La porte des étoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cérémonie et tralala ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Syrenna richard
Archéologue
Archéologue
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 10/01/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG4
Grade / Niveau: Sergent / 100
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Jeu 25 Mar 2010 - 12:02

Syrenna avait enfin trouvé Chris et s'était inmmanquablement rapprochée de lui completment appeurée de part les nouveaux arrivants..De plus elle vit un homme venir voir rakel, et puis la générale la bas...mais pourquoi? et ou était le bonhomme actuel du SGC? aucune idée..en attendant la jeune archéologeu demoiselle d'honneur était perdue et discutait donc avec Chris pour se calmer avant de peter une durite avant Jill. Et qui était cette femme en tenue....fort exentrique et au fort caractere? Syr' la regarda un moment completment chamboulée ne reconnaissant pas du tout la femme qu'elle avait du croiser de temps à autre dans les couloirs...

Sur ce le maire apparut et tout le monde le salua...ils se rendirent dans une salle et la, elle ouvrit grand les yeux...oups...elle devait se mettre ou???? elle vit alors Chris lui indiquer qu'en tant que témoins ils étaient a coté des mariés. Syrenna piqua un fard et le retint avant qu'il n'aille s'assoir.


"On se sépare pas longtemps...sinon je vais mourir de peur au mariage de ma grande soeur..."

Elle lui sourit peu à l'aise et daigna enfin le laisser partir. Elle observa une derniee fois la salle, vit des gens du SGC vraiment étranges et se décida enfin à aller s'assoir trouvant sa robe un peu emcombrante et son bouquet de même, enfin au moins elle savait ou mettre ses mains et un sourire radieux illuminait son visage.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheyffi Nokotay
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1886
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5
Grade / Niveau: Adjudant / 204
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Jeu 25 Mar 2010 - 13:15

Sheyffi parvenait enfin à se détendre. Elle comptait après tout bien profiter de cette occasion pour oublier un peu la base et tout ce qui s’y passait. Désormais le monde se faisait beaucoup plus nombreux autour d’eux. Noky y voyait ici et là des visages qui lui étaient familiers, comme celui De MickaËlla ou encore Rakel à qui elle ne manqua pas d’adresser un petit sourire au passage. Elle aperçu aussi Franck, qu’elle avait pris soin de repérer à la base. Ce n’est pas parce que la rouquine ne fait plus parti de SG1 qu’elle ne suit pas ce qu’il s’y passe. Si lui était là, alors les autres membres de l’équipe aussi. Jusqu’ici Sheyffi n’avait pas vu ni Lewel ni Zoé, mais elle savait que les minutes étaient désormais comptées. De toute façon il faudrait bien leur parler tôt ou tard alors autant prendre son courage à deux mains et se lancer. Enfin c’était vite dit.

Il était clair à cet instant que la demoiselle ne ferait pas le premier pas. Néanmoins si l’avenir lui réservait la surprise de devoir se retrouver face à ce nouveau couple, elle s’était promis de rester gentille. C’était déjà un progrès notable en soit. Restant près de Rémus, elle écouta donc sa réponse. Le pauvre n’avait pas l’air d’avoir eu beaucoup chance non plus. En tout cas il semblait très content des informations trouvés lors de la dernière mission e t ça faisait plaisir à voir. Soudain il attira son attention sur la présence du Général Parray. De même que pour les autres collègues, Noky lui sourit, tout simplement. Inutile de se lancer dans un protocole militaire, surtout vu les circonstances. Pour autant, la demoiselle n’alla pas lui parler. La dernière fois qu’elle l’avait vu c’était dans son bureau lors de son affectation à une autre équipe. Finalement elle décida donc de s’occuper plus de la conversation qu’elle avait plutôt qu’autre chose.

-Arff, pas de chance. Si t’as besoin de quoi que ce soit en tout cas n’hésite pas. Mon taxi peut même être à ton service pour aller chercher l’essence si tu veux.
Me voir au stand de tir ? Rolalala, tu ne tiens pas beaucoup à ta vie on dirait .Non sérieusement ça fait un petit moment que je n’y suis pas allé, mais je tenterais de m’y remettre et tu seras le bienvenu dans mon fan club.


Elle n’osa pas plus en dire et n’évoqua pas à son tour le nom de Thomas. Son expression indiquait cependant qu’elle aussi le regrettait. Il lui manquait et c’était difficile de l’admettre. Elle était avec SG5 depuis peu de temps mais elle s’y sentait vraiment chez elle, et voir un membre plus ancien la quitter, c’était dur. Essayant de penser à autre chose elle suivit Rémus et les autres dans la mairie et resta près de son ami. Désormais tout le monde était réuni pour écouter le maire et la rouquine s’empêchait volontairement de repérer la position des deux tourtereaux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Andrews
Archéologue
Archéologue
avatar

Féminin Nombre de messages : 711
Date d'inscription : 26/04/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG7
Grade / Niveau: Sergent/ 110
Age du perso: 29 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Ven 26 Mar 2010 - 0:23

James ne lâchait pas la jeune femme d'une semelle et il restait le plus prés possible d'elle. Jenny appréciait énormément les efforts que faisait James mais elle ne savait pas comment elle pouvait le remercier. Même si elle savait que depuis les fameuses vacances en Egypte, il se passait quelque chose entre eux, elle se sentait mal à l'aise vis à vis de lui. Pourquoi elle ne savait pas. Il lui plaisait énormément mais elle avait l'impression qu'elle lui faisait subir trop de choses et qu'il allait finir par en avoir marre et la laisser tomber. Seulement, elle n'avait aucune envie de le voir s'éloigner d'elle et elle était prête à tout et n'importe quoi pour le garder avec elle. Main dans la main, ils entrèrent dans la mairie et s'installèrent au fond de la salle.

Jenny regardait la mariée avec un peu de jalousie. Elle était très belle dans sa robe aux couleurs dorées... La jeune archéologue ne la connaissait pas mais elle l'avait déjà croisée dans les couloirs de la base. Jenny ne lâchait pas la main de James et regardait entrer les gens avec un noeud au ventre. Pourquoi n'arrivait elle pas à mettre des noms sur ces visages ? En tout cas, elle avait décidé de profiter de la journée au maximum et surtout de passer une bonne soirée en compagnie de James. La tête posée sur l'épaule de celui-ci, Jenny se sentait en sécurité
.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzanne Rigel
Scientifique
Scientifique
avatar

Féminin Nombre de messages : 5026
Age : 26
Date d'inscription : 19/04/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Sergent-chef / 154
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Ven 26 Mar 2010 - 19:09

Finalement, la scientifique abandonna toute idée de paraître potable. Elle se fit juste la promesse d'être impeccable le jour de son mariage à elle. L'idée la fit sourire nerveusement, mais passons. Elle sortit de son sac de quoi s'attacher les cheveux, tout en accélérant ses gestes au vu de l'agitation qui de l'autre côté de la porte. Manquait plus que la cérémonie commence, et c'était le bouquet !

Il n'y avait plus personne devant la salle de mariage... Le pouls de la jeune femme s'accéléra, mais elle ne perdit pas espoir pour autant. L'adjoint du maire apparut, et Suzanne accouru vers ce dernier, légèrement paniquée, lui demandant alors si c'était toujours possible d'entrer. En précisant évidemment, qu'elle se ferait le plus discrète possible. Ce cher monsieur lui jeta un regard perplexe, avant de l'accompagner jusqu'à la porte. Là, elle le remercia mille fois, et put enfin entrer. Elle entendit immédiatement la voix du maire résonnait dans la pièce. Il était temps de se faire toute petite, pour trouver un coin où se poser.

Mais surprise, Laurent était juste devant ! Assis au fond de la salle,... et avec une chaise de libre à côté. Elle hésita quelques secondes, se demandant si elle faisait bien d'aller le rejoindre... Après tout, il en avait peut-être ras le bol de se trimballer celle-qui-semblait-ne-pas-avoir-de-fer-à-repasser-chez-elle. Cela dit, un petit raclement de gorge dans son dos la fit bouger. Il avait suffit qu'elle tourne la tête une demi-seconde pour croiser le regard de l'adjoint du maire qui semblait impatient qu'elle déguerpisse de devant la porte. Aussi, elle ne se fit pas prier, et se dirigea droit vers Laurent. Elle avait les yeux rivés sur le maire, écoutant à moitié ce qu'il racontait … Et ne fit pas attention au grand gaillard qui passa devant elle juste avant qu'elle n'ait pu rejoindre sa chaise. Ils se rentrèrent dedans sans ménagement, mais ce fut sans dégâts, et le tout passa inaperçu. Suzanne se retourna vers son punching-ball pour s'excuser, et vérifia que le maire n'avait rien vu tout en s'asseyant rapidement, à côté de Laurent. Assise au moins, il n'y aurait plus de catastrophe. Elle lui dit alors, le plus bas possible :

« Je crois que je peux faire une croix sur cette mairie pour mon mariage...
Puis son visage se figea, elle tourna la tête vers le beau militaire à ses côtés et d'une voix décomposée, elle ajouta :
Ne me dis pas que je suis assise sur ton calot... »

Elle se redressa de quelques centimètres, attrapa le couvre-chef, et se rassit immédiatement. Elle le posa sur ses genoux, baissa la tête, et tenta de lui redonner la forme … qu'il avait à la base.

_________________



All I'm thinkin' about is you
Ain't nothin' in this world I can do about it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Badlands
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 12/08/2009

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Ven 26 Mar 2010 - 19:12

« Art 212: les époux se doivent mutuellement fidélité, secours et assistance.
Art 213: les époux assurent ensemble la direction morale et matérielle de la famille. Ils pourvoient à l'éducation des enfants et préparent leur avenir.
Art 214: Si les conventions matrimoniales ne règlent pas la contribution des époux aux charges du mariage, ils y contribuent à proportion de leurs facultés respectives.
Art 215: Les époux s'obligent mutuellement à une communauté de vie.
… »


Si il avait gardé un air très sérieux à la lecture de ces articles, quand il releva la tête vers l'assemblée, il ajouta d'un air bien moins solennelle :

« Je vois qu'ils sont toujours là ! Dit-il en souriant, vers les futurs mariés.
Après vous avoir assommé avec les articles du code civil, j'aimerai vous faire partager une citation qui, d'après moi, donne bien plus envie de se dire 'oui'... Sören Kierkegaard -qu'il m'excuse si je viens d'écorcher son nom- a dit :
« Le mariage est et restera le voyage de découverte le plus important que l'homme puisse entreprendre. » …
Et je vous souhaite sincèrement, de voyager jusqu'au bout du monde, tous les deux … »


Il marqua une pause, puis fit un signe aux personnes assises au premier rang :

« Si vous voulez bien vous lever. » s'adressant aux mariés, mais aussi aux témoins.

Puis une fois qu'ils furent tous en place, se tournant vers le marié, il commença …

« Monsieur John Sheppard, consentez-vous à prendre pour épouse, Mademoiselle Jill Cooper ? »

Après sa réponse, il fit de même pour la mariée.
« Mademoiselle Jill Cooper, consentez-vous à prendre pour époux, Monsieur John Sheppard ? »


[INFO : Constance n'a plus le temps de poster pour le moment. Ceux qui s'étaient adressés à elle, ne l'attendez plus donc Wink]

_________________
For the ones who had a notion,
A notion deep inside...
That it ain't no sin to be glag you're alive ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rakel Peleonor
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 10675
Age : 28
Date d'inscription : 28/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3 leader
Grade / Niveau: Major / 489
Age du perso: 20 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Ven 26 Mar 2010 - 22:36

Le regard de Jill m'avait bien fait comprendre qu'elle cherchait de l'aide, aussi je me relevais et fit s'installer tout le monde, il faut dire que je n'étais pas connue par ma patience légendaire. D'ailleurs nul besoin de s'énerver, donné quelques indications suffit et bien vite toute la salle fut remplit, et après un sourire à Jill, je me rendis auprès de Matt, laissant de la place pour que Syrenna et Christopher se trouve au plus près des mariés, après tout ils étaient de la même équipe.

Lorsque le maire commença à énumérer les devoirs des époux, je fis un pacte solennelle avec moi même, me promettant de ne jamais me marier, mais bon, je m'étais déjà promis que je ne sortirais plus jamais avec un collègue... Je n'étais pas douée pour tenir les promesses que je me faisais à moi même. Je réussis tout de même à ne pas m'endormir, mais je ne pouvais m'empêcher de me demander si tout ceci était bien nécessaire, à croire qu'il voulait faire fuir les invités. Remarque si je ne connaissais pas la mariée et que je n'étais pas demoiselle d'honneur, il aurait sans doute réussit avec moi. Heureusement, le maire ne poursuivit pas sur cette lancée et tenta même de réveiller tout le monde. A présent venait le moment fatidique du oui.

_________________

Il arrive que deux âmes se rencontrent pour n’en former plus qu’une. Elles dépendent alors à jamais l’une de l’autre. Elles sont indissociables et n’auront de cesse de se retrouver, de vie en vie. Si au cours d’une de ces existences terrestres une moitié venait à se dissocier de l’autre, à rompre le serment qui les lie, les deux âmes s’éteindraient aussitôt. L’une ne peut continuer son voyage sans l’autre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewan Ranks
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SGC / militaire / force spéciale
Grade / Niveau: Sergent-chef/ 161
Age du perso: 32 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Ven 26 Mar 2010 - 23:04

« Art 212: les époux se doivent mutuellement fidélité, secours et assistance…

Ewan écouta sans entendre les articles de loi, regardant Roxanne à ce moment. Le SAS bailla, et croisa les bras. Mal assis sur la chaise il bouge un peu, et regarde l’assistance. Tout ce monde si bien habillé. Contrairement à lui, Jill connaissait du monde. Se demandant qui il y aurait eut à son mariage à lui, il énumère :

**Euh… T… Avec sa nouvelle copine, qu’il ne m’a pas encore présentée, A… Pas pour moi bien sur, elle serait venue pour Roxanne ! Et pi ?…. Jill, et son mari… Et voilà… ! Petit comité, bon Roxanne aurait fait déplacer toute la base et la France surement mais moi, ca se serait limité à…**

« Le mariage est et restera le voyage de découverte le plus important que l'homme puisse entreprendre. » …

Ewan ne put s’empêcher de dire assez bas pour n’être entendu que des personnes proches de lui, rougissant presque aussitôt :

« Et la femme !?! »

Toujours rouge, il regarde Jill et John se dire oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2492
Age : 43
Date d'inscription : 24/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5 leader
Grade / Niveau: Soldat (Adjudant-chef)/370
Age du perso: 25 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Sam 27 Mar 2010 - 10:07

Laurent sorti de ses pensées quand le maire commença son long discours, la prédiction n’avait pas eu lieu et il était quelque part déçu et rassurer en même temps, à moins que le signe du destin n’ait eu du retard et que ce soit celui que Suzanne venait de rencontrer de façon plutôt curieuse qui lui était destiné… Non il fallait qu’il arrête avec ces stupidités, depuis quand il croyait à cela, le mariage était en train de lui ramollir le bulbe !

Au moins la scientifique offrait une distraction, une échappatoire pour l’esprit du militaire mais ce dernier ne bougea pas de sa place, évitant de pouffer de rire pour ne pas attirer plus de regards, il veillait quand même à ce que le type ne s’énerve pas contre Suzanne pour si peu.

* Pas de doute, c’est bien Suzanne et pas un Goa’uld, elle est un test à elle toute seule, une de ces bestioles serait incapable d’être aussi tête en l’air…
- Allo Houston, on a un problème !
/ Bien reçu Suzy1, quel est la nature du problème ?
- On vient de heurter quelque chose lors de l’approche de la lune
/ Ok est-ce que le module est endommagé ?
- Les instruments indiquent une brusque chute du niveau du liquide de refroidissement au niveau de la tête du module qui commence à chauffer !
/ Appliquez la procédure, tentez de vous remettre dans l’axe pour alunir au plus vite et réparer les dommages.
- Bien reçu Houston, procédure d’urgence lancée, on envoi la sauce…
/ Bonne chance Suzy1 !
- Yeah ! Alunissage réussi, à part que nous ne sommes pas sur une zone bien plate, sinon tout va bien mais, mais… On dirait que nous sommes sur ce qui devait être un calot !!! *


Laurent savait que Suzanne venait de s’assoir sur l’objet mais n’osait pas lui faire la remarque, préférant le sacrifier pour éviter une autre manœuvre périlleuse de la brune qui était maintenant en place pour écouter la partie la moins barbante, enfin la plus intéressante du monologue du maire, bientôt les consentements mutuels

C’était sans compter sur la volonté intrépide de la scientifique qui s’appliqua à extraire le couvre chef du militaire sans pour autant tomber de sa chaise ou donner un coup à la personne devant… Belle prestation mais le calot n’avait pas aimé rencontrer le si joli fessier de la demoiselle au point quelle s’employait à tenter de le remettre en forme alors Laurent lui dit tout bas à l’oreille en lui piquant l’objet des mains :

« Ce n’est pas grave, ne penses plus à ça, respires à fond et profites du mariage, c’est le meilleur moment qui arrive »

Il garda le calot en main pour éviter de trop gigoter et ne pas encore déranger les voisins si ces derniers ne s’étaient pas assoupis durant la lecture des articles du code civil.

[HRP : Désolé pour la blague trop tentante sauce/Suzy1 Embarassed ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Cooper
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 726
Age : 31
Date d'inscription : 08/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG9 leader
Grade / Niveau: Sergent / 143
Age du perso: 31 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Lun 29 Mar 2010 - 15:07

Grâce à Rakel et à son fort caractère, tout les invités étaient à présent dans la mairie. Jill sentait les battements de son coeur s'accélérer. Elle ne pouvait plus reculer maintenant et puis de toute façon, elle n'en avait pas envie. Sa vie elle la voyait avec John et il lui était impossible de penser qu'elle puisse vivre sans lui. Pour la jeune femme, John était tout pour elle. Avec lui, elle se sentait revivre et tout ce qui lui était arrivé par le passé disparassait à chaque fois qu'elle était prés de lui. Ce qu'ils s'apprêtaient à faire était quelque chose de très important pour Jill. Même si il manquait quelqu'un pour assister à ça, elle allait enfin pouvoir avancer dans sa vie et penser à l'avenir qui à partir de ce jour ne se vivrait plus seule mais à deux. Dés que le maire commença à réciter les articles qui concernaient les futurs mariés, les battements du coeur de Jill accélérent et elle attrapa la main de John.

Lorsque le maire leur demanda de se lever à eux et aux témoins, Jill qui tenait toujours la main de John était en panique totale. Elle chercha à croiser les regards de ses demoiselles d'honneur pour trouver un peu de réconfort mais elle n'arrivait pas à quitter le maire des yeux. Celui-ci vint rapidement à poser la question que tout le monde attendait à John avant de la lui poser à elle.


Citation :
« Mademoiselle Jill Cooper, consentez-vous à prendre pour époux, Monsieur John Sheppard ? »

Petites secondes de stress, Jill se racla la gorge avant de prononcer le fameux...

"Oui..."

Elle avait la gorge tellement nouée que le mot eut du mal à sortir. Personne ici n'avait encore jamais vu Jill pleurer et si ça continuait comme ça, ils n'allaient pas tarder à la voir dans cet état

_________________





    It's just my humble opinion
    But it's one that I believe in
    You don't deserve a point of view
    If the only thing you see is you ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewellyn Drogon
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 10535
Age : 42
Date d'inscription : 15/01/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG1 Leader
Grade / Niveau: Adjudant / 217
Age du perso: 31 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Lun 29 Mar 2010 - 15:58

Strucker s'était amenée alors pour jeter un froid en sortant ce qui devait être une blague dans sa bouche. Comment réagir à cela ?
Sauvés par le gong ! Heureusement, le maire appelait tout le monde à rentrer dans la mairie, c'était vraiment moins-une pour une situation plus que gênante.
Zoé n'était vraiment pas à son aise, ça pouvait se sentir, et il la guida de son bras jusque dans la salle de la mairie. Ne sachant trop si elle voulait être devant, derrière, ou noyée dans la masse, il lui adressa un signe de tête pour le lui demander – lui-même étant largement plus désireux de se perdre dans le fond de la pièce – et se dirigea dans la direction qu'elle lui avait indiqué, se pliant à sa volonté pour une telle occasion.

Le maire commença alors ses salamalecs, ce qui manqua de peu d'endormir le scientifique, préférant alors se concentrer sur sa compagne plutôt que sur l'assommante cérémonie officielle. Mais qu'est ce qui prenait donc à tous ces gens de vouloir en passer par là ? Il ne pouvait décidément pas le comprendre. Et puis, lui, que faisait-il là au juste alors que, de toute évidence, il ne s'y sentait pas plus à sa place que la doctoresse de son cœur.

Blablablablablabla... oui....
Oui ?
Ça y était ? C'était fini ? Ah, ben non, c'eut été trop beau, ce n'était là que le premier oui de la mariée, et il restait encore à passer toute la paperasse et le discours sans doute interminable de l'officier de la commune...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hclbio.net/
Constance Parray
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 4775
Date d'inscription : 11/04/2008

Dossier du personnel
Equipe: SGC / militaire / -
Grade / Niveau: Général /-
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Lun 29 Mar 2010 - 19:01

Constance eut un sourire poli à l'adresse de Mickaëlla quand cette dernière déclara ne pas vouloir la déranger plus longtemps. Oh oui, il allait y avoir deux trois points à éclaircir, songea-t-elle en la regardant s'éloigner. Et encore, si ça n'avait été qu'à ce sujet !

Constance échangea deux trois sourires à mesure que certains la reconnaissait, mais rien de plus, il faut dire qu'elle ne faisait rien pour le moment pour discuter avec qui que ce soit. De toute façon, les invités arrivant petit à petit, il fut bientôt temps de prendre place dans la mairie, le maire invitant tout le monde à s'installer. Aussitôt, les gens suivirent docilement, entrant se tasser dans la mairie trop petite. Le charme de Sainte Faycelles où tout semblait miniaturisé ! Un vrai bonheur, tant qu'il ne s'agissait pas d'aller s'entasser pour écouter un brave homme lire de la paperasse. Mais c'était un mariage, donc, c'était beau ! Allez, on sourit, et même, pour faire bonne mesure, on peut verser une petite larme !

Constance fit comme tout le monde, elle s'installa sur l'une des chaises et attendit patiemment la suite en observant discrètement ceux qui l'entouraient. Il y avait pas mal de personnes qu'elle connaissait, au moins de vue. Beaucoup de membres du sgc. Elle avait l'étrange impression que nombre d'entre eux avaient décidé de venir en couple. Elle devait rêver, là, non ? C'était les effets secondaires de la vie civile qui devaient lui monter à la tête... Dante n'avait pas transformé le sgc en agence de rencontres tout de même ?! Il semblait pourtant assez peu convaincu par le mariage de Jill et John, à croire qu'il cachait bien son jeu !

Les mariés étaient encore dehors et devaient attendre leur tour pour entrer. Un beau jour pour eux, ils avaient de la chance, songea la jeune femme en partant dans ses pensées malgré elle. La cérémonie se déroula, la lecture, blablabla, Constance était ailleurs et elle espéra après coup que ça ne s'était pas trop vu. La petite touche d'humour du maire et les rires des invités la ramenèrent sur terre et elle suivit à nouveau ce qui se passait devant elle. Les mariés allaient dire "oui". Elle eut un sourire en entendant la voix de Jill : cette dernière était profondément émue. Restait John, à présent. Ils étaient bien mignons tous les deux dans leur beau costume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virgile Dante
PNJ
PNJ
avatar

Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 17/07/2009

Dossier du personnel
Equipe: BSPC
Grade / Niveau: -
Age du perso: classé secret défense.

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Lun 29 Mar 2010 - 21:04

Discrètement, comme il savait le faire, Virgile s'était glissé dans la salle et après avoir jeté un oeil sur tout le monde dans la salle, avoir remarqué les agents en civil ça et là, il vint s'installer à côté du général.

Bonjour, général. Je suis heureux que vous ayez pu être des nôtres. Ce mariage n'aurai pas été le même sans votre présence des plus lumineuses je dois bien admettre... Cette robe vous va à ravir.

Fallait il prendre la température du directeur du programme, demander une évacuation médicale d'urgence et vérifier s'il n'était pas contrôlé par une entité extraterrestre qui n'avait aucune idée de la véritable nature - forcément diabolique - de l'agent du BSPC? En tout cas ces mots paraissaient vraiment surprenants dans sa bouche. Son regard était amical et surprise des surprises, il y avait même le début du commencement de l'esquisse d'un sourire. Pour un peu on aurait presque pu le trouver sympathique et humain.

Vous vous doutez que j'ai failli refuser ce mariage, depuis quelque temps c'est l'épidémie au SGC. J'ai demandé des bilans médicaux approfondis pour voir si cela n'était pas le fruit d'une infection particulière, mais non. Il semble juste que nos petits soldats soient du genre à avoir des hormones très actives. Pour un peu je demandais à ce que tout le personnel soit castré chimiquement. Mais ne vous inquiétez pas, j'en ai pris mon parti. Et puis... ce n'est pas comme si j'allais devoir les garder dans mes pattes ad vitam eternam, n'est ce pas?

Le regard de l'agent en disait long, mais il ne s'étendit pas davantage sur le sujet de son retour, préférant reporter son attention sur la salle et les invités.

Avez vous appris ce qui s'est passé à Noël au SGC? C'était vraiment particulier. J'espère que nous aurons le temps d'en parler tranquillement autour d'un café ou d'un repas... J'ai découvert un charmant petit restaurant à quelques kilomètres de la base.

Décidément, quelque chose n'allait pas avec lui...

Ah! Je vois que Rakel est présente également, je ne l'avais pas vu en rentrant.

Il avait parlé pour lui même et un instant son regard s'était un peu plus éclairé et Constance aurait pu jurer l'avoir vu sourire pour de bon. Ce fut très fugace, mais pas assez pour que le général puisse l'ignorer.
Décidément les choses devenaient presque surréalistes depuis son départ. Heureusement que quelques regards désapprobateurs dans le dos de l'agent de renseignements indiquaient que tout n'était pas aussi différent d'avant son départ.


Le maire est très doué dans son rôle. Ce devrait être une charmante cérémonie, vous pensez pas?

Et le pire dans tout ça c'est que quand il se tourna vers Constance, elle aurait juré qu'il était sincère!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoé Leroy
Médecin
Médecin
avatar

Nombre de messages : 505
Date d'inscription : 09/07/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Caporal-chef / 95
Age du perso: 28 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Lun 29 Mar 2010 - 22:09

Zoé décida qu'elle avait définitivement mieux à faire que de se plaindre et de soupirer douloureusement sur un malheureux regard éperdu devant la beauté qu'était réellement Sheyffi Nokotay. Les espaces remplis de monde n'ayant jamais été son point fort, elle ne perdit pas de temps à essayer de faire croire, en vain, qu'elle se sentait à l'aise ici. De plus cet endroit suait le bonheur de Jill et John, ne nous méprenons pas, elle était très heureuse pour eux, bien qu'elle ne les connaissait pas, mais elle aspirait à son bonheur personnel avant de s'occuper de celui d'autrui. Elle fit donc passer le temps en regardant autour d'elle et c'est ainsi qu'elle tomba sur la confrontation discrète de l'ancien chef du SGC face à son remplaçant, temporaire, espérons le …

Plissant les yeux, Zoé mit toutes ses capacités à cerner autrui au service du dialogue qui semblait se dérouler plus loin. De toute évidence, malgré l'attitude méfiante du Général Parray, Dante ne semblait pas lui vouloir de mal. Étonnamment, d'ailleurs, le regard de ce dernier n'était pas aussi froid qu'à l'accoutumée. Sans parler de cette espèce de demi-sourire qui étiraient ses lèvres. Pour une surprise …

Jugeant que de toutes façons, ce n'était pas ses oignons, qu'elle était bien éloignée de ce niveau de commandement, elle détourna le regard. Elle sentait l'esprit de son compagnon près d'elle voleter futilement dans la pièce. Elle n'était pas la seule à ne pas vraiment se sentir concerné … Tournant les yeux, elle dévisagea l'homme qui lui tenait toujours le bras. Puisqu'ils étaient assis dans le fin fond de la salle, personne, à moins de se retourner, ne pouvait les voir. Elle prit doucement la main de Lewellyn et la serra dans la sienne. Elle regrettait que tout se passe toujours de cette façon. Elle regrettait de n'avoir que le second rôle et de ne pas avoir pu être la première actrice principale. La suite de l'histoire aurait sûrement été différente.

Elle reporta son regard sur le couple prometteur que formait Jill et John et ne put s'empêcher de trouver cette cérémonie tellement hypocrite … Comment pouvaient-ils se jurer un amour éternel alors que l'avenir ne leur était pas connu ? Peut-être feraient partie de ses couples décadents dont l'idée de longue durée est exclue. Et son couple, à elle et Lewellyn ? Etaient-ils capable d'aller loin ou se boufferaient-ils toujours l'un l'autre avant de finir par décider de prendre leurs distances ? Zoé esquissa un sourire. Pas si hypocrite que ça ce petit oui, cette question anodine. Se dire que oui, envers et contre tout, l'avenir ne fera que nous prouver que nous serons toujours aussi forts qu'à ce moment précis où devant le maire, ou le prêtre, on a la certitude de penser que le restant de nos jours se fera à deux a un côté fort rassurant. La peur de l'avenir guide bien des actes …

Elle sentit Lewellyn lui rendre sa pression sur ses doigts et esquissa un sourire. Elle ne savait pas ce que lui attendait l'avenir et elle s'en moquait … S'occuper du présent lui prenait déjà tellement de temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance Parray
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 4775
Date d'inscription : 11/04/2008

Dossier du personnel
Equipe: SGC / militaire / -
Grade / Niveau: Général /-
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Lun 29 Mar 2010 - 22:54

Constance tourna la tête vers... Virgile - oui oui, c'était bien lui ! - au moment où celui-ci décidait de s'asseoir à côté d'elle. Franchement, avec le monde qu'il y avait, il avait fallu qu'il réussisse à s'installer là ! Ne voulant pas déranger la cérémonie, elle lui fit un petit signe de tête poli et comptait en rester là, mais c'était sans compter sur le fait qu'il semblait décidé à entamer la conversation. La jeune femme n'était pas réellement surprise, ne croyant pas vraiment au hasard qui les aurait fait s'asseoir côte à côte, mais elle n'en était pas moins lassée par avance de ce qu'il avait à lui dire. C'était un mariage, tout de même, pas le moment de mener une joute verbale aux sous entendus alambiqués !

" Bonjour, général. Je suis heureux que vous ayez pu être des
nôtres.
"

Sauf que cette fois, elle fut bien étonnée, même si elle resta aussi neutre que possible : il ne semblait pas disposé à chercher les histoires, mais au contraire avait l'air de... bonne humeur ?!


" Ce mariage n'aurait pas été le même sans votre présence des plus
lumineuses je dois bien admettre... Cette robe vous va à ravir.
"


Passée la surprise, Constance réagit comme dans beaucoup d'autres situations où elle ne savait comment se positionner : elle eut un sourire poli, se résignant à devoir soutenir la conversation. Pas tant qu'elle en voulait particulièrement à Virgile, elle n'avait jamais eu d'aprioris particulièrement violents contre lui, estimant qu'il faisait son travail, même si elle trouvait qu'il s'y prenait parfois extrêmement mal. Et puis bon, si elle avait put digérer l'idée qu'il se retrouve à sa place, la façon dont il avait affirmé vouloir prendre les choses en mains et dont il considérait les membres du sgc lui était restées en travers de la gorge. Mais on ne changeait pas comme ça quelqu'un, il fallait bien faire avec. Sauf que Virgile avait l'air d'avoir pris un coup sur la tête !

" Merci. "

Difficile pour Constance de répondre autre chose alors qu'elle se demandait à quoi il jouait. Pour sa part, elle affichait à présent un sourire toujours aussi poli et distant. Déjà qu'en temps normal, les compliments la mettaient mal à l'aise, mais alors là, venant de lui... Elle attendait la suite... il allait forcément y en avoir une. Elle aurait mis sa main à couper qu'il avait quelque chose derrière la tête. Finalement, pas question de se dire comme un instant plus tôt, qu'elle analyserait le comportement des uns et des autres après le mariage : Dante la remettait dans le bain directement !

Bref, pas question de se re concentrer sur le mariage et d'écouter le "oui" de John, Constance suivit le discours de Virgile sur les couples du sgc. Ainsi, elle ne s'était pas fait d'idées... Le sourire de la jeune femme fut un peu moins froid, à la fois parce qu'elle préférait prendre la réplique sur la castration comme de l'humour et parce qu'il sous entendait qu'il ne resterait pas éternellement à la tête du sgc. C'était cela oui... il valait mieux tout prendre avec bonne humeur et légèreté. Après tout, quoi qu'il ait derrière la tête, rester aimable ne couterait rien.


" Avez vous appris ce qui s'est passé à Noël au SGC ? C'était
vraiment particulier. J'espère que nous aurons le temps d'en parler
tranquillement autour d'un café ou d'un repas... J'ai découvert un
charmant petit restaurant à quelques kilomètres de la base.
"


Eh bien finalement si, ça risquait de couter plus qu'elle ne l'avait pensé. C'était la deuxième fois qu'il lui parlait d'un restaurant et elle se souvenait très bien comment s'était soldée la première. Ça remettait tout de suite les idées en place. Elle n'eut pas le loisir de répondre, car il se préoccupait tout à coup de la présence de Rakel. Rakel ? Il l'appelait par son prénom à présent ? Constance ne se retourna pas pour dévisager la militaire, estimant que ça ne servirait pas à grand chose, mais elle garda cela en mémoire, ainsi que le petit sourire - si on pouvait appeler ça comme ça - qu'il avait eu.

" Le maire est très doué dans son rôle. Ce devrait être une
charmante cérémonie, vous pensez pas ?
"


La jeune femme hocha légèrement la tête, décidant de jouer le jeu au moins quelques minutes :

" En effet, oui. "

Mince, pour un peu elle aurait cru être passée dans un autre monde ! Un Virgile aimable, disposé à se comporter comme un être humain normal ! Bon, il avait quand même réussi à glisser les mots "castration chimique" dans sa conversation, mais il ne fallait pas trop en demander. Un temps de silence, puis elle reprit :

" Beaucoup de changements..., alors ? "

Elle avait occulté le mot "sgc", préférant se montrer prudente vis à vis de ceux qui n'appartenaient pas au programme. Il n'y en avait pas à proximité et ces initiales auraient pu vouloir dire n'importe quoi, mais c'était une habitude qu'elle ne comptait pas perdre. Cette fois, c'était elle qui relançait la conversation. Quitte à ce qu'ils discutent, autant que ce soit intéressant pour elle.

" Je ne m'étais pas attendue à... ça. " poursuivit-elle avec un léger signe pour désigner les mariés.

Elle parlait toujours
à voix basse pour ne déranger personne, d'un ton neutre, n'ayant pas l'air d'approuver ou de désapprouver. Tiens, peut-être même qu'il prendrait cela pour une conclusion à la discussion. Ce genre de bavardage ne lui plaisait pas vraiment, surtout dans ces circonstances. C'était trop... étrange. Elle aurait donné cher pour savoir ce qu'il avait derrière la tête et les suppositions qu'elle faisait n'étaient pas pour la rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virgile Dante
PNJ
PNJ
avatar

Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 17/07/2009

Dossier du personnel
Equipe: BSPC
Grade / Niveau: -
Age du perso: classé secret défense.

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Mar 30 Mar 2010 - 13:40

Virgile se pencha à l'oreille de Constance pour murmurer d'un ton calme, limite détendu.

Détendez vous, Constance, les hommes en factions ne répondent que devant moi, et personne ici ne vous amènera au bûcher pour m'avoir adressé la parole. Pas de micros, pas de rapport secret. Comme je vous l'ai déjà dit lors de notre précédente conversation, je ne suis pas votre ennemi, loin de là.

Se repositionnant sur sa chaise, il poursuivit toujours de son calme olympien agrémenté d'une once d'amabilité toute singulière étant donné le personnage.

Depuis quelque temps, les membres du personnel ont de plus en plus de mal avec les règles concernant la fraternisation et si je devais sévir, il y aurait environ 20% des équipes seraient qui seraient dissoutes pour être refondues si ce n'est carrément un tiers d'entre elles. Regardez simplement ici, Peleonor de SG3 que vous connaissez bien je crois, avec son archéologue, le docteur Hendel, ou bien dans SG1 Drogon et Leroy, j'ai cru comprendre qu'il y avait une petite embrouille sentimentale avec Nokotay d'ailleurs à ce sujet, à moins que cela ne soit l'inverse, sans parler de notre espion en chef Ranks qui essaie de remettre les couverts avec sa précédente conquête que vous connaissez également en la personne de votre psy en chef, le docteur Gallen. Ah, et c'est sans compter les rumeurs qui courent sur Strucker et moi-même. Aux dernières nouvelles nous serions amants.

Le petit ricanement cynique qu'il eut à cet instant donnait une petite idée de ce qu'il pensait de tout ça.

Au moins, les cancans me servent une maîtresse tout ce qu'il y a de plus charmant n'est ce pas? Enfin... Et dois je vous parler des dernières missions que l'on peut qualifier de catastrophiques à lamentablement ratées? Si j'avais dû transmettre les rapports en l'état, vous n'auriez pas eu à venir jusqu'ici car de mariage, il n'y aurait pas eu, de SGC et de programme Porte des Etoiles non plus d'ailleurs. Voilà où nous en sommes, je leur offre un peu de répit avant de les renvoyer au boulot sachant qu'un pourcentage non négligeable ne rentrera pas et qu'ils me tiendront responsables pour toutes les erreurs commises par l'Etat Major, mais aussi par eux même. Au final, les choses vont bien mieux quand on en prend son parti tout en sachant que ce n'est qu'une période transitoire.

Je pourrai tout simplement renvoyer un avis négatif au MinDef, mais ce serait briser la vie de certains soldats qui ne le méritent pas parce que faisant leur devoir avant tout et malgré tout. Et pour les autres, ils apprendront à la dure le pourquoi de l'existence de règles comme celles existant sur fraternisation entre soldats de la même unité.

Un instant le regard de Virgile erra dans la salle s'attardant sur la même personne qu'il avait déjà cité puis posa sur la jeune femme un regard d'une perspicacité qui lui était par contre coutumière, donnant l'impression de lire en elle comme dans un livre ouvert.

Me ferez vous donc un jour un tout petit peu confiance?

Définitivement, on avait dû le droguer ou le conditionner par hypnose à moins qu'il y ait eu quelque chose pour le changer du tout au tout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewan Ranks
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SGC / militaire / force spéciale
Grade / Niveau: Sergent-chef/ 161
Age du perso: 32 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Mar 30 Mar 2010 - 17:23

Ewan avait vu entrer Dante, qui était passé à côté de lui. Instinctivement le SAS regarde vers la porte pour vérifier si le Bulldog était venu seul, ou accompagné par une escouade entière armée jusqu’aux dents. En y repensant il y avait ici assez de monde qui lui en voulait, pour le tuer, et faire disparaître son corps à tout jamais.

Regardant un moment vers les mariés, il revient ensuite sur le dos de Dante. Ewan fronce les sourcils en voyant Dante et Parray en grande discussion. Il n’avait pas vraiment suivit ce qui s’était passé durant son… Absence, mais les rumeurs allaient bon train et beaucoup sous entendaient que le sieur Dante était pour quelque chose dans la disparition de Parray, mais sachant mieux que quiconque qu’une rumeur pouvait partir de rien et de n’importe qui , il ne faisait pas état de cela.

Le concernant, Dante avait fait son boulot, même s’il y avait mis un sadisme bien au dessus de la moyenne. Par chance tout s’était plus ou moins arrangé, même si le MI5 par la voix de Judith, lui avait fortement conseillée de collaborer avec le bulldog pour la suite de la mission Caretaker, Ewan n’en garderait qu'une parole et une image, celle d’un homme qui menaçait sa famille.

*Foutu concours de circonstance, sans ma mort, ma chambre n’aurait pas été fouillée… Etc etc…*

Ewan revient sur l’échange d’alliance, qui était le véritable événement du jour, que Constance et Dante s'acoquine, le Britannique s'en foutais en fin de compte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewellyn Drogon
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 10535
Age : 42
Date d'inscription : 15/01/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG1 Leader
Grade / Niveau: Adjudant / 217
Age du perso: 31 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Mar 30 Mar 2010 - 18:55

L'arrivée du « costard » fit frissonner le docteur Drogon ! Que venait-il foutre ici ? Quel était le con qui l'avait invité ? Était-il là pour se saisir du Général Parray et/ou pour mettre le foutoir dans cette cérémonie ?
Que de questions et d'inquiétudes qui surgirent alors qu'il observait le trouble-fête s'installer aux côtés de Constance et s'adresser à elle... en souriant ?!?

Lewellyn écarquilla grand les yeux, restant figé sur cette scène surréaliste au possible !
Il cherchait déjà autour de lui les sorties d'urgence possible pour évacuer la Générale s'il revenait à l'idée de Dante de reproduire sa petite scène anglaise... Pas d'arme, pas de matériel, aucune préparation, et personne qui semblait réellement s'en méfier, si ce n'était Ranks... celui qui était censé être mort et que SG1 avait récupéré un peu étrangement...

Une pression le sortit alors brusquement de sa torpeur pour le ramener à la réalité ! Baissant les yeux pour voir ce qu'il se passait au niveau de ses mains, il fut à la fois soulagé et apaisé d'y découvrir posées celles de sa belle compagne médecin. Cette situation parvint toutefois à lui extirper l'impossible alors : un sourire franc et irradiant, ne remarquant même pas quand Virgile les désigna en parlant avec la seule et unique responsable légitime du projet Porte des Étoiles !
À son tour il rendit la pression à la main de la doctoresse et vint poser son regard sur la belle chevelure noire qui vacillait tout prêt de son épaule.

Sans un mot, et sans même regarder autour de lui si on l'observait, il déposa un baiser éclair sur la joue de la belle jeune-femme et s'en retira aussi sec pour lui afficher son plus charmant sourire, la tête légèrement penchée sur la droite, guettant le moment où elle tournerait la tête pour plonger son regard au fond de ces magnifiques yeux...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hclbio.net/
John Sheppard
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 460
Date d'inscription : 13/10/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG4 / militaire / -
Grade / Niveau: caporal chef / 96
Age du perso: 31 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Mar 30 Mar 2010 - 20:45

C'était le moment, tous le monde était présent dans la salle de mariage de la mairie pour voir se mariée John et Jill pour toujours. John était très stressé mais il essayait de ne pas le montrer. C'était quelque chose de très excitant mais qui donnait la peur en même temps. Une peur que dans la salle personne de connaissait. Peut de temps après, le maire s'adressa à John en lui demandant si il était d'accord de prendre Jill comme épouse. John regarda Jill qui était main dans la main avec John et lui répondit...

"Oui, je le veux...."

John regarda Christopher qui était son seul témoin et son seul meilleur ami. Il lui fit un petit sourire pour dire sa y est, c'est passer. Le petit problème, le stress en plus à cause de l'église maintenant. John remit son regard sur Jill mais de l'œil gauche, John avait vu Dante dans la salle. John serra le point qui ne tenait pas la main de Jill mais il se tenait à carreaux c'est déjà sa. Il s'approcha de Jill pour lui murmurer...

"Je t'aime Jill Sheppard..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sg-renaissance.forums-actifs.net/
Constance Parray
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 4775
Date d'inscription : 11/04/2008

Dossier du personnel
Equipe: SGC / militaire / -
Grade / Niveau: Général /-
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Mar 30 Mar 2010 - 21:10

" Détendez vous, Constance, les hommes en factions ne répondent que devant moi, et personne ici ne vous amènera au bûcher pour m'avoir adressé la parole. Pas de micro, pas de rapport secret. Comme je vous l'ai déjà dit lors de notre précédente conversation, je ne suis pas votre ennemi, loin de là. "

Allons donc, elle aussi avait le droit de se faire appeler par son prénom, c’était vraiment la fête ce jour là ! N’ayant pas encore remis les pieds au SGC, Constance commençait sérieusement à se demander si elle allait devoir se préparer au choc psychologique de voir la Porte repeinte aux couleurs de l’arc en ciel… Et elle ne s’inquiétait pas vraiment de finir au bucher, même si elle doutait que tous les membres du SGC trouvent sympathique de la voir fraterniser avec celui qu’ils voyaient comme un ennemi. Virgile avait beau dire, il restait ce qu’il était : un agent du BSPC envoyé étudier le programme de plus près, qui y avait mis un tel bazar qu’il avait fini par s’y retrouver à la tête ! Quant à leur dernière conversation, on pouvait trouver mille et une raisons de se méfier.

La jeune femme eut un petit sourire, juste ce qu’il fallait pour avoir l’air d’être un tant soit peu d’accord avec ce qu’il venait d’affirmer :

" Je n’ai jamais dit cela, capitaine. "

Et non pas « Virgile », elle n’avait pas encore passé assez de temps au merveilleux pays de Vivi pour se permettre cela. Les joyeux amoureux se mariant sous l'œil bienveillant de leur chef la laissaient toujours aussi perplexe.


" Je ne serais pas là à discuter si je vous considérais comme un ennemi. "

Seulement, entre ami et ennemi, il y avait tout un monde, où elle plaçait en réalité la plupart des personnes qu’elle connaissait. Il prendrait sa réponse comme elle voulait… Il était suffisamment intelligent pour savoir que si elle ne lui faisait pas confiance et lui en voulait sur certains points, elle ne le détestait pas non plus au point de souhaiter sa mort. C’était déjà ça, non ?

Constance écouta la suite, croisant les bras en fronçant les sourcils, dans une attitude qui montrait clairement qu’elle n’appréciait pas beaucoup ce qu’elle apprenait. Il y avait effectivement de quoi remanier pas mal d’équipes et elle était étonnée, et apparemment pas vraiment ravie, que Virgile ne l’ait pas fait. Quant aux missions, pour ce qu’elle en avait eu comme rapport, c’était effectivement une belle catastrophe. La façon de voir les choses de Dante était on ne peut plus cynique mais c’était ce à quoi elle s’attendait à partir du moment où il rejetait l’option de tout faire couler de suite.

" Je vois… on apprend mieux en expérimentant, c’est ça ? "

Ce n’était pas vraiment une question, plus une constatation sur le fait qu’il attendait que les membres du SGC se mordent les doigts de leur comportement. Constance rendit lui son regard quand il la dévisagea, avant d’étouffer un petit rire, légèrement moqueur.


" Mais je vous ai fait un tout petit peu confiance… Assez pour vous laisser mettre les pieds au SGC et prendre vos aises. Assez pour espérer que vous puissiez être là pour faire ce qu’on vous avait demandé et pas autre chose. "

C’était vrai, elle aurait pu lui rendre la vie plus difficile, voir s’en débarrasser un temps comme elle l’avait fait avec la DGSE. Peut-être pas éternellement, non, mais elle lui avait laissé en partie le champ libre. Continuant à sourire, elle conclut doucement :

" Vous avez toujours ce petit bout de confiance, à vous d’en faire bon usage, capitaine. "

La cérémonie continuait, la discussion était donc close pour le moment et elle reporta son attention sur le mariés.


[hrp : allez, oubliez moi jusqu'à ce week end. Pô juste, je m'amusais bien. >< ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Badlands
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 12/08/2009

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Mer 31 Mar 2010 - 0:35

Dès que Jill eut prononcé son « Oui », le maire se remit face à l'assemblée, posa tour à tour son regard sur les deux mariés, et prononça alors les divins mots :

« Au nom de la Loi, je déclare Monsieur John Sheppard et Mademoiselle Jill Cooper unis par le mariage. »

Les flash des appareils photo se déclenchaient ici et là, et les caméscopes continuaient de cacher la moitié de visage de certains. Le maire garda le silence quelques instants, le temps pour les jeunes mariés de profiter peut-être du moment, et le temps pour lui de vérifier une énième fois, les registres déposés sur la table, qu'il fallait à présent signer.

Il releva ensuite la tête vers les mariés, et prit de nouveau la parole :

« Monsieur et madame Sheppard... Si vous voulez bien vous avancer par ici, afin de signer les registres. Et oui, le travail des jeunes mariés n'est pas de tout repos ! »

Il esquissa un sourire, et indiqua à Jill en premier, où est ce qu'il fallait signer. Il fit de même avec John. Il les félicita ensuite chaleureusement tous les deux, et leur souhaita tout ce qu'on pouvait souhaiter de mieux à de jeunes mariés.
Puis il se retourna vers les témoins, et leur demanda de bien vouloir s'approcher à leur tour, pour pouvoir eux aussi signer les registres. Une fois ceci fait, il remit le livret de famille aux jeunes époux, et s'adressa une dernière fois à tout le monde :

« Je vous souhaite à toutes et à tous, une excellente fin de journée ! Et tous mes vœux encore une fois, à nos jeunes mariés ! »

La cérémonie du mariage à la mairie était terminée. Resté à présent à tout le monde de faire route vers l'église de Figeac, où la suite les attendait.

_________________
For the ones who had a notion,
A notion deep inside...
That it ain't no sin to be glag you're alive ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaËlla Strucker
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 5379
Age : 35
Date d'inscription : 13/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant-Chef/ 398
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Mer 31 Mar 2010 - 0:46

En plein milieu de la cèrèmonie des tas de gens ne faisaient que de se retourner c'était vraiment un manque de savoir vivre flagrant.Dailleurs pas besoin d'être devin, en voyant la tête des gens et la direction qu'elle prenait il ne pouvait s'agir que de Dante qui était venu voire le Génèral Parrey.Ce qui de toute manière ne la concernait pas directement elle verrait bien assez tôt le résultat de cette entrevue aussi resta t'elle concentré sur la cérémonie.

Cèrèmonie qui rappellait des souvenirs qui bouleversé la jeune femme tant et si bien que le flot d'émotion était devenu incontrolable et qu'au moment ou John et Jill se dirent oui elle ne put s'empêcher de se mettre à pleurer comme beaucoup de jeunes femmes présentes dailleurs.C'était une journée de fou décidèment, après Dante voila que l'adjudant-chef Strucker montrait qu'elle était capable d'épouver des sentiments autre que la colère, et le dépit.C'était à se demander si il n'y avait une nouvelle intoxication de la base par une céréale ou un autre truc du genre.

Bien loin des considérations géo-stratègiques et de leur implication sur la politique mondiale, essuyait ses larmes d'émotions en veillant à ce son maquillage ne coule pas tout en suivant la petite troupe vers l'église se doutant que la céréèmonie serait certainement plus émouvante et que cette fois ci c'était sur son maquillage allait définitivement partir en vrille.


_________________
L'urgent est fait ,l'impossible est en cours ,pour les miracles prévoir un délai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Cooper
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 726
Age : 31
Date d'inscription : 08/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG9 leader
Grade / Niveau: Sergent / 143
Age du perso: 31 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Mer 31 Mar 2010 - 0:54

La gorge nouée, Jill attendait la suite des événements. Elle ne savait pas ce qui allait se passer maintenant et ses yeux se baladaient entre John et le maire. Pendant que celui-ci avait parlé, elle avait remarqué que Dante avait fait son apparition et qu'il était en train de discuter avec Constance. Si il était venu là pour parler de travail avec la Générale, Jill risquait de lui dire le reste. Il n'avait pas à rester là si c'était pour parler de boulot. Tenant fermement la main de John, la jeune mariée avait peur que celui-ci devienne complètement fou en voyant apparaître Dante.

Voilà, Jill et John étaient à présent unis pour un bon moment, enfin elle l'espérait. Son nom Cooper n'était plus qu'un souvenir vu que maintenant elle portait le nom de John... Il lui fallut quelques secondes avant de réaliser ce qui avait changé. Maintenant, il allait falloir signer les registres et pendant ce temps là, la mairie se vidait des invités qui attendaient la sortie des jeunes mariés. Seuls Chris et Syrenna allaient devoir rester pour signer eux aussi le registre. Une fois que Jill eut terminé, elle s'écarta pour laisser la place aux témoins. Elle fit un sourire au maire et dés que tout le monde eut terminé, elle sortit, au bras de celui qui maintenant occupé le statut de mari. Les invités pouvaient profiter du moment pour parler aux mariés car la foule était beaucoup moins concentrée qu'à l'arrivée. Jill fit des grands signes pour saluer tout ceux qu'elle reconnaissait. Elle était plus que ravie de voir que pas mal de monde avait répondu à l'invitation. Jill s'approcha de ses demoiselles d'honneur et les prit dans ses bras chacune leur tour.


"Merci"

La mariée se tourna vers John et déposa un baiser amoureux sur ses joues. Les sourire aux lèvres, elle lui chuchota à l'oreille.

"Je suis plus que contente d'être enfin devenue madame Sheppard.."

Ne restait plus qu'à regrouper tout le monde pour le départ vers l'église. La limousine qui devait conduire les mariés ainsi que les demoiselles d'honneur et les témoins, les attendait sur la parking de la mairie. La journée était encore loin d'être terminée. Après avoir fit signe à tout le monde, Jill grimpa dans la limousine où le chauffeur attendait tout le monde pour partir et se rendre à l'église.

Spoiler:
 

Arrow Eglise de Figéac

_________________





    It's just my humble opinion
    But it's one that I believe in
    You don't deserve a point of view
    If the only thing you see is you ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rakel Peleonor
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 10675
Age : 28
Date d'inscription : 28/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3 leader
Grade / Niveau: Major / 489
Age du perso: 20 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Mer 31 Mar 2010 - 10:41

Bien que j'étais au premier rang en compagnie des deux autres demoiselles d'honneur, des mariés et des témoins, je pouvais sentir une certaine tension dans la salle, et une seule personne pouvait faire une chose pareille, Mathieu. J'avais du mal à comprendre se qui dérangeait tant les autres membres du SGC, moi je restais les yeux figés sur les mariés qui venaient d'échanger leur consentement mutuel. Même si j'affichais un sourire poli, je ne pleurais pas, contrairement à certaines femme, ça ne me faisait absolument pas rêver le mariage, j'étais heureuse pour eux, mais rien de plus. John semblait énervé, et je continuais de me demander comment un seul homme pouvait se faire haïr à ce point par toute une base ou presque, mise à part Hartmann bien sûr, mais lui était un cas à part.

Une fois que les mariés eurent signés, ce fut le tour des témoins puis tout le monde pu enfin sortir de cette pièce étouffante, et je ne privais pas de jeter un regard à Mathieu. Il était assit à côté de Constance, c'était sans doute ça qui avait fait réagir tout le monde ainsi, si vous voulez mon avis, il ne fallait pas grand chose. Je lui adressais un sourire poli avant de sortir tenant le bras de Matt, que je ne lâchais qu'une fois sorti de la mairie, le temps de prendre Jill dans mes bras.

"Félicitation madame Sheppard."

Je lui souris sincèrement, j'étais heureuse pour elle, elle était rayonnante, et son bonheur semblait contagieux. Sur le parking de la mairie, se trouvait une limousine blanche, je préférais les sportives, mais se balader dans une limousine, c'était plus qu'agréable. Une fois les mariés installés, je grimpais dans la limousine après avoir souris à Matt.

"A toute à l'heure."

Avant de disparaitre à l'intérieur de la limousine, je jetais un dernier regard discret à Mathieu, puis la porte de la limousine claqua, avant que l'engin ne prenne la direction de l'église. J'appréhendais un peu, je n'avais jamais aimé les lieux de culte catholique, trop sombre et oppressant à mon goût, mais je pouvais bien faire un effort pour Jill.

Eglise

_________________

Il arrive que deux âmes se rencontrent pour n’en former plus qu’une. Elles dépendent alors à jamais l’une de l’autre. Elles sont indissociables et n’auront de cesse de se retrouver, de vie en vie. Si au cours d’une de ces existences terrestres une moitié venait à se dissocier de l’autre, à rompre le serment qui les lie, les deux âmes s’éteindraient aussitôt. L’une ne peut continuer son voyage sans l’autre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewan Ranks
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SGC / militaire / force spéciale
Grade / Niveau: Sergent-chef/ 161
Age du perso: 32 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Mer 31 Mar 2010 - 10:56

Ewan sourit et murmura :

"Et voilà.. La petiote qui devient Madame Sheppard..."

Il sortit prit la new bettle de roxanne, puisque celle-ci irait dans la limousine. Ewan ne put s'empêcher de se demander où le SGC avait trouvé le budget pour cette bagnole.

Il alla directement à l'église où une tache des plus importante l'attendait.

Arrow Eglise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2492
Age : 43
Date d'inscription : 24/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5 leader
Grade / Niveau: Soldat (Adjudant-chef)/370
Age du perso: 25 ans

MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   Mer 31 Mar 2010 - 13:30

Cela faisait étrange de voir ces deux militaires dans un évènement si peu en rapport avec la vie de tout les jours au SGC où c’était beaucoup plus froid et il fallait faire attention à ses agissements pour ne pas être dans la ligne de mire du commandement.

Parlons-en du commandement, après Parray c’était Dante qui était arrivé au dernier moment pour s’acoquiner avec celle qu’il avait chassé comme une malpropre, de quoi lui gâcher temporairement le spectacle des deux tourtereaux un peu perdu à son goût sans leurs armes. Se forçant à ne regarder que ceux qui entouraient le maire, il réussit à oublier ce qui se passait dans une des rangées.

Un oui partout, match nul, l’arbitre renvoyait les équipes aux vestiaires dans une liesse populaire… Enfin Laurent s’était levé pour applaudir doucement après les derniers mots du maire. Il regarda Suzanne et lui dit :

« Je sais que tu as ta voiture donc je ne te propose pas un tour en moto surtout que le casque risque d’aplatir tes jolies bouclettes sans compter les moucherons qui attaqueront ton mignon petit visage…On se retrouve à l’église, je m’échappe pour prendre un peu d’avance car il faut que je remette mes protections vestimentaires avant de partir, il est vrai que mon calot ne risque plus rien mais il me reste encore ma veste et mon pantalon, d’ailleurs c’est sympa de ne pas t’y être attaqué et de me laisser aller à l’église de façon présentable ! »

C’était avec un large sourire de satisfaction qu’il entreprit de suivre le cortège des mariés qui sortait de la salle des mariages mais il s’attendait à avoir une réplique de la scientifique qui n’allait sans doute pas laisser passer ses compliments ou ses gentilles moqueries, ce qui était de bonne guerre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cérémonie et tralala ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cérémonie et tralala ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Extérieur du SGC :: Alentours du SGC :: Village de St Faycelles-