La porte des étoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Jislain] Entrainement de Julie Lalouche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie Lalouche
Militaire
Militaire
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 22/09/2010

Dossier du personnel
Equipe: SGC / Militaire
Grade / Niveau: Soldat / 0
Age du perso: 25 ans

MessageSujet: [Jislain] Entrainement de Julie Lalouche   Ven 24 Sep 2010 - 20:05

Julie se leva de son siège lorsque les haut-parleurs du train indiquèrent qu'il était arrivé à destination. Elle se retrouva très vite sur le quai de la gare avec son sac à dos. Elle était partie de Brest plus tôt dans la journée pour se rendre dans cette mystérieuse base militaire dont elle ne savait rien. L'homme qui lui avait proposé cette opportunité quelques jours auparavant ne lui en avait raconté que le strict nécessaire, à savoir où elle devait se rendre et quand. Elle portait son treillis militaire règlementaire, des rangers ainsi qu'une casquette. Elle n'avait pas été la moins regardée dans le train avec cette tenue mais elle s'en fichait royalement.
De l'autre côté de la gare, comme il était prévu, un hummer l'attendait. Au volant se trouvait un soldat qui lui fit signe lorsqu'il l'aperçut. Elle s'approcha, ouvrit la portière et monta dans la voiture en lançant son sac sur les sièges arrières.
Julie était toute excitée et pressée d'arriver car elle sortait à peine de ses classes et la base vers laquelle elle se rendait serait sa première affectation si elle réussissait les tests d'entrée.

"Alors où est ce que l'on va ?"

Soldat : "C'est secret défense, j'ai pour ordre de ne rien vous dire."

"Et bien j'espère que l'on ne va pas trop loin sinon le voyage va être vite lassant."

Julie se cala aussi bien que lui permettait le véhicule et attendit donc la fin du voyage.

[HRP : Je ne savais pas si le camp d'entrainement se trouvait sur la base, donc j'ai préféré ne pas présenter mon arrivée tout de suite.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jislain Obounde

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: [Jislain] Entrainement de Julie Lalouche   Sam 25 Sep 2010 - 12:58

[Hrp: Tu as bien fait, car c'est en exterieur Wink]

Aujourd'hui, c'était plus ou moins une journée spéciale pour le Sergent-Chef Obounde, il entraînerait sa seconde recrue, depuis son arrivée au SGC en tant qu'instructeur, ce qui prouvait qu'il avait le mérite d'être là. Le dernier entrainement qu'il avait planifié, était pour un certain Sauveur Duval, un "crache boyaux" qui avait eu le mérite de pousser le béret vert dans ses retranchements. Mais triste sort pour le marin, lui qui était bien parti pour briller en mission prit un moment de... solitude, en quittant le complexe militaire auquel il avait été récemment affecté. Jislain doutait que cela soit de sa faute, mais il avait fermement l'intention que la prochaine victime de son entrainement reste dans cette base du massif-central. Cette personne, il mit du temps avant de la rencontrer, le SGC ne recrutant pas n'importe qui, les recrues mettait du temps à arriver, surtout dernièrement. Mais on lui mit un dossier sous les yeux, celui d'un militaire portant le nom de Lalouche, Julie Lalouche. En plus de son second entrainement, il ferait le premier avec une femme. Jislain étant issu de la légion étrangère et ayant servi dans l'armée Angolaise, il avait croisé très peu de représentantes féminine sur le terrain, voir aucune.

Après tout, les femmes élevaient bien des gosses, elles pourraient sauver leur miche et faire la guerre. Et d'ailleurs, coïncidence ou non, à la tête du SGC se trouvait le général de Brigade Constance Paray, le patron de ce lieu. La seconde personne à être le plus haut gradé était le Major Rakel Peleonor, elle aussi une femme. Il fallait apprendre à vivre avec son temps, l'armée de ce pays était très mixte et Obounde devait apprendre à collaborer étroitement avec la gente féminine.

Pour en revenir au sujet initial, il lut ce dossier, montrant par ailleurs qu'elle avait une très légère connaissance en archéologie, une chose ne méritant même pas d'être signalé dans son dossier, quand on sait ce que les archéologues du SGC font dans leur boulot au quotidien. Mais peu importe, on lui demandait de juger à la fois ses compétences en tant que militaire et apprenti Indiana Jones. Il lui préparerait un bon parcours d'obstacle, portant le nom de décrasseur. Si elle était dans l'armée, elle avait l'habitude d'en chier, mais aujourd'hui, elle devrait impressionner pour un projet top secret et l'entrainement irait avec en étant poussé à l'extrême. Si Julie espérait tomber dans un camp de vacances, elle était très loin du compte...

Dans l'arrivée de la jeune femme, il y aurait déjà du changement et ce fut avec le conseil de quelques collègues qu'il se dirigea vers l'extérieur de la base, prenant sa fameuse jeep à quatre places, crachant un amas de fumée noir. Hors de question qu'elle soit révisée. En plus d'avoir un pot d'échappement qui fait du bruit, il y avait de très belles traces des rouilles, petites cependant, sur la calandre du véhicule. Jislain démarra ce dernier lentement pour une fois et se dirigea vers le camps d'entrainement, à plusieurs kilomètres du complexe militaire. Le changement commencerait une fois au point de rendez-vous. Dans le plus souvent des cas, les instructeurs rejoignaient les recrues, les laissant poiroter et prendre leur repère. Obounde ne l'entendait pas de cette oreille. Il ne laisserait aucun moment de répis à cette Lalouche, la "piochant" dès son arrivée et commençant son entrainement immédiatement. Ce fut dans cette optique qu'il arriva au camps d'entrainement. Ce dernier, pour ce qu'en verrait Julie, était un zone recouvertes d'arbres, avec des oiseaux chantonnant de part et d'autres, un très bon coin pour les personnes qui aiment les vacances tranquille. Mais comme on dit, "il faut se méfier de l'eau qui dort", car c'est à cet endroit que la nouvelle arrivante montrerait l'étendue de ses compétences. Déjà, au loin, on entendait un véhicule arrivé, probablement celui conduit par le représentant de l'armée de l'air qui était affecté à cette Julie. Personne d'autre ne prenait cette route de toute manière...


[Hrp: Je te laisse te présenter dans un premier temps, décrire l'environnement qui t'entoure et tout et tout ^^.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie Lalouche
Militaire
Militaire
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 22/09/2010

Dossier du personnel
Equipe: SGC / Militaire
Grade / Niveau: Soldat / 0
Age du perso: 25 ans

MessageSujet: Re: [Jislain] Entrainement de Julie Lalouche   Sam 25 Sep 2010 - 23:07

Le voyage dura environ un quart d’heure puis le Hummer s’engagea sur une petite route qui s’enfonçait dans une sorte de bois pour s’arréter quelques minutes plus tard à côté d’une vielle Jeep.

Soldat : « On est arrivé, vous pouvez descendre. »

« Quoi ? C’est une blague, il n’y a rien ici. »

Soldat : « Allez parler au sergent qui se trouve là bas. »

Le soldat désigna un homme qui se trouvait en retrait des véhicules. Julie récupéra son sac puis sortit du véhicule qui reprit la route en sens inverse. Elle jeta un coup d’œil dédaigneux à la Jeep qui semblait sortir tout droit d’un film de la seconde guerre mondiale. La dernière fois qu’elle en avait vu une pareille, c’était dans un mémorial consacré au débarquement des alliés en Normandie.
Elle se dirigea vers l’homme tout en faisant un tour d’horizon de son environnement. Des arbres à perte de vue et maintenant que le Hummer était reparti, le silence n’était rompu que par le bruit des oiseaux et des rangers de Julie dans les feuilles qui se trouvaient au sol. Elle se demanda s’il pouvait y avoir une base militaire souterraine cachée ici et elle se surprit à donner un petit coup de pied dans l’épaisseur de feuilles et de terre dans l’espoir de tomber sur du béton mais ce ne fut pas le cas. Geste inconscient et complètement inutile car même si une base se trouvait sous ces pieds, elle ne serait certainement pas à quelques centimètres de la surface. Lorsqu’elle arriva devant l’homme elle put constater que ce dernier était sergent tout comme le lui avait annoncé le soldat qui l’avait amené ici.

« Soldat Julie Lalouche au rapport, Sergent »

Annonça Julie tout en saluant et en se postant au garde à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jislain Obounde

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: [Jislain] Entrainement de Julie Lalouche   Dim 26 Sep 2010 - 14:51

Comme le pensait Jislain, la voiture qui arrivait au loin était bien celle de Julie Lalouche et de son accompagnateur. Cette confirmation, il l'eu par radio depuis un avant poste militaire de la région. Le SGC faisait courir le moins de risque possible à ses instructeurs, c'était eux qui validaient l'entrainement des recrues, après tout. Le Sergent Obounde était une personne très exigeante, souhaitant que nouveaux arrivés donne le meilleur d'eux-même, aussi bien physiquement que mentalement. Si le militaire était à la place de Lalouche, il aurait profité de ses dernières minutes de repos, car Jislain la métrerait au pas directement. La femme sortit du véhicule militaire, qui fit demi-tour pour rentrer on ne sait ou, on ne sait pourquoi. Tout était top-secret dans cette zone. Levant les yeux depuis son chronomètre, il s'apprêtait à parler lorsqu'il vit les formes de cette femme, plutôt ravissante, il faut bien l'avouer. Mais Jislain se ressaisit bien vite et observa le comportement de sa victime avec attention, qui regarda en premier lieu le tas de ferraille de son instructeur avant de tapé du pied au sol, un geste que l'instructeur ne comprenait pas, mais peu importe, si elle voulait tapé du pied elle le ferait beaucoup aujourd'hui, en courant. Puis elle vint se présenter devant le Sergent chef en révélant son identité et en faisant le salue militaire, que Jislain ne fit pas en retour, refermant brutalement un calepin qu'il avait entre les mains.

- Ecoutez-moi bien madame... Jislain s'approcha alors de Julie, presque en face à face. Vous n'êtes pas un soldat, juste un vulgaire bétail que l'on envoie à l'abattoir, en ma personne !!!. Dit en criant au visage de la recrue. On commence par vingt pompes ma jolie !.

Le fait que Lalouche était une femme ne le gênait pas vraiment, pour parler, il était juste de mauvaise humeur. Le mousse Duval n'avait pas eu le droit à un tel accueil. La raison du comportement de Jislain aujourd'hui ?. Il n'avait pas prit son banania du matin, il était donc très énerver. Ce chocolat chaud était une habitude pour le Sergent, habitude qu'il avait depuis un long moment. Regardant Julie au sol faire les pompes à ses pieds, il ne put s'empêcher de gueuler à nouveau.

- C'est ça que vous appelez des pompes ?!. Ma grand-mère ferait mieux !!.

La discipline militaire est très stricte, on le sait, mais Jislain dépassait quelquesfois les limites volontiers. En France, les instructeurs n'était pas autorisés à frapper les recrues pour les remettre en place, mais Obounde, lui, n'hésiterais pas. "Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités", défendre la terre implique... bref, vous voyez quoi. Une fois que Julie eu terminer ses pompes, Jislain prit son sac avec la main droite, la même d'où il tenait son calepin et tira le bras droit de Julie à l'aide son bras gauche, en la trainant presque vers la jeep. Une fois à cette dernière, Obounde balançât les effets personnels sur la banquette arrière et colla les mains de Lalouche à l'arrière du véhicule avant d'accourir vers le siège du conducteur et appuyer légèrement sur le champignon. Cela arriva si vite que Julie n'eu pas le temps de s'agripper bien comme il faut et lorsque la voiture démarra subitement, elle se retrouva face contre terre, ce qui mit Jislain hors de lui.

- Qu'est-ce que tu fous ?!. On s'bouge !!!.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie Lalouche
Militaire
Militaire
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 22/09/2010

Dossier du personnel
Equipe: SGC / Militaire
Grade / Niveau: Soldat / 0
Age du perso: 25 ans

MessageSujet: Re: [Jislain] Entrainement de Julie Lalouche   Lun 27 Sep 2010 - 0:15

Julie avait fait son apprentissage sous les ordres d’un sergent instructeur qui gueulait ses ordres à longueur de journée dans le visage des recrues, aussi lorsque le sergent fit de même, bien que légèrement surprise elle ne fut pas choquée. Elle pensait que son entrainement était terminé lorsqu’elle avait reçue son affectation mais visiblement elle se trompait et ce sergent semblait être prêt à lui faire revivre une nouvelle fois toute l’humiliation qu’elle avait pu subir durant ses classes. Le sergent lui demanda de commencer par faire 20 pompes.

« Sergent, oui Sergent !»

Julie se coucha aussitôt au sol et commença sa série de pompes. Ici on était à l’armée donc évidemment elle ne fit pas des pompes de « filles » mais des vraies pompes. La première moitié se fit sans mal, elle sortait à peine de ses classes et là aussi les pompes elle avait donné. Elle comptait les pompes dans sa tête à l’envers. Technique qu’elle avait trouvée pour que la fin paraisse plus proche à chaque nouvelle pompe.

* … 10 … 9 … 8 … 7 … 6 … 5 …*

Désormais elle transpirait et l’allure de ses pompes diminuait et le sergent en profita pour faire une critique sur ses pompes histoire de la déstabiliser mais elle allait arriver au bout, il lui en faudrait plus pour qu’elle abandonne. Lorsqu’elle eut fini elle se releva et elle n’eut pas le temps de souffler qui la traina jusque derrière la Jeep. Elle crut qu’il allait la laisser se reposer en s’appuyant sur l’arrière de la Jeep mais très vite la Jeep démarra et comme elle ne s’y était pas attendue et qu’elle avait les bras diminués à cause des pompes elle tomba face contre terre. Une humiliation de plus, combien allait-elle devoir en subir avant d’être enfin acceptée comme un vrai militaire. Elle se redressa sans rechigner et se mit au pas de course pour tenter de rattraper la Jeep qui s’éloignait au fur et à mesure qu’elle s’en rapprocher. Il semblait évident que Julie était partie pour faire une petite séance de course à pied. Au moins désormais elle était fixée, elle n’avait pas été envoyée ici pour rejoindre une base militaire mais plutôt pour être testé physiquement. Surement que ses capacités intellectuelles seraient également mises à l’épreuve plus tard. Le projet devait vraiment être important pour qu’ils s’assurent de cette manière d’avoir réellement des personnes compétentes et aptes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jislain Obounde

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: [Jislain] Entrainement de Julie Lalouche   Mar 28 Sep 2010 - 13:29

Alors que Julie se relevait et tentait de rattraper la jeep, l'instructeur appuya un peu plus sur l'accélérateur et ce à chaque fois que Julie s'apprêtait à prendre appuis sur la jeep. Sur cet exercice, typique de Jislain, la recrue devait montrer une bonne dose d'endurance et surtout d'envie. On ne répétera jamais asse, en particulier pour l'armée, 90% des efforts se font avant tout dans la tête. Si on ne veut pas finir un parcours, ce ne sera pas le cas, il faut pousser ses limites au maximum pour réussir les entraînements d'Obounde, mais, au final, cela sauverait les miches des recrues quand ils verraient ce qui les attendent derrière la porte des étoiles. Mais si cette histoire semblait irréel, comme ce fut le cas pour le bledard lors de son arrivée ici, c'était bien réel.

- On va s'échauffer pendant quelques kilomètres à ce train-là et j'augmenterais petit à petit la vitesse !.

Chose dites, chose faite, Jislain augmentait la vitesse au fur et à mesure de la progression sur le parcours. Il l'avait précisé, cela était un échauffement, donnant un avant gout de ce qui attendais la recrue une fois la jeep stoppé. Une chose inhabituel arriva alors à Obounde, lui qui était d'habitude intransigeant envers les soldats sous ses ordres et ce depuis la légion étrangère, se mit à "encourager" la femme qui commençait probablement à avoir les jambes lourdes, quoi qu'elle avait eu un entrainement extrême pendant ses classes, d'après son dossier. Peut-être le fait que c'était une femme mais le Sergent-Chef sentait quelque chose envers Lalouche, comme une impression qu'elle irait loin, mais que l'on devrait encourager. Il se retourna donc vers elle, une main sur le volant et l'autre sur le dossier du siège.

- Derrière cet entrainement, on a besoin de vous, Julie !. Comme vous vous en doutez, je suis la personne chargée de votre dossier, je sais donc tout sur votre parcours. Le Sergent se tourna alors, afin de voir la route et éviter de se prendre bêtement un tronc d'arbre, qu'il évita d'ailleurs de justesse, tout comme Julie qui faillit à nouveau se retrouver au sol (je te laisse d'écrire ce moment, si tu te prends l'arbre dans les pieds et que tu te rattrapes ou autre Wink) si elle n'avait pas fait gaffe. Une fois sur une bonne trajectoire, Jislain reprit en se tournant à nouveau la recrue en la regardant dans les yeux. Ce que vous avez vécu, ce que vous avez appris et subit.

Jislain se tourna alors à nouveau, arrêtant de parler, même s'il avait encore des choses à dire, il en gardait en réserve pour la recrue, car même si elle ne voulait pas entendre de telle chose, elle repenserait à son passé, ce qui lui donnerait envie d'avancer. Quelques minutes plus tard, ce fut la fin du parcours, qui une partie de l'échauffement se terminer pour la femme et le Sergent reprit son vrai boulot en donnant un nouvel ordre à Julie.

- On prend une pause !. Vous allez me faire la chaise pour vous reposer, contre cet arbre. Je vous dirais stop !. Toutes les minutes vous vous stopperez quelques secondes et recommencerez !. Et ce huit fois ! (ce qui prend plus de huit minutes donc, tu as largement de quoi décrire Wink) .

Dit-il en pointant l'arbre en question du doigt. L'exercice de la chaise était en réalité une reproduction fictive de la position dans laquelle devait se mettre la personne qui faisait cette pratique, Lalouche devait donc se mettre en position assise en s'adossant au pied de l'arbre, sans toucher le sol. Cet exercice était vraiment un souffre douleur après une bonne demi-heure de course à pied et Jislain avait appelé cela "une pause". Julie était donc loin d'en avoir fini. Une fois l'exercice de la chaise terminer, le Sergent indiqua l'arrière du véhicule avec son doigt, ils étaient repartit pour un tour, ce qui commencerait à creuser n'importe quel soldat, même très bien entrainé, ce qui ferait passé la suite presque pour un simple exercice, vu qu'elle serait échauffée comme il faut. Les courbatures, par contre, elle en aurait, à la fin des tests.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie Lalouche
Militaire
Militaire
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 22/09/2010

Dossier du personnel
Equipe: SGC / Militaire
Grade / Niveau: Soldat / 0
Age du perso: 25 ans

MessageSujet: Re: [Jislain] Entrainement de Julie Lalouche   Sam 2 Oct 2010 - 23:16

Julie tenta de prendre l'allure de la jeep, mais elle roulait bien trop vite pour qu'elle puisse la rattraper, puis le sergent dû ralentir car elle la voyait se rapporcher. Bonne nouvelle, elle allait pouvoir remonter dans le véhicule. Evidemment c'était sans compter la perversité du sergent qui accéléra juste au moment où elle allait pouvoir sauter sur l'arrière de la jeep. Ce manège se répéta plusieurs fois puis le sergent lui annonça qu'il allait augmenter l'allure. Julie espérait qu'il n'avait pas l'intention de faire durer cette petite course très longtemps. Julie ne se laissa pas démoraliser par la jeep inaccessible et s'imposa une vitesse constante plutôt que d'accélérer et de ralentir au rythme de la jeep. Même si le sergent lui avait dit qu'ils avaient besoin d'elle à l'arrivée, elle savait que ce n'était qu'un test et puis elle se dit que finalement il valait mieux arriver un peu plus tard plutôt que de tenter d'arriver au plus vite et risquer de ne pas arriver.
Comme pour étayer ses pensées, alors qu'elle se trouvait à quelques secondes de la jeep, elle vit que cette dernière fit un écart brusque. Elle vit presque aussitôt qu'un tronc d'arbre se trouvait au milieu du chemin et si elle s'était calée sur la vitesse de la jeep, il aurait était presque impossible pour elle de l'éviter et elle se serait déjà retrouvée blessée. Alors que là elle le contourna par la droite et poursuivit son chemin comme si de rien n'était.
Quelques minutes plus tard elle arrivait au bout de son calvaire. Elle était toute essoufflée et se posa deux secondes penchée en avant les bras tendus sur ses genoux. Mais le sergent lui ordonna de prendre une pause en faisant la chaise le long d'un arbre.

*Il appelle cela une pause lui ?*

Même si elle n'avait jamais exécuté cet exercice, elle ne le connaissait que trop bien. Son sergent instructeur lors de ses classes utilisait cet exercice comme punission. Certains faisaient faire des pompes, lui faisait faire des chaises. L'exercice ne se passa aussi bien qu'elle l'aurait souhaité. Après les pompes et la course à pied, Julie était vraiment à ses limites physiquement et même si la première moitié des chaises ne se passa pas trop mal, les dernières furent les plus difficiles.Quant à la dernière n'en parlons même pas. Julie se cola le long du tronc d'arbre commença à se baisser pour prendre la position, mais ses jambes et ses abdominaux la lâchèrent ce qui fit qu'elle ne tint à peine 10 secondes avant de tomber au sol. Elle pensait qu'elle allait se prendre des insultes plein le visage comme quoi les femmes n'avaient pas leur place dans l'armée ou des propos machistes du genre, mais il n'en fut rien. Le sergent lui montra juste le derrière de la jeep pour signaler qu'ils allaient reprendre leur petite course.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jislain Obounde

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: [Jislain] Entrainement de Julie Lalouche   Mer 6 Oct 2010 - 13:33

Première partie

Faisant travailler ses méninges, en voyant qu'elle ne pouvait rattrapé la jeep, Julie décida de s'imposer un rythme, se moquant que le véhicule s'éloignait un peu plus ou non. Normalement, Lalouche se serrait fait engueulé pour ça, Jislain s'apprêtait d'ailleurs à le faire car le but de l'éxercice était de suivre l'auto en étant accroché à l'arrière de celle-ci, mais ça, il ne l'avait pas préciser. Obounde ne lui remonterait donc pas les bretelles tout de suite. Plus loin sur le parcours, elle put esquiver facilement le tronc d'arbre sur la route, se contentant juste de le détourné. Jetant un oeil dans son retroviseur, le sergent regardait sa recrue et comment elle se débrouillait avant de lui lancer subitement:

- J'espère que t'en as dans les trippes ma jolie, tu es très loin d'en avoir finit avec moi !!!.

En éffet, le plus dûr était à venir. L'"échaufement" qu'elle venait de faire n'était rien comparé à la suite, il l'a mettait juste en condition pour ce qui allait venir. Quelques killomètres plus loin, Jislain ordonna à sa recrue de faire la chaise contre un arbre à plusieurs reprises, ce qu'elle fit sans réchigné et vit qu'au bout de plusieurs séries, ses jambes étaient vraiment lourdes. Lors de la 8ème et dernière "chaise", elle ne tenait même plus dans la position demandée par son instructeur, qui prit alors un air dépité avant de lui montrer l'arrière de la jeep, repartant pour un tour en laissant Julie courir après le véhicule. Ils empruntèrent alors un sentier boueux, qui forçait Julie à levé ses jambes et forcé sur ses dernières pour se sortir de cette merde. Les membres du SGC entretenait beaucoup leur boue, dans une région plutôt chaude.

- Nous sommes bientôt arrivés au souffre douleur... Dit-il, toujours avec un oeil sur la route avant de reprendre. Je crois que j'ai eu tord, vous êtes très loin de ce que l'on attend de vous. Si cela ne tenait qu'à moi je vous aurais déjà foutu à la porte avec un coup d'pied au cul !.

Quelques mètres plus loin, Obounde arrêtât son véhicule, sortant de celui-ci, mettant à son tour ses bottes dans la boue, se dirigeant vers Julie et l'agrippant par le bras en l'"invitant" à le suivre en tirant sur ce dernier, comme lors de son arrivée.

- Tu suis ce chemin de terre pendant plusieurs minutes en trottinant, je t'attends de l'autre côté !. Alors qu'elle s'apprêtait à partir, Jislain la remmena à nouveau lui, en lui soufflant dans l'oreille. - Parfois, j'oublie que t'es une fille... il ne faudrait pas te casser quelque chose...

Lui relâchant le bras, ou plutôt en le balançant, il lui fit signe de dégager en vitesse, pendant que lui, passait par un chemin plus cours, atteignant le parcours d'obstacles en à peu près 30 secondes, en marchant. Il n'était donc vraiment pas loin de leur position, mais très bien planqué parmi les feuillages qui se situaient autour. Une fois sur les lieux, il prit un air fâché et les bras croisés en attendant la femme qui verrait le parcours:

Le dessus-dessous >
Spoiler:
 

La poutre >
Spoiler:
 

La fosse >
Spoiler:
 

L'espalier.
Spoiler:
 

Lors de l'arrivée de Julie, cette dernière rejoignit son instructeur qui n'avait pas ouvert la bouche depuis, la regardant fixement plusieurs secondes avant de tourné le regard vers le parcours d'obstacle en sortant un chronomètre de la poche droite de son pantalon, regardant à nouveau Julie qui avait sans aucun doute compris ce qu'attendait son instructeur. Qu'elle prenne l'initiative de faire le parcours elle-même. Une chose était certaine par contre, ce parcours, ce n'était pas avec la force de ses jambes qu'elle le réussirait, mais bien avec la tête. Si elle montrait qu'elle en voulait et qu'au final elle n'avait pas été appelée pour rien, elle devrait réussir cet exercice, qui n'était cependant par le dernier, dommage pour elle. Obounde espérait aussi que d'un autre côté, quand il avait dit à Julie quelques minutes plus tôt "Parfois, j'oublie que t'es une fille... il ne faudrait pas te casser quelque chose...", elle n'oublierait pas ses paroles, lui redonnant encore un peu d'énergie à revendre. C'est avec la hargne qu'elle réussirait cet exercice.

Seconde partie

A la fin de l'exercice, alors qu'elle était morte de fatigue, un homme cagoulé se présenta devant elle, désarmé, en se mettant en position de combat vers la jeune femme. Julie était mal partie avec ce qu'elle venait de subir. Elle devait tenir encore sur ses jambes pour une bagarre alors qu'elle ne tenait presque plus debout.

- Tu me fou ce mec par terre !. Que ce soit par une soumission, un knock-out ou n'importe quoi, je veux le voir abandonné après que tu lui est fait bouffé la poussière !.

(Je te laisse décrire tout le combat, aussi bien ses coups que les tiens. A la fin du combat tu l'emporte, donc dis-toi déjà que tu ne peux pas perdre. Evite de finir en super forme quand même, mais je te fais confiance pour un minimum de réalisme Wink. N'oublie pas aussi qu'une fois en mission, c'est le MJ qui ferra les actions des ennemies en face de toi Wink)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Jislain] Entrainement de Julie Lalouche   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Jislain] Entrainement de Julie Lalouche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Camp d'entrainement :: Entrainement des recrues :: Entrainements abandonnés-