La porte des étoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Happy Birthday [Délire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Tempus
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Mer 13 Jan 2010 - 17:38

"Apprenez moi.... Je veux savoir comment vous vivez."

L’une des femmes du clan sourit à Jill et doucement l’emmena vers le coin qui devait servir au stockage de la nourriture...

"Chef Ma'irai... J'aimerai vous demander quelque chose. Vous nous avez demandé de montrer nos ventres, et votre fille a dit qe nous n'étions pas des... Mayazes ? Qui sont les Mayazes ?"

Le chef, regarde durement Roxanne, puis montrant un chemin indique à Roxanne de le suivre sans parler...

-Anneau de fer, vous savez comment il fonctionne ?

L’homme regarde Sheyffi, et fais non de la main.. Une fois qu’elle trace au sol l’anneau de fer, celui-ci prend un air horrifié, et l’efface de son pied en jurant et crachant au sol…

****
La femme montre à Jill comment ils conservent la nourriture, lui expliquant avec ses mots, que chacun dans le clan à son travail, il y a les chasseurs, qui ramènent de la nourriture, aussi bien de la viande que du poisson ou des fruits et légumes. Les femmes s’occupent du feu, et de préparer les repas. Mais tous ici participent à la défense du clan. Autrement dit, ils savent tous se battre. La femme l’emmène plus loin et s’arrête devant des enfants assis en tailleur qui écoutent une vieille. Jill comprends alors que le savoir est transmis de génération en génération par la parole et que ce savoir est transmis par les anciens.

***
Ma’raï emmène Roxanne au plus haut de l’arbre, bien au dessus des cimes de la forêt autour. S’arrêtant il dit simplement :

« Mayazes ! »

En montrant dans une direction. Roxanne regarde et voit ça situé très loin.

***
Sheyffi elle, semble atteinte de la peste depuis qu’elle a dessiné au sol l’anneau de fer. A chaque fois qu’elle s’approche d’un des êtres, celui-ci s’écarte et fais non de la main. Au loin elle voit Hi’ro qui la regarde, semblant sourire de cet état de fait.

***
Michel, lui goute à tout ce qu’on lui présente, demandant le nom de chaque chose essayant de le redire.


Dernière édition par Tempus le Ven 15 Jan 2010 - 1:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël Yhora

avatar

Masculin Nombre de messages : 102
Age : 24
Date d'inscription : 01/01/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG7 / Militaire / infiltration
Grade / Niveau: caporal/47
Age du perso: 25 ans

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Mer 13 Jan 2010 - 19:39

Quand le chef du peuple Naa’vi parla, c’était pour dire qu’il considérait les humains comme des amis, et même la méfiance extrême de Raphaël se calma, et comprit qu’il n’avait plus rien à craindre, cependant, le fait que Roxanne lui est confisqué ses armes l’avaient un peu énervé, mais il savait qu’il avait eu tord d’agir de la sorte, soit c’était la chaleur, mais aussi qu’il se méfiait des « xénos », dans ses précédentes missions, il n’avait pas eu de bonnes images des aliens, surtout des goa’uld, c’est la raison pour laquelle il se montrait particulièrement méfiant.
Mais là, il savait que ces Na’vis étaient de bonnes personnes, qu’il n’avait rien à craindre d’eux. Pour l’instant, il avait carte blanche, il pouvait faire ce qu’il voulait, Tsu’na les appellerait après pour on ne sait quoi. Ne voulant se mêler au reste du groupe, et après avoir reçu une tape de Jill, Raphaël annonça :

- Bon je pars seul de mon côté, je vous laisse, et puis Jill, je sais pas toi, mais pour le peu d’extra-terrestre que j’ai vu, j’ai des raisons de me méfier. Bon, je vais là-bas, à plus tous le monde.

Raphaël partit alors tout seul un peu plus loin, et en marchant, il n’avait de cesse d’observer les énormes arbres qui l’entouraient, il se sentait soudainement tout petit ici. Il observait la faune comme la flore, et ressentit beaucoup d’émotion à la vue d’autant de majesté, de beauté. Ce n’est que plus loin qu’il vit un groupe de Na’vi. Raphaël voulait en apprendre plus sur ce peuple, mais surtout, en bon soldat, il voulait connaître toutes leurs techniques pour survivre en forêt, leur manière de se battre et tout autre art martiale. En gros, Raphaël voulait savoir comment chassaient ces Na’vis, comment ils se battaient, et le soldat s’approcha d’un des aliens, qui semblait être de sexe masculin, et lui demanda poliment :

- Puis-je en savoir plus sur vos techniques de combat, sur la manière dont vous chassez ?

Mais voulant aussi apprendre leur langue, au cas où de bonnes relations se tiseraient, Raphaël ajouta :

- Et pouvez-aussi m'apprendre votre langue si ce n'est pas trop demandé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempus
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Jeu 14 Jan 2010 - 13:03

Arrivé près du groupe de lutteur, ceux-ci s’arrêtèrent et regarde celui qui est déjà surnommé « Nama’Tna » ce qui pourrait se traduire par « celui sans esprit » ou plus communément en terrien de Terre « le fou ».

Puis-je en savoir plus sur vos techniques de combat, sur la manière dont vous chassez ?

Les jeunes guerriers (taille minimum 2m80) étaient bien battis, et si Raphaël avait dans l’idée d’un combat singulier il déchantera vite. L’une des femmes, car il y avait aussi des femmes dans le groupe, s’approche de Raphaël et le fait s’asseoir.

« Regarde ! »

Deux lutteurs se font face. Se salut, et entame un combat à mains nues. La vitesse des mouvements est spectaculaires, Raphaël constate que les Na’vis pourraient être comparé à des hommes-chats, ils sont souples, capables de bonds extraordinaire pour un humains, qu’ils sont doté de griffes, et de crocs qu’ils n’hésitent pas à user. Ensuite vient une démonstration de combat de lance. Si nous n’étions pas sur une autre planète, Raphaël aurait bien pu voir ce type de combat dans un Temple Shaolin… Il ne faisait aucun doute que malgré leur entrainement, les soldats du SGC n’étaient pas à la hauteur. Raphaël imagina un instant ce que pouvait devenir cette race, si on la dotait de technologie comme les armes à feu.. Il frissonna.

Et pouvez-aussi m'apprendre votre langue si ce n'est pas trop demandé ?

La jeune femme sourit et commence l’apprentissage avec de simple mot. Mais là encore Raphaël comprends qu’il ne pourra jamais parler le na’vi. Non pas qu’il en fut incapable, car il pourrait comprendre le Na'vi après quelques années passés en leur compagnie, mais physiquement sa bouche n’était pas faites pour recréer toutes les intonations de leur langue. Les Na'vi utilisant des grondements, des cliquetis dans leur phrase, les humains ne pourraient jamais le parler. De plus, il comprit qu’un même mot dit d’une certaine façon pouvait avoir des sens bien différents. Il passa une partie de ce temps à sourire et se sentir bête, quand un Na’vi lui proposa un arc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheyffi Nokotay
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1886
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5
Grade / Niveau: Adjudant / 204
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Jeu 14 Jan 2010 - 13:39

Finalement, Noky n'avait pas eut une très bonne idée en parlant de la porte aux êtres bleus. Ils semblaient très effrayés par elle. Sans soute associaient-il la porte des étoiles aux Goa'uld. Sinon ils n'auraient pas demandés à voir leurs Nombrils. La militaire en tout cas était désormais fuis par tous. Ils savaient ce qu'elle recherchait, mais ne comptait surement pas abandonner comme. C'est tenace une fille! La rouquine s'éloigna quelques temps. Elle se demandait si elle devait aller voir Roxanne pour voir si elle avait trouvé des informations. D'un autre côté, le problème de la porte restait irrésolu. Elle se devait d'insister, sinon l'équipe resterait coincée ici pour toujours: ce n'était pas concevable.

Sheyffi observait la beauté du paysage, respirant à plein poumon malgré l'humidité. Elle s'attachait un peu à cet endroit paisible, mais n'aimait pas l'idée d'être piégée. Sa décision était prise, elle devait obtenir des réponses. Se retournant, elle avança dans la direction de Hi'ro, faisant reculer d'autres personnes sur son chemin. Si Hi'ro semblait se moquer d'elle, alors peut-être en savait-il plus qu'il ne voulait bien en dire. Noky s'arrêta devant lui. Désormais, avec les rumeurs, il devait savoir ce que la demoiselle voulait. Levant la tête vers lui, elle prit la parole.

-On dirais que cela vous amuse ... pas moi. Nous sommes piégés ici sans solution de retour et je ne peux pas admettre ce fait, aussi accueillant est votre peuple à notre égard. Aidez-nous .... aidez-nous à rentrer chez nous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Cooper
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 726
Age : 30
Date d'inscription : 08/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG9 leader
Grade / Niveau: Sergent / 143
Age du perso: 31 ans

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Jeu 14 Jan 2010 - 14:34

Le membre du village que Jill avait vu et auquel elle avait demandé de lui apprendre tout ce qui les concernait accepta sans sourciller. Jill le suivit le plus silencieusement possible. La femme qui avait accepté de lui montrer leur méthode de vie, conduisit d'abord Jill dans leur sorte de garde manger. Jill n'en croyait pas ses yeux, toute la nourriture de ce village était gardé dans un seul et même endroit. La naa'vi expliqua ensuite à Jill que chacun dans ce village avait une tâche attitrée et que chacun jouait un rôle important dans le fonctionnement du village. Les hommes s'occupaient de la chasse, les femmes de la cuisine mais tout le monde participait à la défense de leur village. Les femmes savaient donc se battre comme les hommes. La balade continua et la femme l'emmena près d'un groupe d'enfants qui écoutaient les paroles d'une vieille dame.

"C'est magnifique. Toutes vos connaissances sont transmises de génération en génération...."

Sans même chercher à savoir si elle allait déranger ou non, Jill s'installa elle aussi parmi les enfants et écouta les paroles de la vieille dame. Elle mourait d'envie d'en connaître plus sur ces étranges habitants et pour ça, elle était capable de se mêler à eux et d'adopter leur façon de vivre. Dans le silence le plus total, Jill écouta avec attention ce que disait la vieille femme. A présent, elle faisait abstraction de tout le reste. Les membres de son équipe étaient assez grands pour se débrouiller seuls.

_________________





    It's just my humble opinion
    But it's one that I believe in
    You don't deserve a point of view
    If the only thing you see is you ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempus
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Ven 15 Jan 2010 - 1:36

Jill installé en lotus écoute la vieille femme mais ne comprends rien. Celle-ci constatant la présence de Jill dit :

« Ka’ya.. ka’ya.. ! » En faisant des signes de venir

La femme aux côtés de Jill la pousse légèrement et se baisse pour lui dire :

« Ancienne appelles toi… Ka’ya.. Ca veut dire Yeux couleurs mer… Va la voir… »

Jill se lève et va trouver la vieille qui la fait s’installer auprès d’elle et lui demande respectueusement :

« Ka’ya… Explique ton clan ! »

Apparemment la vieille femme souhaitait que Jill s’exprime auprès des plus jeunes et explique d’où elle venait…

Hi’ro leva la tête vers Sheyffi.

On dirais que cela vous amuse ... pas moi. Nous sommes piégés ici sans solution de retour et je ne peux pas admettre ce fait, aussi accueillant est votre peuple à notre égard. Aidez-nous .... aidez-nous à rentrer chez nous.

Il leva les mains comme l’ont fait les autres, et en secouant la tête regarde derrière Sheyffi, comme pour s’assurer que personne n’entendent, il murmure juste :

« Suivre moi ! » Et fait mine de s’en aller, montant dans les étages.

Le suivant à bonne distance, elle arrive à un promontoire avec une vue splendide. Hi’ro la regarde en baissant la tête vers elle et dit :

« At’nou… Na’vi pas le droit parler de anneau de fer… Moi grand guerrier… » En se frappant le torse

« Moi capturer toi… Toi gibier facile ! » Rire du Na’vi quand il voit la petite rouquine commencer à s’énerver. Levant les mains dans une direction il dit :

« At’nou… Regardes là est… Ce que tu cherches ! » En montrant ça.

HJ : Le clan vous as tous rebaptisé, voici les prénoms que vous avez et leurs significations :
* Raphaël / Nama’Tna : Celui sans esprit / Le fou »
* Jill / Ka’ya : Yeux couleur mer / Yeux bleux
* Sheyffi / At’nou : Cheveux de feu
* Roxanne / U’ola : Peau sombre

N’y voyez pas d’insultes, leur culture se base sur le visuel et/ou les hauts faits

Nous pousserons jusqu'à dimanche soir le quartier libre. Ensuite nous reprenons le cours de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Gallen
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1515
Date d'inscription : 29/11/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG6 leader
Grade / Niveau: Adjudant / 206
Age du perso: 34 ans

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Ven 15 Jan 2010 - 18:41

Roxanne suit le chef du clan sans grande réserve, indiquant simplement à Jill qu'elle s'absente.

Suivre le Naa'vi restait une tâche ardue même si elle se faisait à l'idée de jouer à Tarzan aussi longtemps que l'exigerait la mission la dérangeait moinns. Elle aurait simplement très mal un peu partout le lendemain.

Arrivée là haut, elle ne peut que s'émerveiller devant le spectacle qui s'offre à ses yeux. Ici, la nuit à une couleur différente, à la fois inquiétante et envoùtante.

Le chef lui montra quelque chose, qu'elle ne saisit pas de suite.

"Les Mayazes sont là-bas ? "

*A moins qu'il ne veuille dire qu'ils viennent de loin... En tout cas, il ne les aime pas."

"Que vous ont-ils fait ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël Yhora

avatar

Masculin Nombre de messages : 102
Age : 24
Date d'inscription : 01/01/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG7 / Militaire / infiltration
Grade / Niveau: caporal/47
Age du perso: 25 ans

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Ven 15 Jan 2010 - 19:15

Les guerriers Na’vis acceptèrent d’instruire Raphaël sur leur méthode martiale, ils le firent asseoir, et lui donnèrent une démonstration. Les na’vis étaient des êtres de très grande carrure, puissants, musclés, mais jamais Raphaël ne se seraient douté que de tels êtres puissent être dotés d’une telle agilité, d’une telle force, il combinait ces deux choses à la perfection, leur mouvements étaient très rapides, précis, et le soldat ne mit pas longtemps pour comprendre que les humains n’avaient aucune chance face à de si puissantes créatures. Quoique les humains avaient un avantage, leur intelligence, avec leur technologie, mais imaginer ces na’vis avec l’esprit des Hommes fit trembler Raphaël, qui saisit dès lors tout le potentiel destructeur de ce peuple. Ils pourraient d’ailleurs faire d’excellents alliés face aux goa’uld…

Puis, pour ce qui était du langage, Raphaël se sentait un peu bête, il avait beaucoup de difficulté à prononcer les mots de ce peuple, dont les mots possédaient une consonance bien plus riche, avec ces cliquetis, ces sifflements, des choses totalement inconnus aux hommes, et qui leur étaient difficilement prononçable avec leur mâchoire et leur langue.

Raphaël essayait quand même de faire des efforts, mais il se résigna au fait qu’il n’y arriverait jamais. Les na’vis l’avait surnommé Nama’tna, et au vu des signes que ce peuple faisaient en parlant de lui, il comprit que c’était assez péjoratif, mais il prit cela de bon cœur, il savait qu’il s’était montré très méfiant, et puis, il trouvait ce surnom très beau.

C’est là qu’un Na’vi vint vers lui, en lui tendant un arc. Raphaël lui sourit, et saisit l’arc, tout en disant :

- Je serai ravi que vous m’appreniez à me servir des arcs, parce que si je veux survivre ici, il me faudra bien apprendre à chasser, et j’espère que vous serez là pour me dire ce qui n’est pas comestible, et ce qui l’est…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempus
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Ven 15 Jan 2010 - 23:16

"Les Mayazes sont là-bas ? "

Ma’raï regardait vers le temple au loin, essayant surement de percer les murs de pierre et fit oui de la tête.

"Que vous ont-ils fait ?"

Le chef s’asseya au bord du vide, laissant ses jambes se balancer, comme l’aurai fait une enfant. Il montre à Roxanne une place auprès de lui et commence à raconter. Pendant une demi heure, Ma’raï explique qu’un jour il y a très longtemps, un vaisseau est arrivé du ciel. De ce vaisseau des êtres maléfiques ont asservis son peuple pour les utiliser dans des mines. Ces êtres installèrent un anneau de fer dans une plaine et le vaisseau partit. Mais les êtres continuèrent à venir par cet anneau. Cela dura plusieurs centaines d’années, ilsenprofitèrent pour construire la pyramide que voit Roxanne. Dans cette pyramide les êtres maléfiques sacrifiaient de jeunes Na’vis pour satisfaire la cruauté de leur chef. Mais un jour un jeune guerrier du nom de Ka’raki vit sa promise sacrifiée sur la Pierre de Sang (Autel). Furieux, il jura à Gay’a qu’il deviendrait Pi’rokta, le Protecteur de Gay’a si Gay’a l’aidait à détruire les Mayazes. Et Gay’a entendit sa prière, elle l’aida à se détacher et à se sauver. Il courut jusqu’au clan des eaux agitées (mer) et commença à recruter des guerriers. Tant d’années de servitude, avait enragé les Na’vis, chaque clan avait un jour rêvé de combattre les Mayazes, mais un clan seul ne pouvait rien faire contre les Mayazes. Ka’raki, réussit à joindre les clans. La guerre dura plusieurs lunes mais de nouveaux êtres arrivaient toujours par l’anneau de fer. Il fut décidé de détruire cet anneau. Mais rien n’y faisait, il était trop solide, plus solide que l’Arbre maison. Le Pi’rokta pria une nouvelle fois Gay’a… Et elle l’entendit encore. La terre trembla et creusa un trou sous l’anneau. Puis Gay’a pleura longtemps (Pluie) et l’eau de ses yeux, remplirent le trou noyant l’anneau de fer… Aujourd’hui nous sommes les enfants de ka’raki et chaque Na’vi est un Pi’rokta…

« Mayazes encore là bas… Pas beaucoup mais encore fort ! » finit par dire le chef.

Je serai ravi que vous m’appreniez à me servir des arcs, parce que si je veux survivre ici, il me faudra bien apprendre à chasser, et j’espère que vous serez là pour me dire ce qui n’est pas comestible, et ce qui l’est…

Les guerriers sourirent et tendirent l’arc au soldat. Et lui indiquèrent une cible à l’écart. L’arc était trop grand, trop lourd pour Raphaël. Il avait l’impression de porter à bout de bras une charge de 50 kgs. La première flèche atterrit au sol, devant la cible sous les rires des Na’vis. C’est un des guerriers qui gronda, afin que les quolibets s’arrêtent. Reprenant l’arc des mains de Raphaël, il se dirige vers un coin ou sont entreposés des morceaux de bois. Il en prend un et teste sa flexibilité puis revient. Prenant la taille de Raphaël, il coupe le surplus, et confectionne un arc à la taille de l’humain. Tendant le couteau (qui niveau taille serait presque un sabre pour Raphaël) à Raphaël pour qu’il se confectionne des flèches adaptées. En 10 minutes, le soldat à un arc, et des flèches. Qu’il peut utiliser.


Dernière édition par Tempus le Sam 16 Jan 2010 - 0:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Cooper
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 726
Age : 30
Date d'inscription : 08/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG9 leader
Grade / Niveau: Sergent / 143
Age du perso: 31 ans

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Sam 16 Jan 2010 - 0:00

Jill qui était absorbée par ce que racontait la vieille dame même si elle ne comprenait pas un seul mot qui sortait de sa bouche. La jeune femme ne tilta pas de suite lorsque celle-ci l'appela. Surtout qu'elle l'appela avec un nom différent du sien. La jeune femme qui l'avait accompagnée, lui fit digne que la vieille dame s'adressait à elle. Elle l'avait appelé Ka'ya, ce qui signifiait "yeux couleur mer". Jill sourit lorsqu'on lui explique la signification de ce nouveau nom. Timidement, Jill se leva et s'approcha de la vieille femme. Celle-ci lui fit signe de s'installer près d'elle, face aux enfants. Jill obéit et s'installa près de la vieille dame qui inspirait le respect et la sérénité.

La veille dame lui demanda alors d'expliquer aux enfants d'où elle venait. Jill n'avait jamais été doué pour ce genre de chose et qui plus est, elle n'avait aucune facilité à parler en présence d'enfants surtout quand ceux-ci mesuraient pas loin de 2 mètres et qu'ils étaient bleus. Jill prit une profonde inspiration et fixa son attention sur les enfants.


"Je viens d'une planète qu'on appelle la planète Terre ou la planète bleue. C'est une planète essentiellement constituée d'eau. Malheureusement, certains humains sont en train d'épuiser toutes les ressources de notre planète..."

Jill ne savait pas du tout si les enfants comprenaient ce qu'elle disait mais elle se doutait que si ils ne comprenaient pas, ils le lui feraient sans doute savoir.

"Mes amis et moi sommes venus sur cette planète à l'aide d'une porte qui relie notre monde à plusieurs autres."

Jill s'arrêta et attendit de voir comment allaient réagir les enfants.

_________________





    It's just my humble opinion
    But it's one that I believe in
    You don't deserve a point of view
    If the only thing you see is you ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheyffi Nokotay
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1886
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5
Grade / Niveau: Adjudant / 204
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Sam 16 Jan 2010 - 17:15

Noky n’aimait pas beaucoup Hi’ro, mais pourrait elle se doutait qu’il devait savoir quelque chose. Son instinct ne s’y trompa pas car l’être bleu décida de l’emmener quelque part. Sans attendre la réponse de la rouquine, Hi’ro s’était déjà éloigné afin de prendre de l’altitude. Décidément, une nouvelle course poursuite était encore à craindre. La rouquine attendit quelques secondes avant de tenter de le suivre : mieux vaut ne pas attirer l’attention. Les habitants de cette planète n’avaient pas tellement l’air de l’apprécier après tout. Grimpant encore une fois grâce à des lianes ou s’accrochant aux branches, Sheyffi parvint enfin à rejoindre son « guide ». La vue était vraiment spectaculaire, encore une fois. Mais Noky se refusait toujours de regarder en bas. La conversation pu en tout cas reprendre avec l’être bleu, pas très coopératif d’ailleurs.

Noky avait en tout cas été surnommé. Sur le coup, elle avait cru comprendre « à genoux … » mais c’était en fait Ak’nou. Sheyffi en ignorait la signification exacte et au fond elle s’en moquait un peu. L’important c’est que ce surnom lui donnait l’impression d’avoir été acceptée au sein du groupe. En tout cas, Sheyffi avait bien compris que la porte des étoiles était un sujet d’about ici. La rouquine n’aima pas en tout cas être prise comme un être inférieur malgré les rires du l’être bleu. Finalement Hi’ro lui montra quelque chose au loin qu’elle n’avait pas remarquée d’elle-même. Aucun doute là-dessus, c’était bien un temple Goa’ud : la catastrophe quoi. Peut-être savaient-il que la porte avait été activée. Dans ce ca sils ne tarderaient pas à bouger. Si les habitants de la planète avaient tant peur de la porte, c’était sans doute parce qu’ils la reliaient aux Goa’uld.

-Mayazes ?

Noky avait eu un peu de mal à retrouver ce terme. En tout cas vu la réaction agressive du peuple guerrier à l’arrivée des Terriens, aucun doute qu’il y avait des tensions entre tous els habitants de cette planète. Sheyffi tenta d’en savoir un peu plus.

-Chez nous, on les appelle Goa’uld. Vous êtes en guerres contre eux ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Gallen
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1515
Date d'inscription : 29/11/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG6 leader
Grade / Niveau: Adjudant / 206
Age du perso: 34 ans

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Dim 17 Jan 2010 - 1:45

Assise auprès de Ma'irai, Roxanne écouta l'histoire des Naa'vis.

Une histoire si semblable à celles qu'elle avait déjà entendu de la part d'autres peuples, passés sous le joug des Goa'uld. Et pourtant, celle-ci avait une saveur différente. Quelque chose qui la rendait mystérieuse et incroyable.

Elle regarda la pyramide au loin. Malgré le temps écoulé, les caractéristiques des grands vaisseaux de guerre Goa'uld étaient reconnaissables. Elle fit la grimace quand le chef évoqua les sacrifices humains.

*Une minute... je ne me rappelle pas que les Egyptiens pratiquaient le sacrifice humain... faudra que je redemande... mais bon, connaissant les Goa'uld, ils sont capable d'inventer tout et n'importe quoi pour asseoir leur hégémonie."

Quand le chef termina, Roxanne prit la parole. A son tour, elle raconta comment un jour, les humains qu'ils étaient avait découvert l'anneau de métal enfoui dans la montagne. Comment ils s'en servaient depuis lors pour partir explorer le monde au delà de leur Terre et comment ils ont croisé la route des Goa'uld.

"Nous sommes si nombreux sur notre monde... nous ne pouvons nous permettre de les laisser venir chez nous, aussi nous les combattons autant que nous le pouvons."

Elle soupira doucement.

"Je peux partager mes connaissances de ce peuple avec vous..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempus
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Dim 17 Jan 2010 - 3:14

Jill continua à expliquer ce qu’était sa planète et les enfants lui posèrent des questions auxquelles elle répondit avec franchise. Hi’ro raconta la légende de Ka’raki, et expliqua qu’il restait des Mayazes dans le temple, mais qu’aujourd’hui les Na’vis ne les voyaient que rarement. Quand à Roxanne elle eut une surprise lorsqu’elle proposa de partager ses connaissances. Ma’raï sembla surpris mais heureux, il ordonna quelque chose et deux Na’vi partirent presque aussitôt.

Le soir était tombé et l’équipe SG était réunis avec les Na’vis pour partager le repas. Celui-ci fût servit dans des calebasses en bois, et la nourriture outre l’apparence qui n’était pas terrienne avait des goûts commun. La viande ressemblait à du blanc de poulet, un des légumes à de la patate douce un autre des pois et un autre un goût de banane plantin par dessus une sauce mi salé mi sucré accompagnait le repas.

Une fois le repas terminé, les Na’vis se mirent en cercles autour de leur chef qui appela :

« Nama’Tna, Ka’ya, At’nou, U’ola… Ma’lakaï… Voici temps de Partage.. »

Les agents furent conduits devant Ma’raï. Derrière eux, deux Na’vis, devant eux s’avancèrent un Na’vi pas agents. Devant Jill, la Na’vi qu’elle a rencontré dans l’après midi, Hi’ro se trouvait devant Sheyffi, Tsu’na devant Roxanne, une jeune na’vi devant Michel et un guerrier devant Raphaël. Tous les Na’vis portant une coupelle emplit d’un breuvage.

« Vous boire Louipo et vous partage… Vous voir esprit Na’vis et Na’vis voir esprit vous ! »

Michel regarde ses équipiers et dit :

« Je crois que c’est une sorte de rituel shamanique.. Nous entrons en transe et nos esprits entreraient en communion avec l’esprit du Na’vi en face de nous… Enfin je crois ! »

Sans attente, Michel boit le liquide, puis c’est le Na’vi enface de lui qui en fait autant. Au bout de 30 secondes, les deux sombrent, et sont rattrapés par les Na’vis situés derrière eux. Ils sont ensuite allongés confortablement pour leur communion.

HJ : Je vous laisse un post pour expliquer votre Partage si vous acceptez de boire le breuvage. L’idée est que vous entriez dans la peau du na’vi en face de vous, vous pouvez allez chasser, combattre… Revivre un des ces souvenirs. Bref lâchez vous. Une fois votre Partage terminé, votre post doit se terminer par votre réveil le lendemain. A noter que le Na'vi lui aussi vivra un de vos souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Cooper
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 726
Age : 30
Date d'inscription : 08/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG9 leader
Grade / Niveau: Sergent / 143
Age du perso: 31 ans

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Dim 17 Jan 2010 - 20:20

Jill avait eut peur pour rien. Son petit récit se passa sans problèmes et elle répondit parfaitement aux questions que lui posaient les enfants. Elle avait décidé de jouer la carte de la franchise car elle en était persuadée, ce peuple pouvait être un très bon allié pour la planète terre. La jeune femme ne se préoccupait même plus de son équipe. Elle savait, elle sentait qu'ils étaient en sécurité avec ces "personnes". Tellement absorbée par son récit, Jill ne vit pas la journée passer. Lorsqu'elle termina enfin, le soir venait de faire son apparition et tout le monde semblait se diriger vers l'endroit où aller se déroulait le repas. Jill suivit un petit groupe et fut ravie de retrouver son équipe. Elle alla s'installer près d'eux. Ils avaient tous l'air détendus.

"Vous avez appris pas mal de choses ? Qu'est ce qu'ils vous ont fait faire ?"

Jill croqua dans un morceau de viande et elle fut agréablement surprise de voir que cette viande avait un goût assez proche de celui de leur poulet. Le sourire aux lèvres Jill mangea de bon coeur ce qu'on leur proposait.

"En ce qui me concerne, j'ai du leur parler de notre planéte et de notre manière de vivre. Ils avaient l'air absorbé par ce que je leur racontait."

La fin du repas se déroula sans problème et lorsque se fut terminé, le chef du village appela Jill et ses coéquipiers par leur nom local pour qu'ils viennent le rejoindre. La jeune femme se leva et fit signe à ses camarades de faire de même. "Temps de partage" ? Quelle était cette coutume ? Michel ne mit pas longtemps avant de comprendre de quoi il s'agissait et il en fit rapidement part à ses camarades. La na'vi que Jill avait rencontré dans l'après midi vint s'installer devant elle. Lorsqu'elle lui tendit une coupelle où se trouvait un liquide qu'elle voulait lui faire boire, Jill eut un mouvement de recul. Elle allait dire aux autres de rester prudents mais Michel n'attendit même pas de savoir ce qu'elle en pensait. Il venait de boire ce breuvage mystérieux. L'effet fut immédiat. Michel et le le na'vi qui se trouvait en face de lui tombèrent comme des masses. Ils furent ensuite allongés confortablement. Méfiante, Jill se tourna vers le chef pour lui demander ce qu'il venait de se passer. Michel avait vu juste, leurs esprits allaient communier avec ceux des na'vis. Jill se tourna vers ses camarades et avec un hochement de tête, elle leur fit signe de boire. Elle n'attendit pas qu'ils l'aient fait pour boire le sien. Rapidement, tout comme Michel, Jill s'écroula sur le sol.

Lorsque la jeune femme ouvrit les yeux, elle se sentit différente. Son premier réflexe fut de baisser les yeux vers ses mains. Lorsqu'elle les découvrit, elle fut étonnée de constater qu'elles avaient changé. Bleues, immenses et à quatre doigts. Seulement, il n'y avait pas que ses mains qui avaient changé. Tout son corps était différent. Michel avait eut raison. Elle faisait à présent communion avec le corps de la na'vi qui l'avait accompagné tout l'après midi. Rapidement, la jeune femme prit possession de toutes les capacités de cet étrange être et elle fut soudainement prise par une folle envie de courir dans la forêt. Jill ne se fit pas prier. Elle se mit à gambader et s'aperçut très rapidement qu'elle pouvait courir à une allure beaucoup plus rapide que celle qu'elle avait en temps normal. Après son petit footing, Jill décida de s'entraîner au combat. Lorsqu'elle trouva enfin un endroit où s'entraîner au tir à l'arc, Jill s'y essaya rapidement. Quelle facilité... Les na'vis avaient une telle facilité de mouvements que ça en devenait presque désolant pour Jill. Elle aurait tout donné pour avoir la même agilité qu'eux. Dans son boulot, ce genre de capacité aurait été un immense avantage. Après sa séance d'entraînement au tir, Jill s'allongea dans les herbes colorées et décida de piquer un petit somme. Elle sentait son corps et son esprit faire communion avec la nature et celle-ci communiquait avec elle. Comme si, comme si elle avait une conscience.

Alors qu'elle commençait à somnoler, Jill ne comprit pas immédiatement pourquoi elle se retouva sur une sorte de falaise. Tout autour d'elle il y avait des oiseaux très étranges. Des oiseaux immenses. Semblables à des dinosaures. Mais que faisait elle là ? Un na'vi qui se trouvait à proximité l'appela. Seulement, il ne l'appela pas par le nom qu'ils lui avaient donné mais par celui que portait la na'vi qui l'avait accompagnée aujourd'hui. Jill comprit rapidement qu'en faisant communion avec elle, elle en était arrivée à vivre un de ses souvenirs. Pas n'importe quel souvenir. Elle revivait une initiation de la jeune femme. Elle allait apprendre à voler à dos d'ikran. Wouha ! Jill allait ressentir les mêmes sensations que la jeune na'vi lors de son premier vol. Mais ce qu'elle ne savait pas, c'était que ce premier vol ne s'était pas vraiment bien passé. Jill n'avait plus le contrôle du corps du na'vi, elle pouvait seulement observer ce qui allait se passer et ressentir les émotions qui avaient submergé la jeune na'vi à ce moment là.

La jeune femme ne mit pas longtemps avant de se retrouver sur le dos de "l'oiseau". Jill sentit la jeune femme penser "envole toi" quelques secondes avant que l'ikran plonge dans le vide.


"WOUHAOUUUUUUUUU !!!!"

Une explosion de joie se fit rapidement sentir. Rien ne valait le fait de se sentir totalement libérée, dans les airs, à voler à dos d'ikran. Un pur moment d'extase et de plénitude. Jill se sentait complètement libre, elle n'avait plus de port d'attache et n'avait plus aucune envie de reprendre son apparence. Elle se sentait tellement à l'aise dans le corps de la na'vi qu'il lui était à présent difficile de penser qu'elle allait retrouver son petit corps. Jill profita de ce moment intensément et elle grava chaque secondes dans sa mémoire. Mais l'aterrissage ne se passa pas aussi bien que le vol. La jeune na'vi avait mal calculé sa trajectoire et elle fonça droit dans un arbre. l'ikran se prit dans les branches et Jill se retouva inconsciente.

Jill ouvrit les yeux immédiatement. Elle avait un sacré mal de crâne et son sens de l'orientation avait été mis à rude épreuve. Lorsqu'elle pivota un peu, elle constata que tout ses coéquipiers de trouvaient là, près d'elle. Dans un sursaut, Jill sauta sur ses pieds et s'écria


"OH LA VACHE !!!"

Elle se souvenait parfaitement de ce qui venait de lui arriver. Et quel souvenir !

_________________





    It's just my humble opinion
    But it's one that I believe in
    You don't deserve a point of view
    If the only thing you see is you ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheyffi Nokotay
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1886
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5
Grade / Niveau: Adjudant / 204
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Lun 18 Jan 2010 - 12:54

La découverte de Sheyffi l’avait beaucoup inquiétée. La présence des Goa’uld était une mauvaise chose. Si par malheur ils avaient eus connaissance de l’activation de la porte, alors ils ne tarderaient pas à attaquer. Qui sait, peut-être qu’un espion était toujours posté au bord du lac salé, si c’était le cas alors le calme de cette planète allait être rompu. Les vilains serpents commençaient à bien connaître les terriens maintenant. La rouquine malgré le stress de cette nouvelle, tentait de rester calme et continuait sa conversation avec Hi’ro, qu’elle commençait doucement à apprécier. Il n’était pas si farouche que ça au final lorsqu’il était calmé. Noky appris également beaucoup d’une certaine légende. Mais l’information qui avait retenue son attention, c’était le fait que les Mayazes n’étaient plus très nombreux. Au moins, ça la réconfortait un petit peu. La demoiselle prit bien soin de remercier Hi’ro pour avoir accepté de lui parler. Elle espérait que ce geste influencerais les autres Na’vis pour ne plus la fuir. Tout deux redescendirent donc afin de rejoindre les autres. Ce petit aparté avait été très instructif.

La militaire fut très contente de pouvoir retrouver les siens. Ce qui l’inquiétait en revanche, c’était le fait qu’elle commençait à beaucoup aimer cette planète. Elle parvenait même à oublier progressivement la terre. Par chance, sa volonté déterminée de faire fonctionner la porte parvenait à la raccrocher à la réalité. Mais c’était vrai qu’elle se sentait très bien ici, parmi eux. S’installa autour du repas commun, cet état de fait en fut encore plus confirmé. La nourriture n’était pas si exotique que cela et Noky s’y habitua très vite. Les discussions purent donc reprendre dans la joie et la bonne humeur. Jill fut la première à prendre la parole. A première vue, elle avait appris les coutumes de cette planète et inversement. Rien de tel pour nouer des liens sérieux avec les habitants. N ?oky se lança donc à son tour, sachant que cela ne ferait pas forcément plaisir aux autres. Quoi que… peut-être étaient-ils déjà au courant.

-Hi’ro m’a montré quelque chose un peu plus loin. Ca ne va pas vous faire plaisir. Pas loin d’ici il y a un temple Goa’uld. Hi’ro assure qu’ils ne sont plus très nombreux, mais bon ils sont là quand même et c’est déjà un problème en soit. Pour ce qui est de la porte, personne ne souhaite en parler c’est un sujet tabou. Pour la réactiver il faudra donc se débrouiller tout seul.

Sur ce, la demoiselle retourna à son état de silence afin de profiter du reste du repas. La fatigue commençait un peu à la gagner, surement à cause de toutes leurs aventures depuis leur arrivée ici. Pourtant, le moment de se reposer n’était pas encore arrivé. Les explorateurs furent invités à une sorte de cérémonie officielle dont ils étaient l’objet principal. Hi’ro était face à Sheyffi. En fait, chacun semblait avoir été associé avec celui ou celle qui l’avait guidé depuis qu’ils étaient ici. La rouquine était un peu inquiète et se demandait ce que l’on attendait d’elle. Les cérémonies ce n’était pas vraiment son truc. D’ordinaire elle se mettait à rire alors que c’était du sérieux. Mais là, impossible. Elle avait bien trop peur pour avoir même envie de sourire. Elle observait ce qui se passait avec une grande attention. Ce fut finalement Michel qui comprit ce qui allait se produire : une sorte de transe. Là Noky n’était vraiment pas rassurée du tout. Aucun de ses coéquipiers, dont Sheyffi, ne pu le retenir. Il avala la boisson, bientôt suivit de Na’vi en face de lui. Ils tombèrent tout deux rapidement au sol en étant rattrapé. Sheyffi hésitait encore à accepter. Jill se lança à son tour dans cette aventure et tomba peu après. C’était un peu comme un grand saut dans le vide ou chacun attend son tour avec angoisse. Finalement, vint celui de la rouquine. Elle leva la tête vers Hi’ro, histoire d’être un peu rassurée, puis bu à son tour le breuvage. Déjà, la demoiselle ne se sentait pas super bien, elle avait chaud, trop chaud. Sa tête tournait, tout devenait flou. Elle tituba un instant, puis s’écroula sous son propre poids. L’échange d’esprit avait commencé.

C’était un peu comme un rêve, sauf qu’on s’y croyait réellement. Sheyffi sentait que son corps n’était plus le même, elle avait l’impression de voir le monde de haut : et pour cause, elle était le corps de Hi’ro ! Ses membres lui paraissaient trop grands pour elle et cette queue qui se balançait derrière elle lui donnait un sentiment étrange tout en assurant son équilibre. Bizarrement, elle maitrisait ce corps, tout simplement parce qu’elle n’en avait pas le contrôle. Seul son esprit était là, le reste venait de Hi’ro lui-même. C’était l’un de ses souvenirs. Hi’ro se trouvait près de l’arbre maison et avançait tranquillement dans la nature. Une sorte de petit chemin semblait avoir été fait. Il approcha de ce qui semblait être un immense saule pleureur, mais c’était sans doute autre chose. Des « tiges » retombaient au sol, de couleur blanche. C’était très surnaturel, on se croirait au paradis d’un coup. Tout était calme ici, c’était un lieu de culte profond. Hi’ro semblait vouloir communiquer avec la déesse. Pour Noky, il était évident que c’était la même divinité dont Tsu’na n’avait pas arrêté de leur parler. Cet arbre devait donc être sa résidence pour ce peuple. Hi’ro attrapa sa longue chevelure attachée et s’intéressa plus particulièrement au bout de celle-ci. Noky fut étonnée de voir le bout des cheveux bouger, un peu comme els tentacules d’une pieuvre … berk. La rouquine avait toujours été effrayée par ce genre de choses. L’être bleu qu’elle occupait spirituellement en cet instant, attrapa de son autre main une des lianes blanches. Il joignit alors ses cheveux à la liane, c’était stupéfiant. Ils pouvaient donc communiquer avec la nature et peut-être même avec les animaux de cette planète ! Leur culture était tout simplement stupéfiante. Hi’ro parlait à la divinité. Noky ignorait s’il parlait réellement où si c’était par télépathie, mais elle entendait ses paroles. Le guerrier parlait de protection, de conseils. Leur déesse jouait donc un rôle majeur et pouvait être consulté directement, preuve de son existence. Tout était vraiment magique ici. Finalement, Hi’ro finit par décrocher ses cheveux et s’éloigna, déjà plus serein.

Au même instant, Noky ouvrit les yeux. Elle était par terre et se sentait… très mal et très bien en même temps. Une chose était sure, elle était désorientée. Tentant de se lever, elle retomba sur un genou avant de réellement pouvoir assurer son équilibre elle-même. Sa tête avait cessé de tourner et elle se sentait un peu mieux. Elle n’eut pourtant pas encore le réflexe d’observer ses coéquipiers et restait concentrer sur Hi’ro. Partager un moment pareil, c’est incroyable. Noky se demandait ce que l’être bleu avait pu voir dans son esprit. Ses souvenirs majeurs étaient soient liés à la porte des étoiles, soit à sa carrière militaire sur terre dans l’infiltration et l’espionnage, ou encore dans son enfance avec sa vie de famille et la mort prématurée de sa mère. Mais quoi que ce fut, Sheyffi se sentait à nu devant Hi’ro. Peu importe ce qu’il avait pu voir, il savait maintenant, réellement, quelque chose de sa vie. Sheyffi lui lança malgré tout un petit sourire amical et se tourna vers les autres, sans pour autant parvenir à dire un mot.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël Yhora

avatar

Masculin Nombre de messages : 102
Age : 24
Date d'inscription : 01/01/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG7 / Militaire / infiltration
Grade / Niveau: caporal/47
Age du perso: 25 ans

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Mer 20 Jan 2010 - 17:52

Alors que Raphaël avait passé toute la journée à apprendre les habitudes guerrières des Na’vis, il se rendit vite compte que la nuit allait tomber, c’était le soir, et on vint le chercher pour assister à une cérémonie. Très heureux d’y participer, Raphaël accepta avec joie. Déjà cette planète lui avait plu pour sa beauté, sa majesté, ce peule l’avait conquis par sa force et ses valeurs. Le soldat se sentait bien ici…

Une fois arrivé à la cérémonie, on les installa devant Ma’raï, la prêtresse des Na’vis. Raphaël s’assis, deux na’vis se mirent derrière lui, tandis qu’un des guerriers qu’il avait rencontré se plaçait devant lui. Que cela voulait-il dire ? Normalement, Raphaël se serait une nouvelle fois méfié, et aurait sceptique, mais il avait tant confiance désormais qu’il se laissa faire, aussi lorsqu’on lui proposa un breuvage spéciale, il n’hésita pas, et accepta le fluide avec un beau sourire de gratitude.

D’après ce qu’il avait pu entendre, ce breuvage permettrait de mélanger les esprits de l’homme et du na’vi. Etrange, mais plus rien ne l’étonnait. Il se contenta de boire, et se sentit tout d’un coup bizarre, prit d’un malaise, de vertige, jusqu’à s’évanouir, à tomber en transe…

Quand il se réveilla, il ne comprit pas, il n’avait pas les mêmes sensations, il se sentait soudainement plus fort, plus grand, et ne mit pas longtemps pour comprendre qu’il était na’vi. Raphaël avait l’impression de revivre un des souvenirs du na’vi qui lui faisait face, car il était sur une sorte de lézard-volant énorme, il sentait une queue, n’avait pas cinq doigts à ses mains.

Le jeune homme, comme dans un rêve devenue réalité, cria de joie, il se sentait bine, heureux, et surtout……………….. il se sentait libre !

Arc à la main, il chassait du gibier au sol, avec d’autres guerriers. C’était si beau, si merveilleux que Raphaël en laissa échapper une larme, chose très rare pour un homme comme lui. C’était magnifique !

Il se rendait compte à quel point la nature pouvait être belle, toute les choses qui manquaient aux hommes. Il criai de joie, le regard enfantin, et se demanda soudain quel souvenir le na’vi allait-il avoir de Raphaël, car sa vie n’était pas parsemé d’autant de bonheur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Gallen
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1515
Date d'inscription : 29/11/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG6 leader
Grade / Niveau: Adjudant / 206
Age du perso: 34 ans

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Sam 23 Jan 2010 - 1:43

"Oui, je l'ai vu aussi, le chef m'en a parlé. Il m'a raconté comment les Goa'uld ont débarqué ici et aussi pourquoi la porte est sous l'eau, ceci dit... un détail me chiffonne..."

Roxanne venait de faire son mini-rapport aux autres quand on les avait de nouveau rassemblé pour le diner. Le rapas se fit dans un calme et une convivialité qui acheva de détendre la psychologue, malgré ce qu'elle avait appris plus tôt.

A la suite du repas, on les réunist de nouveau, L'équipe était entourée par les Na'vis le chef prit la parole. Tsu'na, sa fille se tenait face à Roxanne.

A entendre Michel, il s'agissait d'un rituel de communion. Ben tiens, Roxanne n'était pas très emballée à l'idée de partager son esprit avec celui de Tsu'na. Non qu'elle avait quelque chose contre la jeune Naa'vi, ce serait même l'inverse, cependant, son esprit à elle était loin d'être aussi zen que ce qu'on pourrait attendre d'une psy en pleine possession de ses moyens...

*Je sais pas si c'est une bonne..."

Trop tard, Michel avait tout bu et l'instant d'après, il s'effondrait dans les bras d'un Na'vi alors que la jeune fille qui le faisait face en faisant autant. Les autres suivirent peu de temps après, sans vraiment d'hésitations et au bout de deux minutes, ils dormaient comme des bébés.

*Bon... on verra bien... _a ne peut pas être si terrible si même Cooper le fait... j'espère que ça ira...*

Pas rassurée quand même, Roxanne porta le breuvage à ses lèvres et le but presque entièrement. Elle senti sa tête lu tourner mais jamais elle ne sentira son corps basculer en arrière, déjà profondément endormie.

Ca sentait l'herbe humide et la terre fraichement retournée.

Elle rouvrit les yeux alors qu'il faisait nuit, une nuit plutôt claire. Très même. Elle ne se rappelait pas voir aussi bien dans le noir. Elle regarda autour d'elle, remarquant les plantes aux couleurs irisées et les lianes qui pendaient ds arbres.

Avançant d'un pas, elle manqua de trébucher. Quelque chose n'allait pas dans sa façon de se mouvoir. Baissant les yeux, elle se considéra sous toutes les coutures, son visage prenant une expression de plus en plus sidérée.

Quatre doigts, la peau bleue, une croissance peu orthodxe pour elle qui se trouvait déjà grande et surtout, les vêtements de Tsu'na. C'était assez délirant comme sentiment, se savoir dans le corps d'une autre, surtout si différent du sien... Elle leva encore les yeux vers le ciel, où la lumière rose-violette de la nuit filtrait à travers les branche.

Roxanne commença de marcher. Lentement d'abord, encore pas bien assurée, puis de plus en plus vite. Elle sentait l'herbe sous ses pieds et c'était la sensation la plus agréable qu'elle ait jamais ressenti, au point qu'elle trouvait idiot de porter des chaussures. Bientôt sa marche s'accéléra et elle se prit à bondir pour saisir une branche, prendre appui dessus et bondir sur le tronc d'un arbre pour atteindre une branche plus en hauteur. Quand elle atterrit dessus, la mousse qui la recouvrait s'illumina, comme un chemin phospohorescent. Et elle recommença, encore et encore, partant à l'assaut de la cime en bonds et sauts aériens, comme si c'était la chose la plus naturelle au monde.

De ce nouveau point de vue, Elle pouvait appréhender son nouvel environnement. Une forêt immense que la nuit n'éclairait qu'à peine. De loin en loin, on entendait es cris des animaux nocturnes. Derrière elle, elle sentait la présence immense et rassurante de l'arbre maison.

Un cri attira soudain son attention, comme un appel au secours. Elle le reconnaissait pour l'avoir espérer depuis un moment. Dans le fond, depuis combien de temps les cherchait-elle ?

Ils n'étaient pas loin, près de la clairère. où d'étranges fleurs poisseuses s'épanouissent le jour, répandant un parfum sucré qui attire les petites bêtes. Elle y serait en peu de temps si elle se dépéchait. Et elle devait se dépècher.

Repartant en courant, elle sauta de branches en branches, s'aidant des lianes pour se donner plus d'élan, avant de se laisser purement et simplement tomber entre les feuilles. Elle ne faisait pas le moindre bruit, sentant comme la nature accompagnait sa chute, jusqu'en bas de l'arbre. Elle s'interrompit à quelques mètres du sol, sans attirer l'attention des prédateurs sur elle.

Ils étaient six, une meute de ces affreuses bestioles semblables à des félins bardés de piques. Avec des feulements rauques, ils encerclaient deux jeunes Na"vis visiblement terrorisés et se sentant d'ores et déjà perdus. L'un deux sanglotait alors que l'autre appelait encore à l'aide, mais faiblement, en serrant son ami contre lui. Ils semblaient s'être défendus de leur mieux puisqu'un des prédateurs était à terre mais le bombre avait eu raison de leurs force.

Lentement U'ola saisit son arc et une flèche, qu'elle avait soigneusement trempée dans le poison. Elle banda l'arme avec calme et détermination, visant la panthère la plus proche des jeunes Na'vis. La flèche siffla dans l'air avant de se planter droit dans le dos de l'animal.

Avec un cri sauvage, elle se jeta de sa branche d'arbre, décochant une seconde flèche qui faucha un autre animal alors qu'elle roulait déjà au sol.

Passée la surprise, la horde de panthères se réorganisa rapidement pour attaquer leur nouvel adversaire. U'ola se servit de son arc comme arme de défense, fauchant littéralement l'animal qui voulait la prendre à revers, celui-ci allant s'écraser contre un arbre. De rage, les autres préférèrent renoncer et s'enfoncer dans le noir en couinant.

Le silenca s'abattit sur la clairière, seulement entrecoupé des sanglots des jeunes Na'vis et de la respiration sifflante de la panthère. Lentement U'ola s'approcha de lui. Le constant était simple, il ne survivrait pas à ses blessures. S'agenouillant, elle récita la formule rituelle :

"Je te vois, frère... accepte ton sacrifice et ton départ cart tu retournes à Gay'a ta Mère."

Sortant un petit couteau, elle prit soin d'achever l'animal vite et bien, afin qu'il ne souffre plus. Puis elle se tourna vers les deux garçons...

Roxanne rouvrit les yeux difficilement. Elle avait l'impression d'avoir beaucoup dormi. Un léger mal de teête se faisait sentir alors qu'elle tentait de se redresser. Surtout de remettre de l'ordre dans ses idées... Mais même les cri de Jill ne parvenait pas à la faire vraiment émerger.

C'était... stupéfiant... sans mauvais jeu de mots.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempus
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Sam 23 Jan 2010 - 1:57

Les agents du SGC se réveillèrent un à un. La bouche pâteuse, un mal de tête en prime, et cette impression de liberté, de moments trop vite écourtés. Jill se revoyait sur le dos de l’Ikran, sentant sur son visage et son corps le vent, ressentant la force de l’animal ailé l'emportant.

Pour d’autre, des scènes de la vie des Na’vis, chasse, course dans les arbres, rires, larmes, guerres. Et certains comprirent ce qu’était Gay’a.

Mais dans tout ceci, des images perturbèrent les agents, ils virent les Mayazes et leur cruauté. Ils se servirent des Na’vis comme esclaves, et/ou comme sacrifices humains. Leur Dieu réclamant le sang des Bêtes. Puis une fois la guerre passée, pour contenter leur dieu, ils sacrifièrent des esclaves qu’ils avaient peints en bleu.

Les Na’vis prirent soin des agents en leur apportant de la nourriture pour qu’ils reprennent leurs esprits et des forces. Seul Michel restait pour une fois silencieux, perdu dans ses pensées.

De l’autre côté Ma’raï semblait tenir conseil, avec lui les 5 Na’vis ayant Partagés avec les agents. Ils devaient lui expliquer ce qu’ils avaient vu. Des guerriers armés empêcheront les agents d’aller troubler le conseil.

Michel troubla son silence en disant :

« Je… Le... La Na’vi avec laquelle j’ai partagé… Elle… A vu un autre anneau de fer… Là bas… » En montrant dans la direction du Temple Mayazes


HJ :
Nous reprenons le cours de l'aventure, à vous de décider de votre destin.
Une dernière vidéo pour la Route.
UN gros merci à Miss Jill pour l'idée d'incorporer des vidéos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheyffi Nokotay
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1886
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5
Grade / Niveau: Adjudant / 204
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Sam 23 Jan 2010 - 15:42

Sheyffi avait toujours un peu de mal à réaliser ce qui s’était passé durant cette communication entre leurs esprits. Elle avait l’impression d’avoir un marteau piqueur dans la crâne ce qui l’empêchait de réfléchir convenablement. Elle ne jeta qu’un bref regard au groupe qu’avait formé les Na’vis afin de discuter de ce qu’ils avaient pu voir. La rouquine espérait juste qu’il n’y ai rien de compromettant. Sa curiosité l’aurait poussé à tenter de savoir ce qu’ils disaient, mais de toute manière l’accès au conseil était fortement gardé. Ainsi, Noky ne chercha pas plus loin et laissa aussitôt tomber cette idée. Elle se tourna enfin vers les autres, histoire de voir si tout le monde allait réellement bien, ce qu’ils avaient vu. Ils étaient tous remis de leurs émotions mais ne semblaient pas encore en réel état de parler de manière prolongée. Sheyffi non plus n’en était pas vraiment capable à vrai dire. Elle revoyait cet arbre bizarre avec lequel Hi’ro avait communiqué. Mais d’autres images lui revinrent en mémoire, des scènes de tortures, de sacrifices.

Elle n’y avait pas fait attention jusqu’ici, mais ces souvenirs étaient venus se mêler au reste, sans doute à cause du traumatisme. Les Goa’uld de cette planète était un peu différents de ceux qu’elle connaissait, mais leurs manières de faire restaient les mêmes à première vu : un drame. Fronçant légèrement les sourcils en se rapprochant de ses collègues, elle allait leur poser la question lorsque que Michel y répondit sans le savoir. Eux aussi semblait donc avoir vu ces choses horribles que faisaient les Mayazes. Mais la découverte de Michel était fort intéressante. Il existait donc une seconde porte. Ne sachant pas comment activer celle dans le lac, cette solution prouvait donc qu’ils pouvaient quitter cette planète. Mais s’introduire dans le temple des Mayazes pour s’en servir, ça c’était autre chose. Mais après tout, ils n’avaient pas d’autres solutions pour l’instant. Noky se lança donc dans sa proposition.

-Dans ce cas c’est une chance pour nous de pouvoir retourner sur Terre. D’un autre côté, affronter les Mayazes directement ne me plait pas non plus. Mais je crains que nous n’ayons pas beaucoup d’options sur ce coup là surtout que nous n’avons plus vraiment d’armes. Il faudrait prendre celles des ennemis. Qu’en dites-vous ? On tente le coup ou on essai de trouver autre chose ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Cooper
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 726
Age : 30
Date d'inscription : 08/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG9 leader
Grade / Niveau: Sergent / 143
Age du perso: 31 ans

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Dim 24 Jan 2010 - 18:43

Jill qui s'était levée un peu trop vite pour laisser exploser sa joie sentit rapidement un grand mal de tête. Elle avait comme un orchestre qui jouait la symphonie dans sa tête et la douleur n'était pas vraiment supportable. Jill du donc se résoudre à s'assoir pour ne pas se trouver mal. Elle ressentait encore le vent lui fouetter le visage et la force de l'Ikran la porter dans les airs. Cette communion avait été un vrai délice mais malheureusement, toutes les bonnes choses avaient une fin. Michel qui avait pour habitude d'extérioriser sa joie était à présent très silencieux, preuve que quelque chose ne tournait pas rond. La jeune femme s'approcha de lui et ses craintes furent rapidement justifiées. La Na'vi avec qui il avait communié avait vu une porte des étoiles chez leurs ennemis. Si ils voulaient rentrer chez eux, ils n'allaient pas avoir le choix. Ils allaient devoir se battre. Seulement, ils allaient avoir des problèmes car ils n'avaient que leurs armes et les Na'vi ne possédaient que des arcs et des flèches.

Sheyffi fut la première à parler. Certes, ils devaient tous avoir envie de rentrer sur Terre mais il fallait être réaliste. Comment allaient ils pouvoir se défendre contre des ennemis qui devaient certainement être des goa'ulds ? Jill avait plutôt pensé à de la discrétion plutôt que de foncer dans le tas sans prendre la peine de chercher à savoir à quoi ils devaient s'attendre. Jill croisa ses bras sur sa poitrine et réfléchit quelques secondes avant de prendre la parole.


"J'aurais préféré qu'on joue la discrétion plutôt que de foncer dans le tas. Il faudrait d'abord qu'on essaye de voir qu'elles sont les issues qui s'offrent à nous. Je ne suis pas vraiment d'accord pour que les Na'vis soient mêlés à notre folle aventure."

Jill regarda ses coéquipiers et attendit une réponse de la part de quelques uns d'entre eux.

_________________





    It's just my humble opinion
    But it's one that I believe in
    You don't deserve a point of view
    If the only thing you see is you ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Gallen
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1515
Date d'inscription : 29/11/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG6 leader
Grade / Niveau: Adjudant / 206
Age du perso: 34 ans

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Mar 26 Jan 2010 - 16:16

Roxanne resta allongée au sol, les bras en croix, refusant poliment la nourriture que les Na'vis lui proposaient. Elle avait besoin d'un peu de temps, pour faire le tri, entre ses souvenirs et ceux de la guerrière qu'elle était devenue pour quelques minutes.

C'était on ne peut plus troublant, cette sensation de se fondre en Tsu'na, au point de renier son propre nom pour adopter celui dont les Na'vis l'avaient baptisée... Elle devait faire le point. Dans l'ensemble, cela n'avait pas été désagréable. C'était la façon la plus efficace de s'immerger au sein d'un peuple et d'apprendre ses coutumes et ses valeurs. Ceci dit, la contrepartie avait été assez violente... Elle avait vu ce que les Na'vis avaient endurés sous la coupe des Goa'uld. Une sorte de grand chagriin qui, même s'il s'était un peu estompé, ne disparaitrait pas totalement tant que le temple dénaturerait la forêt de sa silhouette menaçante.

Elle écouta d'une oreille les propos du groupe réunit en conciliabule non loin, mais renonça rapidement puisqu'elle ne comprenait pas un traitre mot. Elle se concentra donc sur l'équipe tout en laissant son regard se perdre à la cime des arbres.

"Si vous dites tout cela c'est qu'on a tous vu la même chose concernant nos hôtes. C'est assez traumatisant pour qu'on ne leur demande pas plus d'aide qu'ils ne pourront nous en accorder... en espérant que ce qu'ils ont vu dans nos têtes ne les ont pas choqué..."

Car elle venait de se rappeler que la transe s'était faite dans les deux sens, et que Tsun'a avait eu accès à sa mémoire... Ca n'a pas du être triste pour la guerrière... En se relevant, elle fixa les autres d'un air un peu absent, le mal de tête refusant de la laisser réfléchir en paix.

"Si Michel a raison et que la porte est bien chez les Mayazes, on a pas trop le choix, on ne peut pas emprunter l'autre de toutes façons et je ne veux pas rencontrer Dent Tranchante une seconde fois donc... Il va falloir qu'on y aille. On peut demander au clan de nous enseigner l'art de se défendre dans une forêt de ce genre... Mais avant ça, j'aimerai bien qu'on réfléchisse à ceci."

La psychologue se réinstalla en tailleur, acceptant enfin de boire un grand bol d'eau et de manger des fruits.

"Si cette fille a des souvenirs de la Porte, ça veut dire que pour une raison ou une autre, elle a échappé au sort des esclaves expédiés la-bas. Elle a pu se sauver ou être libérée. De même, si les Mayazes/Goa'uld disposent d'une Porte là-bas, rien ne les empêchaient de s'en servir pour demander de nouvelles troupes et se relancer à la conquête de la planète."

Roxanne croqua dans un fruit à la peau et à la chair violette, juteux et sucré avant de reprendre, en sessuyant la bouche du revers de la main.

"Ce que j'en déduis est que, pour une raison ou une autre, l'ennemi n'a pas pu repartir via le vaisseau pyramide ou la Porte qui s'y trouve. Soit ils sont coupés de leur base en punition de l'échec de la mission, soit ils n'ont tout simplement plus l'énergie ou les forces requises pour repartir ou appeler du secours. Ce qui nous arrange dans les deux cas. Le chef me l'a dit lui-même, les incursions des Mayazes sont plus espacées et dans ma vision, cela ne fait que se confirmer. Je ne prétend pas que les Mayazes ne sont pas moins dangereux qu'avant, mais qu'on a potentiellement plus de chances de rentrer chez nous sans mettre les Na'vis en danger."

Elle regarda tout le monde calmement.

"On ne peut pas partir comme ça, Jill a raison. On doit se préparer physiquement et mentalement. Je crois que pas mal des trucs qu'on a appris en camp de survie vont nous servir..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheyffi Nokotay
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1886
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5
Grade / Niveau: Adjudant / 204
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Mar 26 Jan 2010 - 17:04

Maintenant que Noky avait pu reprendre ses esprits, elle se sentait beaucoup mieux et pouvait discuter calmement de la situation avec ses collègues. Il était temps de faire un choix maintenant, ou au moins d’avoir un plan afin de ce sortir de ce mauvais pas. Il était clair que personne ici ne voulait mêler les Na’vis à cette histoire. C’était justifié de toute façon. Ce peuple semblait déjà avoir assez souffert de la présence des Goa’uld sur cette planète. En même temps, le fait que les forces ennemies soient si faibles prouvait qu’ils ne représentaient plus une très grande menace. Mais comme on dit bien souvent, vaut mieux se méfier de l’eau qui dort. Il était donc clair en tout cas, aux yeux de tous, que leur seule chance de sortir d’ici c’était le temple des Mayazes abritant la porte des étoiles.

Mais sans armes ni connaissance, comme l’avait fait judicieusement remarqué ses collègues, il était presque impossible d’arriver là bas en vie, et encore moins d’accéder jusqu’à l’anneau de fer. D’un autre côté, demander aux Na’vis de les former pour s’en sortir, c’était un peu comme leur demander de prendre partie. Les Mayazes n’étaient pas stupides, ils comprendraient vite d’où ces terriens viennent et attaqueraient immédiatement ce peuple bleu. C’était un gros dilemme, mais avait-il réellement le choix ? Ils étaient piégés ici, sans moyens de se défendre avec efficacité. Une autre option lui passa alors par la tête. Si les Na’vis avaient vus des scènes intéressantes, alors peut-être comprendraient-ils que ces terriens représentaient pour eux une manière de se délivrer totalement de la présence des Goa’uld. C’était risqué aussi, mais à bien y réfléchir, ce peuple serait impliqué d’une manière ou d’une autre de toute façon. Sheyffi tenta donc d’expliquer ses théories.

-Attendez, je viens de penser à quelque chose. Je sais bien que vous ne voulez pas mêler les Na’vis à tout ça, mais je crois qu’ils le sont déjà. Le simple fait de nous avoir accueillies ici va leur attirer des ennuis. Moi non plus je ne veux pas leur faire de tort, mais je crois qu’il est déjà trop tard pour ça.

Noky repris son inspiration, croisant le regard de chacune des personnes présentes. Elle souhaitait pouvoir les convaincre et les rallier à se cause. Mais elle n’avait jamais été très douée pour ça. En tout cas c’était le moment où jamais de prouver qu’elle en était capable quand même. Elle reprit donc le cours de son explication.

-A nous seul, peu importe nos connaissances, on n’a pas vraiment d’espoir d’arriver là bas vivant et de trouver la porte. Et même si nous y arrivons, il est clair que les Mayazes risques de se retourner contre les Na’vis immédiatement.
Vous savez tout comme moi qu’on s’est déjà battu contre les goa’uld, qu’on en est capable. Si les Na’vis croient en nous, alors nous pouvons les libérer à jamais de la présence des Mayazes sur cette planète. Ils seront libres. Les ennemis ne sont plus nombreux et à nous tous on pourrait les vaincre pour de bon. On ferait une pierre deux coups. De toute façon les Na’vis subiraient les conséquences de notre fuite tôt ou tard, alors autant assurer leur protection de cette manière.


Sheyffi espérait sincèrement que les autres prendraient le temps d’écouter ses paroles. Elle était convaincue de ses dires, mais ignorait si cela serait suffisant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël Yhora

avatar

Masculin Nombre de messages : 102
Age : 24
Date d'inscription : 01/01/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG7 / Militaire / infiltration
Grade / Niveau: caporal/47
Age du perso: 25 ans

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Mar 26 Jan 2010 - 20:30

Alors que Raphaël se croyait dans un rêve, il y eut des sortes de disfonctionnement où le soldat fut témoin de la cruauté des mayazes, qui asservissaient les na’vis. Les sacrifices dégoûtèrent Raphaël, qui ressentit un sentiment de haine envers les goa’uld, un sentiment de venger ce peuple innocent.

Aussi, lorsque Raphaël sortit de sa torpeur, et qu’on lui offrait de la nourriture pour reprendre des forces, le soldat était comme effaré, abasourdis, ne sachant plus que croire. Il palpa d’abord ses membres, pour s’assurer qu’il avait bien récupérer son corps. Puis il se leva, regardant autour de lui. Des gardes empêchaient les humains de troubler le conseil, où les na’vis avec lesquels ils avaient échangés des souvenirs racontaient ce qu’ils venaient de vivre.

C’est à ce moment-là que Michel, déclara d’une voix fragile, que d’après les souvenirs de la na’vi qu’il venait de recevoir, une porte des étoiles se trouvaient dans le temple mayaze. Dès lors, tout le monde délibéra sur quoi faire, mais pour Raphaël, c’était clair, quoiqu’il y ait dans ce temple, il avait déjà combattu des goa’uld, et ce n’était pas eux qui l’empêcheraient de rentrer. Mais il restait lucide, son côté stratège l’empêchaient de foncer tête baissée. Il dit tout haut :

- Il nous est impératif de repartir, et si cette porte est notre seul moyen, alors c’est clair, je ne sais pas pour vous, mais c’est soit on se bat pour rentrer, soit on reste ici comme des glands, à attendre que ces mayazes nous tuent.

Sûr de lui, Raphaël prit son arme, et en regardant le reste du groupe, annonça :

- Proposons aux na’vis de nous suivre, leur aide est cruciale, mais je vous préviens, que les na’vis nous aident ou pas, je ne compte pas rester là sans rien faire, donc faudra pas m’arrêter. Leur aide est bien entendu un atout majeur, mais je préfère mourir avec courage que vivre avec lâcheté.

Raphaël s’avança alors vers l’endroit où se trouvait le conseil, et dit aux gardes qui les en empêchaient :

- Vous avez le choix, soit vous me laissez passer et vous êtes débarrassés des mayazes, soit vous m’empêchez de passer, et dans ce cas, votre peuple continuera de vivre dans la peur, tandis que moi je rentrerai chez moi tranquillement, alors acceptez mon aide…

Raphaël resta alors là, il n’avait même pas prit la peine d’en parler avec les autres, il voulait s’en aller, et il n’avait pas de temps à perdre sur des tergiversions, il était décidé à revenir chez lui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempus
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Mer 27 Jan 2010 - 2:24

Michel regarde Raphaël se lever et aller directement parler aux gardes, se demandant ce qu'il pouvait bien trafiquer. De là où il est il ne peut entendre ce qui se dit. Il regarde Sheyffi puis Jill et Roxanne et dit timidement :

« Je pense, au vu de ce que nous voyons ici que si les Na’vi avaient voulus se débarrasser des Mayazes ils auraient pu le faire, bien avant notre arrivée… Regardez comment ils vivent.. »

Le jeune scientifique se leva et montra les Na’vis.

« Ils croient en Eywa… Eywa… Pour qui tout être à son utilité.. Je… J’ai vu une partie de chasse lors de mon Partage… Les Na’vis demandent pardon auprès de la bête tués… Pour eux les Mayazes font également partis d’Eywa. Ils sont pacifistes dans l’âme, ils n’attaqueront pas, en revanche si les Mayazes les attaquent, là ils riposteront. Et je vous rapelle les fondements du projet Porte des Etoiles.. Alinéa 3 du paragraphe 8.. Les actions des agents en mission ne devront jamais modifier le monde rencontrés, toutes ingérence dans les milieux rencontrés pouvant avoir de forte conséquences... » Le scientifique ayant visiblement apprit le code du parfait agent en mission.

De l’autre côtés des voix s’élevèrent, et Raphaël ne put passer pour voir le chef qui était en conciliabule, il se fit tout simplement rabrouer. C’est Tsu’na qui ramène Raphaël vers le groupe en s’agenouillant, elle explique :

« Père discute avec nous pour connaître vous ! Partage a montré des choses sur votre monde. Nous pas comprendre votre Monde… Ou vous !»

Elle regarde les agents un à un, des larmes sur son visage apparemment troublée par ce qu'elle a vu ou entendu.

« Vous voler dans oiseau de fer pour tuer autre oiseau de fer, vous dormez dans Temple sans sentir le souffle du vent, vous tuez les arbres, les animaux, vous-même parfois… Nous avoir vu votre Monde qui souffre. Nous pas savoir comment aider vous à partir… Si vous connaissez dire nous.. Nous aider vous !»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheyffi Nokotay
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1886
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5
Grade / Niveau: Adjudant / 204
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   Mer 27 Jan 2010 - 17:25

Sheyffi était sure d’elle, mais les paroles de Michel la remise en cause. Il vrai qu’elle avait oublié cette petite règle. Mais pourquoi existait-elle d’ailleurs ? Il est trop difficile souvent de rester là ne rien faire alors que nos propres vies en dépendent. Noky écoutait les paroles du scientifique, mais doutait du fait que les Na’vis puissent s’en sortir seuls. Si il disait vrai, alors ils ne se défendraient pas contre els Goa’uld, ça serait allé contre leurs principes non ? Bref, sur le coup, Sheyffi se senti un peu désarmée et n’osa plus reparler de son hypothèse. En tout cas, c’est le moment que choisit Raphael pour piquer une nouvelle crise. Sans demander l’avis de personne, il était partis d’un bon dans le but de déranger le conseil des Na’vis. Noky aurait bien voulu le retenir, lui dire de rester là sans bouger, mais c’était déjà trop tard. Soupirant, elle plaqua sa main sur son front pour voir garder son calme. C’était le seul moyen qui lui restait. Par chance, Tsu’ na ramena le militaire près d’eux. Elle semblait également très perturbée par ce qui se disait là bas. Il y avait de quoi s’inquiéter maintenant. Le monde de vie Terrien était si différent du leur que tout cela devait leur paraitre horrible et scandaleux. Noky se sentait un peu honteuse et regarda ses amis. Sincèrement, elle ne savait pas quoi répondre désormais. Tsu’ na proposait son aide mais pouvaient-ils seulement l’accepter. D’un côté ça rejoignait la proposition de Sheyffi juste avant, mais elle doutait de pouvoir l’appliquer à présent. La volonté d’un peuple à changer son mode de vie à cause de la présence des terriens, c’est contre le règlement ? La rouquine sentait le mal de tête pointer le bout de son nez. Observant dans les yeux chacun de ses camarades, elle espérait que quelqu’un trouverait la solution définitive à leur problème.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Happy Birthday [Délire]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Happy Birthday [Délire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Espace :: Vide intersidéral-