La porte des étoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 [Rakel]Entrainement de Baptiste d'Amboise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baptiste d'Amboise
Scientifique
Scientifique
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 11/09/2010

Dossier du personnel
Equipe: SGC
Grade / Niveau: Soldat/0
Age du perso: 29 ans

MessageSujet: [Rakel]Entrainement de Baptiste d'Amboise   Lun 13 Sep 2010 - 15:33

Depuis un moment déjà une certaine routine s'était installée dans la vie de ce jeune homme. Cette routine finira par avoir raison de sa santé mentale. Bien que Baptiste en ait conscience, il ne faisait rien pour changer cet état de fait. Il ne l'encourageait pas non plus mais changer les habitudes étaient vraiment compliqué. Une nouvelle journée se levait sur la demeure familiale d'Amboise, le scientifique se leva et alla directement dans la salle de bain afin de se réveiller complètement. Ce rôle était tenu par sa douche qui était la seule à pouvoir le faire sortir de cet état croutonnée. Cependant un changement significatif dans sa matinée était prévue aujourd'hui aucun jogging de prévu et pas de laboratoire ce matin. Monsieur d'Amboise était attendu ailleurs, un rendez vous important l'attendait en cette matinée. Baptiste descendu l'étage où était situé sa chambre et se présenta en cuisine afin de prendre son petit déjeuner calmement n'écoutant que le chant des petits oiseaux à l'extérieur. Il avait revêtus un costume noir assortis d'une chemise blanche et d'une cravate bleu et blanche. Dans sa mallette plusieurs stylo et un bloc de feuille, on ne lui avait dit de rien prendre que tout était à sa disposition là bas mais on ne change pas un homme qui a l'habitude de tout prévoir. Il termina son petit déjeuner en un quart d'heure. Il souri à sa compagne, l'embrassa et partit en direction de sa berline noire. Ne sachant pas ce qu'on allait lui demander, Baptiste avait prévus un chauffeur afin de penser à rien d'autre que la proposition d'embauche. Un dernier petit clin d'œil à Sophie, sa compagne, et voilà que Baptiste était partis vers un futur dont il n'avait pas la moindre idée qui ne tarderait pas à rompre sa routine de petit bourgeois. Dans la voiture, Baptiste ouvrit sa mallette. Il y avait glissé sans même en prendre conscience sur le moment les résultats de sa dernière expérience avec Stéphane, son collègue. Il se mit donc à analyser les résultats afin de passer le temps. Deux heures plus tard, Baptiste était présent à l'adresse que lui avait donnée. Il était environ huit heure du matin et voilà que le chauffeur émettait certain doute.

Chauffeur : Monsieur, vous êtes sur que c'est la bonne adresse ?

"Allons Fredy, vous me prenez pour un idiot ?
*il ouvrit la fenêtre et constata qu'il s'agissait d'un camp militaire* Effectivement, c'est étonnant mais je suis sur de l'adresse. Avancez et présentez nous au corps de garde."

Chauffeur : Bien Monsieur.


En y réfléchissant, le recruteur était un militaire et quoi de moins étonnant à ce que le test d'embauche se fasse dans une base militaire. Après ce constat, Baptiste émettait toujours des réserves sur ce sujet. Il aurait été plus correct que ceci se fasse dans un endroit neutre. Durant ce temps, la voiture s'était avancée et s'était présenté au corps de garde qui confirma l'adresse. Le militaire en fonction donna les instructions nécessaires pour que Fredy se gare correctement. Il ajouta que l'on allait venir les chercher d'un moment à l'autre. La berline se gara sur le parking à la place désignée. Le jeune homme sortit de la voiture et commença à observer l'environnement. Des soldats étaient en train de marcher au pas hurlant une série de phrase qui n'était pas des plus originales. A sa grande surprise, Baptiste ne dû pas attendre vingt ans et une jeep s'approcha d'eux avec à son bord le militaire qu'il avait rencontré à l'université. Cet homme s'approcha du professeur accompagné de deux autres personnes.

Recruteur : Bonjour, content de vous voir ici. J'ai cru durant notre entre vue que vous n'accepteriez pas cette proposition.

"En effet se fut compliqué mais vous oubliez que je suis un scientifique. Je suis curieux de nature et ce n'est pas tous les jours que l'armée française se présente devant vous et vous affirme quel à un poste de choix pour vous. Je ne vous avait pas mis en garde mais je vous préviens immédiatement ! Si c'est pour inventer une nouvelle arme ou n'importe quoi d'autre qui puisse vous aidez à tuer des êtres vivants... Vous pouvez m'oublier ! Est-ce que nous nous comprenons ?"


L'homme ne répondit pas. Il laissa peut être l'occasion aux autres personnes présentes de prendre la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rakel Peleonor
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 10675
Age : 28
Date d'inscription : 28/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3 leader
Grade / Niveau: Major / 489
Age du perso: 20 ans

MessageSujet: Re: [Rakel]Entrainement de Baptiste d'Amboise   Lun 13 Sep 2010 - 23:02

De bon matin, je m'étais plongée dans l'étude du dossier de la nouvelle recrue, beau gosse je devais l'avouer, mais pour mon plus grand malheur il s'agissait d'un civil, je détestais les civils, mais bon il fallait bien que je fasse des efforts, je n'avais pas le choix, c'était mon boulot. Je portais toujours mon uniforme du SGC, le sigle SG3 toujours sur mon bras, mon badge avec mon nom sur ma poitrine et mon éternelle queue de cheval. J'aurais bien laissé ma veste sur place, mais je ne tenais pas à croiser Hartman sans, c'était dingue mais je me méfiais plus que de raison de ce type. Grimpant dans la jeep en compagnie du recruteur de ce scientifique, je m'éloignais de la base pour rejoindre le camps d'entrainement, éloigné de quelques kilomètres de la base.

Je restais silencieuse, un petit sourire sur le visage en observant le scientifique, ça allait être marrant de "torturer" monsieur le scientifique, en faite c'était toujours marrant à mon goût. En tout cas monsieur ne se prenait pas pour de la merde, il était sans doute très loin de s'imaginer ce qui l'attendait, et puis sa tenue n'était pas non plus très adaptée à la situation. Ignorant parfaitement le scientifique, je posais la main sur l'épaule de l'agent recruteur, me penchant vers lui avec un petit sourire.


"Georges, la prochaine fois pense à dire à ta recrue d'enfiler une tenue un peu plus correcte pour ce qui l'attend. Enfin moi ça ne me gêne pas."

Je sautais de la jeep, reportant mon attention sur Baptiste, toujours ce même sourire sur le visage.

"Croyez moi si on vous demande de construire une arme, vous le ferez, ici, pour des raisons que vous comprendrez vite si vous vous montrez à la hauteur, mais ce n'est pas le but de votre recrutement."

Je tapais sur la capot de la voiture, attendant qu'elle s'éloigne pour prendre la direction du camps d'entrainement.

"Vous auriez du enfiler un jogging ça aurait été plus judicieux, mais bon pourquoi pas."

Le dossier sous le bras, je passais le point de contrôle en compagnie de la recrue avant de m'arrêter devant la vue des militaires occupés à s'entraîner, offrant une petite idée de ce qui l'attendait.

"Major Rakel Peleonor, je vais m'occuper de votre entrainement, nous serons relativement exigent, vous devrez suivre un entraînement type militaire si vous êtes accepté au SGC, autant pour le combat et pour le maniement des armes. Pas la peine de poser de question pour le moment, vous n'avez pas l'accréditation nécessaire."

Je préférais mettre les choses au clair, pas la peine qu'il perde son temps à poser quelconques questions et ça m'éviterais de perdre du temps, une bonne chose.

"Commençons par une question simple, que pensez vous apporter au programme? Qu'avez vous de si exceptionnel? Vous faites partie des meilleurs, mais nous ne recrutons que le meilleur."

Question difficile étant donné qu'il ne connaissait rien du projet, mais c'était le but, il fallait être charismatique.

_________________

Il arrive que deux âmes se rencontrent pour n’en former plus qu’une. Elles dépendent alors à jamais l’une de l’autre. Elles sont indissociables et n’auront de cesse de se retrouver, de vie en vie. Si au cours d’une de ces existences terrestres une moitié venait à se dissocier de l’autre, à rompre le serment qui les lie, les deux âmes s’éteindraient aussitôt. L’une ne peut continuer son voyage sans l’autre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste d'Amboise
Scientifique
Scientifique
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 11/09/2010

Dossier du personnel
Equipe: SGC
Grade / Niveau: Soldat/0
Age du perso: 29 ans

MessageSujet:    Mar 14 Sep 2010 - 0:02

Baptiste observait attentivement les évènements en cours, il était évident que les choses allaient prendre du volume très rapidement. Les militaires aimaient en faire de trop pour impressionner et intimider leur spectateur. Après tout la plus part d'entre eux compensait un manque psychologique ou affectif par la violence et la soif de combat. Dans l'immédiat, il observait cette jeune femme qui accompagnait son recruteur et qui semblait prendre les rênes de l'opération. Elle ne portait pas le même uniforme que les autres militaires présents dans le camp, on pouvait y lire "SG3" s'en doute le nom de sa section ou de son régiment. Le contexte était vraiment parlant et ce avant même qu'elle n'ouvre la bouche. Ce recrutement plus que discret, cette femme avec un uniforme extrêmement atypique et pour rajouter encore une couche cette atmosphère mystérieuse. Les choses étaient évidente nous n'étions pas dans l'armée régulière de la France mais dans une branche parallèle certainement secrète puisqu'il n'avait jamais vu le terme SG sur les uniformes des militaires du 14 juillet. Elle avait également ce petit sourire en coin, il pouvait dire beaucoup de chose... Elle pouvait très bien avoir reçus une bonne nouvelle ou encore heureuse de la situation, peut être qu'il s'agissait d'une montée en grade. Ne la connaissant pas plus que ça, Baptiste décida de ne pas spéculer sur ce petit sourire et faire attention sur les détails de cette entre vue.

La jeune femme finit par prendre la parole et elle eut un discours assez directe ce qui n'était pas sans effet sur Baptiste. Après toutes ces années dans les écoles, il en avait marre de ces gens qui faisait tout pour brosser dans le sens du poiles et avait développé un penchant pour la franchise. Son discours était franc mais très mystérieux comment pouvait elle affirmé ce genre de chose au vue des affirmations de Baptiste. Ceci éveilla une énorme curiosité de la part du scientifique qui commença à la regarder non plus comme un élément du décor mais comme une personne active dans ce processus de recrutement. Le jeune homme afficha un sourire curieux et amuser surtout après sa réflexion sur sa tenue actuelle. Baptiste n'avait pas jugé bon de prendre une tenue de sport étant donné qu'il était recruté non pas pour courir dans de vert pâturage mais pour la science. Il voyait l'entre vue sous forme de question réponse assez classique comme on pouvait le voir dans n'importe quel entretien d'embauche. Apparemment, il s'était trompé pour une fois. Baptiste se retourna et lança un paquet de dossier dans les mains de Fredy, son chauffeur.


"Ramenez ceci à Stéphane au laboratoire. Je sens que je vais en avoir pour un petit moment ici..."

Chauffeur : Bien Monsieur.


Le jeune scientifique suivit la femme et passa un point de contrôle. Il allait s'en doute devoir en passer encore quelque un. Les militaires adorent délimité les choses et mettre une hiérarchisation partout même quand cela est inutile. On pouvait toujours lire se petit sourire et ce regard amuser par la situation. La jeune femme s'arrêta ensuite devant de pauvre homme courir non pas pour le plaisir mais parce qu'un homme leur demandait de le faire. Encore une chose que ne supportait pas Baptiste : les mouton qui suivent les ordres sans essayer de les comprendre. C'est alors que la militaire se présenta d'une façon plus que formel, direct et qui ne laissait aucune place à une éventuelle question. Baptiste n'avait d'autre choix que de ce terre et de la suivre. Elle s'appelait Rakel Peleonor, plutôt un joli nom pour un Major. Elle continua posant enfin une question mais qui se révéla sans le moindre intérêt immédiatement. L'objectif de la question était trop évident et sans vraiment de fondement.

" Vous vous moquez de moi... Je ne sais pas pourquoi vous vous intéressez à moi. Je ne sais même pas quel rôle j'aurais dans la MERVEILLEUSE armée française. Par contre ce que je sais, c'est que je suis un bon scientifique sans doute pas dans les meilleurs mais qui est parvenu à mettre au point d'intéressant système d'observation, qui a apporté un petit plus dans le monde de l'astrophysique et qui s'acharne sur la particule de Dieu. Ca c'est ce que je sais... Mais je peux tout à fait extrapoler que vous recherchez des scientifiques capables de mettre au point des systèmes complexes, d'analyser des données et qui apparemment devrait savoir, tirer avec une arme, courir et obéir au ordre par : "chef, oui chef" mais peut être que je me trompe... Vous cherchez peut être des techniciens de ménage... Dans tous les cas, vous ne pensez pas que l'on a suffisamment tourné au tour du pot. Je suis quelqu'un de presser..."

Baptiste n'appréciait vraiment pas les militaires pour lui il s'agissait de simple pion utilisé par les puissant de ce monde pour préserver le système comme il est. C'était un homme de science qui ne jurait que par la sagesse et la connaissance loin des contextes barbares de ces gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rakel Peleonor
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 10675
Age : 28
Date d'inscription : 28/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3 leader
Grade / Niveau: Major / 489
Age du perso: 20 ans

MessageSujet: Re: [Rakel]Entrainement de Baptiste d'Amboise   Mar 14 Sep 2010 - 1:12

Les petites mimiques et les réactions du scientifique me faisait sourire, légèrement précieux sur les bords, il allait en prendre chers pour mon plus grand plaisir, j'étais sadique, je l'avouais, mais il était rare d'avoir des distractions aussi plaisante à regarder, même si à mon avis cet homme serait sans doute de ceux dont je botterais le cul aussi souvent que je le pouvais lorsqu'il serait au SGC, mais bon mon avis personnel n'avait pas à entrer en compte ici. Une fois installé devant le camps d'entrainement je posais cette fameuse question que le scientifique prit de haut, bien sûr, je ne pu empêcher un petit rire moqueur à sa réaction.

"Si vous êtes si pressé, rentrez chez vous, parce que si vous êtes accepté ici, vous n'aurez pas le temps pour une vie à l'extérieur du projet. Et sincèrement il vous à fallu autant d'étude pour vous vendre aussi mal? Je pense que même un gamin de 4 ans aurait pu penser au top secret en voyant l'endroit où nous nous trouvons, ce n'est pas pour le cadre de vie, ni pour l'air pur que nous nous sommes installé en plein massifs central. Alors soyons clair si vous souhaitez prendre de haut chaque épreuve, pas la peine d'aller plus loin, si on vous demande d'être opérationnel physiquement, c'est pour votre propre sécurité et celle de vos collègues, si vous vous sentez trop bien pour ça faites oublier ce que vous avez vu jusque là. Mais ça serait une erreur si vous voulez mon avis, mais si vous rester, c'est pour vous plier à tout ce que je vous demanderais durant cet "entretien"."

Je n'allais pas le retenir, c'était lui qui avait besoin de nous et pas l'inverse, sauf que ça, il ne le savait pas encore.

"Un petite chose, si vous êtes accepté dans le projet, vous serez intégré à l'armée, et vous devrez respecter la hiérarchie militaire, pas la peine de nous jouer la carte du "je suis un civil, j'ai pas à obéir" ça ne fonctionne pas, une fois la porte de la base passer, ce mot n'existe plus."

Un homme s'approcha de moi avec un sac sur le dos, le laissant tomber à mes pieds, un petit sac de 30 kilos, il était temps de passer aux choses sérieuses.

"Je n'ai pas de temps à perdre, alors soit vous prenez ce sac, soit vous dégagez, on trouvera quelqu'un d'autre."

Croisant les bras, je ne quittais pas la recrue du regard, la mettant au défi de montrer ce qu'il valait.

HRP

-Le sac pèse 30 kilos

- Ca commence par un petit sprint 100 mètre

- Corde lisse de 10 mètre

- 500 mètres à courir dans de la boue, tu t'enfonce jusqu'aux chevilles.

- Ramper sur 20 mètres toujours dans la boue

Si tu as des question demande par MP Amuse toi bien Smile

_________________

Il arrive que deux âmes se rencontrent pour n’en former plus qu’une. Elles dépendent alors à jamais l’une de l’autre. Elles sont indissociables et n’auront de cesse de se retrouver, de vie en vie. Si au cours d’une de ces existences terrestres une moitié venait à se dissocier de l’autre, à rompre le serment qui les lie, les deux âmes s’éteindraient aussitôt. L’une ne peut continuer son voyage sans l’autre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Rakel]Entrainement de Baptiste d'Amboise   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Rakel]Entrainement de Baptiste d'Amboise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Camp d'entrainement :: Entrainement des recrues :: Entrainements abandonnés-