 2009 - 22:26

Pas de problème, Tempus, on attendra ton retour avec impatience Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Hurlement" [DELIRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Hurlement" [DELIRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Espace :: Vide intersidéral-