La porte des étoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 AL13N5 [DELIRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Jeu 29 Jan 2009 - 1:02

Alors qu’ils avançaient vers l’inconnu et la pénombre, les lumières se mirent en route sans que personne ne prévienne de quoi que ce soit! Craignant une embuscade, Aristide se mit immédiatement à couvert de la porte, à coté de Jill, prêt à faire feu si besoin était. Et surtout prêt à protéger les scientifiques dans le cas ou la menace passerait. Rien à signaler du coté des femmes de science. Lorsqu’il se retourna, vers les autres militaires, des coups de feu retentirent. Aristide ne bougea pas de sa position. Ce n’était pas le moment de se disperser. De là où il était, il pu apercevoir Ewan tomber, une sorte de poulpe collé au visage. Mike avait éliminé quelque chose mais il semblait s’agiter.

* Bon sang mais dans quoi on est tombé ?

Aristide tentait de rester le plus calme possible pour ne pas alarmer ceux qui n’avaient pas l’habitude de ce genre de situation. Car il était certain que maintenant, Ewan ne pourrait pas retourner sur Terre tant que l’on ne savait pas ce qu’était la chose collée à son visage. Et il était d'ailleurs possible que tout le monde courrait un risque, bien que cela fasse parti de leur travail. Ce n’était finalement pas pour la frime que seuls les meilleurs étaient admis au SGC.

La situation semblait être redevenue calme. Le soldat couru donc voir ce qui les avait attaqué et remarqua que Mike se débattait avec son gilet attaqué par quelque chose de corrosif. Sans perdre de temps il saisit son couteau pour tenter de l’aider à l’enlever.

- Il faut faire gaffe, il y en a peut-être d'autres!

[HRP : Je vais de ce pas changer le nom de mon perso. Je peux m'appeler Replay dis Tempuce? Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Mathilde de l'Argentière
Scientifique
Scientifique
avatar

Nombre de messages : 925
Date d'inscription : 12/01/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Sergent-chef / 170
Age du perso: 29 ans

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Jeu 29 Jan 2009 - 1:42

Mathilde finissait de calibrer son équipement, écoutant la militaire qui lui donnait des consignes pour aller vers le vaisseau devant elles, et appuyant sur le bouton "ON" de son analyseur de flux elle fut en parfaite synchronisation avec l'éclairage du hangar.

Je le savais, on est bel est bien dans un vaisseau! Premier voyage et...


Le sergent avait intimé le silence et tout le monde avait pu entendre ces drôles de bruits. Lentement, Mathilde avait éteint sa lampe et regardé tout autour d'elle, serrant son analyseur comme si c'était une planche de salut... Puis tout s'accéléra, l'anglais qui les accompagnait fut attaqué et se retrouva au sol avec une chose hideuse plaquée au visage, apparemment, il avait son compte. Un autre militaire canardait comme à l'ouverture de la chasse. Elle ne pouvait le voir à cause des caisses mais ses cris lui apprirent qu'il était en fâcheuse posture et avait besoin d'aide. Malgré tout son altruisme, la jeune femme ne se sentait pas les tripes pour bouger ne serait ce qu'une oreille.
Comble de joie, Le gaillard non loin subodorait la présence d'autres créature...


Si vous continuez, crois que je vais faire pipi dans ma culotte... Elle avait parlé d'une petite voix, visible pas rassurée du tout On ne peut pas réactiver la Porte et repartir?

*Faites qu'ils disent oui! Faites qu'ils disent ouiiii!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Cooper
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 726
Age : 30
Date d'inscription : 08/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG9 leader
Grade / Niveau: Sergent / 143
Age du perso: 31 ans

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Jeu 29 Jan 2009 - 10:55

Le sang de Jill ne fit qu'un tour, elle ne chercha pas à comprendre et elle se précipita vers Mike afin de récupérer ses chargeurs et de l'aider à retirer sa veste qui était en train de se faire bouffer par un liquide gluant provenant de la bestiole. Jill fit quand même attention à ce qu'une autre saleté ne lui arrive pas par derrière. Elle se tourna vers Aristide.

"Couvrez moi s'il vous plaît...."

Jill courut en destination de Mike et l'aida à enlever sa veste avant que le liquide ne s'attque à lui. Sur tout les chargeurs que Mike avait, Jill ne put en sauver que deux. Elle balança les reste et la veste loin de ses coéquipiers.

"Ca va aller ?" lui demanda t'elle haletante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempus
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Jeu 29 Jan 2009 - 11:39

Le pare balle de Mike au sol continuait de se désintégrer lentement en dégageant une odeur d'acide et de brûlé. Il réussit avec l'aide de ses équipiers à retirer in extrémiste sa veste, et se retrouve en T Shirt. La veste se retrouvant au sol se désintègre doucement. Jill ne put sauver que 3 chargeurs, le 4ème étant entamé par l'acide se consumait.

La bestiole morte elle, avait disparue dans un trou béant formé par l'acide et continuait à faire fondre le niveau en dessous et commençait à entamer les câbles et tuyau qui passaient là.

Les scientifiques purent se demander ce qui se passerait une fois que l'acide percerait le dernière paroi du vaisseau.

Dépressurisation.. ?

Le vaisseau devait surement avoir un système de sécurité, pour un tel cas, un peu comme dans un avion ou les masques à oxygène tombaient ou les sous marin où chaque parties du bâtiment était compartimentés et.... Condamnés

Il ne fallait peut-être pas trop trainer ici.

La réflexion de Mathilde fit que tous cherchèrent du regard le DHD dans la pièce... Mais rien pas de traces de leur planche de salut... En revanche une sorte de console sur la gauche de la porte (le ? sur la map).

Différents bruits se font entendre... Des bruits métalliques, comme si le vaisseau prenait vie. Un énorme ventilateur se mit en marche au fond du hangar. Tandis que la bestiole accroché au visage de Ranks, bouge légèrement, sa queue entourant le cou du soldat, elle resserrait sa prise. Ewan respirait, signe qu'il était encore en vie.

Hrp :
plan de position Non mit à jour

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher Scott
Scientifique
Scientifique
avatar

Masculin Nombre de messages : 1353
Date d'inscription : 10/10/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG4 leader
Grade / Niveau: Adjudant / 203
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Jeu 29 Jan 2009 - 13:04

Christopher pris une mine déconfite quand il découvrit l'absence du DHD. Mais la suite mouvementée des évènements ne lui laissèrent pas le temps de prévenir les autres. Mais assez rapidement, ce fut également leur réflexes aussi et maintenant, tout le monde connaissaient le petit problème de retour maison auquel ils étaient confrontés.

En s'adressant à tout le monde, un peu sous la panique :


"Nous avons 3 possibilités de rentrer. soit on trouve un DHD quelque par sur le vaisseau ou un truc équivalent, soit le SGC aura une bonne idée d'activer la porte en ayant pas de réponse au bout d'un moment, soit quelqu'un repartent avec le vaisseau, sous réserve de pouvoir localiser la terre et de pouvoir le piloter. Tout va bien quoi en somme..."


Il souriait jaune évidemment. Il était aussi rassuré qu'un espadon pris dans un filet de pêche. Mais il fallait pas perdre de temps, une décision devait être prise et fuir de cette merde rapidement. Le mieux était de rester grouper et de fouiller le vaisseau.

Il repéra le trou dans le sol à cause de cet acide. Il alla voir en regardant dedans, voir jusqu'où l'acide faisait effet. Il perçait déjà les niveaux du dessous et de toute façon, il ne pouvait pas l'arrêter. Le trou n'était pas très large, Christopher entreprit de pousser une caisse en métal au dessus, pour le boucher afin de ne pas être directement affecter par une éventuel dépressurisation. Également, afin d'éviter de se faire surprendre par d'autre de ces créatures qui pourraient passer par le trou. Et de toute façon, le temps qu'une décision soit prise par le sergent, il devait s'occuper. Il se dirigea ensuite vers le vaisseau, et tenter de rentrer dedans, voir si il était en état de marche et s'il pourrait avec Mathilde tenter de comprendre son fonctionnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insmv.forum-actif.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Jeu 29 Jan 2009 - 14:29

Aristide regarda Ewan. Il semblait vivant et le truc collé à son visage aussi. Il n’avait jamais vu ça de sa vie. Lorsque les bruits retentirent d’un peu partout et que la ventilation se mit en marche, il se fixa immédiatement en position. Il était semble t’il nerveux. Et l’annonce de l’absence de DHD ne faisait qu’accentuer ce sentiment.

- Bon sang ! Que se passe-t-il ici ?!! Et c’est quoi ce truc ? !

Il respira un coup prenant soin de regarder partout. Il ne tenait pas à ce qu’une autre bestiole leur saute dessus et encore moins maintenant qu’ils avaient vu de quoi était composé le sang de ces trucs. Il couvrait les arrières attendant des instructions quant à la future marche à suivre et s’adressa aux 2 scientifiques restées en arrière.

- Mathilde, Roxanne…Restez prêt de nous, vous ne risquerez rien. On a besoin d’un médecin ici, Le Caporal Ranks est touché on dirait.
Revenir en haut Aller en bas
Mathilde de l'Argentière
Scientifique
Scientifique
avatar

Nombre de messages : 925
Date d'inscription : 12/01/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Sergent-chef / 170
Age du perso: 29 ans

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Jeu 29 Jan 2009 - 15:01

Mathilde attacha son kit de mesures à sa ceinture et reprit le sac sur ses épaules pour aller donner un coup de main à Chris, qui avait eu une excellente idée, de toute façon, elle n'avait pas l'intention de rester là à bâiller aux corneilles en attendant de se faire attaquer par une de ces choses.
Même si elle n'était pas bien grande, elle était suffisamment vigoureuse pour apporter une aide substantielle, surtout dopée par l'adrénaline qui se répandait dans son sang.
Tout en poussant, elle s'adressa à son collègue.


Je ne pense pas que nous pourrons employer le vaisseau. Déjà, rien ne nous dit qu'il n'est pas envahi par ces cochonneries et il suffirait d'un seul pour le ruiner, il suffit de voir ce que leurs sécrétions font au plancher... Il y a une issue sur la gauche près de la porte Mieux vaudrait aller chercher un DHD. De toute façon, même avec un vaisseau, nous ne nous en tirerions pas vraiment vu la distance à laquelle nous nous trouvons de la Terre. Et pour la petite information, je m'appelle Mathilde.

Elle lui adressa un petit sourire en lui tendant la main, finissant de pousser cette fichue caisse. Une fois cela fait, elle regarda autour d'elle, cherchant l'origine du bruit de ventilation avant de voir le gros conduit d'aération avec son ventilateur. Mais pour ce qui était des autres, elle ne savait pas du tout à quoi s'en tenir, après tout c'était son premier voyage intergalactique!

Pouvez me dire si le DHD émet une fréquence particulière? Je ne suis pas encore familiarisée avec les dossiers du SGC. Si c'est le cas, nous pourrions remonter le signal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Gallen
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1515
Date d'inscription : 29/11/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG6 leader
Grade / Niveau: Adjudant / 206
Age du perso: 34 ans

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Jeu 29 Jan 2009 - 15:37

Roxanne lâcha un juron quand la lumière s'alluma sans prévenir. Plissant les yeux,elle parvint après plusieurs secondes à s'afapter à son nouvel environnement.

Et il valait mieux faire vite. Des coups de feu retentirent, suivis d'un appel à l'aide de Mike. Outre les militaires et les scientifiques présents, le médecin entendait d'autres sons, toujours aussi métaliques provenant certainement de l'extérieur de cette salle.

L''odeur d'acide la prit à la gorge et elle toussa. Avec prudence, elle s'approcha de Mike, puis voyant que Jill s'en chargeait, sse tourna vers Ewan.

"Bon sang mais c'est quoi ce..."

Un poulpe. Enfin ça y ressemblait. La queue commençait d'jà à s'enrouler autour du coup d'Ewan. Elle s'agenouilla auprès du soldat, fouillant dans ses poches pour y trouver des gants.

"C'est ce truc qui a sauté sur Mike ?"

Mais alors l'acide... Comment allait-elle faire pour se débarasser de ça ! Elle ne pouvait pas le découper, cet acide, d'où qu'il vienne allait se répondre sur le SAS.

"Bon y'a pas trente-sic solutions.... Jill, Mike, je vais tâcher d'enleve ce truc. Couvrez moi. Je le sens pas."

Elle prit dans ses affaires une des doses de tranquilisants et une seringue. Piqua le seringue dans les flacon pour la remplir à ras bord. Il y avait de quoi assomer un élépahnteau là-dedans. Observant l'animal - ou quoi que cela puisse être - elle piqua près de la "tête". A côté d'elle, à portée de main, son arme, en cas de maucaises surprises.

"Où est ce qu'on a atteri..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike Buford

avatar

Masculin Nombre de messages : 820
Age : 25
Date d'inscription : 29/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3 / militaire / médecin
Grade / Niveau: Sergent-chef/158
Age du perso: 35 ans

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Jeu 29 Jan 2009 - 16:21

Mike fût heureux de voir les autres se bouger pour l'aider. Deux soldats arrivèrent. L'homme enlevait la veste de Mike avec son couteau en faisait bien attention de ne pas se mettre la substance sur lui. La femme qui était 1ère classe s'était débrouillée pour sauver le maximum de chargeurs. Elle avait réussi à en prendre 3 sur les 4 que Mike avait emmené en plus. Mike était soulagé et était à présent en T-shirt sans protection mais au moins il était vivant. Il ramassa son M4 à terre et le prit bien en main, vérifia ce qui restait. Il avait encore la moitié de son chargeur à peu près. Il vérifia que tout était ok et prit les chargeurs que Jill lui tendait.

"Merci vraiment pour les chargeurs soldat...et vous aussi pour m'avoir enlevé cette veste qui allait fondre et moi avec !!!
Va falloir faire attention maintenant car même morts, ces conneries de bestioles ont leur sang qui combat pour eux...En fait, moi c'est Mike si vous ne le saviez pas !"

Mike était vraiment heureux d'être vivant. Une chance comme celle là n'était donnée qu'une fois pour le commun des mortels voire un peu plus pour un très chanceux. Mike reprit son sac avec le matos médical qui n'était pas abimé. A présent, les scientifiques poussaient une caisse sur le trou causé par la substance jaune du calamar. Puis ils se dirigèrent vers le vaisseaux pour voir s'il y avait quelque-chose d'intérressant. Il fallait faire très attention car les bêtes venaient de cet endroit. Aristide avait l'air étonné de voir le machin sur Ewan. Le pauvre, il s'était pris le premier calamar sans pouvoir agir.

Aristide demanda un médecin en voyant l'état d'Ewan mais cela était-il vraiment prudent ? Car Ewan semblait respirer et être encore en vie mais Mike ignorait ce que ce machin acidulé pouvait avoir fait à ce caporal. Imédiatement Roxanne arriva. Elle devait être inquiète et mit ses gants. Elle demanda à Jill et Mike de la couvrir en cas de problème. Mike ne sentait pas ce coup, il était plus prudent de laisser Ewan tranquille, mais il est vrai qu'on ne pouvait pas le laisser là. Il fallait le sauver et voir ce qu'il avait.


"Je suis d'accord qu'il faut essayer de le sauver mais faudra vraiment faire attention quand même. Et maintenant qu'on sait que leur sang est mortel aussi, si on tire...faudra esquiver les jets ! Après tout, vous êtes plus compétente à ce niveau que moi qui soigne les blessures assez connues venant d'êtres humains. Je suis prêt à vous couvrir mais faites attention."

Mike avait son M4 encore prêt à tirer et surveillait les alentours au cas-où et aussi ce que faisait Roxanne. Il espérait que le sergent allait prendre le contrôle de la situation et donner ses directives car la situation était peu banale c'était le cas de le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher Scott
Scientifique
Scientifique
avatar

Masculin Nombre de messages : 1353
Date d'inscription : 10/10/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG4 leader
Grade / Niveau: Adjudant / 203
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Jeu 29 Jan 2009 - 17:41

Christopher souriait à Mathilde quand elle lui appris son prénom. Son aide était la bienvenue, il se sentait moins seul avec un confrère.

"Enchanté Mathilde, moi c'est Christopher. Vous avez surement raison pour le vaisseau, mais en dernier recours, c'est un moyen à ne pas négliger. Pour le DHD, nous n'avons pas moyen de le détecter à ce jour."

Une fois la caisse en position, il fixait les morceaux de bestioles éparpillés, et celle en action sur Ewan. Il avait l'impression de se trouver devant un film de série Z. Un de ces films où les acteurs se séparent sans arrêt et une fois seul se font bouffer ! Il s'adressa à tout le monde en parlant un peu fort sous le coup de l'adrénaline.

"Je sais pas vous, mais j'ai vu pas ml de film d'horreur où tous ces blaireaux se font becter à chaque fois qu'ils vont soulager leur envies pressantes ou fumer une clope ! Je propose de tout le temps rester grouper, et sous aucun prétexte se séparer, ok ? ca ne sera pas toujours agréable mais va falloir faire des concessions de fiertés personnelles."


Une fois finie, il se passa la main sur son front en sueur. Il n'était pas tranquille. Il se concentra et se calma pour tenter de ne pas finir trop paranoïaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insmv.forum-actif.net
Jill Cooper
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 726
Age : 30
Date d'inscription : 08/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG9 leader
Grade / Niveau: Sergent / 143
Age du perso: 31 ans

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Jeu 29 Jan 2009 - 18:42

Jill obéit aux ordre de Roxanne mais elle avait un mauvais pressentiment sur la situation. Elle se mit debout près du corps d'Ewan et près de Roxanne qui était accroupie près de lui. Jill restait la plus concentrée possible. La situation empirait et ils n'allaient pas tarder à être envahis s'ils restaient ici. Tout en surveillant les alentours Jill demanda à Roxanne.

"Euh .... Docteur, vous êtes sûre que ce que vous voulez faire est une bonne idée ? Personnellement je ne le sens pas trop et je pense qu'on devrait bouger de là."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde de l'Argentière
Scientifique
Scientifique
avatar

Nombre de messages : 925
Date d'inscription : 12/01/2009

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Sergent-chef / 170
Age du perso: 29 ans

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Jeu 29 Jan 2009 - 19:40

Christopher parlait d'or, surtout qu'elle était tout sauf une combattante aguerrie... Tirer sur des cibles immobiles était déjà une gageure mais s'il fallait qu'elle allume des petits poulparaignées- beurk, quel mélange - qui se carapataient comme des cafards ce n'était pas gagné du tout! En plus il y avait quelque chose dans ces créatures qui était acide, et drôlement virulent d'ailleurs à en juger par les dommages causés, surtout en rapport avec la taille de l'animal.

A voir cette chose sur le visage du soldat lui soulevait l'estomac et elle faisait des efforts considérables pour éviter de la retrouver dans son champ de vision, ne remarquant donc pas la manœuvre ô combien risquée de Roxanne. Elle détestait les araignées et elle avait toujours trouvé les céphalopodes répugnants au possible et là,, ô joie, elle avait droit à une combinaison improbable des deux, reprenant les pires aspects de chacune des deux espèces.


Christopher a raison, il vaudrait mieux se regrouper et aussi filer de cette pièce. Avec tout le bazar qu'il y a eu, cela risque de rameuter d'autres de ces...choses.


A voir la moue écœurée et le geste vague dans la direction du poulparaignée sans même le regarder, on imaginait très bien ce qu'elle en pensait et la répulsion que cela provoquait chez elle.
Elle se pencha pour lire le nom sur l'uniforme de Jill.


Les grands esprits se rencontrent. Dit elle à son intention esquissant un petit sourire. Il semblerait qu'il y ait un accès derrière nous sur la gauche, non loin de la porte. Sinon on peut toujours essayer de passer par la conduite d'aération, mais il faudrait neutraliser le ventilateur. Personnellement je vote pour la porte.

Alors qu'elle parlait, une idée lumineuse, si l'on pouvait dire, lui traversa l'esprit. Attrapant ses lunettes optroniques, elle les activa et les pointa en direction de la bestiole, en basculant sur le mode infrarouge. Elle ne serait pas aveuglé comme les deux militaires mais pourrait voir si ces créatures émettaient suffisamment de chaleur pour se distinguer du décor, elle pourrait dès lors indiquer les présences suspectes aux soldats pour qu'ils s'en occupent. Et au pire, avec le senseur de température, elle pourrait voir si Ewan allait bien, enfin... pas trop mal. L'idée de se retrouver avec une telle bestiole accroché au visage la fit frissonner d'horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Daving
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 1698
Age : 25
Date d'inscription : 08/06/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 264
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Jeu 29 Jan 2009 - 20:30

Luc regarda la scène sans bougé, il donna ses ordres puis regarda toutes la salle pour voir si une autre bestiole allait sortir d'un endroit. Mieux valait être sur, il regarda derrière chaque caisse et objet, il ne fit pas attention à la bête morte qui avait traversé le sol et le sang qui avait bouffé le gilet par-balle de Mike. Les deux scientifiques du groupe cherchèrent pendant se temps un DHD.
Après avoir fini sa petite recherche de méduse-sauteuse, il se dirigea vers Ewan et les autres pour voir la situation, il y avait la bestiole sur son visage et il était couché à terre.


" Roxanne, y a pas moyen de l'enlever ou de tirer dessus pour qu'il lache prise ? Mike, tu vas bien, si t'as besoin de quelque chose demande ou trouveras bien. "

Luc avait changé de formule pour parler, il tutoyait ses subordonné, surement dut à la petite actuon qui c'était passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempus
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Jeu 29 Jan 2009 - 21:57

Lorsque Roxanne pique l’araignée, elle voit la queue qui enserre le cou d’Ewan, l’étouffant. Une goutte de sang sortit de l’araignée et... L’aiguille fondit... Il fallait trouver autre chose...

Christopher et Mathilde firent le tour du vaisseau, sans trouver comment y entrer. Mais ils purent constater que les extra terrestre devaient avoir deux jambes, sûrement deux bras et probablement d’allure humanoïde. Mathilde vit que l’araignée dégageait de la chaleur. elle était donc repérable. Quand à l’idée de répérer le DHD dans un vaisseau extra terrestre, cela ne pouvait se faire.

Luc vit à gauche sur ce qui ressemblait à une console (le ? sur la carte) une lumière orange glignoter... Orange... Comme danger ?

Hrp : Luc, les autres persos semblent attendre tes ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Ven 30 Jan 2009 - 1:07

Aristide n’avait encore jamais travaillé avec Luc Daving mais quelque chose le frappa immédiatement. Il avait tutoyé les autres soldats. Soit ils se connaissaient tellement bien que leurs amitiés dépassaient les grades et la mission encire qu’Aristide n’avait jamais vu ça. Soit il n’était pas dans son état normal. De plus, il était étrangement calme. Il était peut-être en état de choc. Pourquoi ne donnait-il pas d’ordre précis dans un cas aussi critique. Aristide se ressaisit et arrêta de douter. On ne devait jamais douter de son supérieur sans avoir de preuves tangible. Il était possible que Luc en avait déjà tellement vu que cette situation ne l’alarmait pas. Après tout, chaque monde devait avoir son lot de surprises.

Reprenant confiance dans le groupe, Aristide continuait de parcourir les environs du regard. Le docteur ne sembla pas réussir quoi que ce soit sur le poulpocrabe qui enserrait Ewan. Une lueur de désespoir parcouru la pièce déjà froide. Mais Ewan respirait toujours donc rien n’était perdu. Mathilde et Christopher ne semblait pas non plus trouver comment ouvrir le vaisseau et cela leur faisait encore un souci de plus. Mais ils avaient encore des options, rien n’était perdu. Aristide se convainquit du mieux qu’il pu que toutes ces incertitudes faisaient parti du boulot. Cela lui laissait l’esprit libre pour penser aux solutions et réagir aussi vite que son corps le lui permettait.

- On devrait continuer par le sas là-bas. Ce vaisseau à peut-être un système de verrouillage qui nous empêche d’ouvrir le plus petit. Si on trouve la salle de commande on arrivera peut-être à quelque chose. Mais il faudrait aussi voir s’il y a une infirmerie pour le Caporal Ranks. Sergent quelles sont vos ordres ?

Aristide avança légégèrement vers le sas et le pupitre sans toutefois les atteindre. Il était aux aguets d'un éventuel poulpocrabe.
Revenir en haut Aller en bas
Christopher Scott
Scientifique
Scientifique
avatar

Masculin Nombre de messages : 1353
Date d'inscription : 10/10/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG4 leader
Grade / Niveau: Adjudant / 203
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Ven 30 Jan 2009 - 18:32

Christopher était un peu déçu de l'examen du vaisseau, ils n'en tireraient rien de bon. Il retournait vers les autres et parla d'une voix assez forte.

"Faites attention, ces petites bestioles attachantes ne sont peut-être pas les seules créatures ici. Ce vaisseau n'est pas conçu pour eux, des aliens bien plus grands ont du passer ici et y sont peut-être encore. La seule chose que je sais, c'est qu'ils sont a peu prêt humanoïde. Ces mini poulpes ne sont peut-être que des amuses gueules..."

Il souriait jaune encore. Si c'était effectivement le cas, lui comme les autres non militaires n'étaient pas les favoris pour se sortir de ce guêpier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insmv.forum-actif.net
Mike Buford

avatar

Masculin Nombre de messages : 820
Age : 25
Date d'inscription : 29/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3 / militaire / médecin
Grade / Niveau: Sergent-chef/158
Age du perso: 35 ans

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Ven 30 Jan 2009 - 21:09

Mike vit que Roxanne avait raté sa tentative d'enlever le poulpe d'Ewan. De plus, la seringue fondit sous la puissance du sang alien. Mike regardit un peu partout pour essayer d'avoir des idées. Le sergent les avait tutoyés. Il demandait à Mike s'il allait bien et disait qu'il essaierait de trouver des solutions s'il voulait quelque-chose. Mike sourit sur le coup car il n'avait jamais vu un sergent compatissant et sympathique. Il s'inquiétait pour ses hommes et cela était une grande qualité. Mais Mike remarque aussi qu'il n'avait pas vraiment donné d'ordres "concrets". En effet, il ne disait pas clairement ce qu'il souhaitait et les membres du groupe faisaient un peu ce qu'ils pensaient être bien.

Il fallait qu'il affirme qu'il avait le pouvoir de les sortir car sinon certains civils pourraient désespérer. Même si cela était difficile, il fallait à présent faire avec la situation. Le soldat Aristide semblait vouloir se sortir de ce merdier et proposa des suggestions. Disant qu'il y avait un sas où il serait possible de passer. Mike vit une lumière orange qui clignotait, il alla voir ce que c'était. Apparemment c'était une sorte de panneau de contrôle, du bouleau pour les scientifiques.

Justement, en parlant d'eux ddans s atête, Mike vit un gars se nommant christopher disant que le vaisseau était fait pour des sortes d'humanoïdes bipèdes aliens bien plus grands que les pouples. Il désignait les poulpes comme des amuse-gueules, cela montrait un aperçu de ce qui attendait l'équipe. Il ne fallait pas perdre espoir et ne pas montrer de panique surtout. Comme le disait Aristide, il y avait peut-être une salle de commande. Le caporal était dans un état non stable et difficile à décrire. En effet il vivait mais avec ce calamar étrangleur. Mike se demandait pourquoi ce poulpe s'était accroché sur sa face. Si ça se trouve il avait laché quelque-chose dans son corps. Se méfier comme d'habitude en bref.


"Bien, maintenant que nous savons un peu ce qui nous attend, il va falloir se bouger !!! Les scientifiques, pouvez-vous me dire ce que vous pensez du machin clignotant avec la lumière orange ? Pourquoi clignote t-il ?
Quand à vous Roxanne, ne vous en faite pas...vous avez fait ce que vous avez pu, nous essaierons quelque-chose d'autres plus tard. Va falloir se tirer de cette salle...surtout que tout le monde garde son calme, c'est en se controlant sans laisser déborder nos émotions qu'on arrivera à s'en sortir !!!"

Mike essayait de rassurer tout le monde mais ce n'était pas gagné. Il fallait faire quelque-chose au lieu de rester à s'imaginer ce qui se trouve ou ce qui va se passer dans cet endroit. Même si cela était difficile Mike l'admettait mais si on voulait vivre, il fallait se concentrer et agir. Mike attendait les ordres du sergent, mais des ordres nets. C'était à lui de sortir l'équipe de la merde, c'était le chef.

//Sergent, merci de votre compassion et de votre souci de moi et de l'équipe. Je n'ai besoin de rien pour le moment, mais il va falloir faire quelque-chose et pas rester planté ici à mon avis. Rassurer les civils et les prévenir qu'ils auront à se servir de leurs armes sûrement. Bon courage sergent, vous pouvez nous sortir de cette situation, vous allez y arriver !!!//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Gallen
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1515
Date d'inscription : 29/11/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG6 leader
Grade / Niveau: Adjudant / 206
Age du perso: 34 ans

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Ven 30 Jan 2009 - 21:53

"Rah cochonneries !"

Roxanne retira l'équille et cassa le bout avant que l'acide n'attaque le contenant et de laisser s'échapper le tranquillisants. Elle commençait à en avoir assez d'autant qu'elle ne se sentait pas spécialement aidée !

"Bon aller, quite à se faire bouffer... VIENS ICI !"

Exaspérée, et considérant qu'elle n'avait qu'une toute petite chance de réussir sans se faire agresser, elle attrapa le bestiole par la queue, son autre main sur le corps et tira de toutes ses forces.

"Mike, Jill chopez lui les.. pattes où tout ce que vous voulez, aidez moi à la balancer dans le trou !"

Ca ressemblait à une action désespérée ? Naaaan si peu. Mais entre ça et laisser Ewan moisir ici avec une bestiole gluante sur la face, le choix est vite fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Cooper
Militaire
Militaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 726
Age : 30
Date d'inscription : 08/12/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG9 leader
Grade / Niveau: Sergent / 143
Age du perso: 31 ans

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Ven 30 Jan 2009 - 22:18

Jill qui était postée près de Roxanne ne bougea pas au début lorsque celle-ci lui demanda de venir l'aider.
Elle ne savait pas si les bestioles allaient en profiter pour les attaquer de nouveau ou si autre chose allait les rejoindre. Jill jeta un coup d'oeil à Mike et voyant que Roxanne n'y arriverait pas toute seule, elle attrapa un appendice de la bestiole etne sachant pas à quoi correspondait ce truc, elle fit une grimace de dégoût.


"Beurk..... C'est quoi cette horreur ????"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike Buford

avatar

Masculin Nombre de messages : 820
Age : 25
Date d'inscription : 29/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3 / militaire / médecin
Grade / Niveau: Sergent-chef/158
Age du perso: 35 ans

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Ven 30 Jan 2009 - 22:37

Mike vit les deux femmes tirer sur le mollusque. Roxanne avait l'air très déterminée à enlever ce machin sur la face d'Ewan. Mike savait que dans ces cas-là, la personne qui tient énormément à l'autre personne est capable de tout faire pour sauver cette dernière. Mais le problème c'est que l'on ne connaissait pas les risques que cela pourrait entrainer. Tirer sur ce machin pouvait être dangereux pour tous. Car si le poulpe était arraché en deux, ou simplement araché d'un bout, le sang viendrait sur les mains des femmes. Au lieu d'avoir un blessé il y en aurait 3 voire 4 si Mike s'y mettait. Imaginer la gravité de la situation après... Et puis il pouvait se passer beaucoup d'autres choses, le risque était trop grand et Ewan n'était pas encore en danger de mort.

Mike avait remarqué que dès que le mollusque était en danger, il resserait le cou d'Ewan et cela était dangereux car il pouvait étouffer. Au lieu d'essayer des choses dans une pensée désespérée, il aurait mieux fallu emporter Ewan sur la civière de Mike et trouver du matériel plus adéquate. Le risque était trop grand pour Ewan et les femmes, Mike ne voulu rien ordonner ni se mettre à dos les deux femmes mais il fallait dire quelque-chose.


"Désolé, mais le risque est trop grand...le mollusque va sûrement resserer le cou d'Ewan et l'étouffer au risque de le tuer si vous le touchez. En plus, si vous l'arrachez, il peut se couper en plusieures parties et libérer son acide sur vous...trop de risques, je ne veux pas vous commander mais à votre place j'attendrai de trouver du matos fait pour cette opération. Je ne suis pas un lâche nin un sans sentiments mais au contraire c'est pour votre sécurité et celle d'Ewan que je dis ça !!! A vous de décider, vous être plus compétente que moi comme je l'ai dit sur ces phénomènes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Daving
Militaire
Militaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 1698
Age : 25
Date d'inscription : 08/06/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 264
Age du perso: 26 ans

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Sam 31 Jan 2009 - 0:39

Luc regardait la scène, Roxanne, Mike et Jill essayait d'enlever le poulpe du visage d'Ewan. Les deux scientifiques eux c'était baladé vers le vaisseau. Daving reçut l'information que les êtres qui avait fait le vaisseau était bipède, c'était l'homme qui avait dit ça, le sergent ne connaissait pas son nom.

Luc vit une lumière orange clignoter mais Mike fut plus rapide que lui et demanda au scientifique d'aller voir. Daving décida d'y aller pour voir, le orange ne signalait jamais quelque chose de génial. Le rouge lui, c'était soit mauvais soit que la machine était allumé. Le vert, c'était que tout était O.K.


" Et les doc, venez ici et dite moi si la lumière orange c'est normal. "

Luc venait de s'adresser à Christopher et Mathilde en espérant qu'ils se soient reconnu et s'approche de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher Scott
Scientifique
Scientifique
avatar

Masculin Nombre de messages : 1353
Date d'inscription : 10/10/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG4 leader
Grade / Niveau: Adjudant / 203
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Sam 31 Jan 2009 - 1:04

Christopher eut une autre pensée au sujet des relations alien humanoïde vs Poulpes écharpes. Et si c'est ces petites créature mollusque qui avaient bouffées les grosses ? D'une manière comme une autre, ils étaient mal parties là, et pas moyen de renter. Il traduisit sa pensée en joute verbal inutile mais non contrôlable.

"Euh, à la réflexion, une autre possibilité existe aussi, c'est peut-être ces humanoïdes qui ont servis d'amuse-gueule..."

Il pensait à Thalia sur le coup, il ne la reverrait peut être jamais... La raison le ramena vite tout de même. Sur ordre du sergent Daving, il alla étudier cette console au point orange lumineux, en lisant tout ce qui pouvait ce lire, repérant les interface entrées/sorties.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://insmv.forum-actif.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Sam 31 Jan 2009 - 1:08

Aristide avait l’arme en position de tir, un genou à terre, et attendait les instructions. Il était novice certes mais connaissait son boulot. Dans l’armée on ne rigol… Le sergent Daving passa à coté de lui sans même le regarder ni vérifier les angles mort et alla directement au panneau clignotant. Il ne se retourna pas et appela les « docs » pour qu’ils viennent voir. Le Soldat n’en revenait pas. Il se retourna l’air médusé, cherchant à voir si les autres trouvaient ça normal ou non. D’ailleurs il se demandait qui étaient bien ces « docs ». Il était évident qu’un docteur ne connaissait pas l’électronique. Peut-être s’adressait-il aux scientifiques.

Pour Aristide, le comportement du sergent devenait dangereux. Ils étaient tous en danger, un homme était déjà tombé et on ne savait ce qui était en train de lui arrivé. Luc devait être déconnecté. Aristide parti rejoindre le caporal Ewan et regarda le Docteur Gallen lui mettant une main sur l’épaule.

- Ne vous en fait pas. On ne laisse personne derrière nous. On va le mettre sur une civière si on en trouve une et sinon on le portera jusqu’à l’infirmerie. Un vaisseau de cette taille doit forcément avoir quelque chose qui y ressemble.
Revenir en haut Aller en bas
Tempus
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Sam 31 Jan 2009 - 1:59

Roxanne avec l'aide de Jill tentèrent de retirer l'arraignée mais les pattes de celles ci entravaient le visage de Ranks, la queue elle était fermement enroulée autour du cou du soldat.

A peine les mains posées sur la bestioles, la queue se ressera, bloquant les voie respiratoires d'Ewan. Il ferma les poings.. Spasmes ou manque d'oxygène ?

Roxanne stoppa sa manoeuvre, vaincue par l'araignée qui ne pouvait pas être délogée de cette façon.

Alors que Luc appelait du renfort au niveau de la console, celle-ci émit un léger bruit. Une lumière rougeâtre jaillit de son centre et s'éleva sur 1 mètre Le faisceau se sépara en quatre et commença à dessiner virtuellement un plan... Avec des photos montrant chaque salle permet aux agents de comprendre à quoi correspond la salle

Malgré cette découverte primordiale.. Certains agents commencèrent à douter de l'état psychique de Luc. Était-il encore capable de mener à bien la survie du groupe. Son manque flagrant de décision laissait perplexe le groupe et certains agents.


Dernière édition par Tempus le Sam 31 Jan 2009 - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike Buford

avatar

Masculin Nombre de messages : 820
Age : 25
Date d'inscription : 29/09/2008

Dossier du personnel
Equipe: SG3 / militaire / médecin
Grade / Niveau: Sergent-chef/158
Age du perso: 35 ans

MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   Sam 31 Jan 2009 - 2:43

Mike avait essayé d'encourager le sergent à se bouger un peu et reprendre confiance en sois. Mais apparemment, à part répéter ce que Mike avait demandé aux scientifiques les qualifiants de "docs", il n'avait rien fait de très innovant. Mike vit que certains autres soldats voyaient ce manque d'initiative. Il fallait faire quelque-chose tout en surveillant le sergent. L'équipe allait-elle faire une sorte de "rebellion" ? Tout les membres allaient-ils devenir indépendants de leurs actes. Cela serait dangereux quand même, il fallait quelqu'un conscient d ela situation.

Il fallait quand même s'assurer que le sergent était vraiment devenu étrange et donc sans pouvoir de commander comme avant. Mike n'aimait le fait qu'on ignore un peu ses avis. C'était comme si tout le monde l'ignorait du point de vue des idées. Par contre contre niveau physique on l'avait quand même aidé. Mais depuis ces événements, certains membres parraissaient devenus moins professionnels et plus sentimentaux. Par exemple, Mike avait prévenu qu'essayer d'enlever le poulpe pouvait causer la mort d'Ewan par étouffement. Une fois de plus on l'a ignoré sur ce point. Désormais, Mike serait méfiant de tout le monde même s'ils n'étaient pas encore tout à fait changés totalement.

Le sergent semblait faire exprès de retarder ses ordres comme pour laisser tuer l'équipe. C'était horrible de penser une chose pareille de son chef, mais on commençait vraiment à douter. Mike était devenu donc plus vigilant et était prêt à tirer sur des ennemis mais peut-être des alliés qui deviendraient hostiles également. Il n'était pas fou mais prudent. Mike vit que Luc avait tripoté le machin orange et un plan du vaisseau apparemment s'était dévoilé. On voyait distinctement tout les niveaux. Il suffisait d'ouvrir un sas et hop, accès à la salle d'équipement puis après infirmerie. Le problème est qu'il y avait peut-être des créatures derrière.

Et si ça se trouve, une sorte d'onde ou de personnage paranormal avait changé le cerveau du chef ?


"Sergent, vous avez entendu ce que j'ai dit ? Il faut se bouger là!!! C'est magnifique, on a le plan du vaisseau mais espérons qu'il n'y a pas d'autres créatures dans ces compartiments. Que décidez-vous ? Pour Ewan j'ai une civière pliante bien sûr, je me doutait bien qu'il y aurai de sblessés. Et comme je l'avais dit, toucher au poulpe ressairera le cou d'Ewan..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AL13N5 [DELIRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

AL13N5 [DELIRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Espace :: Vide intersidéral-