La porte des étoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DECADENCE ( MISSION DÉLIRE )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
James Tallinder
Archéologue
Archéologue
avatar

Nombre de messages : 1246
Date d'inscription : 22/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SGC / archéo / -
Grade / Niveau: assistant / 81
Age du perso: 29 ans

MessageSujet: Re: DECADENCE ( MISSION DÉLIRE )   Lun 5 Avr 2010 - 20:22

Lewellyn ne sembla pas répondre a James Tallinder. Il devait préparer quelque chose, un mauvais coup. Puis sans avertissement la porte des étoiles fut déconnecté et son vortex se referma. James se tourna aussitôt vers les autres du SGC.

'' Il doit manigancer quelque chose. Je propose que nous condamnions toutes activités qui proviendraient des coordonnées de cette porte des étoiles. Lewel va tenter de se sauver par n'importe quel moyen. Tant qu'il sera libre, il est un danger pour le programme ''

James voulait absolument que Lewel se fasse arrêter avant qu'il commette d'autres horreurs.

'' Je vais aller voir comment va les autres a l'infirmerie. Moi-même j'ai besoin d'un peu de soin ''

James quitta la salle d'embarquation pour se diriger vers l'infirmerie. Les militaires gardèrent leur position au cas ou il y aurait uine nouvelle activation de la porte des étoiles. Il fallait être prudent après tout ce qui venait de se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malédiction
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: DECADENCE ( MISSION DÉLIRE )   Lun 5 Avr 2010 - 20:34

James se rendit a l'infirmerie sans perdre une seconde pour aller voir l'état de ses deux ''compagnons''. Avant même d'arriver dans la salle, Legrand fut sortit par les infirmiers sur sa civière roulante.

'' Il n'y a plus rien a faire pour lui, c'est terminé. Il faut le changer de place. Pour le moment Zoé est dans un état critique mais stable. ''

Thomas avait rendu l'âme et il ne restait plus que Zoé encore vivante pour le moment. Mais elle se devait de reprendre des forces. Elle vit James arriver près de son lit alors qu'elle avait un sérum a ses côtés pour aller couler dans ses veines. James lui flatta le front pour lui dégager ses cheveux. Elle avait du mal a regarder James, elle qui était dans un état lamentable. James demanda au médecin s'il pouvait rester seul un peu avec elle et quand il eut l'accord pour 2 minutes, James sortit une bouteille avec un liquide bleuté. Zoé voyait tout ce qui se passait mais ne pouvait bouger ou dire quoique se soit. La douleur était trop intense et James prit a l'aide d'une seringue le liquide avant de l'injecter dans son sérum.

'' Désolé Zoé, ton homme ne pourra pas te sauver. Je vais soulager ta douleur, ca vaut mieux. Lewellyn aura se qu'il mérite pour t'avoir traité comme il l'a fait. D'ici une trentaine de minutes tu pousseras ton dernier souffle et tu seras libre de ta souffrance ''

Il embrassa le front de Zoé avant de quitter la salle. Le liquide bleu s'était dilué de manière a redevenir translucide.

Du côté de la salle de contrôle, sans que James ne sache ce qui se passait trop occupé a faire ses devoirs, une équipe se lança sur la planète pour récupérer Lewel qui s'était rendu. Il finir par ramener Drogon sur terre et il était temps de faire la lumière. Il fut conduit dans une cellule le temps de régler tout ca. James n'avait pas été averti de la situation et le responsable vint écouter Lewel pour voir ce qu'il avait a dire pour sa défense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malédiction
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: DECADENCE ( MISSION DÉLIRE )   Lun 5 Avr 2010 - 20:38



UNE VINGTIEME VICTIME

THOMAS LEGRAND

Des explosions en chaîne se produirent dans l'entre plafond comme si le sapeur savait que le bouton d'activation ferait exploser le tout. Thomas Legrand était le plus prêt des explosifs et la détonation le fit expulser dans un coin de la pièce au sol. Il ne recut aucun clou car il avait dû ls retirer la ou il désamorcait les bombes. Mais il était dans un état grave. Le bruit de l'explosion lui avait bouchés les oreilles et il n'était plus en mesure de bouger. Sa respiration était très lente et il saignait de plusieurs endroit. Sa vie ne tenait plus qu'a un fil ayant de la difficulté a garder un oeil ouvert.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoé Leroy
Médecin
Médecin
avatar

Nombre de messages : 505
Date d'inscription : 09/07/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Caporal-chef / 95
Age du perso: 28 ans

MessageSujet: Re: DECADENCE ( MISSION DÉLIRE )   Lun 5 Avr 2010 - 20:40

Zoé était dans un grand état d'agitation. Alors qu'ils la maintenaient contre son lit, les médecins essayaient de lui donner ses soins. Elle, elle s'égosillait en remuant dans tous les sens, insensible à la douleur.

"LEWELLYN !"

Ses cris se répercutaient dans les couloirs. Quelque chose n'allait pas avec cette histoire et trop mal en point pour mettre le doigt dessus, Zoé était totalement incapable de réfléchir. Tout ce qu'elle savait, c'était qu'elle était sur Terre alors que l'homme qu'elle aimait était toujours sur la planète de ce sale con**** !

"NON !"

Les mâchoires et les muscles crispés, elle se débattait dans tous les sens. Hors de question qu'elle laisse une injustice se faire !

C'est alors que Thomas fut emmené ailleurs. James entra alors que les calmants faisaient leur effet sur Zoé. La tête dans le brouillard, elle le regarda s'approcher sans le voir. Elle ne pouvait plus bouger ni parler ... C'était un véritable supplice d'avoir la révélation finale alors qu'elle était à une demi heure de mourir. Les larmes se mirent à couler sur ses joues.

"Enfoiré ..." réussit-elle à murmurer.

Elle était condamnée et c'était une chose bizarre que de se l'affirmer. Et Lewell qui était toujours si loin, sans défense face aux machinations de cet homme ...

"Je vous en prie ..."

Elle sentait les larmes couler dans ses cheveux. Déjà, elle avait l'impression de ressentir les effets du vilain liquide qui s'écoulait en elle. Ca ne pouvait pas finir comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewellyn Drogon
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 10535
Age : 42
Date d'inscription : 15/01/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG1 Leader
Grade / Niveau: Adjudant / 217
Age du perso: 31 ans

MessageSujet: Re: DECADENCE ( MISSION DÉLIRE )   Lun 5 Avr 2010 - 22:00

Même si la négligence avait couru dans les veines du SGC durant quelques instants, le message intriguant décodé par l'opérateur avait convaincu le capitaine Dante d'envoyer une équipe sur l'instant.
D'abord ce fut un robot de reconnaissance qui passa l'horizon des évènements, montrant un Lewellyn largement blessé et ligoté à genoux dans la salle. Une équipe sur-armée passa alors et se déploya alors qu'il leur disait où était le DHD et comment le réparer.
Sans attendre, on le menotta et quelques minutes plus tard, le groupe revenait sur Terre. Voyant que tout était focalisé sur lui, il s'exclama :


« Où est Tallinder ? Me dites pas que vous l'avez laissé avec les autres ? »

Voyant le regard fautif de quelques personnes au travers de la vitre blindée, il cria :

« Putain, envoyez quelqu'un à l'infirmerie, il va les tuer : ils peuvent témoigner contre lui !!! »

Bien qu'on le mit immédiatement aux arrêts, on envoya quelqu'un en urgence à l'infirmerie, juste à temps pour traiter l'empoisonnement de la toubib et se saisir de James pour le mettre aux arrêts le temps de tirer tout ceci au clair.
Lors de son interrogatoire, Lewellyn resta froid et calme, après qu'on lui ait confirmé la survie de sa bien-aimée, et expliqua tranquillement et dans le détail tout ce qu'il s'était produit dans l'antre du malade.
Comme les doutes subsistaient quant à la véracité de ses dires, il leur donna suffisamment d'indices pour ouvrir une enquête sur place : caméras à vérifier, pièces à traiter pour vérifier les empruntes, cohérences temporelles, défauts des systèmes et des pièges, choses dont il n'hésita pas à se vanter que jamais il n'en aurait fait autant d'erreurs de débutant ; sans compter qu'il leur donna les codes pour entrer dans son ordinateur et sa caméra afin que les investigateurs puisse y vérifier tous les relevés, toutes les mesures et tous les calculs qu'il avait effectué pour sortir ses coéquipiers de là. Il exigea même les autopsies des corps et morceaux retrouvés sur place en usant de son grade pour appuyer l'intégralité de ses dires !

Après trois jours d'enquêtes, tout menait à prouver les dires de Lewellyn qui fut consigné à ses quartiers le temps d'y faire son rapport, ce qu'il fit. Mais ses équipements et ses bricolages n'avaient jamais été trouvés, il pourrait donc se venger !

Il détailla donc tout une nouvelle fois, parfaitement cohérent avec ses premières déclaration, et y avoua également le meurtre de sang froid du pompier ainsi que celui de James, encore parfaitement en vie pourtant, puis rédigea une lettre d'adieu destiné à Zoé, contenant en substance ses excuses pour ses actes et son bonheur de la savoir saine et sauve, lui affirmant également que ses plus grandes peur le concernant surgissaient et qu'il préférait en finir avant de risquer lui faire du mal à nouveau.

Il déjoua donc les systèmes et sortit de ses quartiers, déposa son rapport sous la porte du bureau du capitaine et sa lettre sous celle de sa compagne, puis se dirigea vers les cellules. Il y shunta suffisamment de fiches pour passer inaperçu sous les caméras et toutefois en envoyer les enregistrements sur son ordinateur resté ouvert, puis entra dans la petite pièce un couteau à la main, refermant derrière lui.

Là, il immobilisa rapidement l'archéologue déjanté et commença à se torturer en le découpant petit morceau par petit morceau en l'obligeant à avouer et réciter les noms de toutes ses victimes et des supplices imposés, y compris celui de Zoé, et prenant bien soin de le maintenir en vie aussi longtemps que possible. Puis, une fois assuré de sa mort, il sortit son arme et ouvrit la porte avant de se tirer une balle dans la tête...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hclbio.net/
Malédiction
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: DECADENCE ( MISSION DÉLIRE )   Lun 5 Avr 2010 - 22:23



UNE VINGT-ET-UNIEME VICTIME

JAMES TALLINDER

Lewellyn Drogon déjoua donc les systèmes et sortit de ses quartiers, déposa son rapport sous la porte du bureau du capitaine et sa lettre sous celle de sa compagne, puis se dirigea vers les cellules. Il y shunta suffisamment de fiches pour passer inaperçu sous les caméras et toutefois en envoyer les enregistrements sur son ordinateur resté ouvert, puis entra dans la petite pièce un couteau à la main, refermant derrière lui.

Là, il immobilisa rapidement l'archéologue déjanté et commença à se torturer en le découpant petit morceau par petit morceau en l'obligeant à avouer et réciter les noms de toutes ses victimes et des supplices imposés, y compris celui de Zoé, et prenant bien soin de le maintenir en vie aussi longtemps que possible. Puis, une fois assuré de sa mort, il sortit son arme et ouvrit la porte avant de se tirer une balle dans la tête...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malédiction
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: DECADENCE ( MISSION DÉLIRE )   Lun 5 Avr 2010 - 22:24



UNE VINGT DEUXIEME VICTIME

LEWELLYN DROGON

Il déjoua donc les systèmes et sortit de ses quartiers, déposa son rapport sous la porte du bureau du capitaine et sa lettre sous celle de sa compagne, puis se dirigea vers les cellules. Il y shunta suffisamment de fiches pour passer inaperçu sous les caméras et toutefois en envoyer les enregistrements sur son ordinateur resté ouvert, puis entra dans la petite pièce un couteau à la main, refermant derrière lui.

Là, il immobilisa rapidement l'archéologue déjanté et commença à se torturer en le découpant petit morceau par petit morceau en l'obligeant à avouer et réciter les noms de toutes ses victimes et des supplices imposés, y compris celui de Zoé, et prenant bien soin de le maintenir en vie aussi longtemps que possible. Puis, une fois assuré de sa mort, il sortit son arme et ouvrit la porte avant de se tirer une balle dans la tête...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoé Leroy
Médecin
Médecin
avatar

Nombre de messages : 505
Date d'inscription : 09/07/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Caporal-chef / 95
Age du perso: 28 ans

MessageSujet: Re: DECADENCE ( MISSION DÉLIRE )   Lun 5 Avr 2010 - 23:33

Etre réveillé par le son lointain de ses propres cris est une curieuse mise en abîme. Et pourtant, c'était le train-train quotidien de Zoé depuis maintenant de longues semaines. Chaque nuit, cauchemars sur cauchemars, elle se réveillait en sursaut, secouée par les larmes et tremblante comme une feuille. Dans ces instants les plus noirs, il lui semblait alors clair que le désespoir avait refermé ses mâchoires sur elle … Oui, elle était vivante, mais à quel prix ? Le cœur battant la chamade, elle alluma précipitamment sa lampe de chevet. Le prix, elle le connaissait. Il avait déposé en elle un grain de folie, largement suffisant pour détruire tout ce qu'il y avait eu de raisonnable en elle.

Aussi longs que furent les jours qui suivirent son réveil, elle avait reprit son activité au sein du SGC. SG-1 comptait un nouveau scientifique, les rangs des équipes SG étaient vidés de vingt deux hommes et femmes et il avait fallu un petit moment, à l'administration, pour mettre la main sur d'aussi bons éléments que ceux perdus. Pendant un temps, le nombres des équipes s'étaient largement vu décroître. Zoé avait tenu à garder sa place dans SG-1. Le numéro sur son blouson militaire, à chaque fois qu'elle regardait le vortex se déclenchait, elle le portait comme une médaille. Quelque chose qu'elle devait arborait fièrement, comme une phrase universelle qui dirait « J'ai servi dans cette équipe à côté du Sergent Chef Drogon . » Elle n'était pas prête à dire adieu. Pas encore.

Elle avait dû subir de nombreux rendez-vous chez les psychologues de la base, elle avait rendu son rapport, avait expressément demandé à ne pas être mutée mais tout ça n'était que souvenir. Tout le monde était d'accord sur un point, elle était de nouveau sur pied et faisait correctement son travail. Même Damien ne pouvait pas pointer du doigt quelque chose de suspect, Zoé était de retour parmi les vivants. Une part d'elle était morte, pourtant, mais elle survivait avec sa plaie saignant constamment. Tous ces interrogatoires, elle ne les avait accepté que pour une seule raison : qu'on la laisse continuer sa vie au SGC, qu'elle puisse se laisser aller à sa douce folie …

Maintenant, elle était presque sûre de savoir à quoi ça aurait pu ressembler …

La lumière de sa lampe de chevet projetait des ombres chevrotante sur les murs. Mais elle n'avait pas peur. Elle n'avait aucune raison d'être effrayée, elle n'était pas seule. Plus depuis qu'elle l'avait décidée. Se rallongeant correctement dans son lit, elle remonta le drap sur elle. Elle était blottie sur la droite du lit, la partie gauche lui étant interdite. Il avait besoin de place, après, il était si grand … Avec un petit sourire, elle posa sa main sous l'oreiller gauche de son lit. C'était si bon, si doux et si rassurant … Ses doigts frôlèrent une feuille de papier, posée sur l'oreiller près d'elle.

Alors qu'elle sombrait de nouveau dans le sommeil, elle se promettait une nouvelle fois de ne jamais se réveiller. Elle resterait dans son songe, dans les douceurs de sa perte de raison, continuerait de vivre sainement aux yeux de tous tout en savourant intérieurement les méandres de la vie qu'elle aurait pu mener si … Son esprit se ferma. La suite de la phrase, jamais elle ne put de nouveau la constituer. Comme si jamais rien ne s'était passé.

Ses doigts caressèrent inconsciemment la signature de Lewellyn au bas de la feuille de papier vieilli, la dernière chose qu'il avait jamais écrite. Elle n'était pas seule, il était là, dans ses bras, dans son lit, avec elle. Comme si rien ne s'était jamais passé.

C'est à ça que ça aurait dû ressembler.





Voilà, je clôture !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malédiction
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: DECADENCE ( MISSION DÉLIRE )   Lun 5 Avr 2010 - 23:40



Bravo a tous et merci de votre participation qui restera gravée par votre sang dans les entrailles de cette mission nommée Décadence.

Pour terminer, je voudrais mentionner qu'aucun animal n'a été maltraité ou tué durant cette mission


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DECADENCE ( MISSION DÉLIRE )   

Revenir en haut Aller en bas
 

DECADENCE ( MISSION DÉLIRE )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Espace :: Vide intersidéral-