La porte des étoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 It's a Good Day To Die

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Laurent Campbell
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2492
Age : 42
Date d'inscription : 24/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5 leader
Grade / Niveau: Soldat (Adjudant-chef)/370
Age du perso: 25 ans

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Dim 28 Nov 2010 - 12:20

La question de savoir si chacun était partant pour tenter de saboter l’autre vaisseau pouvait avoir l’air inutile ou même étrange venant d’un leader mais c’était la façon de faire de Laurent dans le but de s’assurer de la cohésion du groupe, la méthode Strucker du marche ou crève pouvait agacer et cela n’était pas bon de devoir compter sur un membre n’étant pas concentré à cent pour cent sur la mission. Prendre la température au sein de l’équipe était un bon moyen de prévenir des problèmes internes et demander l’avis de chacun était toujours plus gratifiant que de n’être qu’un pion, en aucun cas c’était un moyen de se défausser en disant que tout le monde était d’accord puisqu’à la finale Laurent restait responsable de la décision prise.

Sans doute pour ça qu’il n’avait pas rabaissé plus bas que terre Thomas pour l’oubli du silencieux pour son fusil d’assaut, ce n’était ni le lieu ni le moment de le faire car il fallait aller de l’avant et il était aussi coupable que le colosse car il ne s’en était pas aperçu lors du contrôle de l’armement à l’armurerie, nul doute que l’intéressé ne commettrait plus cette boulette sans conséquence pour l’instant si jamais il se sortait vivant de cette périlleuse mission.

La suite dépendait de Leiha qui avait laissé répondre les terriens, maintenant qu’ils étaient tous partant pour s’attaquer au Ha’tak d’Amon, elle allait devoir être précise et lâcher toutes les informations d’un seul coup pour que le Para juge de la faisabilité, c'est-à-dire d’une façon détaillée afin de pouvoir anticiper.

La question qui allait suivre la réponse de la Tok’ra serait de savoir s’ils allaient repasser près de la salle de la porte des étoiles en se rendant au lieu de transfert, Laurent aurait aimé laisser un message codé pour expliquer la situation, la où Strucker irait peut être jeter un œil en remontant car forcement qu’elle allait se rendre compte que rien ne se passait au niveau de la passerelle et allait s’imaginer que l’équipe de Laurent avait été neutralisée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Lun 29 Nov 2010 - 17:19

Leiha et son symbiote écoutait la conversation des terriens en se demandant si ces derniers n'avaient pas quelques case de vides.Il est vrai que Chad et Thomas avaient des carrures de jaffas et si ils fermaient leur casque ils pourraient se faire passer pour des jaffas.Mais le problème c'est que cette couverture ne tiendrait pas longtemps si ils commençaient à croiser du monde.On leur parlerait pour leur demander qui était ces prisonniers dont personne n'avait entendu parler ce à quoi il faudrait répondre et des prisonniers répondant à la place de leur geolier ça fairait très bizarre.L'idéee n'était pas mauvaise si seulment il y avait eu d'autre tok'ra tels que maniel et Relnak pour les aider.Ce dernier avait la stature d'un jaffa la gouaille suffisante, connaissait la langue et suffisament bien les moeurs jaffas et goa'ulds pour permettre l'inifiltration.Leiha regrettait que maniel se désinterresse tant de la tau'ri et finalement de l'alliance contracté avec eux surtout qu'il aurait du être le pont permettant aux deux peuples de communiquer.Mais les choses ne se déroulaient pas ainsi et la Tok'ra avait l'impression que Relnak avait bien changé depuis qu'il s'était unis à Maniel.La tok'ra ramena ses esprits à la conversation présente laurent prétendait que l'Adjudant Strucker aurait tiré sur Thomas pour lui faire payer le changement de plan.Pour avoir vu celle qu'ils appellaient la hyène durant une mission pour la tok'ra et avoir pris une balle dans le mollet par cette dernière, elle devait bien admettre que Laurent s'approché de la vérité.

Tous attendait de voire ce que la Tok'ra avait à dire sur la proposition du plan de Laurent.Ce dernier était tout aussi osé que celui de déguiser chad et Thomas en guerrier jaffa et quasiment tout aussi inconcevable.Leiha prit tout le monde quelques secondes pour y réflèchir et chercher un moyen de l'adapter à la situation mais elle devait s'avouer qu'elle ne possédait pas de connaissances suffisament dans la technologie pour accomplir ce que Laurent voulait.A vrai dire elle ne savait même pas si c'était possible.

"Je crois que vous me surestimez.Tant que nous serons en hyper-espace tout transfert entre les deux vaisseaux me parait impossible.Je veux bien essayer mais je vois difficilement comme cela pourrait être possible.Le problème reste que pour accéder aux commandes des annaux de transports il faut se rendre sur la passerelle.Sur les vaisseaux d'Amon il n'y a que deux moyens d'accéder aux pont.Suivre les tortueuses coursives de maintenances ou emprunter les annaux de transports.Malheureusement nous n'avons pas de commandes."

Leiha fixait étrangement laurent, comme si il portaient un t-shirt "love amon" dédicacé par le faux dieu.

"Qui plus est je pense qu'ils seraient bon que vous preniez un peu de repos."

En se regardant Laurent put remarquer que certains de ses muscles se contractaient tout seul.La concentration qu'il déployait pour garder son esprit lucide malgré la décharge d'adrènaline le fatiguait plus qu'il ne l'imaginait.D'un coup d'oeil sur sa montre il put voire que cela faisait un peu plus de trois heures qu'ils étaient partis de la salle de la porte et ils n'avaient montés que deux ponts.Un rapide examens de sa personne lui permit de remarque qu'il avait perdu beaucoup en motricité fine et qu'un mal de tête ne tarderait pas à faire son apparition.Il en était de même pour ses équipiers qui commençait à accuser le coup d'une fatigue à la fois nerveuse et physique.Bien évidemment ils étaient tous capable d'encaisser cela sans broncher et continuer à faire comme si de rien n'était pas un jours ou deux voire plus.Mais étant l'âpreté des combats qui les attendaient si ils se faisaient repérés ils fairaient peut être mieux de se reposer.D'un autre côté l'envie d'en découdre et le fait de régler le problème une fois pour toute était jouissive.Prendre d'assaut la passerelle d'un vaisseau mére goa'ulds n'était pas rien.Il avait entendu que SG8 l'avait fait et même si il n'était pas jaloux Laurent n'en restait pas moins un para fier de sa condition.Si une équipe tels que SG8 pouvait le réaliser lui aussi devrait pourvoir y pénétrer en grand seigneur avec l'équipe de guerrier qui l'accompagnait.Laurent avait le choix entre être raisonable ou tout feu tout flamme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2492
Age : 42
Date d'inscription : 24/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5 leader
Grade / Niveau: Soldat (Adjudant-chef)/370
Age du perso: 25 ans

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Lun 29 Nov 2010 - 23:20

Tout ça pour ça, Leiha calmait tout le monde ou presque en affirmant que rejoindre l’autre vaisseau pendant un saut en hyperespace était sans doute impossible, dès lors le nouveau plan faisant suite aux révélation de la Tok’ra était à oublier. Ils avaient perdu du temps pour finalement devoir renoncer mais qu’était-ce quelques minutes alors qu’ils avaient deux semaines pour prendre le vaisseau et ce dernier n’allait pas partir sans eux donc inutile de confondre vitesse et précipitation. Déjà la chose positive était de ne plus laisser Strucker et compagnie et seul l’objectif de prendre la passerelle devait subsister.

« On se calme... Au moins on sait que l’on doit se concentrer sur ce vaisseau afin de pouvoir neutraliser l’autre… Plus de trois heures pour deux niveaux et il en restait encore trois ce qui donnait plus de quatre et demi sans compter que le dernier sera beaucoup plus surveillé même si Amon n’est pas à bord alors il faut se ménager pour durer, on fait une pause de trente minutes, tachez de relâcher la pression »

Il ne fallait pas tenter le diable car à force d’être sur le qui-vive, les nerfs bien qu’entraînés à ce genre de situation, risquait de faire faire une boulette alors que gérer son temps était un luxe dont ils pouvaient se permettre sans non plus en abuser car sinon ce serait les estomacs qui feraient plus de bruit que leurs mouvements.

Laurent se dirigea vers un recoin et s’assit en s’adossant contre la paroi, le P90 prêt à servir en cas où des Jaffas entreraient dans le local, il pensa aux êtres chers pour lesquels il allait se battre mais très vite les paroles de Leiha revenaient dans sa tête, ils allaient devoir se taper toutes les coursives car l’utilisation des anneaux n’aurait pas été discrète et comme de toute façon sans commande ce n’était pas possible, l’affaire était entendu.

Le para tentait de temps en temps de joindre l’Adjudant Chef, ne serait-ce que pour l’informer de la présence de l’autre vaisseau mais plus les uns descendaient et les autre montaient et moins le signal passerait. Quand les trente minutes seraient écoulées, il n’y aurait plus qu’à reprendre la route, toujours isolé de l’autre groupe mais toujours motivé à réussir du fait que l’échec était interdit.

_________________


Dernière édition par Laurent Campbell le Mar 30 Nov 2010 - 8:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheyffi Nokotay
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1886
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5
Grade / Niveau: Adjudant / 204
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Mar 30 Nov 2010 - 0:55

Noky était prête à tout pour sauver les siens. Leur plan était plus ou moins valable, mais en tout cas c’était le seul qu’ils avaient. Leiha n’hésita pourtant pas à réduire leurs espoirs au néant. A quoi ça servait de leur donner ce genre d’infos si c’était pour sortir un truc pareil deux minutes plus tard ? Etrangement, les envies de meurtre de la rouquine revenaient à la surface. Elle comprenait bien maintenant pourquoi MickaËlla avait envoyé volontairement la Tok’ra dans ce groupe-ci. La rouquine se mit en tout cas à réfléchir de nouveau malgré les recommandations de la demoiselle venue d’ailleurs. Noky était bien trop stresser pour se rendre compte de sa fatigue, ça viendrait surement plus tard. Mais là, ses nerfs étaient trop tendus. Elle posa donc la première question qui lui passa par la tête.

-Si jamais une fois sortie de l’hyperespace on ne peut en effet pas bénéficier des anneaux de transports, est-ce que faire sauter ce vaisseau-ci en désactivant les boucliers de protections pourrait toucher le ou les vaisseaux qui se trouveraient à proximité ?

La rouquine n’y croyait pas beaucoup elle-même, sachant que l’autre vaisseau était aussi bien équipé en protection. Mais bon, l’espoir fait vivre. Imitant ses collègues, elle finit par s’assoir sur le sol, arme en main après avoir obtenu la réponse. Maintenant qu’elle était relâchée, y compris ses muscles, elle sentait les courbatures pointer le bout du nez. Elle était trop tendue, ça venait de là. Gardant un œil sur la porte, il était impossible pour elle de fermer les yeux, si bien qu’elle ne pu qu’attendre sagement que l’équipe reparte en mouvement. Ses pensées vagabondaient en attendant. Elle se demandait ce que fabriquait l’autre équipe, si tout allait bien pour eux, et comment se passait la situation sur terre.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chad Jackson
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 1473
Age : 25
Date d'inscription : 17/05/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Caporal / 44
Age du perso: 29 ans

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Mer 1 Déc 2010 - 23:39

Tout le monde était prêt à se faire du vilain serpent, qui était le but de la mission. Il était impossible de se transférer sur l'autre vaisseau depuis l'hyper-accélération de tout à l'heure et il était impossible d'accéder aux anneaux de transport, ce qui baissa légèrement la motivation de Chad, surtout qu'elle venait de leur proposer de se reposer. Le Caporal était fatigué et pour s'asseoir et patienter, il ne se ferait pas prier, mais il était toujours motiver pour vider plusieurs chargeurs dans la tronche des jaffas, ce qui compensait sa fatigue. Le chef d'équipe Campbell ordonna à l'équipe de se reposer, ce qui n'était pas du goût de Chad qui préférait de loin tirer à tout va dans les couloirs du vaisseau. Il y a de cela un moment, le marines aurait désobéit à Laurent et serait parti seul, mais les choses avaient bien changé depuis son arrivée au SGC sur ce point, de plus, Strucker l'avait interdit de commettre une seconde érreur. Interdiction de foutre sa merde donc.

C.J partit donc en direction d'un mur, se laissant glissé sur ce dernier pour atteindre le sol. Une fois sur le cul il prit son Famas à une main et vérifia si le chargeur était bien enclenché et si le silencieux était bien vissé, autant que ce temps perdu soit utile à quelque chose. Les armes de l'armurie étaient entretenues en permanence, mais le militaire aimait vérifier lui-même son matériel, chose qu'il n'avait pas fait avant de partir. Quelque chose d'autre était important, il ne fallait pas relâcher sa vigilance, Chad regardait donc toujours la porte du coin de l'oeil, juste au cas-où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Jeu 2 Déc 2010 - 1:01

Le groupe avait fait une pause sur ordre de Laurent et parce qu'ils en avaient besoin les uns comme les autres.Cependant faire descendre la pression n'était pas à la portée de tous et de Chad en particulier qui devait faire plus d'effort que les autres pour calmer ses nerfs.Il se mettait à vérifier et à briquer une arme alors qu'il ne l'avait pas fait avant de partir, et fort heureusement personne ne s'en était aperçu sans quoi sa destination aurait l'infirmerie et pas la salle d'embarquement pour une galère sans nom.Entre deux tentatives de joindre le premier groupe Leiha répondit aux interrogations des terriens.

"Si l'on ne désactive pas les boucliers de l'autre vaisseau inutile d'espérer quoi que se soit.Il n'y a pas de raison pour que les annaux de transports ne marchent donc aucune inquiétude à avoir de ce côté là.Je pense même que c'est la seule inquiétude que nous n'avons pas besoin d'avoir."


Comme d'habitude avec les tok'ra on ne savait pas trop comment prendre ce qu'elle venait de dire.S'agissait il d'un trait d'humour?Du sérieux le plus profond?D'un sarcasme?Allait savoir et pis ça n'était pas non plus le lieu idéal pour débattre des relations terriens tok'ra qui étaient déjà bien assez particulières comme ça.Après la pause instaurée par Laurent ils purent donc repartir rechargés à blocs et à prendre d'assaut le vaisseau entier voire même toute une flotte.

La progression se faisait toujours au même rythme aussi lent tout les sens aux aguets pour détecter la présence de jaffa qui patrouillaient dans les coursives ou qui se rendaient tout bêtement à un point quelquoncque du vaisseau.Le vaisseau était vaste les recoins pour s'y cacher ne manquaient pas mais il y avait aussi des centaines de jaffas et ce qui devait se passer se passa.

Alors qu'ils sortaient de leur couvert un groupe de jaffa qui trafiquait aller savoir quoi dans une coursive aperçu les tau'ri.Il n'y avait pas d'école polytechnique chez les jaffas mais nul besoin d'avoir fait de grande école pour comprendre que ces gens tout vêtus de noir et pointant de drôle d'objet noir dans leur direction n'étaient pas venu pour leur refourguer de la verroterie.Les terriens firent feu sans attendre prenant 2 des 5 jaffas par surprise les tuant nets.Les trois autres eurent le temps de se mettre à couvert pour riposter.Les armes humaines ne faisaient pas de bruit et les projectiles de plomb obligeaient les jaffas à prendre bien garde à ce qu'ils faisaient.L'un d'entre eux venait de tomber et un autre était bléssé.Seul petit problème pour les terriens c'est que les armes des jaffas en faisaient elle du bruit.Et cela ressemblait à la fanfare du 14 juillet sur les champs élysées à côté du bruit étouffée de la détonation d'un balle et du cliquetis d'un percuteur.Rapidement les deux derniers jaffas purent se rendre compte que Amon n'était pas un dieu étant donné qu'ils ne les accueillaient pas dans son paradis et qu'il ne les jetaient pas non plus en enfer.Il était seulement un peu tard pour changer d'avis.

Le silence retombait et chacun compensait la décharge d'adrénaline pour ne pas laisser parler les instincts mais la raison.Thomas qui assurait la sécurité arrière du groupe signala qu'il entendait du monde s'approchait.Et effectivement ils purent tous entendre le bruit d'une cavalcade et celui des cottes de mailles.Chad commençait déjà à se retourner pour pointer son fusil dans la direction de cette ennemi nul doute qu'il voulait l'engager.Mais peut être que Laurent en déciderait autrement car se lancer à l'assaut dans la direction d'ou l'on venait n'était pas très constructifs.Mais le combat d'arrière garde finirait forcèment à un moment ou à un autre par leur coûter chère surtout que Thomas si il voulait se défendre efficacement et assurer la sécurité du reste du groupe devrait utiliser son famas que celui-ci soit silencé ou pas importait peu maintenant de toute manière.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2492
Age : 42
Date d'inscription : 24/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5 leader
Grade / Niveau: Soldat (Adjudant-chef)/370
Age du perso: 25 ans

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Jeu 2 Déc 2010 - 21:51

Aux paroles de Leiha, Laurent se gardait bien de dire tout haut ce qu’il pensait dans sa caboche, inutile de se montrer négatif quand on est la dernière chance au dernier moment, cette Agence Tous Risques nouvelle version pouvait faire pâlir SG1 !

* Normalement c’est quand une Tok’ra te dit de ne pas t’inquiéter qu’il faut avoir des inquiétudes donc la on doit être mal… Mais de toute façon ça ne change rien au quotidien alors on ferra quelque chose quand ce sera possible *

Après d’autres pensées beaucoup plus agréables, Laurent annonça le top départ et le groupe continua la lente procession vers leur objectif, tout ce passait bien de leur côté et le Para était certain qu’il en était de même du côté de l’Adjudant Chef sans quoi la terrible sanction de l’alarme retentissant serait tombée. Il n’y avait pas de raison que ça ne dure pas, rester positif était primordial d’autant que ce petit jeu du chat et de la souris était pénible pour les nerfs.

Impossible de faire demi-tour et des Jaffas attendaient on ne savait quoi dans une coursive perpendiculaire à celle empruntée par l’unité terrienne, bloquant ainsi la progression, ils ne semblaient pas pressés de partir alors au bout d’un moment, Laurent indiqua de se préparer à tirer, chacun leur tour ils allaient devoir passer en espérant ne pas attirer l’attention dans leur direction… Veine espérance puisque cette tentative échoua, à croire que ces pantins d’Amon sentaient les Tok’ras car le leader était passé et Leiha venait juste de le rejoindre quand la chance les abandonna.

Deux Jaffas furent éliminés dès le départ mais le bruit des tirs des lances à plasma allait rameuter d’autres patrouilles alors le Para demanda à la Tok’ra de leur envoyer une grenade de choc afin de les réduire au silence et de permettre aux trois autres équipiers de passer ce carrefour de tout les dangers. Finalement nul besoin de la grenade car les balles eurent raison de l’ennemi qui ne devait pas comprendre de ne pas voir des projectiles aussi voyants que leurs lumineuses boules de plasma brûlant, pourtant le résultat était la et déjà ça sentait en plus du cramé, les embrouilles… Faire disparaître les corps était possible mais le SGC avait oublié de leur adjoindre une équipe de plâtriers et de peintres car les traces sur les parois des couloirs ne passaient pas inaperçu.

Plus le choix, c’était mort pour la discrétion mais l’objectif était toujours à porté alors Laurent dit :

« Mettez-vous à l’abri dans la coursive, la grenade de choc va servir maintenant, à toi de jouer Leiha comme au bowling… Aller je veux un superbe strike pour qu’on puisse foncer sans se faire cramer les fesses ! »

Laurent n’attendait plus qu’un résultat positif pour se mettre à courir dans le couloir qui devait les amener un peu plus près de la passerelle et nul doute que les Jaffas qui passé l’effet de surprise de voir passer cinq souris noires à toute vitesse sous leur nez allaient découvrir eux aussi que les balles aussi ridicule qu’elles pouvaient le paraître, pouvaient faire très mal.

Opération cache-cache avortée... Opération kamikaze lancée !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheyffi Nokotay
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1886
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5
Grade / Niveau: Adjudant / 204
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Ven 3 Déc 2010 - 12:25

Assise dans un coin de la pièce, Noky tentait de reprendre le dessus sur l’adrénaline. Mais c’était peine perdue ; Il y avait toujours cette peur d’être trouvé à tout moment. Il était évident que tout le monde gardait un œil sur la porte. Ils pouvaient maintenant se rendre compte dans quelle galère ils s’étaient engagés tous. Il avait été évident pour eux de faire parti de cette mission lorsqu’on leur avait proposé. Ils y avaient toujours été près, depuis qu’ils avaient appris l’existence des vilains serpents. Regrettait-elle d’être là ? Bien sure que non, c’était son devoir, et si elle devait le refaire ça serait sans la moindre hésitation. Mais face à l’ampleur de la tâche, il était naturel de se demander s’ils seraient finalement à la hauteur. C’était d’autant plus le cas que pour l’instant ils ne brillaient pas vraiment, vu qu’ils étaient là à se cacher comme des rats. C’était du moins l’impression que cela donnait.

Finalement le signal fut donné par Laurent pour repartir à l’assaut du vaisseaux. Leur objectif : la passerelle. Ils n’avaient de toute façon rien d’autre à faire tant qu’ils seraient en hyper-espace. Reprenant sa place au sein de la file, Noky avança avec prudence. Cette petite pause lui avait au moins permis de remettre ses idées au claire. Plus calme et plus posée, elle suivait le mouvement en laissant son meilleur sens parler : son ouïe. Mais ce moment de calme fut de très courte durée. Une patrouille de 5 Jaffas ne trouva rien de mieux à faire que de leur barrer la route. Le combat était inévitable. Les tirs se mirent donc à pleuvoir. Deux jaffes furent éliminer mais les autres se mirent à l’abris, ouvrant eux même le feu. Si avec ça ils n’étaient pas repérés …

Au bout de plusieurs minutes d’acharnement, ils parvinrent à dégager le passage. Mais ça, c’était sans compter une autre patrouille qui arrivait en sens inverse. Niveau discrétion, c’était plutôt raté. Très vite, Laurent décida d’étourdir l’ennemi afin de leur permettre de courir pour se mettre à l’abris. Sage décision. Attendant la réaction de Leiha, Noky se tenait prête à agir au quart de tour.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Sam 4 Déc 2010 - 1:57

L'équipe se tournait face au danger et sur ordre de Laurent Leiha avait sorti d'une des poches de son gilet une grenade de choc goa'ulds.Pendant ce temps Chad s'était sur le côté pour couvrir la tok'ra.Il s'était également avancé de quelques pas et alors que Leiha lançait sa grenade imperméable au trait d'humour de Laurent.Chad ouvrit donc le feu en même que temps la grenade se dirigeait vers les jaffas.Chad tirait de longues rafales qui obligeaient les jaffas à ne pas s'avancer plus.Fort heureusement pour ce dernier Leiha l'attrapa par la poignet d'extraction de son gilet juste avant que la grenade ne l'aveugle.La force surhumaine de la tok'ra tira le massif marines facilement en arrière, pendant que les jaffas eux bien trop occupés à ne pas se prendre une balle n'avait pas du tout fait attention à la grenade qui maintenant était à l'heure pieds et faisait son oeuvre.L'intervention de Chad avait permis à Leiha de lancer sa grenade en rendant celle-ci diaboliquement efficace, mais comme à son habitude il s'était montré un peu trop intrépide mettant sa vie en danger plus que nécessaire.Dailleurs ce dernier affichait un large sourire en travers du visage, il semblait content de lui et voyait cela comme un bon début.Cela donnerait à Laurent des allures de Hyène si il réprimandait le caporal Jackson car après tout son initiative s'était avéré payante.

Quels que soit le choix de Laurent à ce sujet le groupe devait repartir de l'avant sans attendre et c'est donc au pas cadencé que le groupe progressait désormais arme pointé vers leur objectifs et ennemi qui pouvait surgir à n'importe qu'elle moment.A peine dix minutes après leur dernière rencontre le groupe de Laurent du engager de nouveau le combat avec des jaffas qui furent autant surpris que par les premiers de tomber sur des intrus armés jusqu'au dents et sachant se servir de leurs armes avec talents.En moins d'un quart d'heure l'équipe de Laurent avait monté d'un pont et avant leur première escarmouche ils en avaient monté trois.Ce qui signifiait qu'il ne leur en restait plus qu'un avant d'atteindre leur objectifs et Laurent pouvait sentir l'excitation de Chad qui se retenait de ne pas aller plus vite vers la passerelle.

Les combats redoublaient d'intensités alors qu'ils atteignaient le pont ou se trouvait la passerelle et ce qui devait arriver arriva.L'alarme fut déclenché avertissant l'ensemble des soldats du vaisseau qu'il y avait des intrus à bords.En cet instant béni Laurent, louait le fait que ça radio ne puisse pas lui permettre de rentrer en contact avec Strucker.Toujours était il que la situation commençait à devenir sacrément compliqué et Leiha devait prêter main forte à Thomas pour assurer la sécurité arrière du groupe.Ce dernier avait déjà utiliser l'un de ces grenades pour faire le ménage dans un couloir.Les munitions diminuaient à vue d'oeil contrairement aux nombre d'ennemi.Devant eux la porte qui menait à la passerelle.Seul petit problème celle-ci ne voulait pas s'ouvrir.Il fallait donc la faire sauter.Mais quelqun avait il du C4 sur lui?Ce fut la première chose qui vint à l'esprit de Laurent.La seconde fut d'attraper Chad qui une fois de plus s'exposait pour avoir un meilleur angle de tir sur les jaffas.Bien mal lui en pris un tir de lance le toucha au biceps droit et le jeta à terre, obligeant un de ces coéquipiers à prendre le risque d'en prendre une pour lui sauver les miches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2492
Age : 42
Date d'inscription : 24/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5 leader
Grade / Niveau: Soldat (Adjudant-chef)/370
Age du perso: 25 ans

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Sam 4 Déc 2010 - 22:01

Chad voulait sans doute bien faire en protégeant Leiha pendant qu’elle appliquait les consignes de Laurent qui s’occupait de surveiller l’autre côté. Ce dernier sentait bien l’excitation du Caporal à canarder l’ennemi en s’enflammant légèrement quand à sa position un peu trop à découvert mais si utile pour s’offrir un angle de tir plus large. Et puis c’était le boulot qu’il avait confié à Sheyffi que de le surveiller car il n’avait pas que ça à faire et surtout qu’il estimait que chacun était assez grand et assez qualifié pour ne pas imaginer un moment que le SGC comptait sauver la Terre avec des boulets, non c’était bien l’élite ce qui n’empêchait jamais des drames alors si Chad avait décidé de faire ainsi, c’était qu’il y avait besoin de le faire même si ça devait lui coûter la vie, le principal étant qu’il n’entraine personne d’autre dans sa chute en devant aller le chercher.

Le Para était loin d’imaginer que ce qu’il pensait actuellement allait revenir sur le tapis un peu plus tard, pour l’instant la Tok’ra venait d’extirper Chad pour le protéger de la grenade qui neutralisa les poursuivants. Après avoir passé la tête pour le vérifier, Laurent indiqua de le suivre au pas de course pour s’arrêter à chaque intersection puis reprendre la charge, éliminant quelques Jaffas qui n’avaient presque pas le temps de réagir à part de montrer leur surprise, il fallait faire vite avant que l’alarme soit donnée car cela allait forcement arriver, ne pas rester immobile pour ne pas être retrouvé trop vite, tel était la stratégie adoptée par le leader.

Un nouveau niveau de franchi, c’était une bonne chose de s’éloigner des zones où l’équipe avait laissé des traces ineffaçable de son passage, au moins ils avaient une longueur d’avance qui n’était pas du luxe. Comme il s’y attendait, les soldats d’Amon étaient de plus en plus nombreux en étant presque au niveau de la passerelle, Laurent avait déjà vidé un chargeur et venait de le remplacer pour continuer à dégommer des Jaffas qui avaient le malheur de se trouver sur sa route mais le niveau de la passerelle était atteint à sa grande satisfaction sauf qu’elle ne dura que quelques secondes puisque cette foutu alarme mettait l’ennemi en branle-bas de combat. Bref plus d’effet de surprise donc il allait falloir y aller en opération commando, section par section pour ne pas tomber dans une embuscade ou se faire prendre entre deux feux.

Même si sa radio ne lui transmettait pas la voix de Strucker, il redoutait qu’elle soit en train de penser à lui en ce moment et ce n’était pas plus mal ainsi car il n’y avait pas besoin de se faire enguirlander pour quelque chose qui devait forcement arriver mais qui bien sûr ne serait jamais arrivé si Sainte Mickaëlla était la pour guider ses ouailles, ironie quand tu nous tiens…

La situation commençait à devenir très chaude car ils n’allaient pas tenir indéfiniment face à l’arrivée en grand nombre des troupes du vaisseau et bien entendu la porte de la passerelle refusait de s’ouvrir, nul doute que les Jaffas à l’intérieur y étaient pour quelque chose.

//(Radio) Je pose un pain de C4… Mettez-vous à l’abri !//

Laurent rebroussa chemin en voyant Chad qui faisait encore le malin à continuer de trop s’exposer alors que ça allait sauter et que les tirs ennemis fusaient, une tentative d’agripper le Caporal qui ne fut pas concluante puisque ce dernier venait d’être touché au bras et ne se trouvait pas au meilleur endroit.

« Personne ne va le chercher ! Tir de couverture ! Chad tu vas devoir nous rejoindre par toi-même alors bouges-toi ! »

Le Para participa à couvrir autant que possible son coéquipier, attendant qu’il les ait rejoint pour déclencher l’explosion du C4 via sa télécommande non sans avoir demandé à Leiha de prévoir une grenade de choc pour neutraliser les occupants de la passerelle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chad Jackson
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 1473
Age : 25
Date d'inscription : 17/05/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Caporal / 44
Age du perso: 29 ans

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Dim 5 Déc 2010 - 1:21

Chad entretenait son arme, regardait l'entrée et désormais écoutait les ce que disait Leiha. Même Strucker ne pourrait le croire, Jackson était concentrer sur trois choses en même temps. Il faisait partit de l'élite, certes, mais il serait difficile d'entendre dire que le troufion réfléchissait, observait et écoutait en même temps sans rire. Essayant de comprendre, il traduisit les dire de Leiha de façon simple. Les boucliers activer s'accordait avec "pas de badaboom". Pourquoi toujours faire compliquer avec les explications, pas croyable. Le caporal passait toute l'arme au peigne fin, le plus gros de ses souçis en ce moment serait que l'arme s'enraille, il serait un peu dans la merde autrement. A peine venait-il de terminer sa tâche que Campbell ordonnât l'ordre de départ, Chad se relevant aussitôt, toujours aussi impatient et ça se voyait. Une nouvelle progression lente jusqu'à la passerelle, ce qui commençait réellement à peser sur les nerfs du militaire, mais il n'en disait rien, inutile de faire capoter la mission.

Enfin un peu d'action en vue !. Le groupe tomba sur une patrouille de cinq jaffas et Chad ouvrit le feu sans hésiter, en même temps que ses camarades. Bonjour la baffe s'il avait tiré avant, sans recevoir l'ordre de l'adjudant. Deux furent abattu et les trois autres réussirent à se planquer, même le caporal qui se prenait pour une fine gâchette ne réussit à les avoir. C'était un peu le bordel quand même, on ne savait pas trop qui tuait qui et le militaire ne pourrait gonfler son palmarès. En tout cas, la discrétion venait de tomber à l'eau, les bruits sourds des armes Goa'uld ne tarderait à attirer d'autres jaffas, d'autres cibles. Pendant l'arrivée des autres loubards, les trois derniers jaffas tombèrent au sol sans bouger et Chad ne pût s'empêcher de lâcher un petit :


-Yes!

Désormais c'était le silence et même après cette fusillade, le marines voulait encore zigouillé du méchant, puis le gros avec la houpette signala au groupe que des bruits se dirigeait dans leur direction, derrière. Les autres militaires purent entendre à leur tour le brouhaha que faisait les ennemis en arrivant et Jackson commença déjà à pointer son arme dans la direction où ils étaient censés arrivé, se répétant sans cesse:

*Le premier il est pour moi, le premier il est pour moi !!!.*

Nul doute qu'il allait en cracher des douilles et tué du vilain avec des tatouages sur le front. Qu'ils avaient l'air con d'ailleurs comme ça... imaginez Chad avec une toque de cuisine sur le front pour représenter son surnom de cuistot, c'était inconcevable. C'était le moment de laisser la parole à la gâchette et le caporal s'avançât de quelques pas en tirant des salves avec son FAMAS silencieux, ne faisant pas attention à la grenade qui venait d'être lancé. S'ils s'en sortaient, le marines aurait une mauvaise image c'est certain, ce qui était un peu normal dans le fond. Les dents serrées, les yeux plissés, il essayait de faire le plus de dégât possible. D'un coût, il se retrouva tiré en arrière et le militaire regardait dans cette direction, tout en tirant. Voyant Leiha qui venait encore une fois de lui sauver le derrière, ce qu'il ne savait pas, il se mit à crier.

- Qu'est-ce que tu fou, bordel ?!.

Peut importe la discrétion maintenant, ils étaient dans la merde, que Chad gueule ou non ça ne changerait rien du tout. En regardant à nouveau devant lui, il ne voyait plus et fit un large sourire.

- J'les aie eu chef, j'les aie eu !.

Dit-il, ne se doutait pas que le boulot combiner du FAMAS et de la grenade de choc Goa'uld faisant une superbe alliance. Le groupe de Cambell ne tardât pas à se remettre en route, C.J rechargent son arme pendant ce temps-là, encore sept chargeurs pour le fusil d'assaut. Ils avançaient armes pointés en avant, évitant de se retrouver à nouveau dans de sales draps, ce qui ne tardât pas à arriver malgré leur prudence. La passerelle n'était pas très loin et le militaire était encore et toujours déterminer à faire sauté ce dernier comme convenu. Puis ce fût cette foutu alarme, la même que lors de la mission en collaboration avec SG-4 et 11, un bruit qui prenait la tête en plus de rameuté tous les serpents. Des explosions dans tous les sens, des bruits de percuteurs en provenance de chacun des membres du groupe et le bruyant FAMAS de Monoharii, qui privilégiait désormais l'arme d'assaut à celle de poing. Comme à son habitude, le caporal s'exposa trop et subit les conséquences au prix fort, un tir venait d'être décroché dans sa direction et la boule plasma percutât son biceps droit, le faisait décrocher les pieds du sol et tombé sur le dos. Nul doute que se devait-être impressionnant de voir au mec costaud comme Chad tombé de cette manière au sol tel un patin.

Le caporal devrait se démerder tous seul pour rejoindre ses potes, Laurent n'était pas très loin, tout comme les autres. Dans un premier temps le soldat rampa en arrière, tout en essayant de tirer avec le plus de précision possible, ce qui était difficile maintenant. On pouvait dire que le soldat avant le bras droit en miette, il ne sentait plus grand-chose pour le moment, mais il était obligé de tirer à deux mains, tirer au FAMAS avec une seule relevait du défi. Une fois aux pieds des autres il essaya de se relever, non sans difficulté, le chargeur désormais vide. Tout en se relevant il essayait de recharger, basculant ses munitions à six chargeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheyffi Nokotay
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1886
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5
Grade / Niveau: Adjudant / 204
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Dim 5 Déc 2010 - 12:27

En cet instant, Noky était bien trop occupé à vider son chargeur sur tout ce qui était à sa portée pour garder un œil sur Chad. Ce ne fut que lorsque Leiha réagit pour elle que la rouquine se rendit compte de ce qui venait de se passer. Si cela continuait ainsi, Laurent n’allait pas tarder à se transformer en MickaËlla, et là : tous aux abris ! A la limite, les gardes serpents d’Amon seraient moins dangereux que lui. En tout cas, la grenade avait fait son effet et personne n’était blessé, c’était tout ce qui comptait. Ils purent donc continuer à progresser vers la passerelle. Ils avaient échappés à la patrouille mais le répit fut de trop courte de durée. Ont les suivait au pisteur thermique ou quoi ? Un nouveau groupe de Jaffas se mit en travers du chemin si bien que le combat s’engagea de nouveau, obligeant la militaire à recharger son arme, non sans une grimace. A ce rythme ils ne tiendraient pas longtemps et seraient capturés, un peu comme dans la dernière mission de SG5. Bref, rien de bien agréable. Pour Noky, c’était inenvisageable de se laisser prendre à ce petit jeu. Ils devraient retourner au plus vite à leur mode camouflé dans l’ombre. Quoi qu’il en soit, le groupe était très bien organisé et les troupes Jaffas ne leur résistaient pas. A croire que les Goa’uld ne se faisaient toujours pas aux technologies humaines. C’était presque trop facile de les tuer sans qu’ils ne s’en rendent compte. Par miracle, ils atteignirent enfin le pont de la passerelle, c’était inespéré. Malheureusement pour eux, l’alarme venait de se déclencher. Pour peux, Sheyffi se serait attendu à entendre la voix de Strucker à travers un haut parleur du vaisseau. Pire encore, la porte pour accéder la passerelle faisait de la résistance si bien que Laurent était obligé d’y aller au C4. Noky avait encore la sienne et la conserva pour la suite sachant qu’ils en auraient besoin à un autre moment. Plaqué contre le mur et s’abritant derrière un pilier, Noky continuait de tirer. Elle ne pu pourtant rien faire pour éviter à Chad de se prendre un coup de lance Jaffa. La demoiselle était prête à bondir en avant pour le sortir de là mais Laurent l’en dissuada de part son autorité. Sheyffi se mit donc à tirer de nouveau sur ceux qui étaient le plus proche de Chad, afin de permettre à ce dernier de revenir vers eux.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Dim 5 Déc 2010 - 18:44

L'odeur du métal surchauffé de la poudre et de le chair brûlé commençait à serrer les gorges et à faire monter le taux d'adrénaline en flèche.Aucun problème pour la tok'ra qui pouvait sur son symbiote et sur ses deux millènaires d'expérience pour compenser la décharge massive d'adrènaline émise par son corps.Thomas était un légionnaire habitué au feu et à rester maiter de lui même dans de pareils circonstances, restituant ce qu'il avait appris à l'entrainement et en situation opérationel.Laurent et Noky se connaissaient bien et venaient de la même équipe cela jouait grandement dans leur niveau de stress à l'heure actuel surtout celui de Laurent.A cet instant précis tout ne tenait qu'à un fil et il suffisait d'un rien pour que tout capote et qu'ils se fassent roussir par les jaffas d'Amon.Alors que Noky Thomas et Laurent s'efforçait de maintenir un feu roulant sur les attaquants Leiha cherchaient dans une de ces poches une grenade de choc goa'ulds.Chad qui lui n'avait pas du tout cherché à lutter contre les effets nocifs que pouvaient avoir l'adrénaline sur sa psychée se sentait invincible.Il ne ressentait presque pas la douleur dans son bras et c'était d'ailleurs pour cette raison qu'il arrivait toujours à s'en servir aussi nonchalemment.Une fois son arme recharché, et debout Cahd était de nouveau prêt à se lancer à l'assaut.Fort heureusement la déflagration du pain de C4 éventrant la porte l'obligea bien malgré lui à rester à couvert.Leiha lança sa grenade choc à l'intérieur de la passerelle pendant que Chad lui retournait à l'assaut bien décidé à dégommer tout les jaffas du couloir.En cet instant Chad ressemblait plus à un guérillo d'un république bannanière qu'à un soldat d'élite.Il hurlait comme un damné et tirait foutrement mal.La fumée, son bras, l'adrénaline, son état d'était d'esprit l'avait transformé en un truc bien loin d'un soldat surentrainé.La guerre étant ce qu'elle est la sentence tomba assez rapidement et boule de plasme vint cueillir le marines au niveau de l'abdomen, et une autre au thorax jettant le cuistot à terre inconscient.

Tout en continuant de faire feu sur l'ennemi Leiha avait attrapé la poigné d'extraction du gilet de Chad et le trainait à l'intérieur de la passerelle que venait d'insvestir Laurent et Noky.Thomas lançait une nouvelle grenade sur les assaillants pour leur donner un peu d'air.Il eut l'effet escompté mais cela ne durerait pas longtemps l'ensemble des jaffas du vaisseau devaient se diriger vers eux pour leur faire la peau.Il fallait espérer que le fait de voire la dépouille de leur dieu les fairaient changer d'avis.Noky et Laurent en pénétrant dans la piéce purent constater que la grenade avait eu l'effet escompté et qu'effectivement ils se trouvaient bien en hyper espace.Il y avait des corps de Jaffa ici et là mais à première vue pas de goa'ulds.Pendant ce temps Leiah avait posé Chad dans le premier endroit dégagé et revenait en soutien à la porte pour aider un Thomas qui avait été effleuré par une boule de plasma au niveau de la cuisse.

Les choses s'annonçaient plutôt mal.Ils auraient un mal fou à quitter la passerelle si ils y arrivaient.Si quelqun prenait la peine d'examiner Chad, il découvrirait que ce dernier était assez mal en point.Certainement des côtes de cassé et le sifflement qu'on pouvait entendre dans sa respiration n'annonçait rien de bon peut être un poumon perforé.Sa respiration se faisait de plus en plus et il faudrait bientôt l'aider à respirer.Si il n'était pas pris en charge rapidement par au minimum un auxiliaire sanitaire bien équipé il serait mort.Pas de chance pour Chad, Laurent avait enlevé le kit de premiers secours que portait la tok'ra.Peut être aurait elle lui sauver la vie?Mais le marines était condamné ainsi allait la guerre.

Alors que le groupe de Laurent se défendait bec et ongle et qu'ils se préparaient à leur dernier baroude d'honneur, une giganstesque lumière illumina la salle.Noky venait d'être touché par une boule de plasme juste en dessous de l'aisselle, Thomas venait d'en prendre une en plein dans le dos, et Leiha qui s'était retourné l'avait prise en plein visage.Laurent s'était retourné pour voire trois jaffas sortit de nulle part faire feu sur lui.Les trois tirs le touchérent les deux premiers au torse et le troisième à l'épaule droite.La douleur était insoutenable pourtant il n'arrivait pas à crier d'ailleurs il n'entendait plus le fracas des armes justes des bottes de métal frapper contre le métal.De l'endroit ou il se vider bien involontairement de son sang il put voire que les jaffas sortaient d'une sorte de chache secréte dissmuller dans les parois de la salle.Parmis les jaffas il y avait la créature à la peau brune, elle semblait diriger le petit groupe qui leur était tomber sur le rable.Derrière les jaffas un homme et une femme richement vêtu.Ils devaient s'agir de deux goa'ulds.Laurent s'efforça de se saisir d'une arme ou d'une grenade mais son corps ne répondait plus à aucune solicitation.Alors qu'il sentait la mort le saisir, il vit les yeux des goa'ulds briller dans l'obscurité dans laquelle il s'enfonçait.

Une Chaleure réconfortante vint revigorer les corps, un souffle chaud venu de très loin réconforter les coeurs.La sensation de bien être, d'être comme sur un petit nuage, disparu assez rapidement.L'esprit analytique du guerrier les informaient que quelque chose ne tournait pas rond.Puis vint la douleur.Pas précise et localisé mais diffuse et répendu sur l'ensemble du corps comme de puissantes courbatures.Les grognements et gémissements suivirent se répondant en écho informant les informant que chacun souffraient dans sa chaire.La lumière était trop vive pour leurs yeux et il fallu bien quelques secondes aux équipiers pour s'adapter à leur résurrection.La bouche pateuse ils purent constater que dans la cellule ou ils trouvaient, il n'y avait pas ni Thomas ni Leiha.Qu'étaient ils devenu.La réponse vint assez rapidement des brutis de bottes annonçant l'arrivée de jaffa ramenait les corps de Leiha et de Thomas.Tout les deux grogner de douleur on venait visiblement de les torturer.Ils furent jettés dans la cellule pendant que deux jaffas tenaient les trois équipiers en joux de leur lance.Pour le moment il n'y avait aucune opportunitée de s'enfuir et puis Thomas comme Leiha ne semblait pas en état de bouger pour le moment.Sans parler qu'il restait le faible espoir que Strucker les retrouve.Quoi qu'il vallait peut être mieux affronter la torture goa'ulds, plutôt que de mourir une deuxième fois dans la même journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2492
Age : 42
Date d'inscription : 24/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5 leader
Grade / Niveau: Soldat (Adjudant-chef)/370
Age du perso: 25 ans

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Lun 6 Déc 2010 - 21:05

Une nouvelle fois les nerfs étaient mis à rude épreuve mais cette fois c’était pour atteindre l’objectif et prendre possession de la passerelle qui ne donnait pas de fil à retordre quand Laurent y entra par le trou creusé au C4 au beau milieu de la porte, la grenade choc avait fait son boulot et les Jaffas étaient étendus au sol, inertes comme on aimait les voir. Les combats ne laissaient pas une seule seconde pour s’organiser convenablement, d’un côté il fallait tenir la place et donc éviter de laisser s’approcher l’ennemi pour ne pas être l’arroseur arrosé, de l’autre, il fallait saboter les commandes alors le Para alla droit à la console qui devait servir à contrôler ce vaisseau et il plaça en dessous le pain d’explosif qui lui restait avant de voir la Tok’ra trainer Chad.

« Noky et Thomas vous les empêcher d’approcher la porte… Mais ce n’est pas vrai, il les attire celui la ! Ok Leiha, on ne peut rien faire pour lui dans l’immédiat, est-ce qu’il y a un moyen de bloquer les autres accès à cette pièce ? »

Laurent avait beau se méfier qu’un des soldats au sol ne vienne à se réveiller, plusieurs tirs venant forcement de l’intérieur de la pièce venaient de toucher les trois membres encore en état de se battre, le Para était pourtant certain qu’il n’y avait plus de Jaffas capables de réagir alors d’où sortaient ceux qui venaient de faire feu et de malheureusement faire mouche ?

Il n’eu pas le temps de porter sa main à sa poche pour saisir la télécommande du C4, d’abord un premier flash et une terrible douleur brûlante, quant aux deux autres flashs, il ne les vit pas mais les sentit, un peu moins que le premier qui déjà le saisissait de l’intérieur et le privant de la force de tenir son armement, le faisant partir en arrière pour se retrouver allonger sur le dos telle une tortue incapable de se retourner, ses yeux cherchant on ne savait quoi alors que ses oreilles lui renvoyait un son opaque mettant en valeur les bruits métalliques des pas de l’ennemi. Cette semi conscience lui rappelait sa première mission où il avait faillit mourir si Kendra ne l’avait pas sauvé grâce à un appareil de soin Goa’uld, était-il maudit au point de cumuler ces tortures intérieures ? Pourtant il ne se voyait pas aussi casse cou que Chad et pourtant il allait finir comme lui, mort au champ d’honneur… Non, tant qu’il y avait de la vie, il y avait de l’espoir alors le Para ne se laissait pas aller, il tentait de garder les yeux ouverts pour revoir cette femme, cette adoratrice d’Amon qui précédait les Jaffas qui avaient décimé l’équipe terrienne, encore derrière ce devait être deux Goa’ulds mais il ne reconnaissait pas celui qui avait décidé d’attaquer le Terre.

Laurent savait qu’il n’y avait qu’une seule chose à faire pour que tout cela n’ait pas servit à rien, il lui était encore possible de bouger les doigts, plus difficilement un bras mais à quoi bon, la télécommande devant déclancher l’explosion du pain de C4 n’était plus car elle avait du fondre ou être réduite en miettes par les boules de plasma que le militaire s’était mangé dans le gilet tactique, la où se trouvait la poche contenant le dit objet.

Il avait encore l’option pistolet mais en ne pouvant bouger ses membres qu’à deux à l’heure, il serait une cible trop facile d’autant qu’on le laissait agoniser en paix et peut être qu’il pourrait tenter de se traîner pour déclancher l’explosif manuellement… Autant rêver !
D’ailleurs il n’allait pas tarder à rêver éternellement, de ses parents, de Suzanne qu’il était triste d’abandonner ainsi de n’avoir pu et su les protéger, de plus en plus sa vision se voilait et bientôt l’obscurité prendrait le dessus sur l’once de vie qui était vouée à disparaître alors que deux silhouettes se penchaient au dessus de lui pour se rincer l’œil ou plutôt se le faire briller. Cela n’avait plus grande importance et il n’était pas certain que Laurent s’en soit rendu compte, par contre quelque chose le retenait à la vie, une douce chaleur réchauffait son corps et il ne pouvait que se remémorer de nouveau cette même sensation mais dans le cas présent ce ne pouvait être cette chère Kendra qu’il aurait aimer revoir si quelque chose existait après la mort. Malheureusement ce bien être artificiel ne dura pas et la suite fut nettement moins agréable, faisant penser à Laurent qu’il allait avoir un puzzle de cinq mille pièce en lui déjà qu’il avait dégusté lors de sa dernière mission.

Comme un réveil en sursaut, ses yeux s’ouvrirent et se plissèrent immédiatement pour supporter la lumière, instinctivement ses mains cherchèrent le fusil-mitrailleur ou le pistolet mais en vain naturellement car il commençait à apercevoir des barreaux puis en se redressant lentement il vit Sheyffi et Chad alors il baragouina un truc dans le genre :

« Merde, ils se sont trompés, je ne méritait quand même pas le purgatoire... Est-ce que quelqu’un sait ce qu’il s’est passé et où sont Leiha et Thomas ? »

Pour ses deux coéquipiers manquants, la réponse ne tarda pas à arriver mais ils n’étaient pas bien en forme, le Para imaginant bien ce qu’ils venaient de subir et face à trois Jaffas avec les lances prêtes à recommencer un méchoui, il décida de ne rien tenter pour s’occuper des deux blessés alors que lui n’avait plus une trace à part le peu qui restait du haut de son uniforme largement aéré au niveau du torse et de l’épaule droite.

« Leiha, Thomas, c’est Laurent, je suis avec Noky et Chad, prenez votre temps pour souffler, on ne risque pas d'aller bien loin vu qu'on est enfermé dans une cage »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheyffi Nokotay
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1886
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5
Grade / Niveau: Adjudant / 204
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Mar 7 Déc 2010 - 11:58

Repousser les troupes devenait de plus en plus difficile. Leur nombre était toujours aussi important et ne faisait même qu’augmenter. La rouquine tirait dans le tas dans faire de distinction, étant souvent confronté à la difficulté de leur armure. De l’autre côté l’odeur et le bruit sourd indiquait clairement que la porte n’avait pas résisté longtemps face à Laurent et ses explosifs. Le passage étant ouvert, ils se tournèrent vers la passerelle où Leiha venait de lancer une nouvelle grenade pour faire le passage. Reculant avec précaution, Noky continuait de tirer comme on lui avait demandé pour repousser les Jaffas : c’était peine perdue. Et ça, c’était sans compter Chad qui ne mettait une nouvelle fois en danger. Là c’était clair, il avait pété les plombs, et pas qu’un peu ! Noky criait après lui pour capter son attention mais avec tout ce raffut elle aurait pu tout aussi bien ne rien dire. Soudain, un impact fut de trop.

-Non !

La seule seconde de répit après ce coup surement fatal permit à Noky de se faire entendre. Un peu choquée de voir un de ses camarades au sol probablement mort d’ici quelques minutes, elle fut rappelé à l’ordre par un tir qui passa près d’elle. Reprenant ses esprits ou ce qui en restait, elle se remit à tirer tout en reculant vers la Passerelle. Il fallait continuer. Une fois de l’autre côté, Sheyffi fut un peu rassuré. Laurent et Thomas avait fait un carnage ici et ça faisait plaisir à voir. Malheureusement, il était évident que cela ne suffirait pas car tous les Jaffas étaient contre eux maintenant. Tirant sans ménagement, Noky élimina plusieurs Jaffas un par un. Mais bon, en éliminer un voulait dire aussi en voir trois nouveaux apparaitre. Soudain, une lumière, une douleur, puis le sol. Le choc avait été rude, Noky en avait même perdu son arme ; Et de toute manière elle n’était plus en état de faire quoi que ce soit. La douleur devenait trop insupportable, si bien qu’elle fut forcée de fermer les yeux, abandonnant ses camarade sà leur triste sort, non sans une dernière prière pour eux afin qu’ils s’en sortent.

Le noir et le froid, tout ça se transforma très vite en quelque chose qu’elle découvrait pour la toute première fois. Etrangement, et pendant quelques secondes, elle se sentit mieux. C’était ça mourir ? Impossible. Bien trop vite, la souffrance de son corps revint à l’assaut pour lui rappeler qu’elle était toujours en vie et que son calvaire continuerait encore un moment. Mal de tête, muscles dans un sale état, Noky avait bien du mal à revenir à la réalité. Se tournant vers Laurent après l’avoir localisé non sans peine dans la cellule, elle prit la parole ce qu’elle regretta assez vite en sentant sa gorge bruler.

-Je crois qu’on leur manquait déjà, ils ont du utiliser le Sarcophage.

Au même moment Leiha et Thomas revenaient près d’eux sous bonne escorte et dans un état pitoyable. Les serpents n’y étaient pas allé de main morte. Accolé dos contre mur, Noky toussa un moment avant de reprendre la parole.

-Ils vont nous ressusciter à volonté pour obtenir des informations jusqu’à ce qu’on craque. Va falloir sortir d’ici.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chad Jackson
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 1473
Age : 25
Date d'inscription : 17/05/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Caporal / 44
Age du perso: 29 ans

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Mar 7 Déc 2010 - 17:03

Ca commençait littéralement à chauffer dans le coin, entre le barouf causé par les tirs et une odeur de métal fondu qui commençait à monter à la tête. Chad ne sentait même plus son bras, l'habitude de prendre son arme à deux mains et de presser la gâchette prônant sur tout le reste. Il devenait un vrai forcené, bien pire que son arrivée au camp d'entrainement avant d'intégrer le SGC. Déjà à ce moment, quand il était dos au mur, il avait choisi le suicide, alors que ce n'était qu'un exercice, ce qui en disait pas mal sur ce qu'il deviendrait plus tard. Son arme désormais rechargé, il était toujours motiver à zigouiller du méchant avec un biceps droit inutilisable, normalement. Alors que le caporal s'apprêtait à retourner à l'assaut, le pain de C4 fit exploser la porte, forçant le soldat à se planquer afin de ne pas crever suite à un débris métallique qui viendrait se loger dans son dos. La suite était étrange, même pour Chad, qui n'était pas un forcené à ce point-là, serait-il instable psychologiquement ?. Ce ne serait pas arrivé quand récemment dans ce cas, s'il était taré il ne serait pas actif au sein du SGC. Les tirs, l'odeur, le stress, les morts qui s'entassaient en était peut-être la cause de ce comportement, qui sait ?. Peut-être n'était-il pas aussi fort mentalement qu'il le laissait paraître. En même temps il s'était engagé dans cette mission dans l'optique de mourir, peu importe l'endroit ou le moment.

Le caporal commençait réellement à péter un câble, ce qui était inhabituel, on n'aurait pas mit un taré sur cette mission, ce comportement résultait des premiers combats sur ce vaisseau. Il commençait désormais à gueulé dans les couloirs, comme-ci il allait droit vers la mort, mais il n'était pas vraiment conscient de ce qu'il faisait. Après ce qu'il venait de faire, il était casi-certain de finir aux arrêts, si jamais ils rentraient au SGC, ce qui ne serait pas le cas. Il venait de tomber inconscient au sol, deux nouvelles brûlures se faisant sentir, une au niveau de l'abdomen et la seconde au thorax, la fin était proche et ne faisait même presque plus aucun doute. A ce moment, ce fut le noir total, il ne sentait plus rien, ne bougeait plus, ne voyait plus, des images se contentait de défiler dans ses têtes. Des images depuis son enfance à L.A jusqu'à son arrivée à Saint-Faycelles et sa première rencontre avec Strucker, qui était à l'époque Sergent, où il avait réussi à prendre une équipe de quatre personnes en main, jusqu'au bout du parcours. Il se sentait encore respirer, dans un sifflement anormal, sachant désormais qu'il allait mourir.

Contre toute attente, ne sachant ce qu'il était arrivé aux membres de son équipe, il sentit à nouveau ses membres, non sans avoir des courbatures dans tous les coins du corps, légèrement plus prononcé au niveau de ses anciennes blessures. Il ne pût s'empêcher de lâcher un gémissement quand il tenta de se redresser, il avait mal et il ne pouvait s'empêcher de le montrer. Ses yeux commençait à s'ouvrir légèrement, sa bouche était pateuse et si on regardait bien ou pouvait voir qu'il semblait perdu, regardant un peu dans le vide. La tête un peu baissé, comme s'il montrait de l'amertume après ce qu'il avait fait et on pouvait voir de l'incompréhension dans ses yeux. Quelques secondes après qu'il se soit adapté à revenir d'entre les morts, Laurent se mit à dire une chose incompréhensible pour le caporal qui était encore perdu. Il entendit des bruits métalliques d'approchant de sa position peu après, comme les bottes des Jaffas. La porte s'ouvrit et Thomas et Leiha furent jeté dans la cellule. Peu après le chef d'équipe se mit à parler aux deux nouveaux arrivants et Chad se dirigeât vers la Tok'ra en essayant de la traîné vers un des murs de la cellule, elle serait probablement mieux en étant adossée aux parois qu'allongé au sol.


- Shit... c'est quoi ce bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Mar 7 Déc 2010 - 23:10

Le groupe de Laurent se remettait petit à petit de cette résurection, quelque chose de ne pas très habituel pour ne pas dire inconcevable.Laurent pouvait se demander si il n'aurait pas du se la jouer à la hyène avec Chad, Noky aurait du mettre les holas après tout c'était la tache qu'elle avait reçu de Laurent et Chad constatait les ravages de l'adrènaline.A aucun moment il n'avait essayé de compenser l'adrénaline qui affluati dans son corps et qui diminuait peu à peu ses capacités cognitives jusqu'à ce que la douleur fasse sauter le dernier braquet qui avait réveillé les instincts bestiales du marines.Il commençait à saisir le fossé entre lui et les forces spéciales comme le reste de son équipe.Ils savaient regarder droit dans les yeux le prédateur qui sommeillait en eux et le tenir en cage le libérant seulement quand c'était nécessaire.Le contrôle qu'ils avaient sur leur corps et sur leur esprit était bien au dessous de celui de Chad et il commençait réelment à comprendre ce par quoi Strucker avait essayé de le faire passer pendant son évaluation.Thomas et Leiha quand a eux ne pensaient à rien ils avaient bien trop mal au crâne pour cela.Il leur fallut un bon gros quart d'heure avant de s'exprimer autrement que par grognement.De ce que purent apprendre leur coéquipiers il y avait deux goa'ulds qui n'avaient eu d'autre idée que de les torturer sans même prendre la peine de leur poser de question.Sur ces belles paroles se fut à Chad et Noky de passer à la petite scéance récréative organisé par les goa'ulds.

Comme lorsqu'ils avaient ramenés Thomas et Leiha les Jaffas étaient sur leur garde et cette fois ci il y avait la femme jaffa qui rapellait par son attitude la hyène.Il vallait mieux donc s'y frotter avec un plan bien ficellé sans quoi ils repasseraient aux mieux par la case sarcophage.De leur côté Noky et Cahd reçurent un coup de Zat avant d'être transporté chacun par deux jaffas jusque sur la passerelle.Assez ironique étant le mal qu'ils s'taient donné pour y arriver.Sans poser de questions les deux goa'ulds usérent de leur bracelet non sans éprouver un certain plaisir de tenir la vie des terriens dans le creux de leur mains.Alors qu'ils pouvaient sentir la vie les quittaient la voix de la femme Jaffa les interrompit, non sans baisser la tête vers le sol.

"Messeigneurs.Notre maitre à tous sera fort désapointé de que les prisonniers soient puni plus que nécessaire sans son consentement.Leur vie et leur bien être dépendent de son bon vouloir."

De la façon dont la jaffa il ne faisait aucun doute pour elle que Amon savait pertinemment ce qui était entrain de se passer et elle veillait à ce que sa volonté reste maitresse des choses même en son absence.L'intervention calma sur le champs la femme goa'ulds mais l'homme lui continua quelques instants avant de tourner un regard courroucé vers la jaffa.

"Tu as raison Akasha.Notre maitre n'apprécierait pas que nous abusions de nos pouvoirs divins en son nom.Mais n'oublie pas à qui tu t'adresse et ou t'es place Jaffa.Etant magnanime à l'image de notre maitre si tu te rachètes durant cette guerre je ne te fairais pas fouetter."

La femme Jaffa inclina encore un peu plus la tête en signe de soumission et de remerciement pour l'apparente clèmence du goa'ulds.Quand au deux terriens si ils avaient pu suivre l'échange ils n'étaient pas en mesure d'en placer une ni de de tenter une quelquonque tentative d'évasion.Ils furent donc ramener dans leur cellules manumilitari comme Leiha et Thomas.

Le groupe de Laurent était à nouveau rassemblé et ils reprenaient des forces lentement mais surement.La prochaine ils seraient prêt pour tenter une évasion si une occasion se présentait.Mais celle-ci ne venait pas et l'attente se faisait de plus en plus inquiétante.Les jaffas en faction prêt de leur cellules restaient en dehors de leur champs de vision et ne répondaient à aucune de leur solicitation.Le temps passait irrémédiablement et toujours pas d'alarme ni le groupe de la Hyène.Elle passait pour invincible pour ceux qui la connaissaient mais ils devaient se rsoudre à admettre que cela n'était pas le cas.Noky l'avait vu prendre une balle en plein torse et elle ne devait sa survie qu'à la grâce de l'excellent matériel en dotation.Laurent l'avait vu à moitié vidé de son sang dans un crash de planeurs de la mort.Certes ce qui aurait tuer le soldat moyen elle l'avait surmonté mais un vaisseau remplis de jaffas c'était au dessus des capacités de tout les soldats qu'ils connaissaient.

Impossible de dire combien de temps ils avaient passés à ruminer sur leur sort mais suffisament longtemps pour avoir une sacré dalle.Et toujours personne pour répondre à leur solicitation ou pour venir les sauver.Et bien sur aucun plan sortir de cette cellule.Le sort de la terre semblait scellé et ils ne pouvaient rien y faire.C'était rageant pour ces guerriers de l'impossible.Etre bloqué entre trois murs et des barreaux sans pouvoir faire quoi que se soit pour sauver des milliards de personnes.Une sensation étrange les secoua.Il s'agissait d'une chose bien trop familière pour Leiha qui commenta immédiatement sur d'elle.

"Nous venons de sortir d'hyper espace."

Pourquoi et Comment?Ils étaient bien trop loin de la terre pour sortir d'hyper espace maintenant.La réponse qui vint tout de suite aux terriens de cet incident fut évidente.La hyène.D'une manière ou d'une autre elle avait réussi à saboter les moteurs qui permettaient les voyages en hyper espace.La seconde suivante de cette révèlation deux corps tombérent aux sols.Les jaffas en factions étaient entrain de répandre leur cervelles et leur sang sur le sol.Un timming parfait digne d'un rapas.L'équipe de Strucker arriva donc devant la cellule de l'équipe Bravo.Blueberrie et Trepel surveillait le couloir avec le sérieux des gens qui obéissent aux ordres d'un tyran.Mais la suite leur fit perdre le sourire.Strucker, Athos et Morgane barquaient leurs armes dans leur direction et comble du tout l'homme goa'ulds qui avait torturé Thomas et Chad les suvaient de près.La seule qui parla fut la hyène, on ne peut plus logique quand on connaissait le personnage.

"Mains sur la tête à genoux face au murs.Deux par deux.Dans l'ordre T, langue de vipére, Calamity, cuistot, dernier et tout seul la brute."

La hyène portait bien son surnom et elle ne donnait pas du tout l'impression de vouloir plaisenter.Quiquonque refuserait d'obérie aurait droit au mieux à un bon coup de Zat pour lui apprendre à obéir.Laurent connaissait cette manouevre, il s'agissait du protocole de Resco.On s'assurait que les personnes qu'on venaient sauver n'étaient pas devenus des ennemix potentiels mais Strucker prenait ça trop au sérieux à son goût.Une fois tout le monde en place ou calmé les trois équipiers pénétrérent dans la cellule.Le premier à être examiné par les soins de Morgane fut laurent.Elle vérifia qu'il n'avait pas cicatrice à la base du coup et qu'il n'avait rien du genre un serpent entouré autour de ses cervicales.Puis quand elle le tourna vers elle, Laurent put voire qu'Athos le barquait de son arme l'air on ne peut plus sérieux et prêt à lui en mettre une dans la tête si il avait un doute sur quoi que se soit.Vraiment pas le moment de réclamer ou de s'outrer.Morgane lui fit ouvrir la bouche et vérifia qu'il n'avait aucune sorte d'iritation au fond de la gorge avant d'user d'une minuscule lampe pour vérifier la dilitation de ses pupilles.Les gestes étaient rapides et précis ceux d'un aux-san habitués à oeuvrer sous le feu ennemi.Une fois Laurent considéré comme sur Morgane passa au prisonnier suivant vérifiant les mêmes choses avec une célérité déconcertante.Chacun des soldats du groupe Bravo, fut considéré comme sur et l'atmosphère se détendit quelque peu.Le goa'ulds qui s'était tout petit jusqu'ici prit enfin la parole de sa voix venu d'outre tombe.

"Nous devons faire vite tau'ri si vous voulez sauver votre monde."

Face au regard interrogateurs Strucker donna quelques explications, pas très diplomatiques mais on ne peut plus clairs.Pendant qu'elle parlait par geste elle donnait ses ordres à l'ensemble du groupe

"Votre pote la couleuvre, nous a appris que manque de pot pour nous, il y a deux vaisseaux méres goa'ulds et qu'ils sont équipés de nouveaux moteur hyper espace.Ce qui qui explique pourquoi on est arrivaient quand ils partaient.Et en ce moment même nous sommes dans le sytème solaire à peine une heure de l'orbite terrestre.Oui c'est la merde et va falloir la jouer serré."

Strucker venait d'organisé sa colone plaçant en pointe de son dispositifs Calamity et La brute à qui blueberrie venait de remettre des zats.Le choix pouvait parraitre bizarre mais en y regardant de plus près ils purent voire que les soldats du groupe Alpha avait du aussi essuyer des tirs.Leurs treillis avaient été brulés à certains endroit mais là ou il y aurait du y avoir une brûlure grâve, ou un pansement il n'y avait que la peau en parfait état recouverte de camouflage noire.Et à voire la sueur qui perlait sur le visage du tok'ra et à la manière dont il avait pris son surnom, on pouvait subodorrer sans effort que le tok'ra avait soigné les blessures de l'équipe de Strucker qui ne le lui rendait pas de la meilleur manière qui soit.C'était telment prévisible venant de sa part.Et à voire la machoire pandouillante de Trepel on pouvait deviner qu'il avait été bléssé suffisament gravement pour que morgane lui administre une dose de morphine pour faire passer la douleur.

Dans le dispositifs Chad était juste devant MickaËlla et au moment ou il prit sa place il prit une claque derrière les oreilles.MickaËlla partait du principe que si elle ne savait pas pourquoi lui aurait bien une petite idée de pourquoi il en prenait une.Chad quand à lui pouvait bénir l'ignorance de la hyène, car si elle avait su la vérité cela aurait été bien pire.

Une fois les choses remises en ordre et la hyène à nouveau détestée plutôt qu'attendue comme le messie, le groupe se mit en marche vers la salle de la porte.Le tok'ra avait expliqué la situation de manière plus compléte et plus diplomate.Avec une autre goa'ulds ils dirigeaient ce vaisseau et il essayait de pousser cette dernière à attaquer l'autre vaisseau maizs ces effort avaient réduits à néants avec la fameuse femme jaffa qui était les yeux et les oreilles d'Amon.Accessoirements ils apprirent que Amon n'était à bord d'aucun des deux vaisseaux et qu'ils avaient délègués la basse besogne à des vasseaux de petites importances.A bord de l'autre vaisseau se trouvait un autre goa'ulds et à leur sortie de l'hyper espace la femme Jaffa et ses deux compagnons des guerriers d'élite d'Amon s'était transbordé à bord de l'autre vaisseau.Le plan mis au poin par Strucker as la hyène ou cardinal et par Selmak as couleuvre était simple.Utiliser les annaux de la salle de la porte pour se rendre jusquà la passerelle puis exterminer tout ce qui se trouvait avant de se transborder sur l'autre vaisseau.Un peu simpliste mais des fois c'est ce qui marchait le mieux.C'est donc ainsi que la joyeuse bande se dirigeait vers la porte des étoiles balayant les binômes de Jaffas qui se trimballaient dans les coursives pour se rendre à leur poste de combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2492
Age : 42
Date d'inscription : 24/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5 leader
Grade / Niveau: Soldat (Adjudant-chef)/370
Age du perso: 25 ans

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Mer 8 Déc 2010 - 21:25

Noky parlait de sarcophage, ce qui expliquait peut être pourquoi tout n’avait pas été comme les soins prodigués par Kendra avec un simple appareil tenant dans la main, la question qu’il se posait était de savoir pourquoi il ne s’en était pas rendu compte, sans doute un effet secondaire de l’engin régénérateur.

Les premières informations que Thomas et Leiha purent donner étaient qu’un duo de Goa’ulds commandait le vaisseau, sans doute les deux zigotos parés pour le carnaval qu’il avait entraperçu avant de perdre conscience, et que ces derniers avaient un goût prononcer pour la torture… Quelle chance après être passé entre les mains d’un duo nazi.
Dans le cas présent, ils assuraient le SAV pour soigner leurs victimes afin d’en remettre une couche pour allier la torture physique et mentale résultant du fait de ne pas avoir la possibilité de la mort pour mettre fin aux souffrances et de garder à jamais ses secrets.

Les Jaffas revenaient avec à leur tête cette mystérieuse femme qui avait une place élevée dans une armée exclusivement masculine d’après ce qu’il connaissait des armées Goa’ulds, cette fois c’étaient Sheyffi et Chad qui étaient désignés, ainsi Laurent passait son tour mais cela ne lui plaisait quand même pas. Sa première et dernière réaction fut de se décaler pour se mettre entre un des Jaffas et Noky pour juste avoir le temps de dire de le prendre à la place de la rouquine, ce qui n’était pas du goût de celui ou celle qui lui envoya une décharge électrique. De nouveau le rideau tomba, Laurent avait tenté et avait perdu, il se réveilla quelques minutes après en constatant l’absence de son équipière de SG5 et cela le navra de la savoir en train de souffrir en sachant trop bien ce que cela faisait. Il était vrai aussi que Chad était le dernier de ses soucis mais cet irresponsable était sous sa responsabilité et n’y était pour rien dans le fait que le plan ne s’était pas déroulé idéalement alors il s’inquiétait aussi pour lui mais en moindre mesure, peut être que cela allait lui servir de leçon mais une terrible leçon ne pouvant que l’amener à réfléchir à ses actes car peut être que s’il n’avait pas été gravement toucher, l’équipe ne se serait pas tombée dans le piège mais ce n’était pas certain du fait que le Para lui-même n’avait rien vu venir alors qu’il s’était avancé dans la pièce et n’avait pas repéré cette menace.

Les deux équipiers étaient ramenés sans ménagement et Laurent pensait être le dessert mais il n’en fut rien à sa grande surprise, dès lors il était persuadé que l’un des deux avait craqué et avait parlé, ce qui ne nécessitait plus qu’il y passe aussi. L’état du duo fraîchement malmené le préoccupait plus que ce qu’ils pouvaient avoir dit, essayant de mettre Sheyffi dans la position la plus confortable possible pour qu’elle récupère et laissant Thomas et Leiha se charger de Chad la Menace.

Le plan d’évasion le plus basique qui soit ne pourrait fonctionner car les hypothétiques Jaffas censés surveiller restaient invisibles même en les appelant ou en les insultant, ils étaient donc coincés et allaient devoir prendre leur mal en patience en prenant soin de ne rien dire sur l’opération en cours si réellement les quatre membres n’avaient rien lâcher comme ils le prétendaient mais comment en être sûr ?!

Le temps passait et le silence avait prit le pas sur la conversation, Laurent s’était adossé à la grille en reposant sa tête en arrière entre deux barreaux, la position n’était pas la meilleure pour voir arriver les fantômes qui hantaient le vaisseau puisque qu’ils ne donnaient plus signe de vie mais l’avantage était de bien entendre le moindre bruit en réduisant l’écho de la cellule et en évitant au maximum tous les gargouillis d’estomac de ses coéquipiers, lui ayant faim mais pas encore ce problème du fait du repas spécial qu’il avait prit avant de partir constitué d’un savant mélange connu par nombre de commandos habitués à ne pas avoir de repas à heures fixes.

Une sensation quasiment identique à celle qui l’avait fait vaciller dans la salle de la porte des étoiles se produisit et Leiha cru bon de devoir préciser ce qui allait de soit :

« Ca c’est une information vachement utile… Tu ne voudrais pas plutôt nous dire où est le passage secret pour sortir d’ici ? Quoi, il y a toujours un passage secret dans les films, il suffit de gratter une peu le sol ou un mur… Ouais bon oubliez ce que je viens de dire, on n’a même pas une petite cuillère pour attaquer ces matériaux trop solides »

Le Para en avait gros sur la patate d’être ainsi inutile en ayant plein d’incertitudes, soit l’équipe de Strucker en était responsable et eux au moins avaient atteins leur objectif et pouvaient encore réussir la mission, soit les Goa’ulds s’amusaient à faire une escale. De légers sifflements attirèrent son attention avant que les corps de deux Jaffas tombent au sol on ne peut plus mort ce qui le fit se relever en se doutant que l’autre équipe y était pour quelque chose mais les réjouissances seraient pour plus tard car les membres de cette dernière mettaient en joue les malheureux prisonniers, ce qui ne le choqua pas car encore une fois il connaissait la procédure envers des coéquipiers capturés qui pouvaient être piégés par de explosifs ou par un symbiote…

Suivant les ordres, le Para s’exécuta immédiatement pour monter l’exemple surtout à Leiha qui pouvait se demander à quoi cela rimait en rajoutant pour appuyer l’ordre reçu :

« Obéissez aux ordres, tout cela est normal »

D’ailleurs il fut le premier à passer l’examen en n’appréciant pas vraiment le zèle d’Athos qui semblait bien nerveux mais vu l’état de leurs uniformes qui ressemblait au sien, c’était peut être naturel d’être un poil énervé alors Laurent ne broncha pas et se laissa faire pour ne pas perdre de temps.

Le doute changea de camp quand un des deux Goa’uld se montra et parla, une explication s’imposait avant que le Para ne fasse une bêtise et c’est l’Adjudant-chef qui clarifia la situation mais pas totalement :

« Mon Adjudant, juste une question pour mourir moins bête, depuis quand les Goa’ulds sont nos alliés ? »

Les explications complémentaires mirent fin à ce flottement, il s’agissait d’un Tok’ra infiltré ce qui fut confirmé par Leiha (hrp : je suppose cela car c'est le plus important pour obtenir notre confiance), maintenant Laurent était prêt à suivre et même à ouvrir la route avec la rouquine comme demandé par Strucker. Un simple zat comme arme, on pouvait se sentir nu mais c’était une arme qui plaisait au militaire et surtout c’était mieux que rien.

Juste avant de se mettre en route pour la salle de la porte des étoiles, il signala une chose qui pouvait avoir son importance :

« Mon Adjudant, pour information j’ai eu le temps de placer un pain de C4 sous un pupitre au milieu de la passerelle, s’il y est encore il n’attend que la bonne fréquence pour le faire exploser, au cas où »

Laurent se calla sur le pas de Sheyffi et ensemble ils menèrent les hostilités de front, se complétant quand il le fallait, travailler ensemble en mission et en dehors avait du bon pour avoir une bonne cohésion, quand à Chad, il était entre de bonnes mains pour éviter de trop s’exciter !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheyffi Nokotay
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1886
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5
Grade / Niveau: Adjudant / 204
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Jeu 9 Déc 2010 - 14:10

Noky se sentait encore un peu à l’ouest mais les effets nocifs commençaient à s’atténuer doucement. Ils s’étaient fait avoir en beauté sur ce coup là. Les héros venus pour sauver la planète n’étaient plus en état de faire quoi que ce soit maintenant. Désormais il ne restait plus que le groupe de Strucker pour les sortir de ce mauvais pas. Avec le retour de Leiha et Thomas, ils purent en apprendre un peu plus. Deux Goa’uld étaient sur le vaisseau, et aucun d’eux n’était Amon à première vu. Aussitôt, les Jaffas décidèrent d’emmener deux nouveaux cobayes pour s’amuser. Noky se sentait au plus mal, elle en avait eu assez psychologiquement durant cette mission chez les Nazis. Et là, ça allait recommencer, en pire. Là il n’y aurait pas de Paul pour jouer la comédie, ça ferait véritablement très mal. Noky et Chad furent les deux désignés. Acceptons son sort, la rouquine s’était levée alors que Laurent tentait de prendre sa place. La jeune femme lui en était reconnaissante, mais de toute façon il était hors de question pour elle de lui donner sa place. Il en avait assez bavé comme ça en prison, c’était son tour à elle maintenant. Les jaffas étaient surement du même avis car Laurent reçu un coup de Zat.

Puis se fut le tour de Noky, histoire d’assurer son calmer pendant son transport. Les décharges étaient extrêmement douloureuses si bien qu’elle perdit instantanément connaissance. Lorsqu’elle parvint à revenir à la réalité à force d’être malmenée de coins en coins, elle pu se rendre compte que les deux Goa’uld étaient là. Noky n’arrivait pas à savoir où elle était exactement et au fond elle s’en moquait. Les observant à mi-yeux, elle ne pu voir que leurs bracelets : bref ça allait faire mal. La torture commença très vite. Noky sentait sa tête bruler, son énergie disparaitre alors qu’un voile blanc venait couvrir sa vision. Soudain, plus rien. Ils avaient arrêtés ? Difficile à dire, Noky n’entendait plus qu’un bruit de fond et distinguait à peine la Jaffa qui de toute évidence était intervenue. A moitié assommé et sans aucune force, Noky se laissa trainer par les gardes, tenant à peine debout. Une fois lâchée, impossible de faire autrement que de s’écraser lamentablement au sol. Maintenant que la séance de torture était finie, elle allait pouvoir un peu se reposer et ce grâce à Laurent qui prenait soin d’elle.

-Merci, ça va aller.

C’était tout ce qu’elle était capable de dire pour l’instant, son corps était encore trop endolori. Avec le temps, et dieu seul sait s’il en avait, Noky parvint à retrouver ses moyens. Elle se sentait mieux à présent mais ce n’était pas pour autant qu’ils sortiraient de là. Soudain, une nouvelle petite secousse. Leiha pu confirmer le fait qu’ils étaient sortis de l’hyper-espace. C’était étrange, pourquoi maintenant ? Petite pause, déjà arrivée, ou intervention de Strucker ? Difficile à dire. C’est alors qu’ils purent constater que leurs geôliers tombaient un par un. Noky, se relevant tenta de voir ce qui se passait. Mais peut-être se réjouissait-elle trop vite car la leader du groupe braquait son arme sur eux, comme les autres d’ailleurs. Sur le coup, Noky ne parvint pas à comprendre pourquoi et se contenta simplement d’obéir à Laurent plus qu’à Strucker elle-même. L’opération était simple : vérifier s’ils n’étaient pas « contaminés ». Une fois le doute disparu, Noky se releva, pas mécontente de pouvoir enfin se rendre utile et reprendre la mission. Noky ne remarqua que quelques secondes plus tard qu’il y avait un Goa’uld avec eux, ce que fit remarquer soigneusement Laurent. Un Tok’ra sans doute. Recevant un Zat, Noky prit position près de Laurent afin d’ouvrir la voix. Ca allait chauffer, le droit à l’erreur n’était plus autorisé.

-On y go!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaËlla Strucker
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 5379
Age : 34
Date d'inscription : 13/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant-Chef/ 398
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Jeu 9 Déc 2010 - 21:02

MickaËlla avait réussi à mener son groupe jusqu'au coeur du système, ou Athos avait usé de ses talents d'artificier pour préparer le sabotage de l'hyperpropulision, des boucliers et des moteurs conventionels.La touche experte de ce dernier avait permis d'être économe sur les explosifs, juste ce qu'il fallait pour atteindre le résultat souhaité.Mais ça n'avait pas été aussi simple que ça que d'arriver au coeur de la machinerie du vaisseau mére.Les patrouilles de garde étaient un problème et ensuite il avait l'impossibilitée de communiquer avec l'équipe de Laurent docn impossible d'avoir des rectifications sur le chemin à prendre ils avaient été obligés de faire ça au jugé, à la louche.Ils leur avaient fallu donc énormément de temps pour trouver les fameux points stratégiques.Sans parler qu'à plusieurs reprises ils durent affronter des patrouilles de Jaffas.Fort heureusement pour eux l'alarme déclenché par l'équipe de Laurent leur avait permis de souffler et de s'infiltrer sans trop de difficulté.Mais il y avait eu quand même des bléssés et le groupe comptait plus d'éclopés que MickaËlla ne voulait l'admettre.Ils n'étaient plus opérationel et pourtant la mission était loin d'être terminé il fallait s'exfiltrer, et retrouver le groupe de Laurent.Mais ils n'avaient aucun indice sur qui aviaent pu arriver aux membres de l'autres groupe.Jusqu'à ce qu'à travers la radio une voix étrangére les interpella.Au début MickaËlla ne répondit mais cette dernière se faisait insistante et elle prétendait que l'équipe Bravo était retenu dans des cellules et qu'ils fallaient absolument les libérer avant qu'ils ne soient trop tard.Le groupe Alpha ayant observé un silence radio total, cela voulait dire que soit l'un des membres de bravo avait craqué, soit qu'on s'était aperçu de la présence des sacs dans la salle de la porte.Dans les deux cas il fallait courir le risque.Les soldats comme laurent et noky en savait beaucoup sur le SGC, les perdre étaient non seulment une perte sans commune mesure pour le SGC, mais en plus un danger énorme.Chad et Thomas n'étaient pas là depuis assez longtemps pour avoir assimillé les centaines de procédures, mais leur savoir tant martial que sur la base ne devait pas tomber dans les mains de l'ennemi.Quand à la tok'ra elle se suiciderait plutôt que de permettre à l'ennemi d'apprendre ce qu'elle sait.

Ils retrouvérent le mystérieux inconnu qui leur avait parlé à la radio dans la salle de la porte.MickaËlla avait choisi que leur entretien se déroule dans la pénombre.Les lunettes de visions nocturne leur donnait un avantage qu'elle ne voulait pas négliger.L'homme semblait correct et surtout apportait des informations nouvelles et des plus inquiétantes.Ils allaient bientôt sortir d'hyper espace et se retrouver dans le système solaire.L'assaut de la planète terre était prévu pour dans moins de trois heures.Il y avait un deuxième vaisseau en plus de celui-ci faisant la même taille et trimballant le même nombre de sodlats et de machines de guerre.Un seul vaisseau aurait été suffisant mais le Amon avait préféré assurer le coup en doublant les forces nécessaires.MickaËlla se disait que ce dernier était vraiment un gros parano mais qu'en l'occurence il avait bien fait parce que cela ne faisait que leur compliquer un peu plus la vie.Alors que le groupe Alpha reprenait des forces et que MickaËlla réflèchissait à un plan d'action, le tok'ra s'occuper de soigner les blessures du groupe.C'était tant mieux car ils ne pourraient pas prendre d'assaut un deuxième vaisseau mére dans cet état.Déjà que pour le premier vaisseau le travail n'était pas totalement terminé.Une fois les membres de l'équipe Alpha soigné MickaËlla ordonna la reprise de leur marche.Ils avaient eu le temps de se restaurer, le tok'ra les avaient soignés et elle avait un plan.Le fait que ce dernier avait du mal à accuser le coup des efforts qu'il avait consenti pour soigner son équipe, lui importait peu.Il y avait encore quatres sodlats et une tok'ra à sortir de taule et un vaisseau mére à neutraliser, ils n'avaient pas le temps de soufller plus longtemps.

Grâce à l'aide du tok'ra qui était infiltré en tant que goa'ulds se rendre aux cellules fut une partie de plaisir en comparaison à ce qu'ils avaient du faire depuis 36 heures.La simple présence du tok'ra faisait baisser la tête des gardes jaffas qui ne prêtaient plus aucune attention à ce qui pouvaient se passer autour d'eux.Et en plus leur guide connaissait par coeur les coins et recoins de ce vaisseau.En arrivant devant la cellule ou se trouvait les membres de l'équipe Bravo abbattre les deux gardes ne fut pas plus compliqué que le tir au pipe dans les fêtes forraines.Ce qui fut plus désagréable fut la suite, était de braquer ses équipiers afin de s'assurer qu'ils n'étaient pas possédés apr un serpent.Une procédure standard permettant de protéger tout le monde qui pouvait assurément être mal pris.Et poutant cette procédure était un élèment essentiel du système de défense du SGC, si ils l'avaient appliqué à chaque fois, il n'y aurait pas eu tout ces morts la fois ou Maniel avait débarqué au SGC avec un goa'ulds dans le crâne.Fort heureusement tout les membres de l'équipe Bravo était clean et ils pouvaient continuer leur opération.MickaËlla ne prit même pas la peine de répondre à Laurent en ce qui concernait le "goa'ulds" qui était avec eux.La réponse était on ne peut plus évidente et elle ne voulait pas perdre son temps et son énergie à s'énerver contre le para.Cela ne l'empêcha pas de mettre une tape à Chad quand il prit position dans la colone.Il avait forcèment fait un truc de tavers, de toute manière tout le monde faisait des trucs de travers c'était on ne peut plus humains.Mais le marines se laissait un peu trop souvent aller à ses pulsions et elle préférait lui rappeller qu'elle l'avait à l'oeil.

Juste après Laurent parla de son pain de C4 qu'il avait posé sous le pupitre de commande.Les termes qu'il avait choisi déplurent tout de suite à MickaËlla qui cette fois ci ne laissa pas couler.Malgré la fatigue il fallait que l'unité vie la perfection et ça n'était pas avec ce genre de réflexion qu'ils allaient y arriver.

"Si?Au cas ou?"

Laurent ainsi que tout les autres comprirent sans difficulté ce qui allait suivre.

"Les hypothèses, c'est comme les regrets.C'est bon pour l'armée de l'air.Nous on est des commandos.On ne se contente pas de ça devrait certainement faire l'affaire.Quand à votre pain de C4 il n'est plus sous le pupitre de commande."

MickaËlla le savait parce que le Tok'ra lui avait donné les détails de la capture du groupe Bravo.Il n'y avait là aucune magie ou don de divination là dessous.Quand à sa réflexion sur l'armée de l'air elle fit sourire l'ensemble des soldats terriens.Ils avaient tous eu maille à partir avec l'armée de l'air.Même Laurent s'était vu sur des missions ou l'appui aèrien ne venait pas parce que le secteur était trop chaud.Pour sur que le secteur était chaud d'ou la demande d'appui aérien.Quels que soit le degré d'excellence qu'il puisse atteindre ses collègues du genre de Strucker balancerait toujours ce genre presque mérité et qui faisait sourire les plus polis.

_________________
L'urgent est fait ,l'impossible est en cours ,pour les miracles prévoir un délai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Jeu 9 Déc 2010 - 22:39

Le groupe se dirigeait vers la salle de la porte et moins de vingts minutes ils y furent sans de nouveaux bléssés parmis le groupe.MickaËlla plaça les hommes pour l'assaut de la passerelle.Le groupe Bravo se mettrait à genoux et formerait un premier cercle.Le groupe Alpha debout juste derrière eux offrirait un second rideau d'enfer qui se deverserait sur l'ennemie en quelques fraction des secondes.Le Tok'ra attendit que tout le monde soit positionné avant de déclencher le mécanisme du transfert.Une grande première pour pas mal des équipiers présents mais ils avaient plus important que de s'occuper du paysage et des sensations de voyage.La seconde d'après dans une gerbe de lumière le groupe de combat se retrouvait sur la passerelle.Les armes se mirent à cracher leur projectile à une cadence infernal.La mise à mort des jaffas se faisaient dans un silence effrayant.Seul Bémol la goa'ulds.Les balles et l'énergie des zats ricochaient sur son invisible bouclier et alors qu'elle levait la main dans la direction des terriens un objet vola dans sa direction et se planta dans son crâne.Un couteau qui ne ressemblait à rien de ce qu'ils connaissaient venaient de s'enfoncer jusqu'à la garde dans le front de la pseudo déesse.La fausse déesse plissa les yeux et pencha la tête sur le côté tout en regardant son meurtrier droit dans les yeux avec un air d'incompréhension.Ce dernier n'était autre que le Tok'ra qui en retour ne montrait que satisfaction et dégoût en regardant la goa'ulds rendre son dernier souffle.

"Mon bien aimé."

Les yeux de la déesse se mirent à briller puis plus rien.Un goa'ulds de moins pour opprimer les peuples à travers la galaxie.Mais la mission était loin d'être terminé et il fallait continuer à travailler d'arrache pieds.MickaËlla fit signe à Trepel et Blueberrie de garder la porte qui donnait sur la passerelle et qui souffrait toujours des stigmates de l'intrusion du groupe Bravo.Athos quand à lui était entrain de déposer un pain de C4 à l'intérieur des commandes de navigation pendant que Leiha sabotait le sarcophage.De cette manière on était sur que la fausse déesse ne reviendrait pas leur jouer de mauvais tour.Leur nouvel ami tok'ra s'efforçait de calibrer les annaux de transports pour qu'ils les transportent à bord de l'autre vaisseau, mais pas sur la passerelle.MickaËlla avait un plan qui consistait à saboter également les boucliers de l'autre vaisseau et bien sur la propulsion et la passerelle était sur sa liste.Mais elle était plus qu'envisageale qu'ils ne puissent pas remplir tout leur objectifs de mission dans ce cas précis certains points étaient primordiaux.Neutraliser les boucliers permettraient aux gouvernements terriens de tenter une frappe contre le vaisseau mère.Une tête nuclèaire enrichi au naquadah devrait passer sans mal la coque du vaisseau.Saboter la propulsion empécherait toute manouevre d'évitement pour se soustraire à une attaque.Et pour finir saboter les commandes mais non sans avoir envoyé le vaisseau sur l'autre vaisseau.Et ence qui concernait l'évasion MickaËlla pariait sur un vaisseau cargo pour quitter au plus vite le vaisseau saboté.Loin d'être parfait mais il y avait de l'idée.

MickaËlla et Morgane s'assuraient que personne ne se pointerait dans la piéce par une porte secréte ou que l'un des jaffas allongés ne se reléveraient pour essayer de leur tirer dans le dos.Le groupe Bravo pendant ce temps là put récupérer son matèriel qui était posé sur une immense table dans un minéral ressemblant à du marbre.Cela faisait du bien de se sentir à nouveau encombré par plusieurs kilos de matériel, et malgré le piteux états de certaines piéces d'équipement c'était assez jouissifs.Une fois tout le monde prêt à repartir en guerre ils regroupérent de nouveau au centre de la pièce, Athos sortit une tèlècommande et actionna plusieurs boutons et le vaisseau fut pris d'un léger tressaillement qui lui tira un sourire satisfait.Les systèmes de propulsion et et les boulciers étaient H.S.Pour la passerelle il avait placé un minuteur ne sachant pas trop si le signal passerait une fois qu'il serait à bord de l'autre vaisseau.

Le goa'ulds vint le rejoindre et activa les annaux de transport pour les amener dans une salle qui ressemblait fortement à elle ou se trouvait la porte des étoiles sur l'autre vaisseau.A part qu'ici il n'y avait pas de porte des étoiles.C'étaient assez étrange de si dire que à ce moment donné ils se trouvaient à bord d'un autre vaisseau comme ça presque en claquant des doigts.Strucker décida de ne pas cinder l'équipe en deux cette fois.Pour atteindre tout les objectifs ils leur faudraient sans aucun doute une grosse puissance de feu.Et chaque objectifs atteinds seraient une énorme victoire.Car au plus tard dans quelques minutes ils s'apercevraient que quelque chose clochaient sur l'autre vaisseau.Ils s'apercevraient surement qu'il y avait eu une activation des annaux de transport et commenceraient à chasser les intrus.Cela fait sait bientôt une quarantaine d'heure qu'ils étaient parti en mission certain n'avaient pas dormis d'autre était mort avait été ressucité et torturé.Autant dire que les corps comme les esprits étaient mis à rude épreuve, mais ils ne pouvaient pas pendre de repos pas maintenant ils n'en avaient ni le temps, ni le droit.Il allait falloir que chacun d'entre eux puisent dans ses ressources pour aller de l'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chad Jackson
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 1473
Age : 25
Date d'inscription : 17/05/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Caporal / 44
Age du perso: 29 ans

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Ven 10 Déc 2010 - 1:54

Il ne s'était pas reconnu dans son soudain changement de caractère tout à l'heure, même si son entrée en salle d'embarquement en disait plutôt pas mal sur la suite de la mission. Le mal était déjà fait et Laurent avait le devoir de décrire la totalité de la mission dans un éventuel rapport, ce qui pousserait un peu plus le marines vers la sortie. Digne d'être au SGC ou non, il ne put échapper à la sauterie organiser par les serpents un quart d'heure plus tard. Pendant ce temps, Thomas et Leiha informait le groupe que deux Goa'ulds jouaient les tortionnaires, en mettant les questions à part, des sadiques quoi. Chad et Sheyffi se prirent tous deux un coup de zat dans la tronche et les deux personnes se réveillèrent en face des zigotos en question avec des bracelets en or. Ils avaient l'air de bien se fondre la tronche à torturer les humains et le Caporal y prenait autant de plaisir que le Sergent-Chef, aucun. Physiquement en mentalement c'était difficile, même pour le marines à qui il manquait une bonne grosse case. Soudain la torture se stoppa et une femme baragouinait, serait-ce Nokotay ?. Peu probable, elle était dans le même état que son collègue, ils faisaient peine à voir.

La fête était terminée et les deux humains furent ramené dans leur cellule et jeter comme des larves pour ainsi dire. Un long moment d'attente attendait les prisonniers et Chad ne trouva rien de mieux à dire que "J'ai faim". Tout le matériel utilitaire était planqué dans la soute, dont la fameuse bouffe qui commençait à manquer au soldat. La Tok'ra se mit à parler de nouveau, signalent que le vaisseau venait de sortir d'hyper-espace. C'était une bonne chose ou non au juste ?. Ils eurent très vite une réponse, rien que le fait de voir les deux gardes tombés au sol au travers de la porte était bon signe et "l'hypotèse: Strucker vient nous en mettre plein la vue" prenait forme. Alors que Chad s'apprêtait à exclamer sa joie à la vue de MickaËlla, le second groupe braqua celui emprisonné de leurs armes, laissant les hommes et femmes sous les ordres de Laurent en proie au doute. C'était quoi encore ce bordel ?!. Comme s'il n'y en avait déjà pas asse. Et voilà que le caporal reconnaissait le Goa'uld qui l'avait torturé tout à l'heure et L'adjudant ordonna au groupe de se tourner face au mur avec les mains sur la tête. Le caporal commençait à comprendre où en venait Strucker, mais le fait qu'un Goa'uld les accompagnes lui sortait les yeux des orbites.


- J'le reconnais st'enfoiré, qu'est-ce qu'il fou là, mon Adjudant ?!.

Une fois qu'il fût examiné avec le reste de l'équipe, test négatif, le Goa'uld se mit à jouer les ventriloques et à "booster" les humains.

- Non ?. Sans blague.

Notre "pote" si gentiment appelé la couleuvre par MickaËlla, que Chad appelait plutôt le tortionnaire, rien qu'aux paroles de l'Adjudent, Jackson comprenait que le méchant était en fait un Tok'ra. La suite, même aussi simple qu'elle l'était, ne fit que rentrer et sortir par les oreilles de C.J qui ne comprenait décidément rien aujourd'hui, enfin depuis son arrivée en salle de briefing. L'équipe bravo n'était pas la seule à avoir essuyé des tirs à première vu, les humains étaient attendus ou quoi ?. En tout cas Chad avait trois nouvelles poches dans son gilet, trois gros trous dans le haut du corps ne passait pas inaperçus. Le caporal se trouvait devant MickaËlla, une place de choix pour ce faire botter le cul, comme ce fût le cas. Savait-elle pour sa crise de folie ?. Probablement pas, la connaissant il en aurait prit plein la tronche, ce fût donc légèrement souriant, rentrât la tête dans ses épaules qu'il fit un léger.

- Aïe.

Le plan se dévoila au grand jour durant le trajet, ils utiliseraient les anneaux de transport pour se rendre jusqu'à la passerelle et se rendre sur l'autre vaisseau. Strucker se mit à parler de l'armée de l'air, l'U.S Air Force pour le 'ricain, en signalant que les commandos ne se permettaient pas d'hypothèses comparé à eux, ce qui fit sourire celui qui était probablement le plus décalé de la bande, Chad. Enfin ils étaient tous un peu taré pour avoir accepté cette mission suicide. Le C4 de Laurent ne servait plus à rien désormais, il avait été découvert et déconnecté. Il ne fallut que peu de temps au groupe pour arriver dans la salle de la porte, puis tout le monde se mit en position, le groupe le Laurent accroupie avec les zats en avant et celui de Strucker debout juste derrière. Pour le moins qu'on puisse dire, ça allait chier là-haut. Les dieux allaient avoir la visite de ceux du bas. Puis le transfert commença, une intense lumière blanche vint éblouir Chad quelques secondes, qui ne perdit pas ses esprits cette fois. Aussitôt arrivé de l'autre côté, Jackson se mit à tirer à tout va droit devant lui, comme le reste des membres du groupe. Il fallut tout juste une seconde pour verrouiller une cible et abattre tous les jaffas présents. Tous firent alors feux sur la Goa'uld qui ne semblait pas atteinte par les projectiles, elle leva alors la main en direction du groupe, Chad devant elle.

- Oups...

Par chance, un couteau étrange réussit à traverser le bouclier et s'enfoncer dans le crâne de la Goa'uld qui s'écroula au sol dans un dernier soupire et ses yeux qui s'illuminèrent pour la dernière fois. Le groupe bravo eu la joie de retrouver ses armes sur une table et Chad balançât très vite son Zat pour reprendre ses armes terriennes adorées. En tout cas son gilet tactique était toujours aussi blindé de trou. Les soldats furent à nouveau transféré dans une salle sosie de celle ou se trouvait la porte des étoiles, sans le grand anneau. Le caporal était fatigué, il sentait que l'énergie qu'il avait à son arrivée ici le quittait, il avait été ramené à la vie et n'avait pas dormi. Il devait être triste à voir comme le reste des militaires. Mais chacun était préparé à ce genre de situation, il fallait finir cette mission, pas le choix. Il fallait réussir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheyffi Nokotay
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1886
Age : 28
Date d'inscription : 07/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5
Grade / Niveau: Adjudant / 204
Age du perso: 30 ans

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Ven 10 Déc 2010 - 10:48

Retourner dans la salle de la porte était une sensation étrange, d’autant plus qu’ils avaient eu bien du mal à la quitter. C’était un peu comme retourner à zéro, au point de départ, après un si long et difficile trajet. Mais bon, ils n’avaient pas vraiment le choix. C’était le moyen le plus simple et le plus rapide pour atteindre la passerelle puis le second vaisseau. Si jamais ils revenaient en vie d’une mission comme ça, c’était sure que les missions suivantes sembleraient à des vacances paradisiaques. Enfin, on peut toujours rêver. Avançant à bon rythme au côté de Laurent, Noky tentait de vérifier chaque angle mort, chaque virage trop dangereux. Avec un seul Zat comme arme, autant dire qu’elle ne se sentait pas en sécurité. Mais bon, soyons relatif, comment se sentir en sécurité dans un vaisseau plein de serpents ? Finalement, rejoindre la porte fut moins difficile que prévu. Noky en profita pour récupérer son sac vu qu’ils changeaient de vaisseau. Or de question de laisser des munitions ici, déjà qu’elle n’avait plus ses armes d’arrivée. Une fois sur l’autre vaisseau, rien ne l’empêcherait de le cacher une nouvelle fois. Prenant finalement place dans le groupe avec les autres, Noky se demandait comment cela faisait de prendre ces trucs de transfert. C’était la première fois qu’elle faisait cette expérience.

Ne tenant que son seul Zat, retrouvant toute sa concentration, la rouquine était prête à agir dès que l’occasion lui serait donnée. Et ce fut le cas. Sans réellement sans rendre compte, au vu de cette lumière et sensation étrange, elle sut sur la transfert avait fonctionné. Immédiatement, Noky ouvrit le feu, enfin façon de parler vu qu’elle n’avait pas d’arme à feu à proprement parlé. Eliminer les Jaffas prenait plus de temps avec un Zat. Quant-à au Goa’uld ce n’était même pas la peine d’y penser : rien ne fonctionnait/ Enfin ça c’était ce qu’elle croyait car un couteau vint se placer dans le front de leur ennemie. L’auteur ? Le Tok’ra. Rien que pour ça, il venait de gagner la confiance et le respect de la rouquine. Enfin, les derniers résistants furent éliminés. L’équipe était d’une efficacité redoutable. Le vaisseau était saboté par des professionnels, ça ne faisait aucun doute. Dans tout ce travail, Noky fut plus que ravie de pouvoir retrouver son matériel. Ca lui redonnait une pèche d’enfer si bien que la fatigue disparaissait presque. Le FN P90, il n’y avait que ça de vrai pour elle. Finalement ils purent utiliser une nouvelle fois le transfert et Noky avait bien du mal à croire qu’ils se trouvaient sur un autre vaisseau. Cette fois, ils resteraient en groupe et c’était aussi bien. Reprenant dans son sac des munitions au cas où, Noky était prête à repartir pour un autre assaut.



_________________


Dernière édition par Sheyffi Nokotay le Dim 12 Déc 2010 - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2492
Age : 42
Date d'inscription : 24/02/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG5 leader
Grade / Niveau: Soldat (Adjudant-chef)/370
Age du perso: 25 ans

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Sam 11 Déc 2010 - 0:18

Rejoindre la salle de la porte à partir des cellules fut beaucoup plus facile d’autant que l’alerte avait été levée depuis que les intrus étaient derrière les barreaux, au moins les niveaux à remonter étaient moins fréquentés que ceux proches de la passerelle. Un peu plus d’un quart d’heure suffit à retrouver le grand anneau et les sacs à dos alors Laurent récupéra rapidement le sien et plutôt que de se le placer dans son dos, il le plaça sur son torse histoire de cacher la misère et d’avoir un semblant de protection puis il se plaça dans le cercle en mettant un genoux au sol pour se stabiliser et levant les avants bras vers le haut pour qu’ils ne soient pas heurtés par les anneaux qui allaient entrer en action, prêt à les rabaisser quand ceux du point d’arrivé rentreraient dans le sol afin de zater tout ce qui bougerait.

Seule la Goa’uld résistait au déluge et de la voir lever la main vers l’équipe rappela au Para qu’il ne valait mieux pas rester planter la alors il poussa sur ses jambes pour sortir du jeu de quilles qui allait valdinguer contre les murs puis glissant légèrement de côté sur le sol lisse en tentant de rejoindre ce qui pouvait représenter un abri. Lorsqu’il releva la tête pour prendre connaissance de la situation, la fausse déesse n’avait pas mis à exécution son désir de jouer avec ses marionnettes, un bête couteau avait réussi à traverser sa protection et elle faisait moins la maligne. D’ailleurs ça lui fut fatal, ce qui étonna le militaire, finalement sans les gadgets technologiques, le symbiote n’était pas très résistant malgré ses capacités de force et de soins, sans doute que l’endroit visé y était pour quelque chose mais le symbiote devait pouvoir survivre pendant un certain temps, Bubulle en avait été l’exemple même si ce dernier était dans un bocal, quand le réceptacle s’était brisé, la bestiole avait survécu plusieurs minutes sans hôte et hors de son élément liquide. Bref, il ne valait mieux pas s’approcher de ce qui était maintenant un cadavre au risque d’avoir une mauvaise surprise.

Une fois que Laurent repéra que plus personne ne trainait autour du corps, il tira à plusieurs reprises des décharges d’énergie dans le but de faire disparaitre pour de bon un hypothétique danger, pourquoi s’amuser à bricoler le sarcophage quand il y a plus simple à faire… La chose faite, on lui indiqua que l’équipement du groupe Bravo pouvait être récupéré alors il ne se priva pas pour poser son sac à ventre et enfiler ce qu’il restait de son gilet tactique, au moins pour se servir des emplacements encore entiers pour ses chargeurs encore en état de servir, remettant l’étui et le pistolet à sa cuisse droite, vérifiant l’état de son P90, il récupéra sur lui le pain de C4 qui était dans le sac et plaça dans ce dernier le zat avant de le mettre cette fois sur son dos et de rejoindre les autres. Seul problème, sa radio n’était plus qu’un amalgame de plastique et d’électronique fondu et pendouillant alors il l’arracha pour ne pas être gêné, non sans l’avoir signalé gestuellement à la Hyène car il ne valait mieux pas ouvrir la bouche après les réflexions philosophiques de cette folle furieuse sur les hypothèses.

L’équipe Alpha activa les petits cadeaux qu’elle avait déposé et chose étrange, de la passerelle les ondes de choc étaient perceptibles, signe que les engins explosifs avaient fait leur travail alors que les ondes de la radio ne passaient plus après seulement deux ou trois niveaux… Il y avait de quoi se poser la question si Strucker n’avait pas décidé de couper le contact, ce qui pouvait être compréhensible si elle n’en avait plus besoin mais en général on tentait d’en informer ses petits camarades qui pouvaient s’inquiéter pour… Bah au moins pour ceux qui l’accompagnait et qui étaient largement moins casse couilles !

Tout était maintenant en ordre pour rejoindre l’autre vaisseau, ça semblait vraiment trop facile mais le fait de se retrouver dans la salle de la porte mais sans la porte, cela confirmait qu’ils avaient réussi, à moins qu’il existe d’autres salles de la sorte dans le premier vaisseau. Laurent semblait assez frais par rapport à ses coéquipiers, il avait eu le droit au sarcophage sans avoir le droit au traitement de faveur pour une fois alors il attendait les ordres en pointant son pistolet-mitrailleur vers le pan de mur qui servait de porte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   Sam 11 Déc 2010 - 19:54

Tout se passait à peu près comme convenue et la prise de la passerelle s'était passé bien passé comparé aux reste de l'opération.MickaËlla regrettait juste que se soit le tok'ra qui ait tué la goa'ulds alors qu'elle les menaçait de son gant.Elle n'aimait pas se sentir redevable et là il s'agissait en plus d'un Tok'ra, cela la faisait grincer des dents.Laurent s'approcha de la goa'ulds et lui tira dessus au zat pour la faire disparaitre.Mais pour ce fait il dut avant toute chose désactiver le bouclier qui la protégeait.Une fois ceci fait ce fut on ne peut plus facile que de ne pas laisser de trâce derrière de cette dernière.

Leiha venait de finir son sabotage du sarcophage avec un sourire satisfait.Quoi qu'il puisse arriver ce dernier ne pourrait pas être utilisé.Car une de ces pires craintes à ce sujet était les terriens qui se comportait comme des enfants quand il s'agissait de technologie.Leur dire que les sarcophages ne devaient pas être utilisés n'était pas suffisant pour qu'ils ne se risquent pas à les utiliser pour préserver la vie de leur dirigeants.Ils ne comprenaient pas la valeur de la vie et donc de la mort.Ils ne se rendaient pas compte mais elle venait de leur rendre un fier service en empêchant une quelquoncque utilisation de ce dernier si par un quelquonque hasard ce dernier résistait au crash du vaisseau.Car cela n'en avait pas l'air mais les sarcophages étaient extrèments solides.MickaËlla semblait apprécier que Laurent commence à s'exprimer par signe, encore qu'il était difficile de dire ce qu'elle appréciait par contre on savait assez rapidement ce qu'elle ne tolèrait pas.L'équipe venait de prendre pieds sur le deuxième vaisseau goa'ulds et MickaËlla venait de repartir les tâches avec la même énergie qu'au départ comme si la fatigue n'avait pas de prise sur ses capacités cognitives.

"Notre objectifs principal est de neutraliser le générateur de bouclier pour mettre une frappe orbitale.Ensuite on s'occupe de neutraliser les moteurs conventionels et hyper espace et pour finir on se fait la passerelle.On doit permettre qu'une frappe orbitale puisse venir à bout de ce vaisseau, c'est la seule solution pour repousser cette attaque.Et étant donné que malgré l'ingéniosite d'Athos on n'a plus de PDA pour nous servir de relais on va devoir faire ça ensemble pour réussir."

Ce qui expliquait que le signal de la télècommande est bien déclenché les explosions, mais que les communications radios ne passaient plus.Mais alors que le groupe allait se mettre en marche sur ses bonnes paroles le tok'ra se permit une intervention des plus interressantes.

"Je crois comprendre ce que vous voulez faire mais vous devez savoir que ce vaisseau n'a rien à voire avec celui que nous venons de quitter.Il ne s'agit pas d'un vaisseau fabriquer selon les critère d'Amon mais d'une prise de guerre faites au goa'ulds Petbe.A part pour ses moteur subliminique il est d'une technologie bien moindre.Il ne posséde qu'un seul générateur principale et pas de génèrateur auxiliaire pour chaque module en plus d'un générateur de secours conséquent."

L'histoire que racontait le tok'ra était sympathique mais difficile de voire ou ils voulaient vraiment en venir et on sentait bien qu'il essayait de ménager un effet qui n'avait d'autre but que de montrer que sans les tok'ra ils ne pouvaient pas remplir cette mission.Mais l'atittude énervait une mickaËlla déjà peu patiente en temps normal qui fit tout de même l'effort de ne pas être trop désagréable envers la couleuvre.

"Tout ça pour dire quelque chose de judicieux je suppose."

Le tok'ra afficha un sourire satisfait en voyant que la terriene mise dos au mur avait finalement consentie à quelques effort de politesses, ou plutôt de non agression.D'une voix calme il exposa donc ce à quoi il pensait.

"Si nous sabotons le générateur principale, le générateur de secours sera juste assez puissant pour maintenir les systèmes de survie et les moteurs conventionnels ou les boucliers.Ors si nous allumons ces derniers et que nous sabotons les commandes ils n'auront aucun moyen d'alimenter les boucliers deux de vos balles explosives devraient suffire.Nous sommes à l'étage des hangars c'est là que sont les vaisseaux cargos nous pourrions en utiliser un pour quitter le vaisseau avec que tout n'explose."

MickaËlla lâcha un sourire carnassier.Attaquer simultanément deux objectifs étaient déjà plus dans ses habitudes et instinctivement elle préférait ne pas mettre tout ces oeufs dans le même panier.Si l'un des groupes ne s'en sortait il restait toujours un autre groupe pour accomplir la mission sur la passerelle elle vait besoin d'une grosse puissance de feu, plus qu'elle n'avait dans son groupe à l'heure actuelle.

"Ok.J'achètes.On change de plan.Deux groupes.Le premier à la passerelle le second au générateur.Alpha Blueberrie, T et Leiha en pointe.Je vous suis avec Morgane, Trepel vous fermez la marche.Bravo, calamity, cuistot, la brute et notre nouvel ami pére castor.Athos file ta radio à La brute.Qui ose, gagne."

MickaËlla s'en était allé avec son groupe sans plus d'explication ou de mots d'encouragements.Athos passa sa radio a laquelle n'était plus relié a aucun fil.il avait du utiliser ces derniers pour faire une bidouille dont lui seul avait le secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: It's a Good Day To Die   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's a Good Day To Die

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Espace :: Vide intersidéral-