La porte des étoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MickaËlla Strucker
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 5379
Age : 35
Date d'inscription : 13/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant-Chef/ 398
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Mar 28 Avr 2009 - 18:16

Le général voulait faire monter en compétences ses hommes et les premiers à devoir béénficier du savoir d'autrui était les civils.Il semblait important que ces derniers est des notions de survie et rien de mieux pour cela qu'une randonné en forêt sur plusieurs jours.Et bien sur pour encadrer ses excursions le général avait fait appel aux soldats les plus compètents en ce qui concernaient la survie.Aillant besoin de se remettre en forme après sa convalescence elle trouvait ce stage on ne peut plus approprié.En quatres jours la petite équipée devait parcourir 130 kilomètres et récupéré une cinquantaine de drapeau.Ca n'avait pas l'air d'être énorme comme ça mais accompagnés par des civils loin d'être habiuté à ce genre d'exercice cela devenait un peu plus ardu.Et pour couronner le tout ils n'avait le droit d'emmener que des vêtements chauds , une gourde d'eau , une tasse en métal ,une corde , un couteau une carte et une boussole.C'était bien plus qu'il n'ne fallait à MickaËlla et en deux jours elle aurait ou boucler le parcours mais là avec les autres Soldats elle devaient leur apprendre à survivre pas seulement les trainer sur une centaine de kilomètres.Etant la plus gradé présente c'était à MickaËlla d'expliquer les règles de l'exercice au volontaire présents.

"Bien Messieurs Dames bonjour.Aujourd'hui nous partons pour une manoeuvre qui ne doit pas excéder les quatres jours.Le but de cette manoeuvre est de vous apprendre à trouver ce qui est nécessaire à votre surive dans un environnement et à fabriquer ce que vous ne pouvez pas trouver.Est ce que tout le monde à un couteau?"

MickaËlla resta perplexe en voyant le résultat de sa question.Elle ne préférait pas rentrer dans des explications sur l'importance d'avoir un couteau ceux qui aurait oublié le leur verrait en temps voulu le désagrément que cela leur causerait.

"C'est votre outil à tout faire.Pour ceux qui n'ent on pas on arragera le problème en chemin.Allez en route."

MickaËlla se mit à marcher d'un pas vif et ferme.Le jour veanit de se lever et ils devaient au moins avaller 40 kilomètres aujourd'hui pour compenser la fatigue qui viendrait dans les prochains jours et qui ralentirait leur marche.

_________________
L'urgent est fait ,l'impossible est en cours ,pour les miracles prévoir un délai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Andrews
Archéologue
Archéologue
avatar

Féminin Nombre de messages : 711
Date d'inscription : 26/04/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG7
Grade / Niveau: Sergent/ 110
Age du perso: 29 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Mar 28 Avr 2009 - 18:27

Jenny avait été réveillée très tôt ce matin. On peut même dire tard dans la nuit. Jenny n'aimait pas être réveillée au lever du jour et en plus elle n'avait même pas eu le temps d'attraper quelque chose à manger car elle n'avait pas eut le temps.
C'est donc avec une allure et une tête encore endormie que Jenny s'était rendu au point de rendez vous avec son sac sur le dos. Elle avait du mal à se tenir debout. Si elle avait pu finir sa nuit, elle aurait beaucoup apprécié mais le Général voulait que tout les civils soient au top de leur forme. La jeune femme responsable de cette expédition, prit la parole pour leur demander s'ils avaient pensé à amener leur couteau. Jenny tâta ses poches et soupira de soulagement en sentant la bosse de l'arme.


** Au moins j'ai ce qu'il faut **

Le petit groupe se mit en route dans un rythme effréné. Jenny le savait, à cette allure, elle n'allait pas tenir longtemps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaËlla Strucker
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 5379
Age : 35
Date d'inscription : 13/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant-Chef/ 398
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Mar 28 Avr 2009 - 19:04

Au bout d'une heure et demi de marche à un bon rythme MickaËlla dut ralentir l'allure et moins d'une demi-heure plus tard il fallait déclarer une halte.Les civils étaient déjà à bout de force , le crapahute c'était vraiment pas leur truc ou en tout cas pour la plupart.Il y avait une sacrée carence en ce qui concernait l'endurance physique.Mais ce n'était pas tout certains d'entre eux ne se sentait pas bien et ça n'avait rien à voire avec de la fatigue.

"Ok lesquels d'entre vous n'ont pas mangé ce matin ou se sont couché à des heures indues?"

Au vue des réponses que MickaËlla vit elle faillit sortir de ces gonds , mais elle prit une grande respiration et prit plusieurs secondes pour se calmer avant de reprendre ce qu'elle voulait dire.

"Un bon soldat se repose et se restaure.Si il n'est pas capable de marcher il ne sert à rien et mets en danger ces compagnons c'est bien plus vital que de savoir tirer ou se battre.Dans l'armèe on a d'ailleurs l'habitude de dire que la sueur évite le sang.Mais même le meilleur entrainement du monde ne vous mènera nulle part si vous ne mangez pas , si vous ne buvez pas et si vous ne dormez pas."

MickaËlla se détourna des civils pour embrasser les lieux du regard.Il n'avait pas pris de nourriture avec eux et il fallait en trouver pour remettre un peu d'aplomb les quelques civils qui ne tarderaient pas à tourner de l'oeil.Elle se dirigea vers un tronc d'arbre renversé et recouvert de mousse et donna un coup de pied dedans pour le faire tourner.Elle réitèra l'opération jusqu'à ce dernier quitte le lit qu'il avait creusé dans la terre de la forêt.Et là on pouvait découvrir toute une faune de larve , d'insectes , de vers de terre.MickaËlla en prit plusieurs de diffèrentes variètèes et les ramena vers les civils qui étaient toujours entrain de récupérer.

"Voila de quoi vous remettre sur pied.Il y a autant de protèines dans l'une de ces bestioles que dans steak."

Les regards et les premiers refus firent sortir MickaËlla de ses gonds cette fois ci.Non mais ils se prenaient pour qui l'équipe des têtes d'ampoules , ils n'arrivaient même pas à savoir ce qui était bon pour eux , après tout si ils avaient mangés ce matin ils en seraient pas à devoir bouffer des vers deux heures plus tard.

"Me faites pas chier et bouffez sinon je vous colle ou je les ai trouvé et je remets le tronc par dessus et je tasse jusqu'à ne plus vous entendre gèmir."

Le pire c'est que la jeune femme ne semblait pas plaisanter et le pire de tout c'est qu'elle était réelment prête à trainer le premier récalcitrant et à lui faire subire le suplice énnoncé.

_________________
L'urgent est fait ,l'impossible est en cours ,pour les miracles prévoir un délai.


Dernière édition par MickaËlla Strucker le Jeu 30 Avr 2009 - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Andrews
Archéologue
Archéologue
avatar

Féminin Nombre de messages : 711
Date d'inscription : 26/04/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG7
Grade / Niveau: Sergent/ 110
Age du perso: 29 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Mar 28 Avr 2009 - 20:21

Le groupe s'arrêta au bout de une heure et demi de marche intense. Jenny était sur les rotules complètement HS. De plus comme elle avait pas mangé, elle avait envie de vomir plus qu'autre chose. Quand la patronne demanda qui est ce qui n'avait pas mangé ce matin avant de partir, Jenny souffla.

** Elle lit dans les pensées ou quoi ? **

Le ventre de Jenny criait famine et celle-ci lui appuyait dessus pour éviter qu'il ne fasse trop de bruit. Jenny devait avoir une tête qui fait peur. Elle sentait les poches sous les yeux. Lorsque Jenny vit la boss de diriger vers un tronc d'arbre remplit de mousse, Jenny comprit de suite ce qu'il allait se passer pour ceux qui avaient avoué ne pas avoir mangé. Cette pensée fut vite confirmée par la présence de bestioles dans ses mains. Jenny poussa un cri de dégoût.

"Beurk !!!!!"

Jenny porta les mains à sa bouche pour retenir un haut le coeur. Mais quand la chef se mit à crier, Jenny se dépêcha d'avaler une larve gluante car elle se doutait qu'elle n'hésiterait pas à mettre sa menace à exécution. Jenny avala la larve d'un seul trait.

"Oh mon dieu c'est crade !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzanne Rigel
Scientifique
Scientifique
avatar

Féminin Nombre de messages : 5026
Age : 27
Date d'inscription : 19/04/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Sergent-chef / 154
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Mer 29 Avr 2009 - 2:43

Quelle idée Suzy, tu peux me le dire ? Quelle idée t'as eu d'accepter ce stage ?
Suzanne se répétait ça dans la tête depuis un bon moment, alors qu'elle marchait maintenant depuis bien une heure, sac sur le dos. Cependant les prochaines missions du SGC allaient débuter d'ici peu de temps, et Suzanne ne voulait pas y laisser sa peau dès la première... Alors autant crever dans une forêt terrestre, que dans une cité lointaine. Du moins c'est ce que Suzanne s'était dit pour se convaincre de participer au stage.
Ils étaient un bon groupe de civils, des novices qui étaient à quelques détails près, dans le même état que Suzanne : c'est à dire, prêt à tomber raide comme une mouche pour venir s'étaler par terre. Le seul sourire qu'elle avait réussi à esquisser sur ses lèvres jusqu'à présent, était lorsque le sergent Strucker avait parlé de couteau. Suzanne avait bien évidemment pensé à l'emmener, ce fameux couteau qu'elle reçu par ce sergent même, quelques temps plus tôt. Il avait trouvé sa place d'ailleurs au fond d'une de ses poches depuis son entrée au SGC.
Comme à son habitude, pour penser à autre chose, Suzanne commença à fredonner un petit air de musique, histoire d'oublier ces dizaines de kilomètres qui pesaient de plus en plus lourd dans les chaussures de la demoiselle.


« Now there's so much that time.... »

Suzanne grimaça, ce n'était pas du tout le bon air de la chanson. Elle s'y reprit à 5 fois avant d'y mettra la main dessus, et au moment de crier gloire, le groupe s'arrêta, ce qui surprit Suzanne, elle qui était parti dans ses clés de sol, et ses ré majeurs un instant.
Le sergent Strucker brisa le silence, ou plutôt les respirations haletantes qu'on pouvait entendre en canon, pour lancer une question de façon assassine. Elle voulait savoir qui avait mangé ce matin …

Parce qu'il y en a qui ont marché 2 heures sans avoir rien manger ?!
Suzanne jeta un œil à droite puis à gauche, prenant quelques individus comme de véritables mutants. Bien qu'elle avait engloutit à tout va des tartines napées de confiture, son ventre crié famine quand même. Et puis si c'était l'heure de la pause goûter, Suzanne n'allait pas se priver de bonnes choses à manger !
Cependant quand elle vit Catwoman revenir vers le groupe, avec des...charmants... asticots dans les mains... Elle fit une grimace.

Disons que ça ressemble pas trop à une tartine...
Les vers de terre se tortillaient dans tous les sens, Suzanne mit la main devant la bouche comme plusieurs personnes, pour éviter de vomir ses délicieuses ex-tartines. Le sergent n'avait pas tort par ailleurs, les insectes qu'elle présentait au groupe, bénéficiait d'un très grand apport en protéines. Et Suzanne savait de quoi elle parlait, ...mais elle préférait les voir tout de même derrière un microscope, plutôt que sur la langue.
Personne a déjà vu l'aspect d'un ver de terre au microscope, c'est sûr et certain...
Elle regardait les quelques individus les plus téméraires, avaler ces choses là, et Suzanne ne pouvait s'empêcher de grimacer à chaque fois.
Quand je pense à toutes les bactéries et champignons qu'ils peuvent se choper dans la mousse où elle est allée les pêcher...
Elle ne pouvait pas s'interdire de penser comme une scientifique, elle en était une après tout. Et bien que ça lui était souvent reproché, Suzanne avait la fâcheuse tendance à voir ce qu'il entourait, derrière un microscope. Et ce n'était pas souvent très sympathique à voir.
Elle regarda avec dégout l'asticot qu'un soldat lui tendait. Elle hésitait à le prendre, après tout elle avait mangé des tartines elle, non ? … Cependant, la réplique du sergent Strucker vint brusquer Suzanne, et sans attendre la fin de sa phrase, elle empoigna l'animal et le mit dans sa bouche le plus rapidement possible, ne supportant le sentir remuer dans ses mains. Malheureusement, l'asticot ne semblait pas apprécier l'humidité de la bouche de la jeune femme, et continuait à gigoter à l'intérieur. Suzanne grimaçait, et sautiller discrètement, comme si ça allait faire passer la chose... Puis fermant les yeux, elle avala d'un coup, et resta immobile un instant, ne pensant qu'à une chose.

C'est plein de protéines, c'est plein de protéines, c'est plein de protéines...
Elle rouvrit ses yeux doucement, et n'étant pas la seule à apprécier la chose, son petit numéro était passé inaperçu au milieu de ce beau monde.
Suzanne eut soudainement une envie d'éclater de rire en réalisant ce qu'elle venait de faire. Jamais de la vie, elle aurait fait ça en temps normal … Fallait découvrir qu'il existait une vie extra-terrestre, une base militaire secrète, une porte des étoiles qui nous transportent dans une autre monde pour... bouffer des asticots en pleine forêt.

_________________



All I'm thinkin' about is you
Ain't nothin' in this world I can do about it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaËlla Strucker
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 5379
Age : 35
Date d'inscription : 13/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant-Chef/ 398
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Jeu 30 Avr 2009 - 17:44

MickaËlla fut une fois de plus agréablement surprise par l'attitude de certains scientifique qui certes faisait la grimace , montrait leur dégout pour ce qu'il venait d'avaler , mais même le plus aguerri des soldats auraient eu la même réaction.Et puis surtout aucun d'entre eux n'avait recarché ou vomis ce qu'il venait d'avaler et il fallait le dire c'était plutôt un point positif.Comme quoi qu'avec un peu de patience on pouvait en faire quelque chose de presque correct pour des missions.MickaËlla désigna le le tronc d'arbre de la main.

"Pour ceux qui en ont encore besoin , le buffet est toujours ouvert.Pour les autres ne restaient pas ici.Buvez un coup de flotte déraidissez vous les jambres et étirez vous , la journée est loin d'être fini."

MickaËlla laissa les scientifiques entre eux vaquer à leurs occupations tout en remlarquant que personne ne se bouscullait pour se rendre jusqu'au "buffet".Elle alla rejoindre son collègue militaire pour s'entretenir avec lui et elle ne semblait pas de bonne humeur.Et il y avait de quoi , elle se rendait compte maintenant que l'objectif était ingérable avec des personnes ne possèdant pas un minimum d'entrainement.Si il n'y avait eu qu'elle et le gaillard ici présent en ils pouvaient boucler le parcours en moins de 60heures.Tandis que là 96 heures cela semblait au dessus des forces de la majorité des personnes présentes.Elle fixa l'homme qui tenait une carte et une boussole avant de se mettre à ronchonner.


"Deux heures qu'on est partie , et on en est déjà à faire des pauses.Je parie sans trop m'avancer qu'on est en retard sur ce qui était prévu , mais on va déjà à notre vitesse maximum.A ce rythme là on finira le parcours à la fin de l'été."

MickaËlla avait peu d'affinité avec le gros balèze qui était avec elle ou plutôt il y avait pas mal d'inimitié pour le moment , aucun doute que le général avait une fois de plus bidouillé un truc pour l'enquiquiner.

_________________
L'urgent est fait ,l'impossible est en cours ,pour les miracles prévoir un délai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzanne Rigel
Scientifique
Scientifique
avatar

Féminin Nombre de messages : 5026
Age : 27
Date d'inscription : 19/04/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Sergent-chef / 154
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Jeu 30 Avr 2009 - 21:12

Alors que le sergent venait d'indiquer le tronc d'arbre pour ceux qui auraient par hasard envie de retenter l'expérience « asticot », Suzanne émit un petit rire ironique.
Elle est mignonne....
Bien qu'elle s'était surpassée pour avaler cette chose dégoutante MAIS REMPLIE DE PROTEINES, Suzanne en resterai là. Elle jeta un coup d'œil cependant au tronc, et se rassura en voyant qu'il se trouvait bien seul. Elle se retourna ensuite vers quelques individus qui se tenaient à l'écart. Elle venait d'entendre le mot « myiase » et avait directement tendu l'oreille. Elle aimait ces mots savants, … Des scientifiques ! Voilà qui fit plaisir à Suzanne, et tout en se rapprochant d'eux, elle prit par à la discussion. Ils ne se connaissaient pas, s'étaient juste aperçus les uns les autres, suant de tous les côtés pendant 2 heures, mais la science qu'il avait tous en communs suffisait à faire durer la conversation. Le reste du groupe de cette expédition s'était lui aussi dissous en plusieurs groupes, laissant quelques individus seuls, profitant des minutes de répit que la patronne leur laissait. Cette dernière était allait rejoindre un militaire, Suzanne se demandait de quoi ils pouvaient bien parler... En même temps, vu le sujet de discussion auquel elle prenait part à ce moment même, plus rien ne la surprendrait.
A entendre l'énumération de toutes les miyases possibles, Suzanne eut un haut le coeur. Elle mit la main sur son ventre, espérant plus que tout que son suc gastrique fasse correctement le boulot. Elle imaginait le pauvre asticot noyé, secoué dans tous les sens, pris dans un infernal tourbillon au milieu des tartines du matin...

Mouais, on va peut être s'arrêter là Suzy non ? ...

_________________



All I'm thinkin' about is you
Ain't nothin' in this world I can do about it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Andrews
Archéologue
Archéologue
avatar

Féminin Nombre de messages : 711
Date d'inscription : 26/04/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG7
Grade / Niveau: Sergent/ 110
Age du perso: 29 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Ven 1 Mai 2009 - 1:17

Jenny avait réussi à garder la larve tant bien que mal. Il s'en était quand même fallut de peu pour qu'elle vomisse tout sur ses ranger. Lorsque la "tortionnaire" signala à ses victimes que le buffet était encore ouvert, Jenny ne put s'empêcher de penser.

** Mais elle est complètement touchée **

Il ne lui tardait qu'une seule chose. Rentrer à la base, prendre une bonne douche, un bon petit déjeuner et faire un gros dodo bien au chaud dans ses quartiers. Mais malheureusement pour elle, les choses ne se passaient pas comme elle le souhaitait.
Tout le monde s'était regroupé pour discuter mais Jenny, elle, préférait s'étirer les jambes pour éviter qu'elles ne l'abandonnent en cours de route. Les scientifiques, ce n'étaient pas trop sa tasse de thé. Jenny les trouvait un peu trop terre à terre. Elle s'étira dans un coin et aval un grand coup d'eau histoire de se requinquer. Elle voulait prouver à tout ces militaires, qu'elle était capable de tenir et de se donner physiquement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaËlla Strucker
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 5379
Age : 35
Date d'inscription : 13/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant-Chef/ 398
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Sam 2 Mai 2009 - 22:38

MickaËlla et son cllègue regardait avec la carte et la boussole et l'un comme l'autre il ne semblait pas satisfait de leur situation actuelle.Mais que pouvait il y faire si ils allaint plus vite ils allaient laisser la moitié du groupe sur place dans la journée et le reste ne passerait pas la journée de demain.Ils ne pouvaient pas accomplir ce parcours dans les temps alors autant arriver avec tout le monde.MickaËlla se tourna vers les civils qui étaient en train de discuter avec verve , cela fit sourire la jeune femme.Voila ce qu'elle aimait dans l'armée la franche camaraderie , le fait de pouvoir compter sur son voisin , avoir une famille.Certes c'était loin d'être un groupe soudé et leur discussion n'était pas le genre de discussion auxquels pourraient s'intéresser le bidasse moyen mais l'idée était là.Mais hèlas pour eux comme pour elle ils n'avaient pas le temps de prendre leur temps en discussion inutiles.

"Parfait vu que vous avez retrouvé votre souffle on va pouvoir s'y remettre."

MickaËlla ne prit même pas la peine de leur adresser quoi que se soit d'autre qu'elle reprit sa marche à un rythme d'abord normal qui au bout d'une demi heure elle accélléra et ce fut ainsi toutes les demi heures.Au bout de deux heures le petit groupe trottait est tout le monde était en sueur même les deux militiares.Mais eux n'arrêtait pas de faire le tour du groupe criant sur ceux qui n'arrivaient pas à suivre et hurlant deux fois plus sur ceux qui n'aidaient pas leur camarade.Certains des civils s'en sortait mieux que d'autre parce qu'il courrait règumièrement et il pouvait voire que les deux militaires qui les encadraient avaient une foulée dèlié et règulière comme si courrir était devenue une chose aussi naturelle que de respirer ou de cligner des yeux pour eux.

_________________
L'urgent est fait ,l'impossible est en cours ,pour les miracles prévoir un délai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzanne Rigel
Scientifique
Scientifique
avatar

Féminin Nombre de messages : 5026
Age : 27
Date d'inscription : 19/04/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Sergent-chef / 154
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Dim 3 Mai 2009 - 20:47

Alors que le petit comité scientifique commençait à débattre sur l'utilité des asticots en anthropologie, le sergent coupa toute discussion par une réplique simple et direct. Suzanne avait presque oublié qu'ils étaient là pour marcher, marcher et encore marcher. Elle remit donc son sac à dos en place, l'ajusta, et repris la marche parmi le petit groupe. Ils ne s'étaient pas arrêtés bien longtemps, et la séance asticot ne s'était pas révélé très nourrissante en soi...
Le rythme avait débuté doucement, du moins plus sympathique que sur la fin du parcours. Cela faisait maintenant deux heures qu'ils avaient repris la marche, et alors qu'au début Suzanne arrivait à dire quelques mots à ses camarades scientifiques qui marchaient près d'elle, ce ne fut plus le cas arrivé à la fin. La communication ne se faisait plus que par quelques regards perdus, souffrants et désespérés que chacun se lançait. Bien qu'il n'avait pas grand chose dans le sac de Suzanne, quand il fut le moment de trottiner, elle crut s'effondrer sur place. Son dos lui faisait mal, elle ne contrôlait plus rien, elle avançait juste, ses jambes avaient pris la cadence. Elle pouvait juste se permettre de grimacer de douleur, et changer l'emplacement des bretelles du sac sur ses épaules.
Cependant un brave homme qui trottinait à ses côtés, effrayé sûrement par le visage de Suzanne, lui assena une petite tape sur l'épaule, puis suivit d'un geste de la main lui faisant comprendre qu'elle pouvait lui donner son sac. Suzanne avait sursauté au contact de sa main sur son épaule, ne s'attendant pas du tout à ça. Elle mit un temps à comprendre ce qu'il voulait lui dire, ne pouvant pas souvent quitter des yeux ses pieds pour voir où elle marchait. Sans plus attendre, le jeune homme tira le sac à dos de la jeune femme vers lui, Suzanne ne chercha pas plus longtemps, elle céda, et laissa glisser les bretelles sur ses bras.
Elle tourna la tête vers lui, jeune homme grand, et assez costaud ( bien plus que Suzanne en tout cas ) et le reconnut alors, il faisait parti du comité scientifique tout à l'heure, et si Suzanne ne se trompait pas c'était même lui qui avait engendrait la discussion sur l'asticothérapie. Tout en se massant les épaules, elle ajouta entre deux respirations, d'une voix presque inaudible :


« Mer … ci ... »

Elle venait à peine de finir son mot, qu'elle fut interrompue par le militaire qui servait de « guide », qui hurla à son oreille d'avancer plus vite. Les quelques individus autour, y compris Suzanne, accélérèrent vivement. Elle attendit que ce cher militaire s'éloigne un petit peu, pour adresser un sourire à celui qui tenait son sac. Ca n'avait pas l'air de le gêner plus que ça, il avait l'air sportif... Bien entendu, Suzanne ne le laisserait pas portait son sac jusqu'au bout, mais il fallait avouer que sans ce poids sur le dos, la jeune femme se sentait bien mieux.
Des asticots... Plein d'asticots... Par poignée je te les mange... Mais faites qu'on en finisse avec cette marche...
Elle s'adressait intérieurement au sergent, bien qu'elle se doutait fortement d'une chose : ils avaient pas fini d'en baver.

_________________



All I'm thinkin' about is you
Ain't nothin' in this world I can do about it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaËlla Strucker
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 5379
Age : 35
Date d'inscription : 13/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant-Chef/ 398
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Mar 5 Mai 2009 - 20:39

Cela faisait bientôt 5 heures que le groupe avançait et presque 2 heures que MickaËlla leur faisait vivre un rythme infernal.Tout le monde avait besoin de souffler même son collègue et elle.En plus les civils étaient à bout et menaçait de seffondrer à tout moment.MickaËlla commença à ralentir l'allure progressivement pendant une demi heure jusqu'à marcher lentement.Des yeux elle cherchait quelque chose qui pourrait la nourrir elle et le petit groupe.La saison des fruits n'était pas encore assez avancé pour en trouver il fallait se rabattre sur autre chose.Comme sortit de nulle part elle trouva un petit par terre "d'ail des ours".Elle se pencah pour en sentir les feuilles qui dégageait une forte odeur d'ail.

"Venait m'aidait."

MickaËlla attendit qu'il y ait quelqun à sa hauteur pour lui expliquer ce qu'elle faisait et pourquoi.

"Rammassait les feuilles.C'est de l'ail des Ours on en trouve un peu partout en Europe.Si vous avez un doute sentez les feuilles elle sente l'ail.On peut manger ça cru ou cuit comme des épinards."

MickaËlla se permit de sourire en se souvenant de la tête de soeur bènèdicte qui n'arrêtait de raler à chaque qu'elle faisait les courses sous prétextes qu'il était inadmissible que de simples plantes soit vendus aussi chère.

"Et dire que ça coute les yeux de la tête en supermarché et qu'il faut se ruiner pour en faire un pesto."

MickaËlla en enfourna quelques unes dans sa bouche mais continua de parler tout en machant.

"Vous allez voire c'est un peu piquant mais dans du fromage blanc c'est dèlicieux."

Cela faisait longtemps que MickaËlla n'avait pas partageait avec quelqun et cela faisait aussi longtemps qu'elle n'avait pas souris à quelqun ou était simplement aimable.Elle se retourna vers le groupe de civils trop épuisé pour venir se trainer jusqu'ici.

"Etirez vous ou vous serez pas capable de reprendre la marche.Si vous en êtes pas capable demandez à votre voisin de le faire.Vous devez faire attentin à votre corps il vous maintiendra en vie.Rèflèchir si on n'est pas capable d'agir ne sert à rien alors dèbranchez le cerveau arrétez de cogiter vous économiserez bien plus."

C'était le premier vèritable conseil que MickaËlla leur donnait et malgré quelque grognement personne n'était venu raller cette fois quand elle vint meur distribuer le peu de nourriture qu'elle avait trouvé.

"Je vais essayé de trouver autre chose reposez vous un peu.Bouvez par petite gorgée et faites attention de ne pas vider vos gourdes trop rapidement."

MickaËlla se leva et d'un pas exercé elle se faufila entre les arbres et les bosquets à la manière d'un animal en chasse pendant que son collègue s'occuper de vèrifier leur position.

_________________
L'urgent est fait ,l'impossible est en cours ,pour les miracles prévoir un délai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzanne Rigel
Scientifique
Scientifique
avatar

Féminin Nombre de messages : 5026
Age : 27
Date d'inscription : 19/04/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Sergent-chef / 154
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Ven 8 Mai 2009 - 13:57

La marche semblait interminable. Jamais la scientifique avait marché autant dans sa vie. Et ça se voyait... Bien qu'elle y mettait toute son énergie et volonté possible, sur la fin du parcours, Suzanne croyait s'effondrer à chaque enjambée. Elle avait récupéré son sac qu'un sympathique collègue scientifique avait porté un moment pour éviter que Suzanne s'écroule réellement. Agissant comme un robot, un pied devant l'autre sans commander quoique ce soit, seule sa tête marchait encore. Elle passait du coq à l'âne, pensant quelques secondes à son ancien centre de recherches, savoir si ils l'avaient déjà remplacé, et par qui... puis pensant à sa prochaine et première mission, son passage de la porte etc... Enfin si elle sortait vivante de ce stage.
Elle jetait des coups d'œil au sergent et au militaire qui encadraient le groupe, pour se faire peur.

C'est pas possible, c'est des mutants …
Elle avait une pensée sincère pour ses muscles version compote, mais ne pouvait pas s'arrêter maintenant... Elle suivait donc le rythme infernal, en murmurant quelques chansons quand elle avait assez d'énergie.
Puis le groupe s'arrêta enfin, au bout de … juste 5 heures de marche. Les ventres de tout ce petit peuple criaient famine, le sergent eut donc la bonne idée de chercher de quoi manger. Ce qu'elle trouva rapidement : de l'ail des Ours. Suzanne eut un sourire béat. L'image des asticots avait complètement disparu, elle se voyait à table en train de manger chez sa grand mère autrefois...
Bien que tout ça annonçait un « festin », elle n'accourut pas auprès du sergent. Ses jambes n'obéissaient plus. Elle s'immobilisa donc quand le groupe s'arrêta, posa son sac immédiatement à ses pieds, et laissa tomber ses bras et son buste en avant pour s'étirer les jambes. Une vraie loque. Limite si elle arrivait encore à se redresser. Alors qu'elle se massait comme elle le pouvait les mollets, elle redressa vivement la tête quand le sergent prit la parole.
Bien qu'elle s'était étirée, Suzanne voulait s'effondrer au sol. L'idée de reprendre la marche venait de l'anéantir. Heureusement qu'elle distribua la nourriture trouvée pour changer les idées de la scientifique. Aussitôt fini, elle disparut entre les arbres. Suzanne quant à elle avala littéralement les feuilles qu'elle avait dans la main, tout en s'approchant de l'endroit où elles avaient été ramassées, afin d'en avoir un peu plus. Quand on a mangé des asticots il y a quelques heures, l'ail des Ours était un véritable régal.
Elle observa le militaire qui lui était resté à proximité, il semblait essayer de repérer leur position...

Manque plus qu'on soit perdus, et c'est le pompom...
Elle mâchait tranquillement ses feuilles, tout en alternant avec quelques gorgées d'eau.

_________________



All I'm thinkin' about is you
Ain't nothin' in this world I can do about it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaËlla Strucker
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 5379
Age : 35
Date d'inscription : 13/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant-Chef/ 398
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Jeu 21 Mai 2009 - 3:45

MickaËlla ne mit pas longtemps à trouver d'autres plantes comestibles les forêts en regorgeaient surtout au printemps et en deux temps trois mouvements son sac était déjà remplis.Cela serait suffisant pour nourrir le groupe jusqu'à se soir mais il faudrait trouver quelque chose de plus consistant sans quoi certains d'entre eux craqueraient.Elle revint vers elle aussi furtivement qu'elle était partis et cela en fit sursauter plus d'un.Aucun des civils présents n'avaient l'habitude de se retrouver à gèrer ce genre de stress , survivre en pleine nature.Et il ne faisait aucun doute qu'une bonne partie d'entre eux souffaient de "l'effet chimpanzé".MickaËlla s'agenouilla au milieu d'eux et ouvrit son sac.

"Messieurs Dames je vous ais trouvé de quoi vous restaurer , profitez de se repas nous ne savons pas encore ce nous allons manger se soir."

Ce qui l'inquiétait le plus c'était les rèserves qui elle en avait peur ne ferait pas long feu.Il allait falloir trouver de quoi remplir les gourdes et rapidement sinon les privations drastiques auxquels les têtes d'ampoules avaient le droit leur ferait pèter un cable.

"Et surtout dètendez vous il ne s'agit que d'un exercice.Il n'y a aucun danger la situation est sous contrôle.C'est normal d'être tendu ce ne sont pas des situations auxquels vous avez l'habitude d'être confronté , et c'est justement le but de cet exercice vous familliariser avec la vie militaire et les missions SG.En plus de vous maintenir dans une excellente condition physique.Prenez le temps de respirer tranquillement et profondèment , apprèciez le paysage."

Mais trop d'entre eux avait du mal à se dètendre il fallait les faire penser à aute chose pendant un petit moment et MickaËlla avait son idée sur un sujet qui amènerait certainement des discussions par la suite et en plus son collègue et elle pourrait vèrifier si les enseignements avaient bien été acquis.

"Je vais vous expliquer comment se servir d'une carte et d'une boussole pour arriver à s'orienter.Tout d'abord il faut aligner l'aiguille de la boussole sur le nord.Ensuite vous mettez le nord de la carte sur le nord qu'indique la boussole.Comme vous pouvez le voir ce point ci est notre point de dèpart et ce point ci représente notre check point de se soir.Il suffit donc de placer la boussole sur la ligne entre nos deux points et de lire sur la boussole l'angle formé entre la direction recherchée et le nord c'est ce que nous appellons l'Azimut.La petite subtilitée c'est que le nord magnètique se dèplace d'une quarantaine de kilomètres par an il faut donc corriger la dèclinaison.Dèclinaison qui est noté sur la carte ainsi que la date de la carte.Celle là est rècente notre dèclinaison n'est que de -2 degrès.Et voila notre Azimut."

En voyant que tous acquièsser , en se rendant compte que se servir d'une carte et d'une boussole était enfantin , MickaËlla se permit à nouveau de sourire.Si elle leur aviat laissé dans les mains quelques minutes plutôt ils se seraient certainements entretués avec en moins de dix minutes.Chacun prètendant savoir lire une carte et utiliser une boussole et quand bien cela n'était pas le cas cela n'avait rien de sorcier.

"Bon c'est pas le tout on doit reprendre notre route maintenant."

MickaËlla et l'autre soldat repartir en marchant d'un pas décidé mais sans trop forcer l'allure.Mieux vallait arriver entier que pas du tout , en plus MickaËlla sortait de convalescence et sa jambe lui fesait un peu mal , il vallait mieux ne pas trop forcer il restait encore au moins trois jours et demi de marche.

_________________
L'urgent est fait ,l'impossible est en cours ,pour les miracles prévoir un délai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzanne Rigel
Scientifique
Scientifique
avatar

Féminin Nombre de messages : 5026
Age : 27
Date d'inscription : 19/04/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Sergent-chef / 154
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Ven 29 Mai 2009 - 22:51

Suzanne avait patiemment dégusté ses feuilles que le sergent leur avait trouvé, et « admirait » maintenant le paysage, comme il avait été conseillé. Personnellement elle était trop occupée à étirer ou masses ses cuisses et mollets comme elle le pouvait. Un coup d'œil rapide sur le groupe pour s'assurer qu'elle n'était pas la seule à ressembler à un cadavre, et la scientifique reprit son petit étirement tout en discrétion. Elle ne voulait pas s'attirer la foudre de l'un des leaders du stage !
Alors qu'ils mâchaient tous à la manière de vieilles brebis, le lieutenant s'approcha pour … enseigner les bases de la boussole. Une des bêtes noires de Suzanne. Elle n'échappait pas à la règle, l'orientation et les femmes faisant 2, Suzanne elle faisait même 4 avec ce genre de chose.
Les explications étaient pourtant assez claires, mais ce n'était pas pour aujourd'hui. Ce fut le pompom quand elle annonça le coup des déclinaisons. Disons que Suzanne était douée pour autre chose... mais surement pas ça.
Elle laissa donc soin aux autres d'écouter attentivement. Au cas où elle se retrouverait perdue avec l'un d'eux, … Elle ne préférait pas penser au jour où elle serait toute seule. Elle regardait pendant ce temps, sa boussole. Trouver le nord ça elle savait le faire, elle attendait donc de savoir la direction à suivre. Ses jambes lui faisaient encore bien mal, elle se demandait dans quel état elle les retrouveraient le lendemain.
La marche reprit de plus belle. Au désespoir de tous évidemment, mais personne ne le faisait comprendre explicitement. Quelques regards furtifs seulement. La scientifique n'avait pas ouvert la bouche depuis un moment, trop concentrée à espérer que ses muscles ne tombent pas en miettes. Elle marchait aux côtés d'inconnus, plutôt vers la fin du peloton au rythme imposé par le lieutenant. Quand soudain, le jeune homme devant elle hurla et recula brusquement. Surprise, mais surtout vivement bousculée, Suzanne fut propulsée elle aussi en arrière, et emporta avec elle plusieurs membres du groupe, à ses dépends. Ils tombèrent tous au sol, rien de bien méchant, juste quelques mauvais pieds de certains pris dans les côtes d'autres. Celui qui avait hurlé s'était rapidement excusé, disant qu'il avait vu un truc passer devant ses pieds... Le temps de comprendre ce qui venait de se passer, puis les personnes tombées commencèrent à se lever se grognant chacun leur tour. Alors qu'un second cri survint encore une fois, cette fois ci il était féminin. Dans l'incompréhension générale, les têtes se tournaient dans tous les sens pour voir d'où venait le cri. Il s'agissait d'une jeune femme, une scientifique que Suzanne reconnut, elle lui avait parlé quelques heures plus tôt. Elle était assise par terre, en train remuer dans tous les sens. Suzanne se releva brusquement en grimaçant, et s'approcha d'elle. La criarde se tenait fermement la cheville, et réussit à bégayait quelques mots entre deux grimaces :


« Un … serpent... Il m'a piqué ce sal... »

Elle ne termina pas sa phrase, trop occupée à compresser sa cheville. Suzanne se retourna brusquement alors vers ceux qui étaient derrière, et qui l'avaient rejoint dans sa chute, et leur demanda quelque peu agressivement, qui traduisait surtout son inquiétude vis à vis de la jeune femme :

« Elle s'est fait avoir par un serpent, relevez vous, il est peut être pas loin ! Y'a un médecin parmi vous ? Mademoiselle, vous êtes médecin ?!! »

Suzanne s'était adressé en dernier lieu, à une autre jeune fille qui venait de se lever à son tour. Elle n'avait pas une tête de médecin, mais les apparences étaient parfois trompeuses après tout...
Elle tourna la tête vers le peloton de tête, qui avait mit du temps à comprendre qu'il manquait une partie du groupe. Elle aperçut le lieutenant et ses « collègues » arriver.



[ Je vais peut être un peu … loin ? Neutral Désolé du retard !]

_________________



All I'm thinkin' about is you
Ain't nothin' in this world I can do about it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaËlla Strucker
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 5379
Age : 35
Date d'inscription : 13/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant-Chef/ 398
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Lun 8 Juin 2009 - 3:18

[Pas grave pour le retard mais je dois dire que je savais pas trop quoi rèpondre]

Cela allait faire bientôt une heure que la petite troupe avait repris son crapahutage quand du bruit vint de l'arrière du groupe.Le lieutenant qui dirigeait l'exervie était passablement énervé de devoir se coltiner une bande de civil si en plus il devait foutre le boxon c'est sur ça allait chier.MickaËlla se retourna prestement et suivit le lieutenant qui sautait tel un cabri pour arriver jusqu'à l'épicentre du problème.Quand il vit de quoi il s'agissait il se pencha de suite sur le problème.

"Pouvait pas faire attention ou vous marchaient tas de con.Les serpents ne mordent que quand on les emmerdent comme moi."

Le lieutenant se pencha vers la pauvre victime et lui enleva la main de dessus la plaie que le lieutenant examina de près avant d'y poser sa bouche pour aspirer le venin qu'il recracha quelques secondes plus tard.

"Venimeux.Vipère."

Tout en fouillant dans son sac il s'adressa à MickaËlla.

"Strucker vous me prèparez de quoi faire une civière à la vitesse de la lumière."

MickaËlla voyait bien que le lieutenant n'avait vraiment pas l'air de vouloir discuter.Il aurait peut êter été prèfèrable d'arrêter là l'exercice , mais après tout le but était de survivre et là on était en plein dedans.En plus ce dernier connaissait son affaire et il était plus gradé.

"A vos ordres."

MickaËlla dèsigna trois personnes pour la suivre et s'enfonça rapidement dans les bois alentours à la recherche du prècieux matèriel qui allait lui servir à fabriquer un branquart de fortune.

"Si il y a un toubib qu'il lui fasse l'injection d'anti-venin parce que si c'est mio je lui enfonce direct dans le coeur."

Pendant ce temps MickaËlla explquait aux autres ce qu'elle cherchait pour qu'il l'aide dans sa tâche.

"On cherche du bois mort si possible , il faut que se soit des branches suffisament longue et grosse.On se servira de l'écroce de ces jeunes arbres qu'on dècollera en longue bande avec nos couteaux.Le but se sera de nouer les morceaux de bois ensemble."

_________________
L'urgent est fait ,l'impossible est en cours ,pour les miracles prévoir un délai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzanne Rigel
Scientifique
Scientifique
avatar

Féminin Nombre de messages : 5026
Age : 27
Date d'inscription : 19/04/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Sergent-chef / 154
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Mar 30 Juin 2009 - 19:32

Suzanne s'était rapidement placée sur le côté dès que le lieutenant, suivi du sergent vinrent observer la panique causée par cette morsure de serpent. La scientifique avait trouvé un peu rude la façon dont le lieutenant les avait engueulé. Certes un serpent mord quand on le cherche. Mais après avoir marcher des heures, elle trouvait normal le fait qu'on fasse plus trop attention où l'on posait les pieds... La jeune femme assise par terre avait l'air de souffrir le martyre. Le serpent combiné à la fatigue accumulée jusque là ne faisaient pas bon ménage.
Sans plus attendre, le sergent désigna 3 membres du groupe pour l'aider à concevoir une civière. Et Suzanne faisait parti des 3 ! Ils s'étaient enfoncés dans le bois autour, et chercher des branches qui serviraient donc à la conception de cette civière. Longues et grosses, c'étaient les mots d'ordre ! Le sol était quelque peu humide, et recouvert de mousse sur une majeure partie. Espérant de tout cœur que le serpent ait fait route dans le sens opposé, Suzanne faisait cependant extrêmement attention où elle posait ses pieds.
Elle pouvait faire tous les efforts du monde pour tenir physiquement, il subsistait quelques trucs où elle faisait clairement l'impasse. A commencer par les serpents. Ces choses rampantes et répugnantes, Suzanne ne voulait même pas en entendre parler. Et elle considérait qu'elle prenait déjà assez sur elle à ce moment là, pour ne pas hurler de panique et sauter sur le dos du premier venu. Elle estima donc plus prudent de se concentrer uniquement sur les branches à ramasser, mais vérifiait à deux fois si le sol était sûr avant de se baisser pour les ramasser.
Suzanne n'avait aucune idée de l'heure qu'il pouvait bien être, mais supposait fortement qu'il serait bientôt temps de poser le camp. Ainsi elle espérait que cette petite pause pour serpent, conduise tout droit à l'arrêt définitif des troupes pour la journée.
Elle jetait des coups d'oeil aux bras des 2 autres membres du groupe chargés de ramasser du bois afin de vérifier que son chargement à elle, était à la hauteur des autres. Heureusement que les branches se portaient dans les bras et non avec les jambes, parce que ces dernières étaient à deux doigts de tomber en miettes. Elle s'approcha ensuite du sergent qui s'était occupé de découper des bandes longues d'écorce. Elle déposa au sol les branches qu'elle avait dans les mains, et fouilla dans l'une des poches de son sac à dos pour y trouver son couteau. Ce fameux couteau que le sergent lui avait donné à la fin de son entraînement. Elle espérait qui lui porte chance !
Elle s'approcha d'un jeune arbre, observa discrètement la technique du sergent Strucker, et essaya de s'en inspirer pour faire de même. Malheureusement ce n'était pas gagné. Seules quelques bouts de 3-4 cm tombaient aux pieds de Suzanne, et se sentaient ridiculement minables face à ceux aux pieds du sergent. N'osant pas demander comment il fallait s'y prendre, elle confia son couteau à un des 2 autres membres qui venait de déposer lui aussi son stock de branches.


« Ca ne vous dérange pas de vous occuper de l'écorce ? … Pas très docile avec moi ! Je m'occupe d'assembler les branches avec les bouts d'écorces du Sergent pendant ce temps ! »

Le jeune homme acquiesça, et Suzanne lui adressa un sourire en guise de remerciement. Elle ramassa le stock de bandes d'écorce faites par le sergent, et vint s'accroupir devant le stock de branches. Elle repéra quelques unes susceptibles d'être à peu près de même longueur, et ainsi convenir à un début de civière.
Elle commença donc son boulot, qu'elle maitrisait bien mieux que le découpage d'écorce. Sans dire un mot, elle continuait à progresser, en attendant la réaction du sergent Strucker, que Suzanne espérait, positive.


[ HRP : Encore désolé du retard ! Adam Smith pourrait peut etre rejoindre le stage ( ce serait plus sympa sûrement xD ) c'est bon pour toi ? ]

_________________



All I'm thinkin' about is you
Ain't nothin' in this world I can do about it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaËlla Strucker
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 5379
Age : 35
Date d'inscription : 13/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant-Chef/ 398
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Mar 30 Juin 2009 - 21:42

MickaËlla après avoir ramasser quelques branches et s'être aperçu que les civils avaient bien compris ce qu'elle cherchait elle se mit en devoir de rècupèrer de quoi nouer les branches entres elles.Quelques minutes plus tard Suzanne vint la rejoindre et commença à essayer de peller l'arbre.Mais il ne fallut pas longtemps à la jeune femme pour se dècourager et donner son couteau à un autre civil pour qu'il la remplace.MickaËlla observa le manège qui se dèroulait sous ses yeux et elle n'aimait pas ça.Suzanne commençait à sèlectionner les bouts de bois qui pourraient servir de civière.MickaËlla prit le parti d'intervenir ce genre d'attitude n'était pas bon encore heureux qu'il ne s'agissait pas d'une mission.

"Non mais vous croyez ou?Vous faites partie du programme le plus secret et certainement le plus dangereux au monde.Et là il s'agit d'un exercice de survie dans des conditions réelles avec des risques réels.Parce que lorsque vous aurez passé la porte des étoiles vous serez amené à vivre bien pire que ça et mon job c'est de vous apprendre à rester en vie.Ne pas être prêt c'est se préparer à l'échec."

Elle se tourna vers les deux autres civils et fit deux pas rapides qui auraient pu leur laissait croire qu'elle allait leur en mettre une.Daileurs ça n'était pas l'envie qui lui en manquait mais elle tenait surtout à les faires rèagir à faire fonctionner leur neurones pour qu'ils comprennent que cela n'était pas un jeux.

"Vous deux le lendemain qu'on sera rentré à la base vous aurez un couteau sur vous en permanence.Si c'est une lame d'un multi-tool tant mieux , mais si jamais je vous croise et que vous avez pas dans vos poche un truc du genre bout de mètal qui coupe vous allez dècouvrir pourquoi chez les paras on dit que le diable rit avec nous.Le général ou dieu personne ne pourra vous protèger."

Elle se retourna vers Suzanne le visage dur et les traits tirès comme si elle allait mordre.Elle n'était pas du tout satisfaite du comportement de celle qu'elle avait évalué quelques temps plutôt et qui avait dèmontré des qualités tel que l'abnègation.Elle en venait même à se demander si elle ne s'était pas trompé quand elle l'avait testé.

"Et quand à vous Suzanne n'essayait plus jamais d'accomplir quoi que se soit.Essayer c'est échouer.Renoncer une fois c'est renoncer toujours.Alors cessait de courber le dos comme si toute la misére du monde reposait dessus."

MickaËlla se remit à peller son arbre tout en expliquant comment elle s'y prenait pour faire ses bandes.Bien sur le civil faisait moins bien qu'elle mais s'était mieux qu'elle la première fois ou elle s'y était éssayé.Une fois cela terminé elle retourna auprès de Suzanne et de l'autre civil et commença à expliquer comment ils allaient faire pour nouer les branches entre elles pour en faire une civière.

"On va faire une sorte de maillage avec les branches notre corde ne vas servir qu'à maintenir ces branches ensemble en aucun cas elle ne devront supporter le poids du blèssè.Car si jamais elle casse la victime pourrait être bléssé plus grièvement.On aurait put utiliser les vestes pour ça mais il vuat mieux les garder pour conserver notre chaleur corporel ou celle de la victime.Maintenant si vous avez compris au boulot."

MickaËlla oeuvrait comme la besogneuse petite abeille qu'elle était conseillant de ci de là ses coèquipiers sur la manière dont il devait passer leur branchages ou nouer les morceaux entre eux.Trois quart d'heure de travail de nattage plus tard la civière était prête est semblait suffisament solide pour supporter le poids de la victime.Au pas de course MickaËlla retourna auprès de la victime et du reste du groupe mais à peine fut elle arrivée que le lieutenant l'incendia.

"C'est ça que vous appellez à la vitesse de la lumière.La prochaine fois prèvenez moi si j'ai plus vite fait de m'en faire livrer une."

MickaËlla se tut autant parce qu'il était son supèrieur autant parce qu'il n'avait pas trop tord.Elle avait lambiné et bientôt le soleil allait se coucher et ill allait falloir trouver un endroit ou bivouaquer.

_________________
L'urgent est fait ,l'impossible est en cours ,pour les miracles prévoir un délai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Smith
Militaire
Militaire
avatar

Nombre de messages : 855
Date d'inscription : 05/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG8
Grade / Niveau: Adjudant / 236
Age du perso: 29 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Mar 30 Juin 2009 - 22:05

Adam avait suivit ce petit stage silencieux. Il faisait partit des militaires qui encadraient les scientifiques pour ce petit groupe d'expédition. Il c'était porté volontaire pour tirer lui aussi profiter de cet enseignement, après tout ça pouvait toujours servir pendant les missions. Il était clair qu'on pouvait être confronté à n'importe quoi, alors c'était toujours utile de rester dans les conditions, et puis de toute façon il n'avait rien d'autre à faire, et il ne voulait pas rester à s'ennuyer à la base, avec un métier pareil ça serait le comble.

Il regardait les personnes désignées se débrouiller pour faire une civière pour la personne blessée. Bien sûr ils c'étaient fait engueulé mais il n'y avait rien de plus normal, après tout comment auraient ils fait en pleine mission? Mais visiblement la plus part n'étaient jamais partit en mission alors ça, il ne pouvaient pas le savoir. Pendant ce temps là, Adam c'était assit près du blessé, et prenait régulièrement son pouls.

Bien sûr le soldat n'était pas médecin, et n'avait pas les compétences pour soigner le blessé, mais il était capable de savoir si son état s'empirait, après tout mieux valait éviter une attaque cardiaque. Il prit sa lampe torche, et vérifia la dilatation des pupilles, pour le moment tout allait bien, ses pupilles réagissaient à la lumière, mais il commençait à faire noir, l'équipe allait donc devoir dormir sur place.

Adam découpa un morceau de son t-shirt noir grâce à son couteau de combat, et l'imbibai d'un peu d'eau pour rafraîchir le visage du blessé qui commençait à transpirer. Il avait bien fait attention de juste humidifier le morceau de tissus, l'eau était trop importante pour la gaspiller, surtout à cet instant.

_________________

    En fin de compte nous mourons tous, nous ne pouvons malheureusement pas choisir notre mort. Mais nous pouvons décider comment aller à sa rencontre, afin que l’on se souvienne de nous comme des Hommes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rémus Hamilton
Scientifique
Scientifique
avatar

Masculin Nombre de messages : 3374
Age : 25
Date d'inscription : 09/06/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5
Grade / Niveau: Caporal-chef/ 90
Age du perso: 39 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Mer 1 Juil 2009 - 1:33

[HRP : je m’incruste si ça ne vous dérange pas ]

*Je parie, sur la tête de mon pépé Dédé, que tous les militaires du SGC adorent la citation « un esprit sain dans un corps sain » ! Mais à force de nous obliger à faire du sport, j’aurai plus de corps, je serai mort ! Mort donc plus d’esprit ! Si seulement ils étaient intelligents…*

Spoiler:
 

Maudite journée… Quelque part au SGC, un humain « important » avait eu l’horrible idée de faire faire aux civils une toute petite promenade de 4 jours. Apparemment il n’y avait pas que du vide entre les planètes, il y en avait entre les oreilles de ses supérieurs. Mais bon, c’est pas une raison pour faire les choses à moitié. Rémus Hamilton se leva de bonne heure pour déguster un énorme petit-déjeuner. Pour lui rien n’est plus important que manger. S’en mettre plein le ventre, bouffer, gober, aspirer, ingurgiter, s’empiffrer ! Miam ça donne faim tout ça. 2 minutes s’il vous plaît je vais me préparer un sandwich. Euh… non en fait non. Je reprend le rp. Ensuite notre scientifique adoré prépara son sac. Il prit tout ce qui était autorisé, on est jamais trop prudent.
Au début il suivit tout le monde s’en trop se poser de question. Il écouta, exécuta… comme les autres. Puis ils se mirent à marcher, longtemps, trop longtemps. Mais pourquoi un destin si cruel, qu’est ce qu' ils ont fait pour mériter ça ? Ils passent leur temps à inventer et étudier des technologies pour le bien de l’humanité et vous les remerciez comme ça ? Chapeau, merci, cool, vraiment super… Au bout d’une heure et demie de marche, un ennemi vint les attaquer : la faim. Et oui cher lecteur, rien n’est pire que la faim… Trente minutes plus tard ils firent enfin une pose-goûté. Au menu, des insectes. Quand Rémus vit la militaire arriver avec… il était pas si affamé que ça… puis il se dit :


* Les chinois mangent des brochettes de ces trucs et nous les français on adore les escargots de Bourgogne. Donc pourquoi ne pas manger d’autres insectes ? En plus c’est 100% bio*

Il s’approcha lentement puis goûta une petite larve bien gluante.

*Hum… bien moelleuse, quelques petits bouts bien croquants… il aurait peut-être fallu les cuire. En tout cas avec un petit vin blanc je m’en serai bien mangé tout un plateau*

Et ils se remirent à marcher, encore et encore… Après l’entrée, le plat principal, des ails des ours. Rémus détacha la capuche de sa veste ( sur certaines vestes on peut enlever la capuche ) et mit dedans toutes les feuilles qu’il trouva. Il allait se régaler, une bonne petite salade ! Il en mangea une grande partie et garda le reste pour la suite de la promenade. En tout cas il connaît un petit restaurant à côté de Figeac où les ails d’ours sont très bien cuisinées. Pour finir il s’étira longuement en faisant craquer la plupart de ses articulations.

Maintenant, à toi lecteurs, devine la suite ! … tic tac tic tac… Et oui, tu as raison, ils ont marché ! Mais cette fois il y eut des cris, de la sueur, du sang et de la peur ! Une femme du groupe venait de se faire piquer par un serpent. Le Sergent Mickaëlla Strucker désigna trois personnes pour l’aider puis partit. Heureusement Rémus n’en faisait pas parti. Il se mit accroupi et sortit son couteau. En fait Rémus voulait donner l’impression qu’il chassait le serpent qui rodait dans le coin. En réalité il était en train de se reposer en attendant que tout le monde se remettent à marcher.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzanne Rigel
Scientifique
Scientifique
avatar

Féminin Nombre de messages : 5026
Age : 27
Date d'inscription : 19/04/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Sergent-chef / 154
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Mer 1 Juil 2009 - 14:23

Suzanne s'attendait à tout sauf à ça. Elle avait cru bien faire en confiant le couteau à l'un de ses camarades plutôt que de ramer à comprendre la technique et ainsi perdre du temps. A priori, elle avait tout faux d'après le sergent Strucker. Il aurait donc fallu batailler sur cette écorce...
Alors qu'elle l'avait déjà réprimandé une fois, ce qui pour Suzanne suffisait amplement à la terroriser, la jeune femme se fit à nouveau remonter les bretelles.
Elle s'était adressé directement à elle, et n'y était pas allée de mains mortes. Suzanne elle, était restée immobile, complètement paralysée.

Ah génial Suzy, là tu as tapé dans le mille...
Le visage du sergent aurait fait peur à plus d'un. Elle avait écouté ce que le sergent avait à dire sans broncher d'un poil. Elle l'avait ensuite regarder repartir en direction de son arbre, pour écouter les instructions qu'elle donnait.
Ce n'est quand même pas ma faute si je ne suis pas douée avec un couteau ! Y'a les MacGyver d'un côté, et les Marie Curie de l'autre c'est tout !
Suzanne était légèrement excédé des idéaux militaires. D'après elle, pas tout le monde pouvait réussir dans tout et n'importe quoi. Puis ne pas réussir à couper de l'écorce, ce n'était pas non plus la fin du monde ! Ils étaient 4 pour faire cette civière après tout...
Enfin Suzanne se remit au boulot quand le sergent Strucker revint au près d'eux pour leur indiquer comment faire cette civière. Même si elle bouillait à l'intérieur, elle préféra garder son calme et ne pas s'expliquer avec le sergent … Ça n'aurait rimer à rien de toute façon de s'expliquer avec un supérieur. Mieux valait se taire, et continuer le boulot pour porter secours le plus rapidement possible. Elle exécuta donc les instructions du sergent avec l'aide de ses deux camarades, et la civière fut montée assez rapidement.
Tout en gardant le silence, elle suivit le sergent en direction de la blessée, mais une fois sur les lieux elle préféra garder distance avec le groupe, et surtout du sergent Strucker. Elle aurait voulu se rattraper, et lui prouver qu'elle n'était pas qu'une misérable pas-douée. Elle aurait sûrement de multiples occasions dans les prochains jours de se rattraper... Pour le moment, au moins le sergent Strucker voyait Suzanne, au mieux elle se porterait, pensait elle.
Elle jeta un oeil au ciel, et elle fut ravie de voir qu'il ferait bientôt nuit... Un bon roupillon était le bienvenu. Elle épiait discrètement ce qui se passait du côté de la blessée, tout en s'étirant les jambes encore et toujours. Plusieurs personnes prenaient soin de la victime, dont un qui n'hésita pas à découper un bout de son t-shirt... Acte bienveillant pensa-t-elle.
Puis elle tourna la tête en direction d'un homme qui … chasser on-ne-sait quoi au sol. Suzanne fit une tête perplexe, puis au bout d'un petit moment, elle comprit de quoi il s'agissait. Là machinalement, elle se mit à regarder frénétiquement autour d'elle à ses pieds, comme pour vérifier qu'elle était bien seule, et non accompagnée d'un truc rampant immonde.

_________________



All I'm thinkin' about is you
Ain't nothin' in this world I can do about it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaËlla Strucker
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 5379
Age : 35
Date d'inscription : 13/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant-Chef/ 398
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Jeu 2 Juil 2009 - 13:13

Alors que le petit groupe se préparait à brancarder la malheureuse le Lieutenant frappa dans ses mains pour applaudir.Cela ne présageait rien de bon.

"Bravo c'est formidable.On a un mèdecin parmis nous et il est même pas foutu d'aider pour un brancardage.Un scientifique qui chasse qui se sont cassé depuis longtemps et qui ferait mieux de ranger son couteau avant que je l'assome.Un pilote de chasse qui trouve très drôle de gaspiller notre eau et en plus de dètruire ce qui pourra lui tenir chaud cette nuit."

Le lieutenant fit quelques pas cers Adam en lui lançant un regard mauvais et dèdaigneux.

"Ils vont juste appris à vous servir d'une balise et à attendre les secours au CPA30.Ici les secours c'est vous."

Il se redressa de toute sa hauteur pour parler un peu plus fort et pour toiser MickaËlla.

"Et celle qui gagne le gros lot , notre tireur d'élite.Qui sait pertinemment toutes ces choses mais qui péféres la jouer en solo.Bon vu que vous êtes incapable de vous prendre en main c'est moi qui vait le faire.Smith chasse , pêche , nature.Hamilton code moral on n'abandonne pas ni sa tache ni les autres.Rigel Comité de santé.Strucker Joker."

A peine avait il fini de répartir les taches qu'il tourna le dos au groupe et commença à s'en aller pour dieu seul savait ou.

"Il y a une rivière juste derrière cette bute.Vous savez ce que vous avez à faire.Je vous rejoins dès que possible."

Quelques secondes plus tard le Lieutenant avait disparu comme par enchantement dans le forêt c'était à la limite du surnaturel.MickaËlla quand à elle s'était approché d'Adam et commençait à fouiller la terre avec son couteau.Elle n'avait pas trop envie d'expliquer le choses mais elle était bien obligé sans quoi le Lieutenant leur tomberait de nouveau sur le dos.Et le pire c'est qu'on ne pouvait pas lui donner tord.

"Mieux vaut utiliser la terre ou des feuilles pour abaisser la tempèrature d'un corps.Toujours penser à regarder ce qui est à votre portée avant d'utiliser des choses que vous ne pourrez pas remplacer.Qui est formé PSE2."

MickaËlla avait accompagné ces paroles par des gestes explicites pour montrer qu'elle s'adressait à tout le monde.Elle se mit en position pour mettre leur blèssé sur leur brancard de fortune.Une fois ceci fait le petit groupe se dirigea vers l'endroit indiquait par le lieutenant.Un ruisseau dèvaller la forêt 50 mètre en amont une cascade digne d'un film de cinèma faisait un bruit magistral.L'endroit aurait étè idyllique en vacance.

[Hrp : le CPA 30 est un groupe de commando de l'armée de l'air spècialisé dans la rècupèration de pilote.Aucun pilote ne part au feu sans avoir fait un stage de survie avec les gars du CPA 30 ou du CPA 10.PSE2 premiers secours en équipe de second niveau.Donne le droit de brancarder et d'utiliser du matèriel.]

_________________
L'urgent est fait ,l'impossible est en cours ,pour les miracles prévoir un délai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rémus Hamilton
Scientifique
Scientifique
avatar

Masculin Nombre de messages : 3374
Age : 25
Date d'inscription : 09/06/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5
Grade / Niveau: Caporal-chef/ 90
Age du perso: 39 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Ven 3 Juil 2009 - 0:58

Rémus regardait le sol, l’air concentré… le lion qui dormait en lui était-il réveillé ? Puis il scruta les environs et réalisa qu’une femme avait peur. Elle regardait ses pieds comme s’ils allaient d’un coup disparaître. Au moins ça voulait dire que Rémus donnait l’air de chercher. Mais ça ne dura pas longtemps… Le Lieutenant remit tout le monde à sa place.

- On m’appelle ? Bon d’accord… je vais aider.

Le scientifique se rapprocha du brancard et aida à le porter.

- Évidemment, le blessé pèse lourd. Oh mon Dieu, pourquoi le destin s’acharne comme ça sur moi. Je ne suis qu’un scientifique !

- Justement.


- Comment ? Qui m’a répondu ? Non non, je parlais dans ma tête, donc personne a pu me parler… à moins que je réfléchissais à voix haute.

Il jeta un coup d'œil autour de lui pour savoir qui avait répondu… Ou non, c’était peut-être un tour de son imagination. La forêt, isolé de toutes technologies, pas l’ombre d’une calculatrice ou d’un ordinateur, ça devait être ça. Il devient dingue ! Moins d’une journée en dehors de son environnement habituel et il perd tous ses repères… C’est bien un scientifique.
Et ils arrivèrent devant un ruisseau, avec une cascade. Le paysage était magnifique, la nature nous montrait un de ses plus beaux tableaux, un territoire presque jamais foulé par le pied de l’homme. Le chant des oiseux, quelques écureuils dans les arbres, le doux bruit des feuilles mortes écrasées… Dans ce monde de fou il existait toujours des endroits de paix. Mais ils devaient pêcher ! La forte et putride odeur du poisson, l’eau glacée, les insectes qui vont dans les oreilles ! Une seconde de rêve pour quatre horribles jours…
Rémus suivit la militaire, tous en même temps posèrent le brancard puis allèrent pêcher.


* Bon, il faut pêcher, donc attirer les poissons. Il nous faut de la nourriture… A c’est bien ça, on a besoin de nourriture pour pêcher notre repas, quelle logique ! *

Il alla vers l’arbre le plus proche et enleva la mousse pour trouver des insectes. Ensuite il prit un fin de bout de boit qu’il rendit pointu avec son couteau. Il embrocha dessus un insecte, noua le tout au bout de sa corde et attendit l’accord du Lieutenant pour lancer l’appât. Qui sait, il allait peut-être faire une grosse bêtise… comme d’habitude…

[HRP : vous pouvez être la personne qui a dit " Justement " si vous voulez ^^ Ça rendra le rp plus marrant.]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Smith
Militaire
Militaire
avatar

Nombre de messages : 855
Date d'inscription : 05/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG8
Grade / Niveau: Adjudant / 236
Age du perso: 29 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Sam 4 Juil 2009 - 2:31

Adam entendait son supérieur gueuler sur tout le monde, sachant très bien que c'était tout ce qu'il savait faire, sinon il se bougerait un peu le cul. Il ne le savait peut être pas mais une morsure de vipère pouvait devenir très grave. Le jeu était terminé, il fallait appeler du secours, mais visiblement personne ne semblait réagir. Et puis il était mignon, son t-shirt devait lui tenir chaud, mais nous étions fin avril, la température n'était donc pas glaciale, et sa veste suffirait à lui tenir chaud. Heureusement pour lui, Adam avait apprit à laisser couler les insultes des supérieurs, et ces regards dédaigneux ne l'avaient jamais touché. Après tout il pouvait beugler se qu'il voulait, c'était eux qui traversaient la porte et non pas cet instructeur frustré.

Laissant MickaËlla coller de la terre sur le visage du blessé, il retira la chaussure de la jambe mordue, il valait mieux prendre des précautions au cas où la jambe gonflerait, mais en dehors de ça il lui était impossible de toucher à la blessure, il n'était pas formé pour. Bien sûr il était capable de soigner des petits bobos, mais là c'était bien trop sérieux. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était l'empêcher de se blesser avec son propre équipement lorsque l'œdème se formerait.

Puis comme l'avait demandé, Adam partit à la chasse, vérifiant aussi les plantes qu'il trouvait, après tout en pleine foret, il trouverait probablement de quoi manger végétarien, bien qu'il doutait que ça plairait au Lieutenant. Il aurait été plus facile de chasser à l'aide d'un bon vieux 9mm mais le Lieutenant voulait de l'archaïque, aussi il se contenta de son bon vieux couteau de combat. En fouillant dans les buissons, il trouva des Raiponce, ce n'était pas le grand luxe, mais ça au moins il en était sûr ça se mangeait. Au moins ils auraient de la salade.

Il préleva autant de feuilles qu'il pouvait avant de les rapporter au campement, sur le chemin il trouva aussi des violettes, mais pour la suite, il avait plutôt intérêt à trouver de la viande si il ne souhaitait pas supporter les réprimandes du lieutenant, pourtant il y avait à manger pour tout le monde. Bon c'était des plantes, mais c'était mangeable. Il repartit ensuite, plus déterminé que jamais. Grâce à de la patience et un coup de maître en lancé de couteau, il réussit à attraper un lièvre. Il n'y en aurait pas pour tout le monde, mais il laissait volontiers sa part, il préférait encore ses "légumes verts". Il ramena alors sa prise au petit groupe, ne se faisait pas d'illusion, il fallait déjà qu'il y retour.

"Il me faut quelqu'un capable de dépeceuser et de préparer le lapin."

Cette fois c'était sûr, il n'en mangerait pas. Il attendait maintenant que quelqu'un récupère sa prise, avant de retourner voir si il trouvait quelque chose, mais il ne se faisait pas d'illusion, ça ne serait sans doute pas de la viande, il lui avait déjà fallut trop de temps pour avoir celui ci.

_________________

    En fin de compte nous mourons tous, nous ne pouvons malheureusement pas choisir notre mort. Mais nous pouvons décider comment aller à sa rencontre, afin que l’on se souvienne de nous comme des Hommes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzanne Rigel
Scientifique
Scientifique
avatar

Féminin Nombre de messages : 5026
Age : 27
Date d'inscription : 19/04/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Sergent-chef / 154
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Sam 4 Juil 2009 - 19:03

Suzanne s'était retenue de ne pas montrer les dents au lieutenant qui passa à côté d'elle pour partir on-ne-sait-où, après avoir incendié tout le monde.
Je suis certaine qu'il trouvera toujours quelques chose à redire sur tout ce qu'on fait de toute façon...
Suzanne le regarda s'éloigner en soupirant, puis se retourna en direction du groupe. Après avoir pris toutes les précautions vis à vis de la santé de la blessée, il fallait transporter le brancard-fait-maison, en direction du coin indiqué par le lieutenant. Alors que quelques hommes s'apprêtaient à soulever le brancard, Suzanne elle, se chargea des affaires de la blessée, restés au sol. Pendant qu'elle ramassait ce qui était éparpillé, elle entendit un des hommes chargé du brancard, prendre la parole, à priori pour lui-même, mais Suzanne pût entendre et sourit. La situation était de pire en pire, et cet homme trouvait encore le moyen de trouver la petite bêbette. Ce qui fit sourire surtout la jeune femme, c'était qu'il était lui aussi scientifique, et qu'elle semblait partager le même avis : les scientifiques n'étaient vraiment pas fait pour ce genre d'expédition, et le lieutenant semblait prendre un malin plaisir à le souligner. Toujours accroupie à proximité du brancard, elle lui répondit alors à voix basse, sans penser qu'il allait l'entendre :

« Justement... »

Par la suite, elle ne fit pas attention à sa réponse à lui, pensant à la base qu'il ne l'avait pas entendu. Elle se redressa, armé de tout ce que la blessée avait laissé derrière elle, puis suivit le convoi « brancard » jusqu'à ce fameux lieu de campement.
Rien qu'avec le bruit que faisait l'eau à quelques mètres d'eux, Suzanne se croyait en plein rêve... Cependant, le regard du sergent Struker qu'elle venait de croiser, la ramena directement les pieds sur Terre. Elle attendit que les hommes autour du brancard déguerpissent pour aller chasser ou pêcher, puis s'approcha de la blessée, en rapprochant aussi ses affaires.


« Ouuh, place à la gente féminine si vous le voulez bien mademoiselle ! Je ne suis pas un de ces gros bras au regard de velours, mais je vous promets de vous être sympathique, c'est déjà mieux que rien ! »

Elle lui avait adressé la parole sur un ton plaisantin. Elle seule avec la blessée, les autres étant chargés de trouver de quoi nourrir les troupes. D'ailleurs elle venait de réaliser qu'elle était chargée elle, du comité de santé.
Ah ça c'est bien... Et quand on est pas médecin, on fait comment ?
La blessée, bien qu'ayant reçu quelques soins précaires, n'avait pas l'air dans son assiette non plus.

« Un peu d'eau peut être ? Tout en alliant des gestes à ses paroles, Suzanne enchaîna, pensa que lui parler serait déjà un bon remède,... Premier jour de stage de survie, et on est déjà tous à moitié mort... Vous voulez quelque chose pour placer sous votre tête ? … Autant vous prévenir tout de suite, je ne suis pas médecin, rien que scientifique. Je pourrai vous décrire comment vos cellules agissent en ce moment même autour de votre blessure, à la rigueur, mais en ce qui concerne vous porter secours directement, ça va être plus compliqué... Comme ceci sous la tête, ça vous va ? … J'espère que ces braves bonshommes vont nous ramener quelque chose à manger, autre que des vers … Nourrissant peut être, mais ça ne réjouit pas les papilles si vous voyez ce que je veux dire... »

Elle fut interrompue par un jeune homme qui venait de ramener un lapin, et qui demandait de l'aide pour le dépecer. Personne ne se présenta, ce que Suzanne comprenait évidemment... Cependant, la blessée lui indiqua qu'elle savait s'y prendre elle, avec les lapins, et Suzanne fût alors contrainte de se lever et d'aller chercher ce fameux lapin, tout en grimaçant.

« Merci … Merci beaucoup … Il n'y a pas de lasagnes toutes prêtes dans les environs plutôt ? »

Elle avait demandé ça au chasseur du lapin, qui retourna immédiatement à son bois. Quant à Suzanne elle revint auprès de la blessée, tout en tenant le lapin très éloignée d'elle.

« Bien, j'attends vos instructions... Oubliez tout accompagnement possible, je doute que ceux qui pêchent trouvent des tomates dans le ruisseau... »

La jeune scientifique n'était pas une pro en cuisine, mais la présence du lieutenant dans les parages était un bon stimulant. Elle agissait alors sous les conseils de la blessée et dépeça l'animal.

_________________



All I'm thinkin' about is you
Ain't nothin' in this world I can do about it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaËlla Strucker
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 5379
Age : 35
Date d'inscription : 13/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant-Chef/ 398
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   Sam 4 Juil 2009 - 20:00

En arrivant au point d'eau MickaËlla fut soulagé tout d'abord de poser le brancard ensuite de voire que tout le monde s'affèrait à faire quelque chose même si ça n'était pas forcèment des plus rationnels ou des plus judicieux.Ils ne s'en rendaient pas compte mais le stress de la situation leur faisait secréter de l'adrènaline et peu à peu chacun d'entre eux perdait leur capacité à rèflèchir et leur fonction motrice fine.D'ici deux à trois heures il ferait nuit et il n'avait ni d'abris ni de quoi manger il dalalit faire vite sans quoi un bon nombre de'entre eux allait dormir le ventre vide et en pleins courant d'air.MickaËlla vit le caproal Smith se mettre tout de suite à sa tache qui consistait à trouver de la nourriture , elle devait elle aussi se mettre à l'oeuvre même si la tâche qui lui était confié était la moins simple de toutes.Elle devait pallier aux lacunes et aux manques.Elle observa le petit groupe et dècrèta que la première chose était d'expliquer le principe de l'abri.

"Bon écoutait moi.Il faut qu'on prépare un abri pour la nuit.Le principe est simple il va falloir rècupèrer de la mousse des feuilles des épines tout ce qui pourra servir de matelas et surtout éviter la dèperdition de chaleur par le sol.Ensuite on va essayer de trouver quelques grosses branches pour faire plusieurs petits abris le long de la paroi rocheuse."

Le petit groupe trainait des pieds mais commençait à se souder.C'était une expérience que chacun d'entre eux devait affronter , aller jusqu'au bout de soi connaitre intimement ces limites se dècouvrir et il n'y avait qu'un seul moyen pour ça aller jusqu'à la rupture.

"Bien avant ça tout le monde va boire jusqu'à plus soif et remplir sa gourde.Tant qu'on a de l'eau courante en abondence autant en profiter.Dailleurs une fois que tout ça sera fait tout le monde au bain et lessive pour éviter que la sueur ne vous attaques la peau."

Cela ne serait pas grand chose de plus qu'une irruption cutanée ou une mychose mais c'était un bon rèflexes à prendre au cas ou il devrait écoluer dans des règions équatorials ou on pouvez choper le pieds des tranchées en deux ou trois jours.Mais dans ce casa prècis cela ferait du bien aux corps endoloris et au moral.Un autre facteur important pour le moral était le feu il ne faisait pas que vous rèchauffer le corps , il vous rèchauffez l'âme et permettez de manger chaud.MickaËlla se mit donc en devoir de chercher de quoi faire du feu.

Quand elle fut de retour avec son prècieux chargement elle s'efforça à allumer un feu.Pour ce faire elle avait pris un gros morceau d'écorce qu'elle avait fendue de l'herbe sèche et de deux morceaus de bois l'un souple l'autre dur.Al'aide de son lacet avec le morceau souple elle fit un arc et elle enroula le morceau dur avec son lacet et commença à faire tourner le morceau de bois contre le bout d'écorce.Au bout d'une quinzaine de minutes l'herbe sèche prit enfin feu et c'est à ce moment là qu'Adam revint avec un lapin à vider.Jamais il n'y aurait de quoi manger pour tout le monde elle devait trouver un moyen d'augmenter leur capital nutrition.La rivière devait pouvait leur donner de quoi subsiter avec un peu d'ingèniosité.Alors que suzanne est sa nouvelle amie conversait sur la manière de dèpecer le lapin MickaËlla enleva sa veste son T-shirt ses rangers ses chausettes et son pantalon.En petite tenue , on comprenait mieux , pourquoi elle ressentait moins les efforts que le reste du groupe.Ses muscles se dessinaient sans peine sous sa peau mâte et un professeur en mèdecine aurait pu se servir d'elle comme modèle pour montrer le fonctionnement de ces derniers à ces élèves.Cela devait être encore plus impressionant sur des hommes tels que le lieutenant qui parraissait déjà faire deux fois MickaËlla.

"Le feu est près d'ici que vous ayez finis de le dèpecer il devrait être à bon tempèrature pour pouvoir cuir de la viande.Il me faudra les viscères pour servir d'appat.Une fois que vous l'aurez fait cuir jettait dans le feu tout ce qui pourrait attirer de la vermine."

MickaËlla fit deux noeuds au jambières de son pantalon et mit quelques galets au fond de ses jambières.Et elle partit à la recherche de ce qui pourrait lui servir de corde qu'elle fixerait autour de son passant de treillis.Elle comptait se servir de son pantalon comme d'une bourgne de fortune et des viscères comme d'un appât.

_________________
L'urgent est fait ,l'impossible est en cours ,pour les miracles prévoir un délai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mini Stage de survie [Libre] Avant les missions de mai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Extérieur du SGC :: Alentours du SGC :: Bois et collines-