La porte des étoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [roxanne] Bartimeus Lloyd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bartimeus Lloyd
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 14/06/2009

Dossier du personnel
Equipe: SGC / Militaire
Grade / Niveau: Recrue / 0
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: [roxanne] Bartimeus Lloyd   Jeu 25 Juin 2009 - 23:43

La maison.... enfin ! La douceur et la plénitude du foyer familial après une longue et périlleuse journée de travail. Lloyd pouvait être fier de lui, il était parvenu à déjouer une prise d'otage, à sauver une vingtaine de personnes et à ne faire aucun mort ! Et mieux encore, tout ça sans utiliser une once d'équipement militaire normale ! Il avait ainsi découvert les vertus destructrices d'une sauce mexicaine trop épicée et le côté impressionnant d'une tablette de milka déguisée en explosif... Il avait aussi prit pour décision de lancer une immense enquête pour découvrir si oui ou non tous les asiatiques faisaient du kung-fu ! Après s'être farcit un karaté-boy, il avait tout de même le droit de douter ! Le monde du cinéma tout entier soutiendrait sa thèse ! Au passage, il pourrait même proposer ses supérieurs d'investir dans un armement à base de cocktail au piment... Si lui était parvenu à neutraliser trois personnes avec son pistolet à eau chargée ainsi, pourquoi pas les autres ?
Pourtant, malgré l'immense fierté qui aurait dût emplir son cœur, Barti n'était ni heureux ni soulagé. Ivre de fatigue, il ruminait sans cesse dans sa barbe... Il ne râlait pas pour les risques mortels qu'il avait du prendre, ni pour les quelques blessures dont il souffrait... Non, ce qui l'agaçait le plus c'est d'avoir fait tout ça gratuitement ! Pourquoi les mauvaises choses arrivaient-elles toujours durant ses périodes de congé ?! En tant que civil, il n'avait rien reçu pour cette opération... Son capitaine avait poussé le vice jusqu'à refuser pour lui la récompense offerte par les victimes ! "Bonheur du devoir accompli" qu'il disait... mon oeil ! C'est pas le devoir qui nourrit son homme ! C'est pas non plus ça qui allait l'aider à se payer les nouveaux joujours qu'il avait en vue... et pourtant Dieu sait à quel point ces équipements étaient vitaux pour lui ! Un ordinateur hyper puissant, des stock de nouilles instantanée et puis cette panoplie d'explosifs qu'il devait rembourser... Pas sa faute s'il avait dû utiliser plus de C4 que programmé lors de la dernière opération. Avec la quantité fournie il n'aurait même pas pu faire un feu d'artifice digne de ce nom ! Au moins, avec sa dose, toutes les villes alentours avaient eut droit à un festival son et lumière ! Bon, d'accord, ça avait un poil endommagé le tank volé contenu dans le hangar et qu'ils devaient récupéré, mais au moins plus personne n'était en mesure de les déranger lui et ses collègues !
Il y avait autre chose aussi... un autre petit détail de rien du tout qui ombrageait son univers... Le gros "BOUM" qu'il avait causé par accident au supermarché après son sauvetage... Une bête histoire de balle perdue, de fuite de gaz au mauvais endroit et pis "POUF", plus de côté gauche au troisième étage ! La magie des bombes... Il avait réussit à s'eclipser en douceur, mais nul doute que ses supérieurs allaient le harceler avec cette affaire pour encore un bon moment... et si on lui demandait de participer à la réparation des dégâts ?! Naoooon ! Pas ça ! Déjà que les comptes sont pas brillants cette année... Ce boulot chez les commandos ne rapportaient même pas plus que le salaire d'un militaire standard ! A part la prise de risque, aucun bonus !
Il s'était décidé à lancer la mission "sieste avec un paquet de chips" lorsqu'on frappa à sa porte...
TOC TOC TOC


*La mort tape toujours trois fois... Mon pépé Robert aussi... Oui mais lui il est mort... Tiens... Peut être que c'est Pépé Robert la Faucheuse en fait... Il maniait bien la faux dans sa jeunesse à la cambrousse*

Par réflexe plus qu'autre chose, il se jeta derrière le canapé, menaçant les nouveaux arrivant avec ses doigts. Comme les enfants il faisait un revolver avec ses mains. Vous inquiétez pas c'est juste un petit soucis au niveau du cerveau, ça lui passera d'ici 40 ou 50 ans !
Il n'y avait personne d'autre que lui, papa et maman étaient partis faire une petite balade en ville... a cet âge là les gens aiment bien visiter et revisiter les mêmes endroits comme s'il y avait eut subitement un changement merveilleux ! Barti avait aussi complètement zappé que la porte n'était pas fermée à clé... Devant l'absence de réponse, les militaires qui poirotaient derrière se décidèrent à entrer sans permission, histoire d'attendre leur cible confortablement. Qu'elle ne fut leur surprise que de voir le concerné les pointer du doigt d'un air faussement féroce à la limite du ridicule... Il émettait des petits grognements, ayant une vague ressemblance avec ceux d'un chien enragé, mais qui donnaient plus l'impression qu'il avait des problèmes digestifs... Ils hésitèrent un instant, vérifièrent l'adresse puis le leader parla

-Vous êtes bien Bartimeus Lloyd ? Soldat du groupe des chasseurs Alpins...

Il tenait dans ses mains un petit carnet de semblait débiter toutes ces phrases à la manière d'un automate. L'interpelé se leva, eut le tic nerveux de ranger son arme inexistante dans sa ceinture et s'avança, méfiant

-Euh oui c'est moi... Je croyais que cette histoire de chasseurs Alpins était top secrète ! Mon profil FaceBook a été fermé à cause de ça... Vous avez autant d'expressivité qu'une pastèque, on vous l'a déjà dit ?

L'autre coincé allait reprendre mais...


-Si c'est pour cette histoire d'explosion c'est pas ma faute du tout en fait ! C'est juste un malencontreux accident et un concours de circonstances incroyables. En fait c'est... c'est un lapin terroriste qui était venu voler des carottes dans la cuisine, je l'ai aperçut, mais en fait c'était une bombe lapine, avec du C4 autour de la taille et il s'est suicidé pour me faire porter le chapeau !


Les agents restèrent figés sur place... C'était vraiment CE type qu'ils venaient recruter ? On ne pouvait même plus parler de ne pas savoir mentir, à ce niveau là, ça dépassait le seuil de la compréhension humaine ! N'importe quelle autre excuse bidon aurait mieux marché que ça ! Les extraterrestres étaient plus crédibles... Ils eurent un petit rire à cette pensée, les E.T. ils connaissaient....


-C'est bien vous qui venez de mener l'opération dans la galerie marchande locale ? Le soldat matricule 131313 ?


*Porte poisse ce matricule...*


-Oui oui c'est moi, soldat Lloyd, surnommé Malediction-Boy, La bombe-humaine, celui qui explose plus vite que son ombre, l'homme qui parle à l'oreille du C-4, l'homme qui valait trois cacahuètes, Mister la Poisse

Il aurait put continuer cette liste incroyable de sobriquets durant des heures si on ne l'avait pas arrêté d'un geste...


-Oui nous avons comprit... Nous sommes ici pour vous emmener...

-Quoi ?! Un Lloyd-napping ?! Vous ne tirerez rien de moi, je ne parlerai pas ! Même sous la torture ! Je suis ultra-résistant à la douleur ! Le fait que je ne sois au courant de rien aide aussi... enfin sauf si vous voulez des informations sur le menu de notre cantine là je veux bien... Par contre je vous préviens, si vous touchez à mon ventre, je risque d'émettre des odeurs assez déplaisantes très vite et à un rythme très soutenu, du genre de 5 par minutes !


Nul ne sait comment ces hommes purent tenir le coup, mais ils réussirent à le faire taire suffisamment longtemps pour lui parler de ce dossier top secret... cette histoire de projet top secret... Ils lui remirent aussi un dossier et expliquèrent qu'ils étaient venus le recruter. Il ne prit pas la peine de lire ce tas de paperasse débile et demanda


-Vous mangez bien là bas ?

-Euh... pas trop mal


-Je viens !


Et voici comment il fut amené, dans une belle voiture (la classe), jusqu'à un imposant quartier général... On aurait dit un vieux remake de film d'espionnage en fait... Sauf que lui, il se farcit un fauteuil merdique dans une salle d'attente étroite


*Dans quel merdier me suis-je encore fourré... Au moins, ça a de la gueule comme bâtiment ! Ils doivent avoir des toilettes de folie !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Gallen
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1515
Date d'inscription : 29/11/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG6 leader
Grade / Niveau: Adjudant / 206
Age du perso: 34 ans

MessageSujet: Re: [roxanne] Bartimeus Lloyd   Ven 26 Juin 2009 - 20:40

...

C'est un soldat tout ce qu'on fait de plus normal qui vint chercher Lloyd dans la salle d'attente. A l'extérieur, il régnait une chaleur lourde et suffoquante annonciatrice d'orage. D'ailleurs la veille il avait plu abondamment, transformant les chemins en terrain qui aurait fait le bonheur d'amateurs de trial. Lloyd du monter dans un 4x4 de l'armée qui l'emmena à une dizaine de kilomètres de son point de départ, dans une sorte de carrière boueuse.

"Attendez ici."

Le soldat repartit aussi tranquillement qu'il était venu, semble t-il soucieux de ne pas se trouver dans la ligne de mire de l'instructeur. Où était-il d'ailleurs ? A part des flaques d'eau géantes et l'immense fosse qui se trouvait à ses pieds il n'y avait perso...

"Soldat Lloyd, garde à vous !"

Toujours personne. Mais cette voix féminine, amplifiée par un mégaphone devant certainement provenir de quelque part... En l'occurrence de l'autre côté de la fosse. Quelqu'un était assis sur une rambarde... de l'autre côté de la fosse.

"Je suis le Caporal chef Gallen et c'est moi qui superviserait votre entrainement en vue d'intégrer - ou pas - le SGC. Rejoignez moi. Et dépêchez vous !"

Entre Lloyd et Gallen, un trou profond de 12 mètres, tout en longueur (environs 250 mètres) avec une autre paroi de dix mètres à l'autre bout. Et Gallen.

"Et n'oubliez pas le sac !"

Un sac kaki de 20 kilos attendait patiemment qu'on veuille bien le porter.


[Au programme
- Descente en rappel (t'as le matos pour)
- Course sur 50 mètres
- Grimpette à une échelle à 3 mètres de hauteur et traversée d'un pont de singes de 15 mètres de long. Et on descend le plus vite possible...
- Passage en rampant sous les barbelés et dans la boue (ben oui il a plu)
- Mur breton (un mur de trois mètres de haut avec une fosse remplie d'eau juste devant).
- course sur 100 mètres (ça gliiisse).
- remontée de la fosse par une gouttière (genre gouttière de toit). Assure toi avant de grimper.

Amuse toi bien !]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bartimeus Lloyd
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 14/06/2009

Dossier du personnel
Equipe: SGC / Militaire
Grade / Niveau: Recrue / 0
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Re: [roxanne] Bartimeus Lloyd   Dim 28 Juin 2009 - 0:21

A la bonne heure... On aurait pu l'amener dans un hôtel cinq étoiles, un bar, une plage de sable fin, une salle d'arcade pour tester sa capacité à dégommer de l'alien avec une manette, bref dans tout un tas de lieu sympa, agréable et au combien distrayant... mais pas de veine l'agence de voyage SGC avait choisit le terrain tout moche tout boueux tout pas agréable ! D'ailleurs le transport manquait cruellement de confort. Le chauffeur était a peu prêt aussi bavard qu'une porte de placard, et 4x4 tout aussi douillet... D'ailleurs, c'était quoi cette grosse fosse devant ? Une benne à ordures ? Déjà le moment pour le jeter ? Bizarre ça, d'habitude on lui laissait le temp[i]A la bonne heure... On aurait pu l'amener dans un hôtel cinq étoiles, un bar, une plage de sable fin, une salle d'arcade pour tester sa capacité à dégommer de l'alien avec une manette, bref dans tout un tas de lieu sympa, agréable et au combien distrayant... mais pas de veine l'agence de voyage SGC avait choisit le terrain tout moche tout boueux tout pas agréable ! D'ailleurs le transport manquait cruellement de confort. Le chauffeur était a peu prêt aussi bavard qu'une porte de placard, et 4x4 tout aussi douillet... D'ailleurs, c'était quoi cette grosse fosse devant ? Une benne à ordures ? Déjà le moment pour le jeter ? Bizarre ça, d'habitude on lui laissait le temps de faire une ou deux conneries avant de lui indiquer la plus proche poubelle... En fait il existe une équation scientifique qui démontre que le Lloyd base attire les bennes à ordures. Les plus grands savants pensent que c'est dût à la proximité génétique entre lui et la plupart des déchets domestiques...

"Soldat Lloyd, garde à vous !"

Réflexe conditionné, main sur le front, raide comme un piquet, air de constipé volontairement exagéré pour paraître ridicule, un vrai garde à vous d'chez nous comme on en fait plus ! ... et c'est tant mieux d'ailleurs, parce qu'il avait autant d'allure qu'un sac de patates... troué le sac.
Mais qui avait pas un chat pourtant ! D'où venait cette voix mystérieuse et autoritaire sortie du néant ?


-J'entends des voix ! Je suis Jeanne d'Arc ! Ne me brûlez pas j'ai encore rien fait ! D'ailleurs monsieur Dieu j'aurais quelques questions à vous poser vis à vis de mon existence là, j'vous ait fait quoi au juste ?


C'est toujours bien de se faire remarquer au début d'un entretien... Zallez être servit mes cocos !
Rectification, il y avait bien quelqu'un dans le secteur... a l'autre bout du trou à détritus... Une femme


-Une apparition divine ? Ouah la vache quand j'vais raconter ça a mes copains... "Dieu m'est apparut prêt d'une fosse à purin !", ça le fait ! Par contre... j'vous imaginais plus... plus barbu, et avec... hmmm... pas ces formes là disons !



"Je suis le Caporal chef Gallen et c'est moi qui superviserait votre entrainement en vue d'intégrer - ou pas - le SGC. Rejoignez moi. Et dépêchez vous !"

*Caporal ? Oh non une militaire... je préférais ma version des faits... La dernière que j'ai vue m'a refait le portrait à coup de grenades, j'ai encore quelques cicatrices qui traînent*


Il était moyennement chaud pour cette histoire de traversée là... C'est que ça avait l'air profond ce truc, et plein de saloperies qui plus est... Il imaginait bien des crocos ou des réjouissances dans le genre.

"Et n'oubliez pas le sac !"

Il tourna la tête, ne le remarqua que maintenant... Il avait lourd... Il le soupesa d'un bras... ah ouai quand même ! Une bonne vingtaine à tout casser. Bon c'était pas aussi lourd que l'équipement habituel mais quand même, c'est pas une promenade de santé ! Surtout après la super grosse journée de la dernière fois...

-Tout ce qui vous dîtes est déprimant vous le savez ça ? Vous savez, je pourrais vous l'envoyer par la Poste ce serait tellement plus simple que je fasse le tour... Non vous voulez pas ? Dommage...


Il prit le truc sur ses épaules... La vache c'est pas de la tarte... Ben ouai, vous avez souvent vu des sacs sucrés avec de la fraise, que l'on peut manger et partager entre amis ? Malheureusement, non... Il s'approcha du rebord, l'air de dire "Bon je descend cette merde comment moi ? La marche est raide quand même". Il aurait préféré sauter comme un débile, mais allez savoir pourquoi ses os n'approuvaient pas le solution. Je vous parle pas de cerveau bien entendu, on le cherche encore... Il remarqua alors le matériel de la descente en rappel... Il l'avait déjà utilisé plusieurs fois, mais rarement dans ces conditions... Il était fatigué d'avance...
Il noua la corde autour de sa taille, l'attacha à un crochet prévus à cet effet et débuta son ascension à l'envers... Lentement mais sûrement, mètre après mètre, il s'approchait du sol... C'était presque trop facile d'un certain côté... Dans les films il y aurait des tirs de tous les côtés pour corser un peu l'exercice, mais il n'était pas encore assez fou pour les réclamer... D'ailleurs, il voulait du dur ? Il allait en avoir, car il n'avait jamais été très doué pour faire les nœuds... Ou plutôt, disons qu'il était sujet à une malédiction Incas très très rare, qui fit que le noeud autour de sa ceinture se défit comme par enchantement... magie magie


*J'ten ficherai moi de la magiiiiieeee*

On le retrouve deux mètres plus bas, écrasé comme une bouse dans la cadoue...

*Je hais le SGC... je sais pas ce que c'est mais j'ai déjà horreur de ça...*

Et c'était pas fini, il lui restait une cinquantaine de mètres à parcourir avant la merdasse suivante... C'est long 50... c'est 5 fois 10 mètres, ou 10 fois 5 mètres, on alors 5 mètres de plus que 45... Et quand ça glisse autant c'est franchement la gloire... De toute façon, ses fringues étaient déjà crades, alors foutus pour foutus hein... Il fut surpris de s'en sortir aussi bien, seulement deux chutes, c'est pas un mauvais score... Bon ok c'était deux fois la même, il s'était reviandé au moment de se relever mais c'est pas grave, si ? Et quelle idée de faire un entraînement avec une météo pareille hein ?! Il fait toujours aussi mauvais derrière la porte des étoiles ?! Pourquoi des mondes boueux ? Pourquoi pas des cocotiers, du sable et des danseuses avec cocktail fourni ? D'ailleurs elle est sympa la brune là bas... et pourquoi elle me balance ma boisson sur la figure ?! Hééé c'est froid !!!
Barti se retrouva face à son prochain ennemi... Une échelle, trois mètres, un seul objectif : le sommet de l'affiche ! Ouah comme c'est classe dit çaaaa ! Première tentative... Non on ne s'arrête pas au milieu de l'échelle sous prétexte que l'on a crut voir un truc briller en bas... Non Barti, continue, et plus vite que ça ! C'est rien 3 mètres pour solide gaillard comme toi après tout ! Enfin je dis ça moi mais je ne suis que le narrateur, je reste pépère assis dans mon fauteuil avec mon chocolat chaud qui fume à mes côtés.. aaah, que j'aime mon job parfois !


*Et qu'est qui m'attend au sommet ? Un oeuf Kinder ? Un dinosaure ?*

Un pont de singe... 15 mètres de long

*Je peux avoir le dinosaure plutôt ?

Non...
Comment travers ce foutu machin le plus rapidement ? En courant ? Non trop dangereux... C'est un pont de singe ce truc non ? Mais oui la voilà la solution ! Agir comme un macaque le ferait ! Retourner à l'état animal le plus primaire qui soit ! Très facile à faire pour un idiot ! Il se gratta sous les aisselles, fit quelques bruits bizarres, pensa très fort à une banane et s'aventura d'un pas sûr... Chance de cocul ou nouvelle théorie scientifique ? En tout cas il n'eut pas le moindre problème d'équilibre lors de cette aventure... Non sérieusement ?! C'est comme ça que ça se passe ?! Qui m'a pondu ce scénario ? Ca n'avait déjà pas beaucoup de sens au début mais là ça dépasse les limites acceptables par un être humain en bonne santé... Bon je suis pas très stable non plus j'avoue...
Bon maintenant faut redescendre les trois mètres... pas d'échelles de ce côté, le matériel de rappel il l'a laissé en arrière et pas question de faire demi tour, d'autant que ce [censuré] de sac commence à lui faire mal aux épaules donc autant en finir le plus vite possible ! Pas trop le choix, on inspire fort et


-WAZzAAAAAAA

SBROUTCH (je suis toujours autant impressionné par mes bruitages, je devrais en faire un métier)
Donc, notre idiot de service venait de faire un plongeon de trois mètres...Oh ça va on survit, mais ça fait quand même pas du bien aux jambes si vous voyez ce que je veux dire... ben non vous voyez pas ce que du texte bande de guignols ! Vous avez pas comprit depuis le temps que ce n'était qu'un forum rp ? Honte à vous !
Laissez lui cinq minutes le temps de reprendre ses esprits... trois suffiront finalement. Exaspéré, il jeta un coup d'œil à la suite


-Pour la suite du menu qu'avons nous donc ? Tiens, ne serait-ce pas des barbelés ? Mes compliments au chef ! Faîtes moi penser à lui casser la gueule en sortant de là...Rah et en plus y a la boue....

Petit soucis, comment faire passer le sac à dos SOUS cette toile de fer ? Difficile vu la hauteur... Bon tant pis on improvise...
A la une, à la deux, à la trois, et hop on lance ses vingt kilos de merde par dessus les barbelés ! Par le temps à perdre à creuser un trou, vous vous croyez dans trolls de troy ? Remarque niveau QI c'est à peu prêt ça. Le militaire, habitué à cet exercice laborieux, passa à son tour.. non sans avoir avaler quelques kilos de bou au passage et s'en êtr foutu tellement plein les vêtements qu'il y en a même dans les sous vêtements ! Rah il va avoir l'entre ajmbe tout froid et tout humide.... quelle sensation désagréable !
Adversaire suivant ? Chui chaud là... Le mur breton...


-Ils ont des chapeaux ronds, vive les bretons, ils aiment la montagne, vive la Bretagne ! Ils font des murs à la con, vive les bretons, j'vais leur foutre une mandale, vive la Bretagne !

Il avait mal aux muscles, ses chaussures faisaient "Pouic" ou "Splatsh" dés qu'il posait le pied et il avait autant d'allure qu'un chien trempé... mais était maintenu par son mauvais caractère... Il fit craquer ses phalanges, son côté têtu doublé de sa volonté allaient continuer à le porter durant des heures encore ! S'il avait eut un MP3 sous la main il se serait mis un petit Rocky tiens... ben j'vais le faire pour lui tiens ! Soutien de conteur à personnage...Eye of the tiger en force !
https://www.youtube.com/watch?v=dl1lqcE1aLA
Ah ouai là tout de suite on se sent plus motivé pour gravir du breton !... ou de la bretonne. Allez, une main, puis l'autre, gogo... Oui voilà déjà un mètre de fait ! Tiens c'est marrant ça va plus vite que tout à l'heure...
Ah oui merde le sac... On redescend, on le récupère, on se remotive et c'est repartit ! Ouai voilà c'est bien ! Continue ! T'es un champion mon gars ! Fais comme Rocky ! Non pas la boxe ! Sue toute l'eau de ton corps ! Fais des efforts ! Ouai voilà, tu y es arrivé ! Tu pues affreusement des aisselles mais tu y es ! Bravo ! Ouai !
Ah non ne glisse pas ! Juste après il y a...
PLOUF
De l'eau... trop tard... On moins t'es lavé ! Tu es fin prêt pour les cent mètres ! Oui cours Barty ! Cours ! File comme le vent ! Oui vas y ! Oui ! Tu es un héros !!! Oula je m'emporte peut être un peu... C'est la musique aussi j'y peux rien... Elle fait trop d'effet à mon petit cerveau... pourtant j'ai même pas vu les films ! Tu y es presque ! Plus que quelques mètres... attention ca
SBAM
glisse... Ca fais déjà deux fois que je fais ce gag non ? Je dois renouveler mon stock, et vite !.


-Est-ce une gouttière que j'aperçois au loin ? Comme dans les Aristochats ?

On peut dire ça comme ça... admettons, tu dois grimper

-Oh y en a marre ! Je monte je descend, je monte je descend, à ce rythme je vais attraper le tournis moi ! Et pas pour les bonnes raisons ! En plus à tous les coups vas encore y avoir une chute ou deux entre deux ! J'en ai ma claque !

Quand faut y aller faut y aller... Une main, puis l'autre, et on se hisse... une, deux, une deux, une, deux !
Quelques minutes plus tard il était à côté de Roxanne, étendu sur le sol, la langue qui pendouille lamentablement, respirant comme un boeuf... En temps normal il s'en serait peut être sortit plus facilement, mais franchement avec une journée pareille il ne pète pas la santé !


-Vous savez quoi ? Je vous connais pas mais je vous déteste déjà... J'vous pardonne si vous me payez un café après cette histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Gallen
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1515
Date d'inscription : 29/11/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG6 leader
Grade / Niveau: Adjudant / 206
Age du perso: 34 ans

MessageSujet: Re: [roxanne] Bartimeus Lloyd   Lun 29 Juin 2009 - 0:34

"Allez on parle moins et on court plus vite !"

Roxanne était proprement consternée. Elle n'avait jamais vu un soldat aussi peu motivé et aussi bavard. Elle l'entendait déblatérer de son poste d'observation et faire autant de manières pour faire le parcours. Il a sa façon de faire certes mais il se met e danger, rien que la chute du mur d'escalade était limite...

Il s'était vautré, normal avec la boue. Avait passé le pont de singe sans accro mais avait improvisé pour les barbelé... et le mur breton... oula...

"Oubliez le café et debout. Vous pouvez laisser le sac."

Ce gars avait l'art de la digression facile et elle sentait que si elle s'engageait sur son terrain, elle n'en sortirait pas...

Bartimeus dut donc suivre une jeune femme noir, aux cheveux attachés en chignons, vêtue d'un treillis camouflage pour l'occasion. Elle le fixait sans rien ajouter avant de se détourner pour repartir à petites foulées, pas plus dérangée par la boue que par le fait de laisser Lloyd derrière. Car il la suivrait, elle le savait. S'il voulait entrer au SGC il n'avait pas le choix.

Elle l'emmena dans une autre carrière pour cette fois une séance de tir. sur une table, démonté, un FN P90 et un K4 patientaient, en face, des cibles à 10. 50 et 100 mètres.

"Vous choisissez votre arme et vous la remontez. Et vous tirer sur les cible. Vous ne bougez pas pour les cibles de 10 mètres, vous avancez sur celles de 50 mètres et reculez sur celle de 10 mètres... vous avez 5 minutes pour remonter l'arme."

Et elle attend... Un chaseur alpin hein... elle va vérifier ça...

(5 cibles à chaque fois ^^ )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bartimeus Lloyd
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 14/06/2009

Dossier du personnel
Equipe: SGC / Militaire
Grade / Niveau: Recrue / 0
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Re: [roxanne] Bartimeus Lloyd   Ven 3 Juil 2009 - 0:02

/bug couleur dsl/

"Allez on parle moins et on court plus vite !"

Il commençait à entrevoir le genre de militaire qu'était Roxanne... Des comme ça, il avait l'habitude, et pour tout dire, il s'en frottait les mains d'avance. Plus c'est sérieux, plus c'est facile à faire enrager ! Barti haussa les épaules et déclara sur un ton ironique

-Vous êtes méchante avec moi, ça me déprimerait presque

La petite remarque n'avait pas l'air d'avoir eut un grand impact... Froide celle la, ce serait pas une partie de plaisir cette histoire de SGC si ils étaient tous de ce niveau... Mieux valait pour lui que ce ne soit pas une réunion des coincés anonymes

"Oubliez le café et debout. Vous pouvez laisser le sac."

-Quel dommage, on s'entendait si bien lui et moi !

C'est ça un Lloyd, pour faire court, il ne peut pas s'empêcher d'être lui même... C'est une qualité en soit, même si son comportement pose régulièrement de sacrés problèmes. Il bavarde toujours trop, pire qu'une pie, et a le don pour déconner. Mais, malgré toutes ses protestations, le boulot était fait, à chaque fois. C'est sans doute pour ça qu'il n'était pas déjà viré... ou alors c'est parce que son chef ne pouvait se passer de sa conversation pétillante !
Il jaugea Roxanne du regard... dans le genre rigide on peut difficilement faire mieux, tenue militaire, air sévère, cheveux en chignon et qui le laissait à la traîne sans remords !


*Manque plus que l'écriteau "Tais toi et marche connard" placardé au milieu du front*

Il soupira... Qu'est-ce qu'il venait fouttre ici déjà ? Il ne parvenait plus à se remémorer ses motivations précédentes là... Ah si, voir les toilettes. Mais là c'était pas le moment de demander une pause pipi, madame pourrait mal le prendre.
Le petit comique la suivit, en traînant des pieds dans la gadoue.


*Pourquoi à chaque pas ça fait "Splouitch ?"*

Il finit par apercevoir un stand de tir. Cool ! Enfin son domaine ! Avec un peu de chance il y aurait des grenades ou quelque chose d'un petit peu fun de disponible ! Ah bah tiens, l'armement était sur la table, attendant gentillement son approche. Seulement deux joujous, démontés, ni lance roquette ni rien d'aussi raffiné à disposition... snif, pourquoi les entraînement se passent-ils toujours sans explosion aucune ?

"Vous choisissez votre arme et vous la remontez. Et vous tirer sur les cible. Vous ne bougez pas pour les cibles de 10 mètres, vous avancez sur celles de 50 mètres et reculez sur celle de 10 mètres... vous avez 5 minutes pour remonter l'arme."

Il se gratta l'arrière de la tête, fatigué d'avance par l'exercice

-Vous avez pas quelque chose d'un peu plus gros ? C'est le SPAS-12 mon rayon pas les mitrailleuses... Non ? Ok ok je me tais.

Il n'avait pas attendu de réponse bien entendu... Voyons voir, laquelle de ces deux armes lui irait le mieux ? C'était trop petit pour lui, il ne se sentait pas à l'aise avec quelque chose d'aussi léger entre les mains. Il avait besoin de sentir le poids du canon peser dans ses bras pour avoir la sensation d'être bien armé. Tant pis, quîte à choisir, le FN P90 lui semblait plus facile à monter, et puis, c'était le premier sur la table.
A la caserne, il était souvent chargé de l'entretien des armes, une corvée parmi les innombrables qui lui tombaient dessus. Il avait prit l'habitude de monter et de démonter le matos aussi vite que possible, histoire d'en finir rapidos. En faire la démonstration ne fut pas vraiment difficile, et pour la première fois, il avait l'air de savoir à peu prêt ce qu'il était en train de trifouiller. Cinq minute lui était accordé, il avait terminé à 4. Trop la classe. Dommage qu'il ait une tête de crétin.
Une fois tous les petits zigouigoui, allant du chargeur à la pièce qui limitait le recul, il s'approcha des cibles, prenant une pause stupide de western...


*Il manque un détail... Ah voilà !*

Il cueillit un brin d'herbe et le mit au coin de sa bouche. Ouai là ca fait vraiment cow-boy ! Avec les jambes écartées comme s'il venait de descendre de cheval, un air mi féroce mi constipé et l'arme à la main, prêt à tirer.
Allez DJ balance nous la sono ! https://www.youtube.com/watch?v=-ms22ons3Vo&feature=PlayList&p=F44AC8BA7561BA19&playnext=1&playnext_from=PL&index=1
Ouai voilà une musique d'ambiance appropriée... Prend la pose Barti tu vas peut être passer à la postérité avec cette scène ! Caméra 11, zoomer sur lui, placez les bandes noirs histoire qu'on voit que ses oeils... Epongeur, faîtes lui quelques gouttes de sueur. Ouai voilà perfecto !
L'arme qu'il avait dans les mimines pouvait se manier à une main et n'avait guère de recul. Toutefois, il valait mieux utiliser la seconde mimine pour un appui optimal. Dans le cas d'un jeu de tir, la précision était de mise parait-il. Tu me diras, le jour où vus aurez à dégommer 15 gugus à dégommer dans un endroit pareil, seul, et avec seulement une arme, vaut mieux espérer que les gars en face soient pas trop réactifs ! Parce que sinon vous risquez d'avoir quelques trous en plus. Dit comme ça, ça peut sembler être un avantage pour certains mais c'est pourtant très douloureux croyez moi sur parole.
Première rangée, les cibles de 10 mètres pour s'échauffer... Faut rester immobile qu'elle à dit la dame. Ok c'est pas trop difficile. Il suffit d'imaginer qu'on affronte une bande de manchots sans bras et pas très remuant... des pingouins ? Tiens ça me rappelle Yeti Sport... Ouai voilà, Barti était un gros truc blanc plein de poil ! Pas très poétique comme image mais ça marche !


-Et c'est partit mon kiki

Hop on pivote, on vise avec concentration. La doigt presse lentement la gachette dans un objectif théâtrale évident. L'arme recule légèrement en arrière mes l'appui des jambes reste stable... La balle fuse, elle avance, elle passe les lignes ennemis et c'est le buuuuut ! En plein dans le mille ! Se sont des cibles humaines... La balle atterrit prêt de l'épaule gauche. Il tira deux autres fois, la seconde atteignit l'autre épaule et la dernière la tête... C'était un tir en triangle, d'abord immobiliser la cible, puis l'achever, une astuce pratique de l'académie. C'était sympa vu comme ça mais Barti préférait tout simplement trouer la tête direct, ça bouge moins déjà.[i]

*Quelle vitesse, quelle précision, ma propre puissance m'éblouit... Ou alors c'est le soleil*

[i]L'arme pouvant tirer en rafale, autant en profiter, les 5 premières cibles était relativement proche. Il pivota sur lui même, à la même hauteur. Une traînée de munitions taillada les petites cibles restantes, les trouant à divers endroits avec plus ou moins d'élégance. Il y avait un léger gâchis de munitions mais c'était pas bien grave. Il avait favorisé le gain de temps à l'économie légère. En situation réelle, on avait rarement le temps de compter les cartouches, surtout avec une mitrailette...
Bon voyons les 50 mètres... Faut avancer c'est bien ça ? C'est pratique, ça réduit la distance, mais ça pousse à rester en mouvement lors de l'assaut. Au fond, c'était pas bien dur. Le rôle de Barti dans l'équipe se résumait à foncer dans le tas après tout. Courir droit devant lui en tirant il savait faire... Surtout que cette fois ci niveau riposte se serait léger. L'entraînement des chasseurs alpins lui garantissait des qualités de tireur de très haute qualité, il était temps de prouver la valeur de son unité ! C'était pas top secret cette histoire d'ailleurs ?
On court, on court, hop roulade, TARATATATA (le superbe bruitage... petit budget désolé, on fait avec ce qu'on a). Touché ! Ouai trop fort ! Et de deux ! Jamais deux sans trois ! La quatrième ? Rah merde loupé, deuxième tentative... ouh, là ça doit faire mal... Plus qu'une et c'est terminé... Plus de munition crotte ! On enchaîne avec une autre roulade pour se mettre à couvert (inutile mais c'est pour l'ambiance), changement de chargeur, et c'est repartit pour un tour !


*J'vais te faire un sort toi...*

Il bondit hors de son abri, et dégomma. Un superbe ralenti sur la balle permet de voir qu'elle est un peu rayé sur le côté gauche et légèrement poussière sur le derrière... et puis aussi qu'elle a atteint la partie correspondant au coeur, c'est utile aussi.

Reste le boss de fin de niveau... les cibles à 100 mètres... Ouah la tension de ouf... Changez de musique pour traduire un peu la scène tiens
https://www.youtube.com/watch?v=MvD0Vr-jt7Q
Là c'est peut être un poil trop... tant pis.
Attention, pour faire plaisir à l'ingénieur des effets spéciaux, toutes les scènes suivantes seront passées en ralenti le plus totale...


-Oh et puis non ça me plaît pas ça comme ambiance ! C'est moi qui choisit la programmation !

Ah, rébellion du personnel maintenant. Et pas n'importe lequel, le personnage principal ! Difficile de refuser grand chose à ce genre de greviste... Alors qu'est-ce qu'il nous a choisit ?
https://www.youtube.com/watch?v=8WL5IRrhl20


Ah ouai... Je vois le genre... Et modeste avec ça. A la limite le nom du groupe va bien, faut être disturbé pour être comme lui.
Il rechargea son arme


-Maintenant ça va chier

*J'aurais préféré balancer cette réplique avec mon fusil à pompe mais bon... On fait avec*


Il s'élança vers les cibles. Ah non flûte faut reculer là. Je reprend, il s'élanca en arrière et là, pointant son arme...

Pour des raisons de restrictions budgétaire dû aux trop importants effets musicaux, cette scène à malheureusement été coupée. Veuillez nous excuser pour la scène occasionnée. En remplacement, nous vous offrons cet extrait beaucoup moins violent

https://www.youtube.com/watch?v=nksdJYZGqqQ

Retour à notre action... Toutes les cibles sont détruites, mais il y a une sacrée quantité de cartouches répandues sur le sol


-Et ensuite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Gallen
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1515
Date d'inscription : 29/11/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG6 leader
Grade / Niveau: Adjudant / 206
Age du perso: 34 ans

MessageSujet: Re: [roxanne] Bartimeus Lloyd   Sam 4 Juil 2009 - 20:18

Roxanne observa l'individu tirer. A priori, il savait quand même manier une arme, même si visiblement il ne semblait pas à l'aise. De toute évidence, il préfèrait les gros calibres....

"C'est l'arme standard employée ici, pour le reste, ça dépenddra entièrement des missions."

Elle recula et mit un casque sur ses oreilles. Elle dissimula un mince sourire en constatant que la maladresse du soldat ne s'appliquait pas au maniement des armes. Il était précis et disposait de techniques plutôt efficaces.

En tout cas au début. Parce que comme elle le soupçonnait, le coté bourrin de Lloyd revint au galop....

"Jvous jure..."

Dans l'ensemble, ce n'était pas trop mal tout de même... si on exceptait les pitreries et le côté m'as tu vu....

"Vous voyez quand vous voulez ?..."

Elle soupira et lui demanda de reposer son arme.

"C'est pas mal du tout. J'espère seulement que vous savez aussi faire dans la discrétion..."

Elle avait un gros doute là, mais n'ajouta rien...

"D'ailleurs dites moi, pourquoi vous êtes là ?'

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bartimeus Lloyd
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 14/06/2009

Dossier du personnel
Equipe: SGC / Militaire
Grade / Niveau: Recrue / 0
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Re: [roxanne] Bartimeus Lloyd   Sam 7 Nov 2009 - 1:24

"Vous voyez quand vous voulez ?..."

Il esquissa un sourire ironique à l'encontre de sa surveillante.

-Toujours aussi gentille hein ?

Elle lui intima l'ordre de poser son arme. Il s'executa avec une moue boudeuse, c'est qu'il aurait bien aimé tirer encore un peu en fait... Maintenant qu'on lui avait mis une arme à feu en main, il se sentait à nue les mains vides. Il avait tendance à s'attacher vite, et cette sympathique petite mitrailette avait touché son petit coeur. Il demanderait à la garder à la fin de cette entraînement, si jamais il était reçu. Il pourrait l'ajouter à sa collection déjà conséquente.

"C'est pas mal du tout. J'espère seulement que vous savez aussi faire dans la discrétion..."

-Oh vous savez moi tant que je peux clôturer le spectacle par un feu d'artifice, je fais ce que vous voulez... Après si vous voulez un agent secret, allez voir chez James Bond. J'fais dans la démolition moi

Il avait dit ça avec le plus grand sérieux, chose rare. Il était en effet capable de la jouer infiltration pour aller poser la bombe, tant qu'on lui laissait le loisir d'en mettre un bon paquet de d'appuyer sur le gros bouton rouge en sortant. Rien de telle qu'une sortie de scène digne de ce nom n'est-ce pas ?

"D'ailleurs dites moi, pourquoi vous êtes là ?'

Ah, tiens, la question qui tue : le petit discours philosophique sur les motivations. Il chercha machinalement une cloppe dans sa poche, il n'en avait plus. Il prit une pose théatrale.

-Je suis supposé dire que je fais ça pour servir mon pays ou quelque chose du genre non ?
A vrai dire, j'en sais rien, des types louches sont venus me proposer un projet bizarre. On m'a ensuite parlé d'une opération incompréhensible où l'armée avait besoin de types assez stupides pour aller se suicider... Et je suis le roi pour ce qui est d'agir de façon stupide vous pouvez me croire !
Après quoi... J'ai envie de voir ce que donne les toilettes et la cantine d'un truc aussi top secret, ça doit être classe, et pour finir vous me devez toujours une boisson à laquelle je refuse de renoncer... En gros, je ne vous lâcherait pas avant d'avoir but un coup, et c'est suffisant pour moi comme justification ! Et puis aussi...


Il ramassa la mitraillette de tout à l'heure

-J'peux la gardeeeeer siou plait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Gallen
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1515
Date d'inscription : 29/11/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG6 leader
Grade / Niveau: Adjudant / 206
Age du perso: 34 ans

MessageSujet: Re: [roxanne] Bartimeus Lloyd   Mer 11 Nov 2009 - 1:09

Roxanne Gallen était TRES tentée d'aller chercher l'instructeur Hartman... énormément. Autant elle désapprouvait en force les méthodes radicales pour ne pas dire sadique du sergent, autant là, elle était certaine qu'il aurait fait des merveilles et s'en serait donnée à cœur joie.

Mais le caporal Gallen avait sa fierté et l'habitude de finir ce qu'elle commençait, même si cela pouvait s'avérer extrêmement pénible. L'humeur décalé de la recrue avait ses limites et celle de la psy avaient été atteintes.

"Oh oui vous pouvez la garder recrue Lloyd, vous allez même en avoir besoin maintenant."

Elle lui tourna le dos, pour dissimuler son exaspération croissante et se diriger vers un petit bois, toujours à foulées rapides.

"Écoutez -moi bien John McClane. Vous avez dix cibles dissimulées dans ces bois, toutes mouvantes. Toutes ne sont pas ennemies alors faites attention en tirant parce qu'elles ne répliqueront pas. Il y a au moins deux ennemis. Vous devrez avancer et arriver au bout en identifiant l'ennemi de l'innocent. Si vous vous plantez, je m'interrogerai sérieusement sur votre candidature. Je vous donne deux indices : le premier : l'ennemi me ressemble. Le seconde, l'allié me ressemble."

Et sans plus attendre, la voila repartie dans les bois. Bartimeus n'avait pas fait trois pas qu'une cible se présenta, aux formes humaines,, indéniablement féminines et aux yeux brillants... Derrière, on distingue une autre forme, portant l'uniforme du SGC.

[A toi de me dire comment u procèdes pour faire le tri, je te laisse le choix du nombre d'ennemis.]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bartimeus Lloyd
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 14/06/2009

Dossier du personnel
Equipe: SGC / Militaire
Grade / Niveau: Recrue / 0
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Re: [roxanne] Bartimeus Lloyd   Lun 16 Nov 2009 - 20:05

[Désole du retard!]

Voilà un domaine que Lloyd connaissait mieux que les parcours du combattant et les questions de philosophies profondes : Une bonne vieille mission, avec des instructions et des cibles sur quoi tirer ! Le retour de la routine, enfin ! C'est ce qu'il croyait, mais hélas, cette instructrice ne semblait décidément
pas en en accord sa façon de voir les choses. Il fallait sans doute y voir un signe du destin : Ils n'étaient pas fait pour travailler ensemble ces deux là !
Le sourire carnassier du militaire s'effaça subitement quand elle décrit les objectifs


"Écoutez -moi bien John McClane.

*M... mais je m'appelle pas John ! Ou si ?*


-Vous avez dix cibles dissimulées dans ces bois, toutes mouvantes. Toutes ne sont pas ennemies alors faites attention en tirant parce qu'elles ne répliqueront pas. Il y a au moins deux ennemis. Vous devrez avancer et arriver au bout en identifiant l'ennemi de l'innocent. Si vous vous plantez, je m'interrogerai sérieusement sur votre candidature. Je vous donne deux indices : le premier : l'ennemi me ressemble. Le seconde, l'allié me ressemble."

*Ahum.... Voilà des ordres clairs.... comme de la vase...*

Qu'est que c'était que cette histoire d'identification de cibles qui lui ressemblaient ?! Voulait-elle dire par là qu'ils n'y avaient que des femmes ? Cette organisation serait un genre de club d'amazones combattantes assoiffés de sang ? Et lui, pauvre mâle, serait leur sacrifice du jour ? Quelle horreur !
Il n'avait rien saisit, mais il préféra ne rien laisser paraître, se contentant d'un garde à vous plus ou moins réussis. Il serra son petit jouet tout neuf contre lui et se dirigea vers les bois. Au moins, il était prêt à ouvrir le feu. Une légère pression parcourut ses veines alors que l'adrénaline apparaissait doucement. Voilà, ça il connaissait, ça il aimait !
Sauf que, trois pas plus tard, voilà que déjà surgirent de mystérieuses silhouettes !


*Rah mais nan et le suspense alors ?!*


Rapide analyse de la situation. Deux formes, humaines toutes les deux... La seconde au fond avec un uniforme plus ou moins proche du sien. Et celle devant, indéniablement féminine mais pas franchement menaçantes pour autant. Il se figea quelques fractions de secondes, tout défilait très, trop même, vite dans sa tête alors qu'il avait braqué son fusil d'une main experte.
Cependant, un petit détail clochait dans cette scène tout droit sortit d'un film de science fiction :

*Pourquoi cette bonne femme a des néons à la place des mirettes ?!*

En général, il est assez rare que les femmes aient les yeux brillants, du moins tant que ce n'est pas la saison des soldes, ou qu'une super star de la chanson n'est pas en concert quelques mètres plus loin. Dans le cas de Lloyd, il était peu probable qu'on le confonde avec une vedette du micro.
Il avait prit sa décision, puisqu'il fallait identifier une victime, alors autant prendre celle qui avait l'air le plus louche...
Cependant, bien que désignée comme cible, aucune des deux formes ne s'étaient montrée hostiles ni à sa survie ni à la réussite de sa mission. Il devait donc les traiter en civils à première vue, les abattre serait inutile, et la possibilité qu'il se soit trompée était tout de même réel. Il aurait du mal à justifier d'avoir descendu une innocente juste pour une boulette d'analyse.
Une rafale de trois balles surgit de la petite mitraillette, une saccade courte mais rudement bien foutue. Deux des projectiles de métal se logèrent au niveau des épaules. En cas d'hostilité, ce genre de manoeuvre immobilisait automatiquement la menace, et même si en général il fallait l'achever d'un tir dans la tête, ce ne serait ici pas necessaire...
Une chance pour la cible, vivante ou non, que Lloyd ne soit pas dans son état normal avec son équipement standard... Parce qu'avec son fusil à pompe, il n'aurait rien resté de plus que des confettis, même chose si on l'avait laissé passer en mode "j'suis gonflé à bloc !"...
Un dernier tir dans la jambe devrait avorter toute tentative de fuite.


-Ca c'est fait


Il jeta un oeil à la personne en uniforme un peu plus loin, et passa à côté sans entrer en action, il lui dit juste en passant, en bon crétin qui veut jouer les durs :

-Circulez, y a rien à voir.

Ah j'y étais presque.
Il était suffisamment sûr de son coup pour ne pas la mettre en joue inutilement.
Et la scène se répéta un peu plus loin, une nouvelle silhouette aux yeux brillantes jaillit des buissons juste son nez. Il frappa avec la crosse de son arme en pleine tête et jeta la forme à terre sans sommation. En quelques secondes il était assis dessus, le fusil plaqué contre la nuque de son assaillant. Il aurait du lui faire exploser la cervelle, ou tout du moins lui briser la nuque à mains nues comme il avait l'habitude de le faire, mais la chef risquait de râler... Il l'attacha juste avec la corde de son sac et reprit sa route.
Le reste se déroula sans qu'il ait à déplorer d'autres punching ball suicidaires. Les autres personnes qu'il croisa avaient des yeux suffisament normaux pour qu'on ne leur tire pas dessus, et puis ils ne l'agressaient pas. Il leur répétait machinalement la petite réplique de tout à l'heure à chaque fois.

Il sortit finalement des bois une quinzaine de minutes plus tard, en encore sur sa faim niveau action. Il avait besoin d'un truc où ça explose pour satisfaire son appétit, c'est que ça se nourrit à la testostérone les spécialistes de la démolition, pas à la l'immobilisation de péquenots désarmés. Faut des ennemis en surnombre, du sang de tous les côtés et des gros calibres bien bourrins comme dans les films pour que ça devienne drôle. Il chercha Roxanne du regard, son arme posé nonchalamment sur l'épaule


-Et beh ? Où qu'elle la patronne ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Gallen
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1515
Date d'inscription : 29/11/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG6 leader
Grade / Niveau: Adjudant / 206
Age du perso: 34 ans

MessageSujet: Re: [roxanne] Bartimeus Lloyd   Mar 8 Déc 2009 - 2:53

Elle était là, un peu à l'écart à l'observer. Elle eut un gros soupir en le voyant arriver mais ne dit rien dans l'immédiat.

Dans l'ensemble, il s'était plutôt bien débrouillé. Les mouvements étaient quelques peu brouillons mais ça aurait pu être pire. Il avait identifié tout ce petit monde et éliminé les menaces, dnc tout allait pour le mieux.

Et ô joie, il s'était dispensée de remarques hors de propos, ce qui montrait que même lui pouvait être discret.

"Bien, bien, c'est pas mauvais tout ça..."

Elle rangea son carnet et regarda Lloyd.

"Allez, on rentre."

Pour rejoindre la base, il fallait quitter le bois et traverser le champs d'entrainement, désert à cette heure... enfin normalement.

C'est quand Roxanne franchit le premier talus qu'elle les vit. Toute une escouade moto siée, qui n'appartenaient pas au SGC convergeaient vers celui-ci. Armés jusqu'aux dents et prêts à en découdre, on entendait déjà des tirs de mitrailleuses.

"Eh merde..."

Roxanne se panque juste à temps pour ne pas se faire repérer, entrainant Loyd avec elle. Regardant partout autour d'elle, elle remarqua un véhicule, pas loin.

"Soldat, j'ai une mission pour vous. Prenez se véhicule et franchissez-moi ces lignes ennemies. Vous avez carte blanche pour l'élimination. Il faut que j'aille parvenir les autres."

De fait, une jeep attendait Lloyd près du talus... et quand il monta dedans, il constata qu'elle contenait quelques armes, notamment une demi douzaine de grenades à mains et une rimailleuse...

[tu as carte blanche monsieur, à toi de jouer.]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [roxanne] Bartimeus Lloyd   

Revenir en haut Aller en bas
 

[roxanne] Bartimeus Lloyd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Camp d'entrainement :: Entrainement des recrues :: Entrainements abandonnés-